Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Actualités du monde du piano sur internet

Actualités du piano du 19 au 31 janvier 2016

Voyage mélodique
Vittorio Forte, piano

Après un disque rapprochant des oeuvres de Couperin et Chopin, et ayant pour fil conducteur l'aspect mélancolique de ces deux compositeurs, l'émotion est encore primordiale dans ce nouveau disque du pianiste Vittorio Forte. En effet, celui-ci a choisi d'offrir un voyage mélodique à travers des transcriptions pour piano réalisées par Franz Liszt et Earl Wild, où la rencontre de la poésie et de la musique devient une expérience plus intime , ainsi confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : "j'aime l'idée qu'un programme soit aussi une façon de livrer un peu de soi, en toute confidence, pour que ceux qui écoutent puissent avoir l'impression de vous connaître un peu mieux."...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits
Et à propos du label lyrinx à lire ce communiqué :
Du vendredi 29 au dimanche 31 janvier 2016 à Marseille, de 15 à 20 heures, venez bénéficiez autour d’un verre des soldes Lyrinx. Découvrir de jeunes talents a toujours été pour Lyrinx une vocation : après avoir lancé Marie-Josèphe Jude, Laurent Korcia, Truls Mørk, Caroline Sageman, Katia Skanavi ou encore Vanessa Wagner, ce sont la pianiste Gabriela Ungureanu­ et les duos Ainos et Humoresque qui rejoignent aujourd’hui Vittorio Forte et ses quatre enregistrements, dont un ‘Couperin–Chopin : affinités retrouvées’ déjà de référence ! Mais un label ne saurait se satisfaire de cette seule mission : en leur temps Catherine Collard, Mieczysław Horszowski et Pierre Barbizet, ou encore Georges Pludermacher, le Fine Arts Quartet, Jean-Claude Pennetier et Bruno ­Rigutto – dont le prochain disque paraîtra en 2016 – ont, par la maîtrise de leur art et la maturité de leurs interprétations, gravé certains des plus beaux disques du label. C’est donc avec une joie et une fierté non dissimulées que nous venons d’enregistrer l’immense Daniel Wayenberg et de publier deux albums avec la star française du piano Michel Béroff, qui ont en partie fait l’actualité de l’automne.
Vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 janvier, venez les découvrir autour d’un verre, de 15 à 20 heures, autour du dernier opus de la collection Strumenti consacrée aux instruments anciens : un magnifique dpac illustré, œuvres concertantes de Frédéric Chopin jouées par Pierre Goy sur un Pleyel de 1830 (ayant appartenu à Mme Coignet, élève de Chopin) et accompagné d’un quatuor à cordes !
Piano en Saintonge
Festival international
Grands interprètes et nouvelle génération
Vingt-sixième édition
4 et 5 mars 2016 à 20h30
Abbaye aux Dames
La cité musicale
SAINTES

Créé en 1991, Piano en Saintonge reste fidèle à sa vocation première : anticiper, et faire découvrir au public la nouvelle génération des Grands Interprètes. Outre Paloma Kouider et Eric Vidonne, deux « anciens » à l’aura internationale, déjà sélectionnés il y a quelques années, quatre autres jeunes lauréats de concours internationaux de piano, déjà grands interprètes, se dévoileront sur scène au cours de deux soirées festives qui vont à coup sûr soulever l’enthousiasme du public. Anne Queffélec, conseillère artistique du Festival, a ainsi invité également Guillaume Sigier, Eloise Bella Kohn, Yedam Kim et Ryutario Suzuki. A lire l'entretien du responsable du festival Piano en Saintonge avec la pianiste Anne Queffélec...cliquez ici pour lire la suite et voir une série de vidéos

Plucked / Unplucked
Mardi 9 février - 20 heures 30
Café de la danse
5 passage louis Philippe 75011 Paris
Johann Sebastian Bach : extraits des Suites, partitas, Passions, Sinfonias & autres Variations Goldberg
pour clavecin & recompositions sur les mêmes thèmes
Edouard Ferlet, piano & compositions
Violaine Cochard, clavecin

Après avoir joué seul avec Bach, et enregistré en 2012 un splendide disque d'improvisations au piano autour d'oeuvres du célèbre compositeur baroque : "Think Bach", le pianiste Édouard Ferlet, à défaut de pouvoir réaliser son rêve de jouer avec Bach lui-même, s'est trouvé une charmante compagne de jeu pour improviser autour d'autres oeuvres du même compositeur, la claveciniste Violaine Cochard, lors d'une émission de radio durant laquelle Arièle Butaux les a invité à improviser ensemble, chacun sur leur instrument respectif alors que la claveciniste venait quant à elle présenter son disque Préludes et autres fantaisies. Une rencontre qui a si bien fonctionné qu'ils ont eu envie de poursuivre l'aventure : pendant plus de deux ans, ils ont sillonné les salles de concert, pour donner naissance à ce récent : "Bach Plucked Unplucked" ( que l'on peut traduire par "Pincé Frappé" ). Leur prochain concert à Paris est le premier après la parution de ce disque. ....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
nouveau :A voir une toute nouvelle vidéo Bach par Edouard Ferlet et Violaine Cochard invité le 25 janvier 2016 à la matinale de france Musique...
Et à propos de jouer avec Bach...
A voir une toute nouvelle vidéo du pianiste espagnol Juan Pérez Floristán (1993) lauréat du premier prix et médaille d'or et prix du public du XVIII Concurso Internacional de Piano de Santander “Paloma O’Shea” (2015), qui avec un ami joue avec Bach e façon aussi très originale !
Pour en savoir plus sur le pianiste Juan Pérez Floristán...cliquez ici
A lire : "Jazz à Vannes sous le tilleul, c'est bel et bien fini
Après 36 années dans le jardin de Limur, un festival formule allégée va se planter sous le saule pleureur du jardin des remparts, fin juillet. Les bruits couraient. Aussi vite que les doigts de Maalouf sur sa trompette. C'est officiel depuis dimanche, annoncé à la cérémonie des voeux du maire : Jazz à Vannes se tiendra fin juillet mais dans le jardin des remparts, au fil de cinq soirées gratuites et d'une soirée d'ouverture.[...]Coupe sombre Le maire dit avoir sacrifié Jazz à Vannes, tel qu'il résonnait depuis 36 ans, sur l'autel de la finance. « Un festival est déficitaire par nature et je dois réduire les dépenses de quatre millions d'euros. » Coupe sombre, donc, dans le budget d'un festival à 500 000 €, dont 200 000 € pour la partie artistique. Côté recettes : les sponsors, la billetterie..."...cliquez ici pour lire l'article complet ( Ouest-France)
Pour mémoire à voir annonce de l'édition 2015 :
Nouveau
à propos du festival de Vannes qui change de nom : "Au revoir Jazz à Vannes, bonjour le festival Jazz en ville. La marraine de cette première édition aux remparts est une trompettiste douée, entendue à Malguénac cet été. La première édition du festival Jazz en ville se tient du 25 au 30 juillet avec, pour marraine, Airelle Besson : cette trompettiste parisienne est considérée comme une valeur montante de la scène jazz.[....]Le nouveau directeur artistique indique que " la programmation avec des artistes de renommée internationale, nationale et locale est en cours, dans la tradition New Orleans " mais confirme la venue de Snarky Puppy. Jazz, soul, funk au menu des musiciens qui assurent 200 concerts et ont été récompensés d'un Grammy Award en 2014."...cliquez ici pour lire l'article complet(ouest-France)
et
lire "Jazz à Vannes » n'est plus. Ce sera maintenant « Jazz en ville ». Hier, le maire, David Robo, a présenté la nouvelle formule du festival et son nouveau directeur artistique, Cédric Le Ru.[...]La règle reste la même : le directeur artistique a un contrat d'un an. Cette année, c'est donc Cédric Le Ru. À 36 ans, le chargé de projets artistiques du lycée Saint-Paul change de braquet, même si pendant quelques années ce musicien avait déjà programmé le « off » du festival. « Je voulais proposer cette mission à quelqu'un d'ici », précise le maire, qui n'exclut pas de retravailler avec Vincent Mahey (Ndlr : sonorisateur de Jazz à Vannes pendant 27 ans et directeur deux ans). « C'est un gros chantier et une première. Je mesure à la fois l'attente et l'héritage », a souligné Cédric Le Ru, qui veut « rester dans cette ligne de la qualité »...cliquez ici pour lire l'article complet. ( Le télégramme)Le Télégramme
Ce peut-être une bonne idée pour débuter la Saint Valentin...
Sachez que dimanche 14 février 2016 – à 11h00
Le Trio Wanderer jouera au Théâtre des Champs-Elysées – Paris

au programme :
RAVEL : . Trio pour piano, violon et violoncelle en la mineur
SCHUBERT : . Trio n°2 pour piano, violon et violoncelle en mi bémol majeur opus 100, D. 929
Mais sans attendre ce jour...
sachez que le label harmonia mundi sort le 22 janvier un nouveau disque consacré à un autre compositeur : Brahms - Trio Wanderer ( Jean-Marc Philips -Varjabédian, violon - Raphaël Pidoux, violoncelle et Vincent Coq, piano) accompagné de Christophe Gaugué à l'alto, pour une des oeuvres : Quatuor pour piano et cordes n°3 op.60. On les retrouve sinon dans le premier Trio pour piano et cordes op.8 qu'ils avaient déjà enregistré dix ans avant ( en 2005) dans une intégrale des trios de Brahms, mais cette fois dans une autre version : la version originale écrite par le "jeune " Brahms en 1854. Il acrivit au sujet de son trio rénové en décembre 1890 à son édiiteur :" Je dois dire avec insistance que si l'ancienne version est mauvaise, je ne prétends aucunement que la nouvelle soit bonne !" Une auto critique bien sévère... Roman Hinke auteur du livret, écrit quant à lui : "D'un point de vue compositionnel , la nouvelle version du trio, beaucoup plus populaire aujourd'hui, est incontestablement la plus réfléchie et la plus convaincante des deux. Témoignage brillant de celui qui, avec l'âge a gagné en sageesse et en souveraineté, à qui sa propre jeunesse fut certes précieuse, mais lui est désormais devenue étrangére. C'est pourtant bien à travers la formulationn de "première main" que l'on en apprend plus sur le Brahms rebelle et fougueux des jeunes années, sur ses origines - d'où il vient, où il và- sur l'impétuosité de ses iidées et ses sources d'inspiration.Et on y découvre un certain idiôme qui s'affirmera jusque dans l'oeuvre de maturité. Ces ruptures et digressions impromptues, par exemple, qui marquent le trio de de leur empreinte, apparaissent encore dans le Quatuor avec piano opus 60 "... Voilà qui est plus positif et il est vrai que la comparaison ne manque pas d'intérêt tant pour les différences que ressemblances !
Quant au Quatuor n°3 sachez que Brahms suggéra à l'éditeur de publier un portrait sur la page de titre de la partition...précisant " En l'occurrence une tête - menacée d'un pistolet. Voilà qui doit vous permettre de vous faire une idée de la musique, je vous enverrrai pour ce faire ma photographie" ... il n'y a rien à ajouter !
Pour (pré)commander ce disque...cliquez ici (amazon qui s'est trompé d'illustration, pour le moment...mais c'est la bonne référence)
A écouter
Trio n°1 op.8 en si majeur - Début du 1er mvt
version originale( Brahms 1854) ( Trio Wanderer 2015)
Seconde version ( Brahms 1891) ( Trio Wanderer 2005)
Quartet piano n°3 op.60 -Extrait du 1er mvt
A découvrir un nouveau titre du disque
de Lambert Wilson avec notamment le pianiste Bruno Fontaine dont vous aviez pu découvrir d'autres titres dans les actualités précédentes ( cliquez sur l'image)
Cette fois ... juste en écoute :
J'aime flâner sur les grands boulevards....

 

Vous aviez pu découvrir ce coffret grandiose(et le mot est faible puisqu'il comprend : 114 disques et un grand livre illustré, qui sort, sous le label Decca, à l'occasion des 85 ans du maître du piano de renommée mondiale : Alfred Brendel, dans l'actualité... Et il est bien normal de revenir dessus, alors que viennent d'être publiées de nouvelles vidéos, cette fois-ci sous titrées en français.
Et justement en parlant de maître du piano ,dans une vidéo il lui est demandé de donner quelques conseils aux pianistes. Dans l'autre, il revient sur ces compositeurs de prédilection : Beethoven et Schubert .
Un coffret impressionnant, mais les propos d' Alfred Brendel, qui complètent ceux de l'écrivain  Misha Donat, , et qui sont reportés dans le livre, peuvent aider à " faire des choix" d'écoute prioritaire, sachant qu'il a enregistré plusierus fois les mêmes oeuvres, il avoue, et ce n'est pas tellment surprenant, préférer en général les plus récents, mais il est intéressant de voir l'évolution au fil du temps. Il explique également ce que signifiait pour lui de faire tous ces disques et plus globalement sur sa carrière...
Et pour en savoir plus sur ce coffret, cliquez sur l'image ci-contre.
Pour vous procurer ce coffret...cliquez ici (amazon)
Nouveau disque de la pianiste Hélène Grimaud qui sort ce 29 janvier 2016 : " Water "... en quelque sorte une histoire d'eau musicale composée d'une sélection d'oeuvres de compositeurs des XIXe et XXe siècles reliées par un fil techno très zen, une douce ambiance aquatique moderne et nostalgique... réveillée cependant par la "cinquième barcarolle" de Fauré où l'eau bouillonne, les rythmes gitans du port méditérranéen "Almeria" d'Albeniz et la pièce finale " La cathédrale engloutie" de Debussy qui transporte quant à elle l'auditeur sur l'Atlantique et qui montre aussi que l'eau n'est pas toujours bienfaisante mais aussi source d'inondations parfois catastrophiques pour peu que le réchauffement climatique déséquilibre sa présence sur terre.... et qu'effectivement "l'homme ne prenne pas conscience de la menace grandissante qui pèse sur cette ressource essentielle, notamment sur la sécurité de son approvisionnement". L'intérêt musical principal , en dehors de ce concept écologique original, réside dans les pièces du XXe siècle : de Luciano Berio, Toru Takemitsu au demeurant plus calmes mais pas moins sombres parfois, cependant n'est-ce point là le but : inquiéter l'auditeur sur le devenir de l'eau...
présentation de l'éditeur :
Dans son nouveau disque Deutsche Grammophon, Hélène Grimaud sonde la force et la beauté de l’eau. Un album original, riche d’évocations et profondément personnel qui sort finalement ce 29 janvier . L’eau, ce don le plus précieux de la nature, exerce une intense fascination sur Hélène Grimaud qui en a fait le sujet de son dernier disque Deutsche Grammophon. Produit par l’auteur-compositeur, disc jockey et interprète britannique Nitin Sawhney et intitulé simplement Water, il renferme des visions musicales imaginatives des divers aspects de l’élément aquatique, depuis les puissants océans et les grands lacs jusqu’aux gouttes de pluie et aux flocons de neige, et invite l’auditeur à prendre conscience de la menace grandissante qui pèse sur cette ressource essentielle, notamment sur la sécurité de son approvisionnement.« L’idée à l’origine de ce disque est la fascination que l’eau a exercée sur tant de compositeurs des XIXe et XXe siècles », explique Hélène Grimaud. Cette idée n’a pas seulement donné lieu à un disque, elle a aussi débouché sur un projet de la pianiste avec l’artiste écossais Douglas Gordon, lauréat du prix Turner : un concert-installation intitulé tears become… streams become… (« les larmes deviennent… les flots deviennent… ») et conçu expressément pour la salle d’exercice d’un ancien bâtiment militaire de New York, la Park Avenue Armory. Donné en décembre 2014 et décrit par le New York Times comme « captivant et d’une originalité audacieuse », ce spectacle mêlant art visuel, musique et architecture avait en son centre le programme « aquatique » d’Hélène Grimaud. Avant qu’elle commence à jouer, la gigantesque salle était progressivement inondée pour donner l’impression d’un immense « champ aquatique », selon les termes de Gordon, l’eau finissant par encercler complètement le piano de la concertiste. Neuf compositeurs sont représentés sur l’album qui s’ouvre sur Wasserklavier (« Piano aquatique ») de Berio. Suivent Rain Tree Sketch II (« Arbre de pluie – 2e ébauche ») de Takemitsu, la Cinquième Barcarolle de Fauré, Jeux d’eau de Ravel, Almería d’Iberia d’Albéniz, Les Jeux d’eau à la Villa d’Este de Liszt, l’Andante de Dans les brumes de Janáček, et La Cathédrale engloutie de Debussy. Ces pages où l’eau se présente sous ses innombrables aspects ont été enregistrées en direct durant le concert-installation de New York puis reliées entre elles par sept Transitions écrites et enregistrées par Nitin Sawhney. Hélène Grimaud était ravie de travailler avec cet artiste « qui souligne dans son œuvre le fait que nous sommes tous dépendants de la ressource la plus précieuse de notre planète » et avec ses Transitions a réuni « des perspectives poétiques et philosophiques contrastantes en un écosystème musical unique et convaincant ». Chaque pièce du disque s’inscrit dans un « flot » acoustique soigneusement structuré par son mélange de pages classiques et contemporaines, mais en même temps expérimental par son esthétique générale. Hélène Grimaud n’est pas seulement l’une des pianistes les plus célèbres du monde, mais aussi une avocate infatigable des causes écologistes. Elle a notamment fondé le Wolf Conservation Center consacré à la protection des loups et à la sensibilisation du public au rôle essentiel que jouent ces grands prédateurs dans notre écosystème. Avec le disque Water, elle a réuni d’une manière unique ses passions jumelles pour la musique et l’environnement. ( )
cliquez ici ou sur l'image pour vous procurer ce disque

A voir Clip promotionnel

 

 

Communiqué
Racha Arodaky
se verra remettre l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres par Madame Eve Ruggieri le 28 janvier 2016 à la Maison de l’Amérique Latine
Racha Arodaky, pianiste concertiste et fondatrice du label Air Note, a été nommée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres, par arrêté du Ministère de la Culture et de la Communication, en date du 13 janvier 2015. Eve Ruggieri lui remettra l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres lors d’une cérémonie qui se tiendra le 28 janvier 2016.
Racha Arodaky doit sa renommée internationale à sa maîtrise technique, son intelligence du texte, mais également à l’authenticité de sa personnalité. Les interprétations de Racha Arodaky sont toujours des découvertes par la délicatesse des attaques et la vitalité des sonorités. Elles lèvent le mystère sur le potentiel expressif d’un répertoire, visent la plus haute intensité musicale, sans faux-­‐semblants. Racha Arodaky oriente son répertoire vers le répertoire romantique mais aussi le répertoire baroque. Elle doit notamment sa notoriété internationale à des enregistrements très remarqués consacrés à F. Mendelssohn, A. Scriabine, D. Scarlatti, GF Haendel et dernièrement JS Bach, ses deux derniers enregistrements ayant été produits sous son propre label, Air Note, qu’elle a fondé en 2009. Depuis plusieurs années, elle exerce les fonctions de conseillère artistique ou directrice musicale de plusieurs festivals de musique (Festival International de Solliès-­‐Pont, Saison Musicale du Théâtre de l’Onde à Vélizy, …). Elle est directrice artistique des Fêtes Musicales du Château de Pionsat depuis 2011. Parallèlement à son activité de concertiste et de directrice musicale, elle reste très attachée à la diffusion de la musique au plus grand nombre et agit concrètement en donnant des récitals auprès de publics qui n’ont pas accès à la musique classique (ZEPs, maisons d’arrêt...) ou pour des causes caritatives.
a (re)voir
Pas de jeune pianiste nommé dans la catégorie "Révélation soliste instrumental" des victoires de la musique classique qui seront remises Le  24 février 2016 lors d'une émission de France3 depuis Toulouse, animée cette fois par Frédéric Lodéon et Claire Chazal . Par contre , dans la catégorie "soliste instrumental " on retrouve le pianiste Bertrand Chamayou déjà lauréat d'une victoire "Révélation" en 2006... et le pianiste Adam Laloum à qui cette victoire a échappée de peu en 2012, le public ayant préféré à l'époque la donner au tubiste thomas Leleu, mais le jury de professionnels pourraiint lui aussi préféré cette fois un autre instrument à vent tenue par la flûtiste : Magali Mosnier, qui depuis ses victoires aux concours internationaux Jean-Pierre Rampal à Paris (2001) et de l’ARD à Munich (2004), est l’une des flûtistes les plus réputées sur la scène internationale. Première Flûte Solo à l’Orchestre Philharmonique de Radio-France depuis 2003 , ce qui n'est pas rien !
A voir , ici avec la pianiste Elisabeth Cooper : Orphée de Gluck. Magali Mosnier, flûte .Elisabeth Cooper, Piano. Hommage à Jean-Pierre Rampal le 18 janvier 2010 Cathédrale Saint-Louis des invalides. Paris
Si vous aimez les duos piano/ instrument à vent... et avez envie de changer de répertoire ....
sachez que vient de paraître :une nouvelle partition De Olivier Calmel Une pièce pédagogique et concertant écrite pour clarinette et piano. Dédicacée à Jean-Marc Fessard le temps d'un Tango . Oeuvre imposée au Concours d'Interprétation Musicale de Vélizy-Villacoublay consacrée à la clarinette 2015
pour vous la procurer c'est par ici
et
à propos d'Olivier Calmel à voir une nouvelle vidéo
LES NOTES BLEUES / CINEMATICS www.oliviercalmel.com Musique : Olivier Calmel et Tam de Villiers / Mise en scène : Olivier Cohen Booking & Management : Frédérique Gallay / diffusion@oliviercalmel.com / + 33 6 19 30 15 92 Un homme dépassé par ses émotions se trouve soudain incapable de supporter le vacarme qui l’entoure. Un personnage entre en scène, se raconte, s'invente... Peu à peu les bruits quotidiens le font sombrer dans la folie. Ce conte humoristique joue avec toutes les palettes du récit musical pour faire voyager notre esprit et nos sens. Onze tableaux musicaux expressionnistes, un dialogue, une fusion jazz entre voix et musique, ouvrent les portes de nos imaginaires. Olivier Cohen / Texte / Mise en scène Alex Fondja / Comédien CINEMATICS : Olivier Calmel / Piano / Fender rhodes / Compositions / Programmations Tam de Villiers/ Guitare / Compositions Karsten Hochapfel / Violoncelle / Banjo Luc Insemann / Batterie Captation live au Théâtre du Beauvaisis - Hors les murs - www.theatredubeauvaisis.com Scène Nationale de l'Oise (en préfiguration)
Un autre concert le 9 février ... Frédéric Lodéon et Claire Chazal 
Philharmonie de Paris
Orchestre National d'Île-de-France
Enrique Mazzola, direction
Cédric Tiberghien, piano
Ludwig van Beethoven Concerto pour piano n° 2
Entracte
Gustav Mahler Symphonie n° 1 "Titan"
A voir une vidéo du pianiste Cédric Tiberghien qui se confie sur ses relations avec Enrique Mazzola et sur l'interprétation des concertos de Beethoven En visite chez son psychiatre, qui n'est autre que le chef d'orchestre Enrique Mazzola lui-même. Il est vrai qu'il ne reste plus de place en vente..

Moins pénible qu'une séance chez le psy... sachez que vous pouvez (re)voir jusqu'en avril... quatre émissions :
SI LA MUSIQUE M'ÉTAIT CONTÉE Le documentaire en quatre volets Si la musique m’était contée rend la musique palpable. Une production où BD, scènes historiques, jam sessions, explications de stars du classique, commentaires d’hommes politiques, philosophes ou chercheurs se mêlent aux illustrations sonores et visuelles des grandes heures de l’exécution musicale. Une approche multiple qui éclaire la métamorphose des sonorités au fil du temps. Sous l’effet des modes, des idées, des révolutions ou des persécutions, des intrigues amoureuses ou du sentiment national, c’est le son du monde entier qui change. Si la musique m’était contée suit comment les frontières de la musique se sont déplacées avec celle du monde. On découvre que la science, l’architecture, la foi et la morale participent de cette incroyable extension du domaine sonore. En quatre films courts, Si la musique m’était contée propose de vivre, ressentir et comprendre le monde du répertoire classique en s’adressant aussi bien au jeune public, aux néophytes qu’aux amateurs confirmés.
ARTE Concert prolonge la série diffusée à l’antenne en offrant des sessions classiques dans leur intégralité avec Cameron Carpenter, Francesco Tristano, Gabriela Montero et Chilly Gonzales. Mais aussi des exemples sonores choisis, des anecdotes et des analyses pour mieux permettre à l’internaute de se plonger dans une époque. Le tout agrémenté de nouvelles BD courtes qui déploient un ton impertinent pour raconter des anecdotes insolites, instructives ou absurdes sur les périodes évoquées. Vous pourrez également savourer des captations complètes d’œuvres phares des différentes époques, avec notamment Les quatre saisons de Vivaldi (baroque), la 9e symphonie de Beethoven (classique), La Traviata de Verdi (romantisme) et Le Sacre du Printemps de Stravinsky (moderne). ...cliquez ici puis suivez les liens vers chaque émission.
Et pour en savoir plus sur l'univers...en musique, voici un spectacle qui s'annonce passionnant et splendide à voir la vidéo plus bas...:
>>>> « Mozart et les étoiles »
 Mardi 29 mars / 20h30 /
Palais Neptune à Toulon
Hubert Reeves astrophysicien intervenant comme « conférencier »
Ensemble CalliopÉe

(Maud Lovett violon / Karine Lethiec alto / Florent Audibert violoncelle / FrÉdÉric Lagarde piano)

Mozart  Allegro du Quatuor à cordes avec piano en sol mineur, KV.478
Brahms  « Rondo alla Zingarese »-Presto du Quatuor en sol mineur, opus 25 & Finale
Schumann  Andante cantabile du Quatuor à cordes avec piano en mi bémol majeur, opus 47
Fauré  Allegro molto du Quatuor pour piano et cordes nº1 en ut mineur, opus 15
Mahler  Quatuor pour piano et cordes
Dutilleux  1ère Strophe sur le nom de Sacher, pour violoncelle seul
Hersant  Caprices pour alto et violoncelle
Film composé d’images du cosmos réalisé par Didier Bertrand, diffusé pendant tout le spectacle

Certains comptent les étoiles, Hubert Reeves, lui, les conte...
Astrophysicien réputé, auteur de plusieurs travaux spécialisés, Hubert Reeves aime la littérature et la musique, faisant songer à ces esprits d’autrefois qui mariaient la science et l’art.
Le spectacle « Mozart et les étoiles » est conçu « à double voix » par Hubert Reeves et la musicienne Karine Lethiec. Il nous propulse dans un espace-temps entre création du cosmos et création musicale, où Hubert Reeves nous rappelle que nous sommes tous des « poussières d’étoiles » et nous fait prendre conscience du lien entre la création de l’univers et la création artistique.
Les chefs-d’œuvre du grand répertoire classique, de Mozart à Hersant, permettent d’illustrer les grandes lois de l’univers, sa structure, ses particules élémentaires, la vie des étoiles. Ensemble, musique et récit cosmologique nous amènent à réfléchir sur l’évolution de l’univers, « le hasard et la nécessité » qui le gouvernent. Au moyen de projections d’images du cosmos, Hubert Reeves et l’Ensemble Calliopée conjuguent astronomie et musique.
« Je ne puis penser sans émotion au moment où Mozart, ayant tout juste terminé l’écriture de Don Giovanni, dépose sa plume et regroupe ses feuillets. C’est un temps fort de la vie de l’humanité et, par extension, de la réalité toute entière. Tous les créateurs, musiciens, peintres, poètes, ont ajouté à la beauté du monde. Ils ont enrichi notre vie en nous donnant accès à des moments de bonheur ineffables. Et, en généralisant, je pense que tout être humain, dans sa sphère d’activité, petite ou grande, peut être un artisan du huitième jour. » Hubert Reeves
 Bureau de location du Festival de musique de Toulon (Office du Tourisme de Toulon, Place Louis Blanc) 04 94 18 53 07
- Billetterie de l'Opéra - Place Victor Hugo 04 94 92 70 78
- Office du Tourisme Six-Fours 04 94 07 02 21 
A voir Mozart et les étoiles, Ensemble Calliopée et Hubert Reeves
Des étoiles qui ont récemment inspiré.... un compositeur actuel et donc vivant dans un concerto pour piano qu'il vient de composer :
A voir Orchestre de Chambre de Toulouse et le pianiste Bruno Rigutto, création du concerto composé, à sa demande, par le directeur musicale de l'OCT, Gilles Colliard.
A noter que ce concerto sera créé le vendredi 22 janvier à Toulouse.

Vous avez un talent exceptionnel , alors C'est le moment de postuler aux Talents de l'ADAMI.
Communiqué
Huit jeunes solistes, 4 artistes lyriques et 4 artistes instrumentistes
sont mis à l’honneur lors de 3 grands rendez-vous publics et professionnels : un concert présenté dans le cadre du Festival Pablo Casals de Prades, un concert organisé à Paris en partenariat avec le Théâtre des Bouffes du Nord et un concert présenté dans le cadre des Chorégies d’Orange.
Afin d’offrir une visibilité supplémentaire à ces jeunes artistes un DVD est réalisé dans le cadre du concert de Prades et diffusé auprès des professionnels.
Conditions d’admission :
 Niveau requis : minimum diplôme fin d’études des CNSM ou équivalences européennes appréciées par le jury
 Etre résident en France
 Age limite : 30 ans maximum au 31 décembre 2016
Les artistes solistes lyriques et instrumentistes qui souhaitent postuler aux « Révélations Classiques de l’Adami » sont priés d’envoyer leur candidature exclusivement par courrier du 15 janvier au 31 mars 2016 (le cachet de la poste faisant foi) à :
ASSOCIATION ARTISTIQUE DE L’ADAMI
REVELATIONS CLASSIQUES
14-16 RUE BALLU
75311 PARIS CEDEX 09
Éléments à fournir :
 Biographie (précisant la date de naissance), photo et contacts téléphone, email et adresse postale
 Lettre de motivation
 Dossier de presse
 Un support audio ou vidéo
Renseignements : Association Artistique de l’Adami - 01 44 63 10 00 - 3a@adami.fr
et ....
quelque soit votre talent sachez que ....
un concert a bientôt lieu ...
Dans le cadre de sa mission de promotion et d’accompagnement de carrière d’artistes, assurée par l’Association artistique de l’Adami, l’Adami présente Les Révélations Classiques.
le 8 février 2016
Théâtre des Bouffes du Nord 
37 bis, boulevard de la Chapelle  
75010 Paris

où vous pourrez notamment découvrir la pianiste
Eloïse Bella Kohn  qui jouera :
Sergueï Prokofiev – Sonate pour piano n°3, Op.28 en la mineur
et en musique de chambre   
Eloïse Bella Kohn - Hildegarde Fesneau - Aurélien Pascal.
Maurice Ravel : Trio pour piano, violon, violoncelle en 4 mouvements. 
2e mvt « Pantoume »  (assez vif)  
ée en 1991, c’est à l’âge de 4 ans qu'Eloïse Bella Kohn  s’initie au piano à l’Ecole de musique Yamaha. Elle étudie auprès de Michel Béroff, Denis Pascal, Eric Le Sage et Claire Désert et Pierre-Laurent Aimard au CNSMD de Paris où elle obtient de nombreux premiers Prix (Harmonie, Fugue dans la classe de Thierry Escaich, et Piano en 2012), puis à la Hochschule für Musik de Freiburg en Allemagne. Depuis 2015 elle suit un cycle de perfectionnement à l’Universität für Musik de Vienne auprès de Lilya Zilberstein. Elle reçoit lors de master classes les conseils d’Emile Naoumoff, Idil Biret, Pierre Hantaï, Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Dmitri Bashkirov, Robert Levin et Christian Zacharias.
A voir La pianiste Eloïse Bella Kohn interprète "La mort d'Isolde" de Tristan et Isolde de Richard Wagner / Franz Liszt

Après ne pas avoir distribué de premier priix / piano à trois reprises, le concours Long Thibaud Crespin se remet en question , un an sabbatique pour un nouveau démarrage !
A lire ce communiqué
Le concours Long-Thibaud célèbre depuis 70 ans les nouveaux talents du violon et du piano. Devenu Long-Thibaud-Crespin en 2011, le concours honore désormais l’art lyrique avec la même exigence. La liste de ses lauréats marque l’excellence de cette institution du monde musical. Les jurys qui ont accompagné le concours au long de son histoire ont permis de l’installer comme une référence de qualité, rivalisant ainsi avec les plus prestigieux concours internationaux. Pour un événement de cette importance dans le patrimoine culturel français, il est essentiel de rester en phase avec les bouleversements nés des nouveaux moyens de communication engendrés par la révolution numérique. Réseaux sociaux, plateformes de vidéo, multiplication des écrans disponibles sont autant de facteurs de développement et d’enrichissement pour le concours. Cette prise en compte des instruments les plus innovants nous conduit à une réflexion de fond. Dans cette perspective, il nous est indispensable de disposer du temps nécessaire à la refonte du concours. Une année pour repenser, rebâtir et proposer une formule rénovée est le délai que nous nous sommes fixé.
C’est pourquoi nous avons pris la décision de surseoir à la tenue du concours en 2016. Nous mettrons à profit cette période pour préparer le concours lyrique Régine Crespin de 2017. Notre but est de proposer un concours Long-Thibaud-Crespin pleinement inscrit dans sa tradition de découverte et de qualité, mais répondant aussi aux enjeux technologiques et médiatiques de notre temps. A tous les amis du concours, à tous nos partenaires, au public et bien sûr et surtout à tous les artistes qui le préparent avec détermination, impatience et beaucoup d’espoir, nous donnons rendez-vous à l’automne 2017. Le Conseil d’Administration

une nouvelle salle de concert... en dehors de Paris !
Quelques habitants ont déjà pu le visiter ce week-end. L’Auditorium de Rezé, étonnant bâtiment et nouvelle salle de concert situé au pied du tramway, est officiellement inauguré ce midi. Cet équipement très attendu, après deux ans de travaux, mettra à l’honneur « l’acoustique des voix » et les instruments de musique, non amplifiés. Sa scène peut recevoir 80 choristes et 55 musiciens. Quelque 300 sièges en velours gris recevront les spectacteurs, qui bénéficieront d’une « qualité d’écoute exceptionnelle ». Un clavecin et un orgue tout neufs attendent dans les coulisses....cliquez ici pour en savoir plus (20 minutes)
Après le succès de l’atelier Klee en mains, organisé dans le cadre de l’expositionPaul Klee, Polyphonies (2011/2012), la Philharmonie de Paris propose, en lien avec l’exposition Marc Chagall : Le Triomphe de la musique, un espace pédagogique où le public exprime sa créativité et entre dans l’univers onirique de l’artiste. La Petite Boîte à Chagall propose des ateliers créatifs et des modules ludiques à partager en famille à partir de 4 ans.
Réserver
A voir
C'est maintenant trop tard mais ...Le 19 janvier a lieu au Sunside à Paris à 21h30 un concert pour la sortie du disque du duo constitué par
Julien LALLIER et Charlotte WASSY
Un disque que vous aviez pu découvrir dans l'actualité du piano
Charlotte Wassy – vocal ; Julien Lallier – piano
Julien Lallier
qui a été à bonne école auprès de Guillaume de Chassy, Bernard Maury, Pierre Drevet et Aaron Goldberg notamment. Il vient donc de la culture jazz mais il a en parallèle travaillé dans des comédies musicales ainsi que dans le domaine de la chanson française et a également exploré les musiques du monde notamment brésiliennes, argentines, et d'afro-jazz. Et comme cela ne suffit pas il s'est aussi intéressé à la musique classique.
Pour en savoir plus et voir une vidéo cliquez sur l'image ci-contre
Etes-vous sûr d'avoir lu toutes les actualités du piano précédentes ? ...cliquez ici et regardez bien TOUTE la page !

 

Et pour (re) les actualités archivées / par date .cliquez ici

 


Pour retourner à l'accueil de Piano bleu ....cliquez ici

Retrouvez une information sur le site Piano bleu


 


Disques/DVD/Livres du moment
Franz Schubert (1727 - 1828)
Nikolai Lugansky, piano
Sonate pour piano n°19 en do mineur D.958
Quatre Impromptus opus posthume 142, D.935

A découvrir, en avant première, un extrait de ce nouveau disque, disponible à partir du 15 janvier 2016, du pianiste russe Nikolai Lugansky qui enregistre en exclusivité pour le label français Naïve-Ambroisie. C'est son cinquième disque sous ce label, et nombre de ses précédents enregistrements ont été récompensés de multiples prix donnés dans différents pays : Diapason d'or, BBCmusic magazine award , ECHO Klassik... Et il a été distingué comme " Artiste du peuple de Russie" en avril 2013. Ce nouveau disque, enregistré récemment : à Potton Hall du 28 au 31 mai 2015, est consacré à un compositeur lui aussi fort apprécié : Schubert. Il comporte des oeuvres pour piano dites parfois " tardives" : la sonate n°19 en do mineur D.958 et d'autres part les quatre Impromptus Op. Posthume 142 D. 935 ...cliquez ici pour lire la suite et écouter l'extrait
Suite à un concert réalisé pour une émission dont le but est de démontrer que le jazz est une langue universelle, le jazzman américain Dave Schroeder a proposé en 2014, au pianiste Sébastien Paindestre de former un groupe ensemble, tout en l'invitant à enregistrer dans un studio en plein coeur de Manhattan. Il en résulte ce disque "En Rouge" dont la musique est composée pour moitié par l'un et l'autre avec l'utilisation de 4 instruments différents par Dave Schroeder sur les 8 titres de l'album et l'unique utilisation du piano du piano à queue par le pianiste. Un disque qui témoigne d'une belle entente, très constructive entre musiciens des deux côtés de l'Atlantique, comme le confie Sébastien Paindestre, à l'occasion d'un nouvel entretien....cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir une vidéo.
Erik Satie (1866 - 1925)
Pièces pour piano
Bruno Fontaine, piano

Pianiste concertiste, mais aussi chef d’orchestre, arrangeur, compositeur, c'est à la fois en interprète classique et jazzman que Bruno Fontaine a choisi d'aborder l'oeuvre d'Erik Satie, un compositeur dont il a découvert certaines pièces pour piano précisément en préparant ce nouvel enregistrement, pour le label Aparté. Ainsi confie-t-il, à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, au sujet des célèbres Gymnopédies : " On y trouve des indications de nuances fort intéressantes, et j’ai tenté de trouver une variété de couleurs qui me rapprocherait presque de l’univers sonore d’un Bill Evans… ! J’ai toujours ressenti une grande proximité entre les œuvres « planantes » de Satie avec le jazz raffiné d’Evans… !" Il est vrai aussi que la façon de composer d'Erik Satie semble par certains aspects assez proche de celle d'un pianiste de jazz actuel, certes formé à une école classique, ainsi l'auteur du livret, le musicologue Robert Orledge, indique..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

 






Disques / Livres / DVD

Franz Schubert (1797-1828)
Piano à quatre mains
Claire Désert, Emmanuel Strosser

L'année 2015 a été riche en disques de duos de pianistes, voici à découvrir ce nouveau disque, qui paraît sous le label Mirare, comportant une sélection d'oeuvres de Franz Schubert, connues et moins connues, toutes pour piano à quatre mains, jouées par le sympathique duo de pianistes Claire Désert et Emmanuel Strosser, un duo qui a la "particularité" d'avoir déjà enregistré plusieurs disques ensemble, il faut dire que voilà plus de vingt ans que " dans un coude à coude fusionnel" ils explorent l'univers si "singulier" du piano à quatre mains, il n'est pas impossible que vous ayez eu l'occasion de les écouter lors d'un de leurs multiples concerts... Cet album, espéré depuis plusieurs années comme vous pourrez le lire ci-dessous, vient à point donc pour ce très bel anniversaire !...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Les Préludes
Claude Debussy ( 1862 - 1918)
Michel Béroff, piano

C'est à la demande de René Gambini, responsable du label Lyrinx, que le pianiste Michel Béroff, qui a déjà enregistré l'intégrale de Debussy pour un autre label, a accepté d'enregistrer une nouvelle fois les deux livres des Préludes de ce compositeur, un disque cette fois-ci réalisé dans d'autres conditions, principalement lors d'un concert qui avait été annoncé sur pianobleu.com . Le pianiste, toujours "à la recherche de l'inatteignable", confie à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous "qu'il ne s'est pas fait prier longtemps" et qu'il n'exclut pas une autre version ! On devine que Michel Béroff qui a plus de cinquante ans de carrière a du donner aussi très nombreuses versions lors de concerts non enregistrés. Aussi on pourrait s'interroger sur cette recherche "inatteignable" mais il faut savoir que...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
A découvrir ce passionnant nouveau livre : Conversations avec Didier Squiban, les tribulations d'un musicien breton, que l'on attendait depuis la sortie de son disque piano solo Molène II que vous pouvez d'ailleurs aussi (re)découvrir à l'occasion de la lecture de ce livre, comme tous ces précédents enregistrements. Un livre de 160 pages qui est un recueil de conversations du pianiste compositeur et musicologue avec le journaliste Frédéric Jambon, plus de 350 questions-réponses regroupées en sept mouvements ( comme sa récente symphonie du Ponant, et sept (comme les archipels de Molène, les Glénans , les 7 îles).Le journaliste suit le pianiste Didier Squiban depuis le début de sa carrière, des années avant la parution de son premier disque piano solo qui a connu un immense succès : Molène.......cliquez ici pour en savoir plus et voir une toute "nouvelle" vidéo !
" Contes Russes "
conté par Pierre Arditi
Le déserteur et le diable
Nikita le marchand
Sac à malices
Cosma le riche
L'oiseau de feu
Musique par Olivier Calmel
Adaptation et réalisation
par Olivier Cohen
Vincent Peirani, accordéon
Olivier Calmel, piano
Johan Renard, violon
Clément Petit, violoncelle
Frédéric Soule, percussion

Hasard, voici à découvrir un disque que l'on peut rapprocher encore des deux précédents disques du moment, car il réunit cette fois texte et musique, et s'adresse tant aux enfants de six à dix ans qu'aux " moins jeunes auditeurs" selon l'éditeur ( Frémeaux et associés) et selon le compositeur, orchestrateur et pianiste Olivier Calmel qui signe la musique "on peut presque dire que c'est une musique de film" puisqu'il a travaillé comme cela se fait souvent en musique pour l'image, ainsi l'explique-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien, à lire ci-dessous, où l'on découvrira aussi ses nombreux projets ! ...cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait.
Classique Cinéma
Pascal Gallet, piano
L'on connaît le pianiste Pascal Gallet depuis plusieurs années non seulement pour son intégrale d'oeuvres de Jolivet, ses enregistrements de Chopin , Liszt et plus récemment de Debussy et Collet, mais aussi pour son grand investissement dans un projet pédagogique qui a pour but de rendre compréhensible et accessible la musique classique aux plus jeunes. Et c'est dans le cadre de cette action que vient de paraître ce premier volume " Classique Cinéma " . Pascal Gallet trouve en effet, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, que pour faire le lien entre leurs musiques actuelles et la musique classique, la musique de film est "un merveilleux tremplin, un lien fabuleux"... cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Piano Works #1
Jérôme Lemonnier , composition et piano
18 pièces pour piano extraites des films de Denis Dercourt :

La tourneuse de page
Demain dès l'aube
La chair de ma chair
Pour ton anniversaire
En équilibre

A découvrir ce disque qui n'est pas une compilation de musique de films mais un nouvel enregistrement, réalisé en studio en 2015 par Jérôme Lemonnier , et qui rassemble des pièces pour piano seul, mais aussi plusieurs adaptations de pièces initialement écrites pour orchestre, qu'il a toutes composées pour les films de Denis Dercourt. Un réalisateur avec lequel il collabore depuis presque dix ans [...] La musique de Jérôme Lemonnier joue, pour Denis Dercourt, un rôle important dans son propre processus de création des films , confie le réalisateur en dédicace de l'album, que se soit avant le tournage, par leur influence artistique, ou après, au niveau de la direction émotionnelle que peut prendre un film. Et l'émotion, c'est précisément aussi ce qui a guidé le compositeur Jérôme Lemonnier dans la réalisation de ce disque , conçu : "[en partant ] de l'idée d'une promenade musicale dans laquelle on préfère revenir plusieurs fois dans une même atmosphère ou une émotion plutôt que de s'y attarder" explique-t-il dans l'entretien à lire...en cliquant ici
Louis Aubert (1877-1968)
Sillages
Sonate pour violon et piano
Habanera (version pour piano 4 mains)
Feuilles d'images
Jean-Pierre Armengaud, piano
Alessandro Fagiuoli, violon
Olivier Chauzu, piano 2

Après un disque de Scriabine, le pianiste Jean-Pierre Armengaud retourne à la musique française , et retrouve Olivier Chauzu, avec lequel il a déjà enregistré des oeuvres de Debussy à quatre mains, ici dans deux oeuvres d'un programme original de musique d'un compositeur, d'origine bretonne, beaucoup moins connu aujourd'hui que Debussy : Louis Aubert. Le violoniste Alessandro Faguioli se joint à Jean-Pierre Armengaud dans une sonate pour violon et piano. Cette oeuvre est ici en premier enregistrement mondial, de même que la version pour piano quatre mains de "Habanera" et "Feuille d'Images" miniatures pour piano à quatre mains. Aujourd'hui, peu nombreux en effet sont ceux qui connaissent le compositeur Louis Aubert, né en 1877 à Paramé (désormais intégré à Saint Malo) ...cliquez ici pour lire la suite et écouter quelques courts extraits
²Pollini
De main de maître
Film de Bruno Monsaingeon

Alors qu'approche la grande finale du dix-septième concours international de piano Chopin à Varsovie, parait, sous le label Deutsche Grammophon, ce passionnant film de Bruno Monsaingeon sur le pianiste Maurizio Pollini qui remporta le premier prix lors de la sixième édition, en 1960. Une année importante puisque cette année fut proclamée " Année Chopin", en raison du 150ème anniversaire de la naissance du compositeur. On peut apprendre sur le site internet du concours que «Ce fut la compétition qui a initié la fois la décoration de la salle et tout le rituel de commencer toutes les auditions avec un défilé des candidats à travers la scène, la présentation par le speaker du programme et tout le reste, que les observateurs de la compétition connaissent parfaitement bien et qui - grâce à sa constance - bât dans le cœur et l'esprit de chacun». Et ce fut donc aussi le début précoce de la grande carrière du pianiste italien Maurizio Pollini, qui n'avait que dix-huit ans !...cliquez ici pour lire la suite et voir un extrait

Johannes Brahms(1833-1897)
Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op.38
Sonate pour violoncelle et piano n°2 en fa mineur Op.99
Robert Schumman ( 1810-1856)
Fantasiestücke pour violoncelle et piano Op.73
Bruno Philippe, violoncelle
Tanguy de Williencourt, piano
A découvrir ce nouveau disque qui réunit deux jeunes talents français , le violoncelliste Bruno Philippe né en 1993 et le pianiste Tanguy de Williencourt , né en 1990, qui se sont rencontrés sur les bancs du conservatoire national de musique et danse de Paris. Outre le fait qu'ils offrent ici un très beau disque c'est pour les amateurs de piano, l'occasion de découvrir plus précisément le second de ces deux musiciens, qui a bien failli se lancer dans une autre carrière musicale s'il n'avait eu la chance d'être reçu dans la classe du pianiste Roger Muraro, et il a d'ailleurs déjà un autre disque au piano seul en préparation, et un en trio en projet, ce qui ne l'empêchera pas de poursuivre cette année ses études en classe de direction d'orchestre  !
Comme vous pouvez le voir dans la liste des oeuvres ci-dessus, le programme recoupe les deux sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec une oeuvre de Schumann ce qui pourrait surprendre a priori puisque leur univers est différent ainsi le souligne d'ailleurs Tanguy de Williencourt dans l'entretien à lire ci-dessous " Plus on travaille leurs œuvres, plus on réalise à quel point leurs univers sont profondément différents[...]Jouer ces deux compositeurs nécessitent deux approches vraiment différentes." mais c'est aussi dit-il : "l'alchimie parfaite entre une puissante passion et une construction imposante et noble" et c'est vrai que le programme, qui place l'oeuvre de Schumann entre les deux sonates, s'avère en fait non seulement passionnant mais tout à fait enthousiasmant !...cliquez ici pour lire l'article complet , écouter un extrait et voir une vidéo
Express Europa
Jean-Pierre Como, piano
Stefano Di Battista, saxophones
Louis Winsberg , guitares
Jérôme Regard, basse et contrebasse
Stéphane Huchard, batterie
Hugh Coltman, chant
Walter Ricci - chant
Invités : Jean-Marie Ecay, guitare
et André Ceccarelli, batterie

L'on avait pu découvrir le pianiste Jean-Pierre Como en 2010, à l'occasion de la sortie de son disque en trio, depuis il a réalisé un disque en quartet et voici son nouveau disque qui réunit nombreux musiciens. Il faut rappeler qu'il a déjà une longue carrière derrière lui et en fait ce nouveau disque, voyage musical qui mêle la chanson et l'improvisation jazz, prolonge et renouvelle l'aventure musicale initiée il y a vingt ans avec un disque en quintet et au titre quasi similaire : " Express Paris Roma " . Il confie dans un entretien à lire ci-dessous : " Ce projet avait été un moment d'émulation intense, et j'avais envie de retrouver cette joie de jouer et de partager la musique ensemble." Un partage avec outre des musiciens ayant participé à l'enregistrement historique : le guitariste Louis Winsberg, le saxophoniste Stefano di Battista, le batteur Stéphane Huchard, et de nouveaux instrumentistes, cette fois-ci deux chanteurs, et pas des moindre qui donnent la couleur particulière de cet album....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Images
Claude Debussy (1862-1918)
Images Livre 2
Jean-Philippe Rameau ( 1683-1764)
Suite en la mineur
Claude Debussy
Images Livre 1
Sabine Weyer, piano

Ce sont des oeuvres de deux compositeurs français que la pianiste Luxembourgeoise Sabine Weyer a choisies pour son premier disque. Un programme qu'elle aura d'ailleurs l'occasion de présenter à Paris en concert, Salle Cortot dimanche 11 octobre 2015 .
Si la pianiste avait depuis longtemps les oeuvres de Debussy dans son répertoire, les recherches qu'elle a menées pour concevoir ce premier album - carte de visite - a été pour elle l'occasion de découvrir Rameau, mais elle a désormais, confie-t-elle à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous, très envie de jouer d'autres oeuvres de Rameau, outre la Suite en la mineur dont elle est "tombée amoureuse" ! Une oeuvre qu'elle a travaillée avec le claveciniste Frédérick Haas , dont les conseils lui ont, dit-elle , été bien plus utiles pour son interprétation que ne l’était la lecture du "traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels" de Rameau, traité de base pour toute la théorie musicale occidentale. Un traité défendu par Debussy, face à quelques autres compositeurs de son époque plus réticents..cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits
Scriabine
Intégrale des Sonates
Varduhi Yeritsyan, piano

et Letters from Armenia
Oeuvres de Komitas et Katchaturian
Varduhi Yeritsyan, piano
Lussine Levoni, soprano
Liana Gourdjia, violon
Mariam Adam, clarinette
Araik Bartikian, duduk

La pianiste Varduhi Yeritsyan, que l'on avait pu découvrir en 2012 à l'occasion de la sortie d'un disque d'oeuvres de Prokofiev, a profité de ces trois années pour réaliser deux projets qui lui étaient, explique-t-elle à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, "d'une nécessité intime très forte". Et si la pianiste est née le jour de la fête du travail en Arménie, ces deux albums laissent deviner un important travail puisqu'il s'agit d'un double disque réunissant les dix sonates d'un autre compositeur russe : Scriabine, un compositeur dont le langage musical a suivi une évolution longue et constante, et un disque de musique de chambre arménien, musique de synthèse, comme la langue nationale, entre des sources opposées, entre est et ouest, entre populaire et savante...cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir deux vidéos.
The Kingdom of Arwen
Thierry Maillard : Piano, composition, et orchestration
Yoann Schmidt : batterie
Dominique Di Piazza : basse
et Orchestre Philharmonique de Prague
Jan Kucera, direction

Pianiste compositeur, Thierry Maillard, a souvent fait part, lors d'entretiens précédents, de son rêve de réaliser des oeuvres pour trio de jazz et orchestre symphonique classique. Faute de moyen, il a d'abord réalisé plusieurs enregistrements en septet réunissant son trio de jazz et un quatuor à cordes, puis récemment avec un orchestre de musique de chambre. Ce disque, qui paraît sous le réputé label Naïve, dont les responsables, confie-t-il dans un nouvel entretien à lire ci-dessous " ont été enthousiasmés par ce concept peu commun et ont eu envie d'y participer", montre qu'au contraire il n'y avait aucune naïveté dans ses propos mais bien une efficace volonté d'arriver à ses fins, étape par étape. Qui veut conquérir un royaume ne s'y prendrait sans doute pas autrement !
Un vaste royaume en l'occurrence car, comme dans la plupart de ses précédents disques, et pour combler un autre but qui lui est cher : celui de rassembler le jazz, la musique classique et les musiques du monde au sein d'une même partition, Thierry Maillard a aussi associé des musiciens solistes, qui ont souvent joué avec lui et apportent des instruments typiques d'autres contrées : Flûte irlandaise et chinoise, baglama, duduk ( ou doudouk)... dont les belles couleurs sonores originales élargissent les frontières de la création. ..cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Schubert
Ländler
Valses
Mélodie hongroise
Sonate D.960
Des fragments aux étoiles
Shani Diluka, piano

Ce disque d'oeuvres de Schubert, par la pianiste Shani Diluka qu'on ne présente plus, vous avait déjà été annoncé dans l'actualité, il est désormais disponible et vous pouvez en écouter un extrait dans la page qui lui est consacré. Un compositeur qu'il n'est pas surprenant de voir s'ajouter à la discographie de Shani Diluka, puisqu'il y a plus de dix ans, lors de son premier entretien pour pianobleu.com, la pianiste déclarait avoir une passion pour Schubert. Un compositeur , expliquait-elle, dont grâce à Christoph Eschenbach qui l''a beaucoup encouragée dans une vision très profonde de la musique et très authentique, elle a pu mesurer le sens de l'éternité dans sa musique. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
LISZT PIANO CONCERTOS MALÉDICTION
Alexandre Kantorow, piano
Tapiola Sinfonietta
Jean-Jacques Kantorow, Direction
LISZT, Franz (1811–86)
Concerto pour piano N° 1 en mi bémol
Concerto pour piano et cordes en mi mineur ‘Malédiction’
Concerto pour piano N° 2 en la majeur

Ce disque est le second enregistré par le pianiste Alexandre Kantorow,à seulement... dix-sept ans ! Alors qu'à cet âge peu de pianistes ont déjà eu la chance de jouer avec un orchestre, on se doute qu'avoir un père chef d'orchestre (et violoniste) a du lui ouvrir bien des portes mais encore faut-il avoir un talent à la hauteur, et cet enregistrement nous permet de découvrir un musicien dont on ne soupçonnerait pas l'âge, ce soutien familial s'avère assurément efficace en ce qui le concerne. Si, plus particulièrement pour ce disque, comme l'indique Alexandre Kantorow dans un entretien à lire ci-dessous, leur collaboration n'a en fait eu lieu qu'au terme d'un travail isolé sur les oeuvres, et qu'il est arrivé que chacun défende parfois des points de vue contraire avant de trouver un accord commun, le pianiste montre déjà une maturité et personnalité affirmée...cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo

Rachmaninov (1873-1943 )
Variations
Daniil Trifonov, piano
The Philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction
Il vous avait été annoncé dès le début du mois d'août dans l'actualité de pianobleu.com, le deuxième disque, mais le premier en studio, du pianiste Daniil Trifonov sous le label Deutsche Grammophon, vient de paraître. Un disque très attendu, qui ne déçoit nullement, bien au contraire ! Et d'ailleurs comment en serait-il autrement puisque le pianiste russe qui a remporté 1er prix du Concours international de piano Tchaïkovski à Moscou et 1er prix du Concours Artur Rubinstein à Tel Aviv en 2011, 3e prix du Concours international de piano Chopin à Varsovie en 2010, a choisi pour ce nouvel enregistrement de rendre hommage à son idole, Serge Rachmaninov, un compositeur, avec lequel il partage d'avoir du comme lui d'avoir du quitter la russie pour les Etats-Unis, et dont la musique l'a réconforté, alors qu'il y suivait des études.....cliquez ici pour lire la suite et voir des vidéos
La Méthode Pianorama
pour Débutants
Dominique Le Guern et Roger Cohen
En cette période de rentrée, voici à découvrir une méthode pour débutants en piano, parue l'été dernier, qui a déjà été adoptée par nombreux professeurs. Celle-ci a la particularité d'être très progressive.Faire démarrer l'apprentissage du piano en douceur, c'est sans nul doute un bon moyen pour ne pas décourager l'élève ! Une méthode d'ailleurs testée auparavant par les deux professeurs qui l'ont conçue : Dominique Le Guern, Professeur au CRR de Montpellier (jusqu’en 2013), au CRC de Suresnes depuis 2014 et Roger Cohen, enseignement du piano au CRR de St-Maur et au CRD de Marne-La-Vallée. Effectivement, à la feuilleter de la première à la dernière page ( 122 pages) , on imagine bien que le débutant sera rassuré par le "travail" qui l'attend, d'autant plus que la méthode est aérée et joliment illustrée. [...]Et Dominique Guern, qui a bien voulu répondre à quelques questions pour la présenter, appréhende la rentrée avec le sourire ! Vous aussi ?...cliquez ici pour lire l'article complet
 
Disques / Livres / DVD
 
Schumann Piano Concerto
Alexander Melnikov
Robert Schumann 1810-1856
Concerto pour Piano
Isabelle Faust, Violon
Alexander Melnikov, Pianoforte
Jean-Guihen Queyras, Violoncelle
Freiburger Barockorchester, Ensemble de musique ancienne
Pablo Heras-Casado, Direction

Ce n'est hélas pas assez souvent que les labels ont l'excellente idée d'ajouter un DVD à leurs disques. Et pourtant, au risque de se répéter : oh combien cela y ajoute de l'intérêt. Aussi ceci explique que ce disque/DVD qu'il soit mentionné en DVD du moment, mais c'est aussi en fait un disque du moment, puisque ce coffret, le second volet de l’intégrale des concertos et des trios de Schumann, enregistré par le pianiste Alexander Melnikov, la violoniste Isabelle Faust et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, est offert en fait en complément du disque qui outre l'enregistrment du concerto comporte également celui du trio pour violoncelle, violon et piano opus 80. Alexander Melnikov jouent chacune de ces oeuvres sur différents deux pianos anciens : un Erard de 1837 pour le concerto pour piano et un Streicher de 1847 pour le trio. Le DVD donne donc en outre l'occasion d'admirer la beauté du piano Erard...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

La liste des pianistes invités au festival de la Roque d'Anthéron est impressionnante, et vous pouvez écouter nombre d'entre eux sur le disque qui accompagne cette nouvelle édition. Cet article connaissant un immense succès, depuis sa parution, lors de l'ouverture du festival de la Roque d'Anthéron ( cf paragraphe au-desssus), celui-ci est donc un "disque du moment" ! Le label Mirare y offre une compilation présentant une sélection des artistes invités durant les 4 semaines de festival avec plus d'une vingtaine de titres dont un inédit....cliquez ici
Joseph Haydn (1732-1809)
Domenico Scarlatti (1685- 1757)
Chiaro e scuro
Olivier Cavé, piano

L'on avait pu découvrir le pianiste suisse Olivier Cavé en décembre 2008, à l'occasion de la parution de son premier disque, sous le label Aeon, consacré à des sonates de Domenico Scarlatti. Il a depuis enregistré deux autres disques : l'un d'oeuvres de Clémenti , et l'autre de Bach, et c'est avec de nouvelles sonates de Scarlatti, que nous le retrouvons aujourd'hui. Il a cette fois choisi d'y associer des oeuvres de Haydn, un compositeur qu'il a découvert grâce à Scarlatti, et si déjà jeune étudiant il sentait une proximité certaine entre les deux compositeurs, sa récente rencontre avec la musicologue new yorkaise Elaine Sisman, qui partage son point de vue sur la proximité de la sensibilité artistique de ces deux compositeurs, l'a conduit à réaliser ensemble ce projet, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et écouter une sonate
Disques avec piano pour votre été 2015
Puisque les vacances débutent, et que les sorties de disques se font plus rares l'été, pianobleu.com vous invite à profiter de cette saison pour (re)découvrir des disques , avec piano, parus depuis l'été dernier. Cette fois la sélection s'est élargie à certains disques qui n'ont pas été présentés en "disque du moment", lors de leur sortie faute de temps, parce que la parution de disques est comme le mouvement de la mer, alternant houle et calme plat... Et comme l'année dernière cette sélection pour les amateurs de piano est limitée à sept disques. Mais rien ne vous empêche bien sûr d'élargir votre choix dans les pages disques du moment et de l'actualité. D'ailleurs ceux présentés tout récemment sont aussi bien sûr des disques pour l'été !...cliquez vite ici pour les découvrir
Transcriptions pour deux pianistes
Bela Bartok (1881-1945)
Achille-Claude Debussy (1862 – 1918)
Igor Stravinsky (1882 – 1971)
Le Sacre du printemps (1911 – 13)
Jean-Efflam Bavouzet, piano
François-Frédéric Guy, piano

Avec ce disque, qui paraît sous le label Chandos, c'est une autre facette du pianiste François-Frédéric Guy dont piano bleu et ses internautes suivent depuis nombreuses années les enregistrements, que nous découvrons. Ainsi à l'occasion d'un nouvel entretien ( à lire ci-dessous) au sujet de ce disque de transcriptions pour deux pianistes qu'il a failli bifurquer vers la direction d'orchestre dans les années 90 et, qu'étant finalement devenu pianiste, ces concerts de transcriptions sont en quelque sorte "sa thérapie" et lui permettent de garder le contact physique avec les œuvres pour orchestre. Il explique également qu'il partage, avec le pianiste Jean-Efflam Bavouzet avec lequel il joue régulièrement, une passion totale et inépuisable pour l'exploration du répertoire pianistique et symphonique, ainsi que pour la création contemporaine, et que ce disque est un peu l'aboutissement de ce travail en commun mais aussi, l'espère-t-il, un début d'une future collaboration.....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Chin Chin
SpiriTango Quartet
Fanny Azzuro, piano
Fanny Gallois, violon
Thomas Chedal, accordéon
Benoît Levesque, contrebasse

Besoin d'énergie ? Voici peut-être un remède : ce nouveau disque du SpiriTango Quartet dont la pianiste Fanny Azzuro que nous avions pu découvrir en septembre 2014, à l'occasion de la sortie de son premier disque piano solo " Russian impulse" comportant des oeuvres de Rachmaninov. Et comme le titre de la formation le suggère, c'est un tout autre répertoire qu'elle joue avec ce quartet qui aura bientôt cinq ans puisque, elle confiait lors d'un entretien sur son parcours : "Le 19 septembre 2014 nous fêterons notre quatrième anniversaire ! Nous nous sommes croisés avec Thomas l’accordéoniste à la cafétéria du Conservatoire de Paris, et tout de suite nous avons sympathisé, il m’a proposé ce projet, puis nous avons rencontré le contrebassiste et la violoniste dans les couloirs… ". Une rencontre, qui se concrétise par ce deuxième disque, avec lequel les quatre talentueux musiciens, qui ont poursuivi leurs études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, partagent avec les auditeurs leur incroyable énergie !..cliquez ici pour lire la suite, voir une vidéo et écouter des extraits
SCRIABIN / ZABOROV
DIALOGUE
oeuvres de
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Kirill Zaborov ( né en 1970)

[...]

Si ce disque sort en cette année, qui correspond au centenaire de la disparition de Scriabine, c'est aussi parce qu'il résulte de la rencontre entre la pianiste et le compositeur d'origine russe Kirill Zaborov, qui vit à Paris, et dont les compositions s'harmonisent parfaitement avec celles de Scriabine. Un compositeur à découvrir aussi bien sûr, d'autant plus que le piano est le principale instrument pour lequel il compose....cliquez ici pour lire l'article complet dont un entretien avec la pianiste, écouter un extrait et voir une vidéo

 

 

En bref, présentation, avec extrait
et/ou vidéo....

cliquez sur les images

Intégrale 114 disques
Alfred Brendel

Shakespeare songs
Guillaume de Chassy : piano / Christophe Marguet : batterie / Andy Sheppard : saxophone

Brahms #3
Nima Sarkechik

Lambert Wilson chante
Yves Montand
avec Bruno Fontaine

Maxence Cyrin
"NOVO II"

Intégrale Ravel
Bertrand Chamayou
AVEC
Deux récentes vidéos


Michael Wollny Trio
Nachfahrten
Babar et le Père noël
Shani Diluka, piano
Natalie Dessay, récitante

Clara Schumann
Orianne Moretti, soprano
Ilya Rashkovskiy, piano

HANS LÜDEMANN  
DAS REALE KLAVIER
Ein Kölner Konzert

Chopin
Préludes, Barcarolle, Berceuse et
Polonaise op.44
Nelson Goerner

Eclipse
Charlotte Wassy,chant
Julien Lallier,piano

The hiding place
Julie Saury
Caroline Bonnefoy
Philippe Cabrera

"Pensées intimes"
trois sonates pour piano et violon Guillaume Sutre, violon
Steven Vanhauwaert , piano

Clairières dans le ciel
Tristan RAES, piano Cyrille DUBOIS,tenor

" Schizophrenia"
trio du pianiste
Laurent Coulondre

La Carte des Mendelssohn
Diane Meur

Richard POWERS
Orfeo

V. Bellini, Casta Diva
Ingolf Wunder

Paris Tristesse
Pierre Lapointe

Intégrale des oeuvres pour piano et violoncelle de Beethoven
François-Frédéric Guy, piano
Xavier Philips, violoncelle

Projet Schumann
Andreas Staier
André Villéger, saxophones et clarinette
Philippe Milanta, piano
" For Duke and Paul"

Kind of black
Samuel Sutra

Intégrale Fauré volume 3
Jean-Claude Pennetier

Brahms/liszt
Alexander Gavrylyuck

Chopin
Seong-Jin Cho

Coffret Kovacevich

Trio Pierre de Bethmann
Essais/volume 1

Paseo a dos
Dorantes

A long Lone Way
Nicolas Genest
Yvan Robillard

Double jeu
Marie-Josèphe Jude
Michel Béroff

Roger Muraro
Liszt
le piano de demain

Cynthia Abraham
Petites voix

Everyday
Yaron Herman

Liaisons
Anthony de Mare

coffret de 48 disques
Martha Argerich

Mariane Alzi

Dédicaces
Chopin,Schumann, Liszt
Yves Henry

coffret de 81 disques
Glenn Gould

Bach
Variations Goldberg
Alexandre Tharaud

Brothers
Géraud PORTAL – Étienne DECONFIN

A L'aube
Vanessa Wagner et Thibault Lebrun

DVD
"Lang Lang in Paris" / "Lang Lang Live in Versailles"

CD
Lang Lang in Paris

Philip Glass
Etudes
Nicolas Horvath

Baptiste Trotignon
Different Spaces
Nicolas Angelich, piano

Boris Tishchenko(1939-2010)
Nicolas Stavy, piano
Jean-Claude Gemgembre, cloches

Chopin
Préludes
Yundi

Rachmaninoff
Préludes
Lukas Geniusas


Deux disques
de Cyprien Katsaris

RP3
Rémi Panossian Trio

Kiki de Montparnasse

Dmitry Chostakovich(1906-1975)
Shostakovich, Piano concertos
Anna Vinnitskaya, piano
Kremerata Baltica Winds of Staatskapelle Dresden Omer Meir Wellber, direction

Liro Rantala
My working class hero
un disque à RE-découvrir :
Philippe Léogé
My french standards songbook
Philippe Léogé, piano

Le disque édité chez « Plus loin music » a eu un grand succès et les stocks sont épuisés. Le label n’existant plus, Philippe Léogé a souhaité faire une réédition chez Klarthe Records. Elle sortira le 8 septembre 2015 . Pour en savoir plus sur ce disque ( dont un entretien avec le pianiste) cliquez sur l'image

 


Rachmaninov Variations
Daniil Trifonov, piano
The philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction

shades of blue
Aaron

Carte Blanche
Martha Argerich


Cahiers de conversation de
Beethoven


disque de la 35 ème édition festival de la Roque d'Anthéron

Schubert
Shani Diluka, piano
Sonate D 960, Landler, Waltz
...
 
Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Piano bleu : le site des amateurs de piano