Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Schubert Nikolai Lugansky PIANO

Franz Schubert (1727 - 1828)
Nikolai Lugansky, piano

Sonate pour piano n°19 en do mineur D.958
Quatre Impromptus opus posthume 142, D.935

A découvrir, en avant première, un extrait de ce nouveau disque, disponible à partir du 15 janvier 2016, du pianiste russe Nikolai Lugansky qui enregistre en exclusivité pour le label français Naïve-Ambroisie. C'est son cinquième disque sous ce label, et nombre de ses précédents enregistrements ont été récompensés de multiples prix donnés dans différents pays : Diapason d'or, BBCmusic magazine award , ECHO Klassik... Et il a été distingué comme " Artiste du peuple de Russie" en avril 2013.
Enregistré récemment : à Potton Hall du 28 au 31 mai 2015, ce disque est consacré à un compositeur lui aussi fort apprécié : Schubert. Il comporte des oeuvres pour piano dites parfois " tardives" : la sonate n°19 en do mineur D.958 et d'autre part les quatre Impromptus Op. Posthume 142 D. 935 .

L'auteur du livret, Gabrielle Oliveira Guyon, indique que cette sonate pour piano est la plus passionnée des trois dernières écrites par Schubert, et " ses quatre mouvements rappellent Beethoven par la puissance et l'énergie qu'il en ressort." Ainsi le premier mouvement fait opposer des grands accords menaçants à un second thème chantant telle une consolation. Ce long mouvement de plus de dix minutes évolue cependant ensuite offrant un " développement plus libre et fantaisiste" avec pour finir une phase agitée puis plus douce.
Le pianiste Nikolai Lugansky en exalte particulièrement bien les différentes nuances, et cela tout au long des mouvements, le côté sombre qui certes domine la sonate est absolument remarquable, ainsi parfois dans de terrifiants accords très puissants et graves, sans être sourds ni métalliques !... Et fort heureusement tout autant remarquable est la sérénité qu'il apporte dans le second mouvement adagio par des notes d'une clarté tout aussi lumineuses que sombres étaient les accords : à l'extrême... Multiples contrastes fort bien nuancés par le pianiste donc, ainsi vous pourrez par exemple le mesurer dans le troisième mouvement "menuetto. allegro" à écouter plus bas, le plus court mouvement, certes peut-être pas le plus représentatif, mais malgré tout déjà riche en nuances.
C'est l'année précédente , en 1827, que Schubert a composé les quatre Impromptus opus posthume D.935. Il s'agit de pièces bien distinctes et non des mouvements de sonate pour piano comme l'avait pensé Schumann le rappelle-t-on souvent... Ah pauvre Schumann, mais bon on lui pardonnera cette "erreur", d'autant plus que chacun reconnait aussi qu'il y avait matière à confusion, et c'est l'occasion de penser aussi à ce compositeur et ses sonates pour piano ! Revenons à ce disque... On y apprécie les mêmes qualités du pianiste, puisque là encore ces pièces sont très nuancées. Et l'on y apprécie aussi particulièrement le chant du piano dans le premier Impromptu, absolument magnifique sur lequel on aurait presque envie de boucler à l'infini, ce qui serait quand même dommage car si le second est un peu moins intéressant, malgré la qualité offerte par le pianiste qui parvient à le rendre moins soporifique qu'il peut parfois l'être, encore en exaltant les contrastes, le troisième Impromptu, aux multiples variations est quant à lui par contre aussi splendide, et l'on ne présente plus le quatrième Impromptu longtemps qualifié de "sauvage" , aux rythmes complexes, ruptures brusques et encore nombreux contrastes qui réjouissent tout autant les oreilles pour d'autres qualités !
Bref, vous l'aurez compris, encore un disque incontournable pour les amateurs de Schubert, aujourd'hui toujours très nombreux, dont vous peut-être... ?! Et ceux , nombreux aussi qui admirent depuis nombreuses années le talent de Nikolai Lugansky... d'ailleurs comme plusieurs de ces disques ont été présentés dans l'actualité , il devrait bientôt avoir aussi une page sur pianobleu.com !
Et sachez dès à présentque Nikolai Lugansky sera en concert à Paris le 15 février 2016 à 20h , au Théâtre des Champs Elysées, avec au programme de ce concert :
les premier et troisième Impromptus D.935 de Schubert,
la sonate n°30 op.109 de Beethoven et
six moments musiciaux op.16 de Rachmaninoff.

Pour écouter
Franz Schubert
Nikolai Lugansky, piano
avec l'aimable autorisation
du label
Naive-Ambroisie
cliquez sur le triangle du lecteur
ci-dessous

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici   (amazon)



Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano