Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Actualités du monde du piano sur internet

Actualités du piano ... du 2 au 9 novembre 2015

Classique Cinéma
Pascal Gallet, piano
L'on connaît le pianiste Pascal Gallet depuis plusieurs années non seulement pour son intégrale d'oeuvres de Jolivet, ses enregistrements de Chopin , Liszt et plus récemment de Debussy et Collet, mais aussi pour son grand investissement dans un projet pédagogique qui a pour but de rendre compréhensible et accessible la musique classique aux plus jeunes. Et c'est dans le cadre de cette action que vient de paraître ce premier volume " Classique Cinéma " . Pascal Gallet trouve en effet, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, que pour faire le lien entre leurs musiques actuelles et la musique classique, la musique de film est "un merveilleux tremplin, un lien fabuleux"... cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Alors qu'approche le 11 novembre date de l'armistice, qui marque la fin de la première guerre mondiale :
A découvrir deux nouveaux volumes de la collection " Les musiciens et la grande guerre" qui parait sous le label Hortus.
Tout d'abord :
Ce premier au titre : "Pensées intimes"
Il comporte trois sonates pour piano et violon interprétées par Guillaume Sutre, violon
Steven Vanhauwaert , piano

Elles ont été écrites dans différentes circonstances: au retour du front pour celle de Frederick Septimus Kelly , derrière les lignes pour celle de Hanz Pfizner, directeur du conservatoire en territoire occupé, et alors qu'il était mobilisé, malade, balloté de Belgique en Normandie, pour Georges Antoine. Le disque se conclut par un Nocturne de Lili Boulanger, première femme a remporter le prix de Rome, en 1913, qui ne pouvait agir avec sa soeur que par son talent et les oeuvres caritatives, ce Nocturne a été composé dès 1911. Vous pourrez écouter ci-dessous le troisième mouvement de la sonate écrite par Georges Antoine dont il a conçu le thème dans les tranchées, ce qui en est d'autant plus impressionnant. Lors de sa convalescence, sur le point de le finir il écrivit à son frère " la sonate est devenue une belle chose... dans ces cinquantes pages de musique , il y a une passion, une tendresse, une expression ,une énergie et une originalité vraiment naturelle que l'on ne rencontre pas souvent
Vous pourrez aussi voir ci-dessous une vidéo où les deus musiciens présentent ce disque et vous pourrez y écouter d'autres courts extraits.

"Steven Vanhauwaert est un "Artiste Steinway" . En 2015, il fait ses débuts comme soliste pour le prestigieux PianoSpheres à Walt Disney Hall’s REDCAT avec un programme comprenant des études pour piano commandées spécialement à Veronika Krausas et Eric Tanguy. Il retournera aussi au Concertgebouw à Bruges pour un récital avec des œuvres de la Grande Guerre (Busoni, Casella, Pratella, Ornstein, Lourié…). Il a étudié dans la classe de Boyan Vodenitcharov au Conservatoire Royal de Bruxelles et s'est perfectionné ensuite aux États-Unis auprès de Kevin Fitz-
Guillaume Sutre,très vite passionné par la musique de chambre, a fondé en 1986 le Trio Wanderer et dix ans plus tard devient premier violon du Quatuor Ysaÿe jusqu’à leur dernier concert en Janvier 2014 à Paris.
Présentation de l'éditeur : Dans l’atmosphère douloureuse et pleine de furie de la Guerre s’élève, comme par miracle, le chant intime du violon exprimant avec retenue et dignité (Kelly) les sentiments ressentis au retour d’une campagne militaire effroyable comme ceux plus nostalgiques d’un compositeur mobilisé tentant de retrouver ses racines (Antoine). De son côté, l’allemand Pfitzner cherche de manière plus tumultueuse à rendre hommage au passé musical de son pays alors que retentit encore le tendre Nocturne de la jeune Lili Boulanger que la maladie va bientôt emporte
Pour vous procurer ce disque ... cliquez ici
A écouter , avec l'aimable autorisatio, du label Hortus :
Georges Antoine, sonate op.3 pour violon et piano
- "Résolu et animé" -
Guillaume Sutre, violon et Steven Vanhauwaert , piano


A voir
Et ce disque de mélodies piano/voix
" Clairières dans le ciel"
où l'on retrouve Lili Boulanger, cette fois avec :
- un cycle de 13 mélodies au titre "Clairières dans le ciel" qui donne son titre au disque, elles sont basées sur des poèmes de Francis Jammes publiés en 1905, dont les textes ne sont pas liés à la guerre mais évoque aussi une grande tristesse. Celle d'un coeur brisé , s'y exprime un bonheur passé , un sentiment de perte et de solitude qui devient pour Lili boulanger la métaphore de son propre isolement physique imposé par la maladie et l'imminence de la mort. L'album comporte nombreuses autres mélodies :
- quatre de Joseph Guy Ropartz, basées sur Quatre odelettes dans les jeux rustiques et divins de Henri de Régnier qu'il acheva juste avant la déclaration de guerre,
- un recueil de "sept petites images du Japon" de George Migot , qui ramène à un temps de paix au Japon des siècles auparavant, il a reçu le prix Lili Boulanger en 1918, trois mélodies de Jacques de la Presle, soldat brancardier,dont les études musicales ont été interrompue par la guerre.
- deux de Pierre Vellones ,de son vrai nom Pierre Rousseau, médecin auxilaire mobilisé au 117e RI qui a pris le nom d'un village Velosne qu'il traversa et le charma . Le 24 février 1916, dans son mauvais abri,dans le secteur de la Main de Massiges, il mit en musique des poèmes dont l'émouvante "Lettre du front" à écouter plus bas...
Ce disque est enregistré par le tenor Cyrille DUBOIS (Révélation Lyrique aux Victoires de la Musique Classique 2015 (catégorie révélation lyrique),et le pianiste Tristan RAES qui se se sont rencontrés en 2008 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, dans la classe de Lied et Mélodie d’Anne Le Bozec et Emmanuel Olivier, dont ils obtiennent le prix à l’unanimité en 2009. Ils sont Lauréats du Concours de Lied et Mélodie Nadia et Lili Boulanger en 2010. Cette récompense marque le début de leur partenariat en concerts, et signe l’essor du duo Constraste.
Présentation de l'éditeur :
Pendant la Grande Guerre, c’est la mélodie qui exprime au mieux dans toute leur diversité les sentiments profonds des combattants au front comme ceux des compositeurs restés à l’arrière : des idéaux éternels chargés de nostalgie, de tendresse et de poésie (L. Boulanger ou Ropartz) comme des réactions nées du conflit tour à tour sarcastiques (Vellones), dramatiques ou empreintes de sentiments pour l’être aimé comme chez Jacques de la Presle. Ce programme réunit des inédits (Migot, de la Presle) comme des oeuvres fort rares (Vellones) ainsi que les cycles complets des Odelettes et des Clairières dans le Ciel.
Pour vous procurer ce disque ....cliquez ici (amazon)
A écouter " P. Vellones - Lettre du front(1916) avec l'aimable autorisation du label Hortus
A noter que ce 9 novembre, toujours dans le cadre du Cycle Commémorations - Les Musiciens et la Grande Guerre par le label Hortus
Le pianiste Tristan Raes donnera cette fois un concert avec le baryton : Jean-Philippe LAFONT, baryton Tristan RAES, piano au musée des Invalides à Paris, à 20h
Au programme : Chanter dans la guerre. Mélodies et Chants patriotiques de la Grande Guerre. Florilège de mélodies de Desrez, Février, Fourdrain, Moeran et Schrecker, compositeurs combattants ainsi que Halphen (Prix de Rome et capitaine mort pour la France) et Saint-Saëns... Sélection de chansons et chants patriotiques : Quand Madelon, La garde de nuit à l'Yser, Ce que chantent les flots de la Marne,Tout le long de la Tamise, Verdun, on ne passe pas !... L'un de nos plus grands et plus charismatiques baryton s'invite sur la scène du Grand Salon et s'empare d'un répertoire bouleversant qu'il fait revivre, le temps d'une soirée, en y insufflant toute la ferveur et la fougue qui caractérisent l'art et la nature profonde de cet artiste d'exception. En partenariat artistique avec le Label discographique Hortus
Le piano aussi dans la Nature de la Folle Journée de Nantes
On ne le voit pas sur l'affiche de la prochaine édition de la Folle journée de Nantes, mais on le devine ... le piano aura bien sa place tant dans à la Cité des Congrès qu'au Lieu Unique de Nantes du 3 au 7 février 2016, ainsi que, du 29 au 31 janvier 2016, dans les 10 villes partenaires qui accueilleront la Folle Journée de Nantes autour de la thématique de la Nature : Saint-Nazaire, Cholet, Saumur, Fontevraud, Laval, la Flèche, Sablé-sur-Sarthe, La Roche-sur-Yon, Challans, Fontenay-Le-Comte et l’Ile d’Yeu où un concert aura lieu : le 7 mai 2016. Effectivement le piano ne peut qu'être présent dans cette nouvelle édition qui nous montrera comment, et avec quelle ardeur, les femmes et les hommes se sont essayés à traduire en musique les émotions que leur procurait la rencontre avec la Nature. Ainsi très nombreuses sont les oeuvres, pour ou avec piano, choisies par le CREA de Nantes qui assure la programmation artistique. Vous pouvez découvrir celles-ci dans la page spéciale consacrée à cet événement. Certes cette liste est limitative, il ne pourrait en être autrement, il faudrait probablement plus d'une année et même plusieurs pour pouvoir jouer toutes celles qui existent. Ainsi pour Sénèque : “Tout art est une imitation de la nature” ! ...cliquez ici pour en savoir plus et voir une vidéo

 

Du jazz avec l'annonce d'un concert qui a lieu ce vendredi 6 novembre 2015, aun New Morning à Paris, pour la sortie d'un disque du trio du pianiste Laurent Coulondre : " Schizophrenia" ! un disque très hétérogène où lees amateurs de piano acoustique apprécieront plus particulièrement le troisième titre la plus paisible "Palma's waltz" qui n'a rien à voir avec le "prelude to schizophrenia" aussi très réussi mais à la batterie seule, très prenant, de l'entrée du disque, ni avec le morceau éponyme " Schyzophrenia" essentiellment à l'orgue hammond qui ramène à la fois à une époque révolue et une époque future. les morceaux "parallel spaces" et "Bouncing peanuts" méritent aussi une mention spéciale pour les amateurs de piano acoustique....
Et qui dit trio dit trios musiciens , il est accompagné de Martin Wangermée à la batterie, et Rémi Bouyssières à la contrebasse.
présentation de l'éditeur :
Oscillant entre le trio classique piano - contrebasse - batterie et le trio orgue - basse six cordes - batterie, Laurent Coulondre ne choisit pas entre le piano acoustique et l’orgue Hammond B3 (qu’il joue notamment avec le pédalier au pied “à l’ancienne”). Coulondre établi un lien naturel et inédit entre le Herbie Hancock des années 70 et le Brad Meldhau de nos années, autant à l’aise sur des groove bien sentis que sur des métriques impaires ou des ballades inspirées. Actuel élu « Génération Spedidam », nommé Talent Adami 2015, il a rafflé la plupart des concours de jazz nationaux depuis quelques années (dont celui de la Défense à l’unanimité l’an passé).
De plus en plus solicité sur la scène jazz, il multiplie les collaborations comme pianiste, organiste et clavieriste. Il joue et vient d’enregistrer pour le nouveau projet de Nicolas Folmer « Horny Tonky » et le nouveau projet de Pierre de Bethman, « SHIFT », Laurent sera également présent sur les nouveaux disques de Sylvain Beuf, Stéphane Huchard et Anthony Jackson.
Le Laurent Coulondre Trio est à n’en pas douter de ceux qui vont marquer les prochaines années du jazz hexagonal, avec le Lillois Martin Wangermée à la batterie, et le Toulousain Rémi Bouyssières à la contrebasse.
Après un été de feu, sur les grosses scénes des plus principaux festivals de jazz (Vienne en première partie de Sting, Marciac, Paris, Montpellier…), le trio sera en tournée Française cet automne pour la sortie du disque et aussi invité du Tokyo Jazz Festival, et du London Jazz Festival.
A voir Laurent Coulondre Trio live at Festival Jazz in Marciac 
l'Astrada - 04/08/14
Skyzofrenia by Laurent Coulondre
Laurent Coulondre / Piano & Organ
Rémi Bouyssière / Bass & Double bass
Martin Wangermée / Drums
Pour écouter d'autres extraitset/ou vous procurer ce disque...cliquez ici
Il parait que cette année les ventes de cadeau pour noël sont encore plus précoces que les années précédentes. Besoin croissant de croire au " père noël " peut-être ?... quoi qu'il en soit voici deux idées de livres... qui offriront ( ou demanderont) l'un comme l'autre beaucoup de temps de lecture à celui qui le recevra. Ou peut-être pour vous même sans attendre le père noël !
La Carte des Mendelssohn
Diane Meur

C'est un très copieux livre de plus de 450 pages, dont une carte généalogique d'une seule page qui n'a pourtant pas une apparence si impressionnante, qui a cependant donné beaucoup de fil à retordre à son auteur . Dans cette carte, le compositeur Félix Mendelssohn tient une place primordiale. On pourrait reprocher juste à l'auteur de trop s'impliquer dans ce livre et nous faire perdre, avec elle , souvent le fil logique de cette carte, mais c'est aussi ce qui rend le livre plus vivant...et ellle en est bien consciente d'ailleurs ! Reste à avoir assez de temps pour le lire en prévoyant multiples retours en arrière sur les pages précédentes, surtout au début, et pour ne pas trop se prendre la tête avec elle... Il faut préciser au sujet de Diane Meur qu'elle n'est pas musicologue à la base mais traductrice, : ce qui rend son travail à la fois plus admirable et sympathique. Elle a déjà écrit plusieurs romans, son précédent roman "Les ombres" était aussi en quelque sorte une "saga familiale".
Voici un très court extrait choisi ... :
"Car je commençais à en douter. Cette besogne répétitive se révèle exténuante, et j’ai compris qu’il fallait me ménager. Par exemple en coupant le son du cd-rom : les Mélodies sans paroles de Felix Mendelssohn finissaient par me taper sur les nerfs, à se remettre en marche chaque fois que je relançais le disque. Et même sans musique, c’est une tâche qu’il faut savoir judicieusement fragmenter. Y passer une journée entière est dangereux, je l’ai appris à mes dépens : mes enfants en rentrant de l’école me trouvaient hagarde, les paupières clignotantes, dans un état de surchauffe qui me rappelait Le Joueur d’échecs de Zweig. Je m’arrête désormais en début d’après-midi, et surtout j’intercale dans la semaine un ou deux jours où je sors lire en bibliothèque la biographie de Felix Mendelssohn par Larry Todd, pour étoffer encore ma Chronologie. Malgré ces précautions, j’observe en moi d’inquiétants effets secondaires. Non seulement la tâche m’épuise mais elle me mine, elle me fait peur, comme si je m’adonnais à quelque chose de morbide et de malsain. Pourquoi, grands dieux ? Il ne s’agit que d’un arbre généalogique, et dans l’absolu il est plutôt réjouissant qu’un philosophe célèbre, la carte des mendelssohn 197 un homme intéressant et sympathique, ait laissé sur terre des centaines de descendants. Pourtant, c’est manifeste, un air mauvais souffle chez nous dès que je ressors la carte. Dans mon journal, je note des impressions étrangement négatives : Dément. Pharaonique. Mauvais pour la santé. Je joue avec le feu. Ils ont tous les mêmes prénoms. Trop d’enfants, un par an.Un travail pour des mormons. On parle beaucoup des mormons en ce moment, à cause des élections américaines. Les étiquettes se décollent, sentiment de la vanité de toute chose. ¢ Froid dans le dos. Ne plus y toucher pendant quelques jours. Sabine Wespieser, à qui j’ai envoyé une photo de mon work in progress, n’est pas du tout inquiète, elle. « C’est dingue, on dirait une carte ign ou un relevé de fouilles archéologiques... À quand le vernissage ? » Si elle savait dans quel état me met ce relevé de fouilles. Si elle savait que je l’appelle en privé « le monstre », ou même « le tableau de chasse », parce que ces morts rangés dans l’ordre me font parfois penser à un alignement de cerfs, de sangliers et de lièvres un soir de Saint-Hubert.."
et
à lire la Présentation de l'éditeur :
"Je savais que Felix Mendelssohn le compositeur (1809-1847) était le petit-fils de Moses Mendelssohn le philosophe (1729-1786), et longtemps je n’en ai pas pensé grand-chose. Un jour pourtant, j’ai pensé à l’homme qui avait été le père du premier et le fils du second. Quel merveilleux sujet de roman, m’étais-je dit alors. D. M. Au retour d’un séjour marquant à Berlin, Diane Meur, fidèle à son goût pour les filiations, décide de mener l’enquête sur Abraham Mendelssohn, banquier oublié de l’histoire, qui servit de pont entre le Voltaire allemand et un compositeur romantique plus précoce encore que Mozart. Mais comment ne pas remonter d’abord à l’origine, à Moses, le petit infirme du ghetto, qui à onze ans maîtrisait Torah et Talmud, à quatorze ans partit seul sur les routes rejoindre à Berlin un professeur bien-aimé ? Comment, en pleines années 2010, ne pas se passionner pour cet apôtre de la tolérance, grand défenseur de la liberté de culte et d’opinion ? Et, accessoirement, père de dix enfants dont le banquier Abraham n’était que le huitième…
Happée par son sujet, l’auteur explore cette descendance, la voit s’étendre au globe entier et aux métiers les plus divers, jusqu’à une ursuline belge, des officiers de la Wehrmacht, un planteur de thé à Ceylan. Même quand on est, comme elle, rompue aux sagas familiales d’envergure, impossible de tenir en main cette structure : l’arbre généalogique se transforme en carte, La Carte des Mendelssohn, qui envahit d’abord la table de son salon, puis le projet lui-même. Le roman devient dès lors celui de son enquête, une sorte de Vie mode d’emploi où la famille tentaculaire apparaît comme un résumé de l’histoire humaine. La romancière nous enchante par ses libres variations sur les figures les plus tragiques ou les plus excentriques, tout en nous dévoilant ses sources, sa chronologie, et en mêlant sa propre vie à la matière de son livre. Tour de force d’un écrivain qui jamais ne perd le nord, La Carte des Mendelssohn finit par mettre à mal toute idée de racines, et par donner une image du monde comme un riche métissage où nous sommes tous un peu cousins. Il est urgent de lire Diane Meur
"...
pour vous procurer ce livre...cliquez ici

A voir Diane Meur - La carte des Mendelssohn
Richard POWERS
Orfeo
Traducteur : Jean-Yves PELLEGRIN

La semaine dernière vous aviez pu découvrir un polar inspiré du jazz, ce livre , qui est plus un roman noir qu'un polar est inspiré par la musique " savante" du 20ème siècle et d'une lecture plus complexe ! Le propos de cet écrivain qui a une formation de physicien, et signe là son 11ème livre, intéresse directement tant les compositeurs que les interprètes ou les auditeurs . Il interroge en fait le lecteur sur le pouvoir de la musique et de l" ADN " à son origine, sa transmission, au travers un flash back de la vie d'un compositeur de 70 ans, Peter Els, pour qui, "la musique et chimie étaient des soeurs jumelles qu'on avaient séparées depuis longtemps " ? Bien sûr le titre "Orfeo" n'est pas sans suggèrer le héros grec de l'opéra de Monteverdi qui essaie de sauver sa femme de l'enfer. La musique peut-elle sauver de l'enfer ou de la mort, survivre elle-même lorsque tout meurt et contribuer à une terre neuve ? Un long passage est consacré à la création et la première audition de l'oeuvre de Messiaen " Quartet pour la fin des Temps" , oeuvre crée pendant une autre guerre que celle des disques présentés ci-dessus, la seconde guerre mondiale.
Il est question de nombreux compositeurs , et l'auteur suggère d'ailleurs une liste d'oeuvres pour accompagner ce livre mais nombreux autres compositeurs sont aussi présents dans ce livre : Mozart, Schumann, Chopin...
Peter Lieberson ‘Neruda Songs’
Gustav Mahler, Songs on the Death of Children
Olivier Messiaen, Quartet for the End of Time Cage/Harrison/Partch/Young
Steve Reich, Proverb
Dmitri Shostakovich, Fifth Symphony
Un court extrait choisi :
" La musique, dira-t-il , à qui voudra l'entendre au cours des cinquantes années suivantes, ne signifie rien. Elle est. Et pendant tout ce temps, en cinquante-quatre compositions - des fragments pour flûte seule et bande-magnéto jusqu'aux pièces pour orchestre philharmonique et choeur à cinq parties- , sa musique tournera autour du même geste marquant : un élan incertain qui oscille, parfois à l'intérieur d'une simple mesure, entre la clé de l'espoir et la brèche atonale du néant. Nous ne dormirons pas, mais serons tous transformés, en un instant , en un clin d'oeil. Tu me reverras. Mais tu ne sauras jamais quand. entends ce rythme changeant et ambigu, cette promesse de tout possible, et ton oreille trouvera le chemain de la liberté."
Présentation de l'éditeur
: " Un soir, la police sonne à la porte de Peter Els, un compositeur solitaire à la vie bien rangée. La Sécurité nationale veut l'entendre à propos d'une infection bactériologique suspecte dans un hôpital voisin. Bien qu'il n'ait rien à voir avec cette affaire, Peter, affolé, prend la fuite. Et la rumeur commence à enfler, relayée par Internet et les médias, on le soupçonne d'être un terroriste. En quelques jours, sa vie bascule. Durant son long voyage à travers le pays, Peter va mettre à profit cette mésaventure pour renouer avec toute la puissance de son art, qu'une existence trop tranquille avait émoussé.
Après Le temps où nous chantions, Richard Powers revient ici à son amour passionné de la musique et fait défiler toute la bande-son du xxe siècle. C'est une véritable fugue qu'il nous offre. Fugue au sens musical du terme. Fugue pour échapper à une société de surveillance qui ne nous laisse d'autre choix que de devenir clandestins. Fugue dans le passé où se trouvent, peut-être, les solutions à un présent problématique. Fugue face à la mort qui, inexorablement, se profile... Avec ce portrait d'un homme littéralement hanté par la musique, Powers donne à ses thèmes de prédilection une ampleur inégalée et s'impose comme l'un des romanciers les plus fascinants de la littérature américaine
. "
Pour vous procurer ce livre...cliquez ici
A voir MacArthur Fellow et l'auteur Richard Powers ont rejoint le projet Nouveau classique, un ensemble de musique hybride et centre créatif de production dont le but est de mettre "un nouveau visage sur la musique classique" et un quatuor à cordes nouvellement formé. Avec une partie de lecture, une partie de concert, cet événement a emporté le public à travers l'aventure de Peter Els, un compositeur scientifique

et à écouter:
une interview de Richards Powers (en anglais)...cliquez ici
Et à propos de nouvelle musique ...
ce Communiqué que l'on vient de me transmettre... au sujet d'un compositeur qui a notamment dit " Le miracle de la musique concrète, que je tente de faire ressentir à mon interlocuteur, c'est qu'au cours des expériences, les choses se mettent à parler d'elles-mêmes, comme si elles nous apportaient le message d'un monde qui nous serait inconnu. "
Concert hommage à Pierre Schaeffer(1910-1995) - Entrée libre et gratuite
La mairie du 2e arrondissement de Paris accueille lundi 23 novembre un concert exceptionnel en hommage à ce compositeur et écrivain français à l'origine de la musique concrète et électroacoustique. L'occasion d'y écouter le virtuose Maître Otavio Henrique Soares Brandao
17h - Interventions/Projection Pierre Schaeffer...en pointillé
Jocelyne Tournet-Lammer
Chercheur en communication audiovisuelle. Auteur. Prix de la Recherche du Comité d'Histoire de la Radiodiffusion / 2007.
Avec le concours de Roger Cochini, compositeur, enseignant. Quelques traits du chercheur, auteur, homme de communication, fondateur d'institutions, à partir de sons et d'images.
19h - Concert / Conférence. Le Musical selon Schaeffer
Otavio Henrique Soares Brandão
Pianiste/compositeur, créateur du « piano schaefférien ».
Pierre-Yves Artaud
Professeur honoraire au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
« Otavio Henrique est un artiste rare. Très engagé dans la création la plus audacieuse, il met son talent et son extrême sensibilité au service d'une expression impressionnante.
Soares Brandão, à travers le concept d' « objet musical » de Pierre Schaeffer, retrace la distinction entre la conception schaefférienne d'une oeuvre musicale et la théorie classique de la musique fixée au XIXe siècle.
Partie 1
Interprétations expérimentales
Prélides n°1, 2, 3, 5 et 6 de J.S. Bach,
« Clavier bien tempéré » Volume 1
Partita n°3 de J.S. Bach
Création de Soares Brandão sur « Le Petit train de Caipira » de Heitor Villa-Lobos
« Si cette rue était mienne » (folklore brésilien)
Partie 2
Compositions de Soares Brandão
« Toccata pour Ibis »« Réponse à Schaeffer XI »
Lundi 23 novembre, de 17h à 21h
Mairie du 2e arrondissement de Paris
8 rue de la Banque - Paris 2e
Entrée libre et gratuite

A voir Maître Otavio Henrique Soares Brandão, prix Qwartz Pierre Schaeffer 2007, crée Aile Blanche dans l´univers de la nouvelle musique.
et on me signale également cette vidéo plus complète avec un entretien en français de Otavio Henrique Soares Brandao, où vous pourrez aussi voir des extraits de concert.

 
A (re)voir Nuits de l'âme avec Brigitte Engerer
Ce concert, rediffuser ce matin à 0h30 sur France2 présente neuf «Nocturnes pour piano» de Frédéric Chopin, interprétés par Brigitte Engerer et précédés de poèmes de Jean-Yves Clément, extraits de «Nuits de l'Ame» (Cherche midi. Jean-Yves Clément est écrivain, organisateur et directeur artistique de festivals
...cliquez ici pour (re)voir l'émission
et
pour en savoir plus sur ces poèmes et un autre livre / Chopin de Jean-Yves Clément , cliquez sur l'image ci-contre

 

A voir une splendide transcription du Concerto pour 4 claviers de Bach par le pianiste Florian Noack que l'on connait précisément pour sa passion pour les transcriptions et là il fait très fort avec celle-ci qui est pour piano solo !
Une autre splendide musique à écouter dans cette nouvelle vidéo du pianiste Ingolf Wunder : V. Bellini, Casta Diva, qui n'a cependant rien à voir avec son récent disque, ci-contre , dont le programme est :
Frédéric Chopin
Piano Concerto No. 2 in F minor op. 21
Orchestration: Frédéric Chopin, Alfred Cortot edited by Ingolf Wunder
Frédéric Chopin Bonus track: Nocturne in E flat major op. 55/2 (live-recording)
CD2: Frédéric Chopin Grande Polonaise Brillante précédée d’un Andante spianato op. 22
Frédéric Chopin Allegro de Concert op. 46 1st Movement of the never completed Piano Concerto No. 3
Orchestration: Ingolf Wunder Franz Liszt Hexaméron, Morceau de concert S. 392 for Piano and Orchestra Orchestration: Franz Liszt completed by Leslie Howard and edited by Ingolf Wunder)
Et dont vous pourrez voir aussi, plus bas, la vidéo de Trailer
Ingolf Wunder - V. Bellini, Casta Diva
Schubertiade Hohenems (October 2015) :
Ingolf Wunder - Chopin and Liszt in Warsaw - Trailer
(nota ce disque est disponible en import ..cliquez ici )

 

piano/voix à voir
PIERRE LAPOINTE - ACOUSTIC L'intégrale / TV5MONDE
Pierre Lapointe qui vient juste ment d'être récompensé pour son disque Paris-Tristesse sorti en début d'année ( voir actualité du 3 au 90 février2015)
Pierre Lapointe se retrouve deux fois récompensé au Premier Gala de l'ADISQ 2015. Son album Paris tristesse lui a permis de remporter le prix Album de l’année – Réinterprétations, et son travail acharné en sol européen se voit récompensé avec une statuette dans la catégorie Artiste québécois s’étant le plus illustré hors Québec.
a savoir il sera en concert sur la Scene Nationale De Poitiers le 18 novembre ( si ce n'est pas anulé car d'autres concerts en France en novembre l'ont été)
Et pour si vous voulez vous procurer le disque ... cliquez ici
 
A voir une vidéo du pianiste russe Alexey Sychev qui a remporté le premier prix du 8ème Concours de piano de Franz Liszt Weimar-Bayreuth ainsi que le Prix ​​spécial pour la meilleure interprétation de la Sonate en si mineur de Franz Liszt et le Prix du Public. Une belle unanimité !
1er prix: Alexey Sychev (Russie)
2e prix: Dina Ivanova (Russie)
3e prix Arseni Sadykov (Bélarussie)

Prix ​​spécial pour la meilleure interprétation d'une transcription de l'opéra de Richard Wagner / Liszt: Florian Glemser (Allemagne)
Bourse pour le meilleur participant Europe de l'Est (lauréats exclus) pour étudier pendant un semestre à l'Université de Musique Franz Liszt Weimar: Eka Bokuchava (Géorgie)
Prix ​​spécial pour la meilleure interprétation de la Sonate en si mineur de Franz Liszt Prix du Public: Alexey Sychev (Russie)
A voir lors d'un autre concours en 2014
Alexey Sychev - 3° Premio: F. Liszt, "La Campanella" (S.141/3)
A propos de concours sachez que ce 6 novembre à 20h30 à Montrond-les-- Eglise Saint Roch aura lieu un concert de Ken Marius MORDAU (allemand) Lauréat du Grand Prix International Jeunes Talents 2015
Il interprètera un programme de compositeurs Romantique: SCHUMANN, RACHMANINOV, BEETHOVEN et CHOPIN
Entrée Prévente : 13€ / Plein Tarif : 16€ / Gratuit moins de 15 ans. Réservation : 04 77 54 51 21
Le concours n'aura pas lieu l'année prochaine mais devrait reprendre en 2017 sous une autre forme.

Avez-vous lu toutes les actualités du piano précédentes ? ...cliquez ici et regardez bien TOUTE la page !

 

Et pour (re) les actualités archivées / par date .cliquez ici

 


Pour retourner à l'accueil de Piano bleu ....cliquez ici

Retrouvez une information sur le site Piano bleu


 



Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour, avec nombreuses videos en lien ou non avec l'actualité...cliquez ici   

Piano Works #1
Jérôme Lemonnier , composition et piano
18 pièces pour piano extraites des films de Denis Dercourt :

La tourneuse de page
Demain dès l'aube
La chair de ma chair
Pour ton anniversaire
En équilibre

A découvrir ce disque qui n'est pas une compilation de musique de films mais un nouvel enregistrement, réalisé en studio en 2015 par Jérôme Lemonnier , et qui rassemble des pièces pour piano seul, mais aussi plusieurs adaptations de pièces initialement écrites pour orchestre, qu'il a toutes composées pour les films de Denis Dercourt. Un réalisateur avec lequel il collabore depuis presque dix ans [...] La musique de Jérôme Lemonnier joue, pour Denis Dercourt, un rôle important dans son propre processus de création des films , confie le réalisateur en dédicace de l'album, que se soit avant le tournage, par leur influence artistique, ou après, au niveau de la direction émotionnelle que peut prendre un film. Et l'émotion, c'est précisément aussi ce qui a guidé le compositeur Jérôme Lemonnier dans la réalisation de ce disque , conçu : "[en partant ] de l'idée d'une promenade musicale dans laquelle on préfère revenir plusieurs fois dans une même atmosphère ou une émotion plutôt que de s'y attarder" explique-t-il dans l'entretien à lire...en cliquant ici
Louis Aubert (1877-1968)
Sillages
Sonate pour violon et piano
Habanera (version pour piano 4 mains)
Feuilles d'images
Jean-Pierre Armengaud, piano
Alessandro Fagiuoli, violon
Olivier Chauzu, piano 2

Après un disque de Scriabine, le pianiste Jean-Pierre Armengaud retourne à la musique française , et retrouve Olivier Chauzu, avec lequel il a déjà enregistré des oeuvres de Debussy à quatre mains, ici dans deux oeuvres d'un programme original de musique d'un compositeur, d'origine bretonne, beaucoup moins connu aujourd'hui que Debussy : Louis Aubert. Le violoniste Alessandro Faguioli se joint à Jean-Pierre Armengaud dans une sonate pour violon et piano. Cette oeuvre est ici en premier enregistrement mondial, de même que la version pour piano quatre mains de "Habanera" et "Feuille d'Images" miniatures pour piano à quatre mains. Aujourd'hui, peu nombreux en effet sont ceux qui connaissent le compositeur Louis Aubert, né en 1877 à Paramé (désormais intégré à Saint Malo) ...cliquez ici pour lire la suite et écouter quelques courts extraits
Pollini
De main de maître
Film de Bruno Monsaingeon

Alors qu'approche la grande finale du dix-septième concours international de piano Chopin à Varsovie, parait, sous le label Deutsche Grammophon, ce passionnant film de Bruno Monsaingeon sur le pianiste Maurizio Pollini qui remporta le premier prix lors de la sixième édition, en 1960. Une année importante puisque cette année fut proclamée " Année Chopin", en raison du 150ème anniversaire de la naissance du compositeur. On peut apprendre sur le site internet du concours que «Ce fut la compétition qui a initié la fois la décoration de la salle et tout le rituel de commencer toutes les auditions avec un défilé des candidats à travers la scène, la présentation par le speaker du programme et tout le reste, que les observateurs de la compétition connaissent parfaitement bien et qui - grâce à sa constance - bât dans le cœur et l'esprit de chacun». Et ce fut donc aussi le début précoce de la grande carrière du pianiste italien Maurizio Pollini, qui n'avait que dix-huit ans !...cliquez ici pour lire la suite et voir un extrait

 






Disques / Livres / DVD

Johannes Brahms(1833-1897)
Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op.38
Sonate pour violoncelle et piano n°2 en fa mineur Op.99
Robert Schumman ( 1810-1856)
Fantasiestücke pour violoncelle et piano Op.73
Bruno Philippe, violoncelle
Tanguy de Williencourt, piano
A découvrir ce nouveau disque qui réunit deux jeunes talents français , le violoncelliste Bruno Philippe né en 1993 et le pianiste Tanguy de Williencourt , né en 1990, qui se sont rencontrés sur les bancs du conservatoire national de musique et danse de Paris. Outre le fait qu'ils offrent ici un très beau disque c'est pour les amateurs de piano, l'occasion de découvrir plus précisément le second de ces deux musiciens, qui a bien failli se lancer dans une autre carrière musicale s'il n'avait eu la chance d'être reçu dans la classe du pianiste Roger Muraro, et il a d'ailleurs déjà un autre disque au piano seul en préparation, et un en trio en projet, ce qui ne l'empêchera pas de poursuivre cette année ses études en classe de direction d'orchestre  !
Comme vous pouvez le voir dans la liste des oeuvres ci-dessus, le programme recoupe les deux sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec une oeuvre de Schumann ce qui pourrait surprendre a priori puisque leur univers est différent ainsi le souligne d'ailleurs Tanguy de Williencourt dans l'entretien à lire ci-dessous " Plus on travaille leurs œuvres, plus on réalise à quel point leurs univers sont profondément différents[...]Jouer ces deux compositeurs nécessitent deux approches vraiment différentes." mais c'est aussi dit-il : "l'alchimie parfaite entre une puissante passion et une construction imposante et noble" et c'est vrai que le programme, qui place l'oeuvre de Schumann entre les deux sonates, s'avère en fait non seulement passionnant mais tout à fait enthousiasmant !...cliquez ici pour lire l'article complet , écouter un extrait et voir une vidéo
Express Europa
Jean-Pierre Como, piano
Stefano Di Battista, saxophones
Louis Winsberg , guitares
Jérôme Regard, basse et contrebasse
Stéphane Huchard, batterie
Hugh Coltman, chant
Walter Ricci - chant
Invités : Jean-Marie Ecay, guitare
et André Ceccarelli, batterie

L'on avait pu découvrir le pianiste Jean-Pierre Como en 2010, à l'occasion de la sortie de son disque en trio, depuis il a réalisé un disque en quartet et voici son nouveau disque qui réunit nombreux musiciens. Il faut rappeler qu'il a déjà une longue carrière derrière lui et en fait ce nouveau disque, voyage musical qui mêle la chanson et l'improvisation jazz, prolonge et renouvelle l'aventure musicale initiée il y a vingt ans avec un disque en quintet et au titre quasi similaire : " Express Paris Roma " . Il confie dans un entretien à lire ci-dessous : " Ce projet avait été un moment d'émulation intense, et j'avais envie de retrouver cette joie de jouer et de partager la musique ensemble." Un partage avec outre des musiciens ayant participé à l'enregistrement historique : le guitariste Louis Winsberg, le saxophoniste Stefano di Battista, le batteur Stéphane Huchard, et de nouveaux instrumentistes, cette fois-ci deux chanteurs, et pas des moindre qui donnent la couleur particulière de cet album....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Images
Claude Debussy (1862-1918)
Images Livre 2
Jean-Philippe Rameau ( 1683-1764)
Suite en la mineur
Claude Debussy
Images Livre 1
Sabine Weyer, piano

Ce sont des oeuvres de deux compositeurs français que la pianiste Luxembourgeoise Sabine Weyer a choisies pour son premier disque. Un programme qu'elle aura d'ailleurs l'occasion de présenter à Paris en concert, Salle Cortot dimanche 11 octobre 2015 .
Si la pianiste avait depuis longtemps les oeuvres de Debussy dans son répertoire, les recherches qu'elle a menées pour concevoir ce premier album - carte de visite - a été pour elle l'occasion de découvrir Rameau, mais elle a désormais, confie-t-elle à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous, très envie de jouer d'autres oeuvres de Rameau, outre la Suite en la mineur dont elle est "tombée amoureuse" ! Une oeuvre qu'elle a travaillée avec le claveciniste Frédérick Haas , dont les conseils lui ont, dit-elle , été bien plus utiles pour son interprétation que ne l’était la lecture du "traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels" de Rameau, traité de base pour toute la théorie musicale occidentale. Un traité défendu par Debussy, face à quelques autres compositeurs de son époque plus réticents..cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits
Scriabine
Intégrale des Sonates
Varduhi Yeritsyan, piano

et Letters from Armenia
Oeuvres de Komitas et Katchaturian
Varduhi Yeritsyan, piano
Lussine Levoni, soprano
Liana Gourdjia, violon
Mariam Adam, clarinette
Araik Bartikian, duduk

La pianiste Varduhi Yeritsyan, que l'on avait pu découvrir en 2012 à l'occasion de la sortie d'un disque d'oeuvres de Prokofiev, a profité de ces trois années pour réaliser deux projets qui lui étaient, explique-t-elle à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, "d'une nécessité intime très forte". Et si la pianiste est née le jour de la fête du travail en Arménie, ces deux albums laissent deviner un important travail puisqu'il s'agit d'un double disque réunissant les dix sonates d'un autre compositeur russe : Scriabine, un compositeur dont le langage musical a suivi une évolution longue et constante, et un disque de musique de chambre arménien, musique de synthèse, comme la langue nationale, entre des sources opposées, entre est et ouest, entre populaire et savante...cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir deux vidéos.
The Kingdom of Arwen
Thierry Maillard : Piano, composition, et orchestration
Yoann Schmidt : batterie
Dominique Di Piazza : basse
et Orchestre Philharmonique de Prague
Jan Kucera, direction

Pianiste compositeur, Thierry Maillard, a souvent fait part, lors d'entretiens précédents, de son rêve de réaliser des oeuvres pour trio de jazz et orchestre symphonique classique. Faute de moyen, il a d'abord réalisé plusieurs enregistrements en septet réunissant son trio de jazz et un quatuor à cordes, puis récemment avec un orchestre de musique de chambre. Ce disque, qui paraît sous le réputé label Naïve, dont les responsables, confie-t-il dans un nouvel entretien à lire ci-dessous " ont été enthousiasmés par ce concept peu commun et ont eu envie d'y participer", montre qu'au contraire il n'y avait aucune naïveté dans ses propos mais bien une efficace volonté d'arriver à ses fins, étape par étape. Qui veut conquérir un royaume ne s'y prendrait sans doute pas autrement !
Un vaste royaume en l'occurrence car, comme dans la plupart de ses précédents disques, et pour combler un autre but qui lui est cher : celui de rassembler le jazz, la musique classique et les musiques du monde au sein d'une même partition, Thierry Maillard a aussi associé des musiciens solistes, qui ont souvent joué avec lui et apportent des instruments typiques d'autres contrées : Flûte irlandaise et chinoise, baglama, duduk ( ou doudouk)... dont les belles couleurs sonores originales élargissent les frontières de la création. ..cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Schubert
Ländler
Valses
Mélodie hongroise
Sonate D.960
Des fragments aux étoiles
Shani Diluka, piano

Ce disque d'oeuvres de Schubert, par la pianiste Shani Diluka qu'on ne présente plus, vous avait déjà été annoncé dans l'actualité, il est désormais disponible et vous pouvez en écouter un extrait dans la page qui lui est consacré. Un compositeur qu'il n'est pas surprenant de voir s'ajouter à la discographie de Shani Diluka, puisqu'il y a plus de dix ans, lors de son premier entretien pour pianobleu.com, la pianiste déclarait avoir une passion pour Schubert. Un compositeur , expliquait-elle, dont grâce à Christoph Eschenbach qui l''a beaucoup encouragée dans une vision très profonde de la musique et très authentique, elle a pu mesurer le sens de l'éternité dans sa musique. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
LISZT PIANO CONCERTOS MALÉDICTION
Alexandre Kantorow, piano
Tapiola Sinfonietta
Jean-Jacques Kantorow, Direction
LISZT, Franz (1811–86)
Concerto pour piano N° 1 en mi bémol
Concerto pour piano et cordes en mi mineur ‘Malédiction’
Concerto pour piano N° 2 en la majeur

Ce disque est le second enregistré par le pianiste Alexandre Kantorow,à seulement... dix-sept ans ! Alors qu'à cet âge peu de pianistes ont déjà eu la chance de jouer avec un orchestre, on se doute qu'avoir un père chef d'orchestre (et violoniste) a du lui ouvrir bien des portes mais encore faut-il avoir un talent à la hauteur, et cet enregistrement nous permet de découvrir un musicien dont on ne soupçonnerait pas l'âge, ce soutien familial s'avère assurément efficace en ce qui le concerne. Si, plus particulièrement pour ce disque, comme l'indique Alexandre Kantorow dans un entretien à lire ci-dessous, leur collaboration n'a en fait eu lieu qu'au terme d'un travail isolé sur les oeuvres, et qu'il est arrivé que chacun défende parfois des points de vue contraire avant de trouver un accord commun, le pianiste montre déjà une maturité et personnalité affirmée...cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo

Rachmaninov (1873-1943 )
Variations
Daniil Trifonov, piano
The Philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction
Il vous avait été annoncé dès le début du mois d'août dans l'actualité de pianobleu.com, le deuxième disque, mais le premier en studio, du pianiste Daniil Trifonov sous le label Deutsche Grammophon, vient de paraître. Un disque très attendu, qui ne déçoit nullement, bien au contraire ! Et d'ailleurs comment en serait-il autrement puisque le pianiste russe qui a remporté 1er prix du Concours international de piano Tchaïkovski à Moscou et 1er prix du Concours Artur Rubinstein à Tel Aviv en 2011, 3e prix du Concours international de piano Chopin à Varsovie en 2010, a choisi pour ce nouvel enregistrement de rendre hommage à son idole, Serge Rachmaninov, un compositeur, avec lequel il partage d'avoir du comme lui d'avoir du quitter la russie pour les Etats-Unis, et dont la musique l'a réconforté, alors qu'il y suivait des études.....cliquez ici pour lire la suite et voir des vidéos
La Méthode Pianorama
pour Débutants
Dominique Le Guern et Roger Cohen
En cette période de rentrée, voici à découvrir une méthode pour débutants en piano, parue l'été dernier, qui a déjà été adoptée par nombreux professeurs. Celle-ci a la particularité d'être très progressive.Faire démarrer l'apprentissage du piano en douceur, c'est sans nul doute un bon moyen pour ne pas décourager l'élève ! Une méthode d'ailleurs testée auparavant par les deux professeurs qui l'ont conçue : Dominique Le Guern, Professeur au CRR de Montpellier (jusqu’en 2013), au CRC de Suresnes depuis 2014 et Roger Cohen, enseignement du piano au CRR de St-Maur et au CRD de Marne-La-Vallée. Effectivement, à la feuilleter de la première à la dernière page ( 122 pages) , on imagine bien que le débutant sera rassuré par le "travail" qui l'attend, d'autant plus que la méthode est aérée et joliment illustrée. [...]Et Dominique Guern, qui a bien voulu répondre à quelques questions pour la présenter, appréhende la rentrée avec le sourire ! Vous aussi ?...cliquez ici pour lire l'article complet
Schumann Piano Concerto
Alexander Melnikov
Robert Schumann 1810-1856
Concerto pour Piano
Isabelle Faust, Violon
Alexander Melnikov, Pianoforte
Jean-Guihen Queyras, Violoncelle
Freiburger Barockorchester, Ensemble de musique ancienne
Pablo Heras-Casado, Direction

Ce n'est hélas pas assez souvent que les labels ont l'excellente idée d'ajouter un DVD à leurs disques. Et pourtant, au risque de se répéter : oh combien cela y ajoute de l'intérêt. Aussi ceci explique que ce disque/DVD qu'il soit mentionné en DVD du moment, mais c'est aussi en fait un disque du moment, puisque ce coffret, le second volet de l’intégrale des concertos et des trios de Schumann, enregistré par le pianiste Alexander Melnikov, la violoniste Isabelle Faust et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, est offert en fait en complément du disque qui outre l'enregistrment du concerto comporte également celui du trio pour violoncelle, violon et piano opus 80. Alexander Melnikov jouent chacune de ces oeuvres sur différents deux pianos anciens : un Erard de 1837 pour le concerto pour piano et un Streicher de 1847 pour le trio. Le DVD donne donc en outre l'occasion d'admirer la beauté du piano Erard...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

La liste des pianistes invités au festival de la Roque d'Anthéron est impressionnante, et vous pouvez écouter nombre d'entre eux sur le disque qui accompagne cette nouvelle édition. Cet article connaissant un immense succès, depuis sa parution, lors de l'ouverture du festival de la Roque d'Anthéron ( cf paragraphe au-desssus), celui-ci est donc un "disque du moment" ! Le label Mirare y offre une compilation présentant une sélection des artistes invités durant les 4 semaines de festival avec plus d'une vingtaine de titres dont un inédit....cliquez ici
Joseph Haydn (1732-1809)
Domenico Scarlatti (1685- 1757)
Chiaro e scuro
Olivier Cavé, piano

L'on avait pu découvrir le pianiste suisse Olivier Cavé en décembre 2008, à l'occasion de la parution de son premier disque, sous le label Aeon, consacré à des sonates de Domenico Scarlatti. Il a depuis enregistré deux autres disques : l'un d'oeuvres de Clémenti , et l'autre de Bach, et c'est avec de nouvelles sonates de Scarlatti, que nous le retrouvons aujourd'hui. Il a cette fois choisi d'y associer des oeuvres de Haydn, un compositeur qu'il a découvert grâce à Scarlatti, et si déjà jeune étudiant il sentait une proximité certaine entre les deux compositeurs, sa récente rencontre avec la musicologue new yorkaise Elaine Sisman, qui partage son point de vue sur la proximité de la sensibilité artistique de ces deux compositeurs, l'a conduit à réaliser ensemble ce projet, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et écouter une sonate
Disques avec piano pour votre été 2015
Puisque les vacances débutent, et que les sorties de disques se font plus rares l'été, pianobleu.com vous invite à profiter de cette saison pour (re)découvrir des disques , avec piano, parus depuis l'été dernier. Cette fois la sélection s'est élargie à certains disques qui n'ont pas été présentés en "disque du moment", lors de leur sortie faute de temps, parce que la parution de disques est comme le mouvement de la mer, alternant houle et calme plat... Et comme l'année dernière cette sélection pour les amateurs de piano est limitée à sept disques. Mais rien ne vous empêche bien sûr d'élargir votre choix dans les pages disques du moment et de l'actualité. D'ailleurs ceux présentés tout récemment sont aussi bien sûr des disques pour l'été !...cliquez vite ici pour les découvrir
Transcriptions pour deux pianistes
Bela Bartok (1881-1945)
Achille-Claude Debussy (1862 – 1918)
Igor Stravinsky (1882 – 1971)
Le Sacre du printemps (1911 – 13)
Jean-Efflam Bavouzet, piano
François-Frédéric Guy, piano

Avec ce disque, qui paraît sous le label Chandos, c'est une autre facette du pianiste François-Frédéric Guy dont piano bleu et ses internautes suivent depuis nombreuses années les enregistrements, que nous découvrons. Ainsi à l'occasion d'un nouvel entretien ( à lire ci-dessous) au sujet de ce disque de transcriptions pour deux pianistes qu'il a failli bifurquer vers la direction d'orchestre dans les années 90 et, qu'étant finalement devenu pianiste, ces concerts de transcriptions sont en quelque sorte "sa thérapie" et lui permettent de garder le contact physique avec les œuvres pour orchestre. Il explique également qu'il partage, avec le pianiste Jean-Efflam Bavouzet avec lequel il joue régulièrement, une passion totale et inépuisable pour l'exploration du répertoire pianistique et symphonique, ainsi que pour la création contemporaine, et que ce disque est un peu l'aboutissement de ce travail en commun mais aussi, l'espère-t-il, un début d'une future collaboration.....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Chin Chin
SpiriTango Quartet
Fanny Azzuro, piano
Fanny Gallois, violon
Thomas Chedal, accordéon
Benoît Levesque, contrebasse

Besoin d'énergie ? Voici peut-être un remède : ce nouveau disque du SpiriTango Quartet dont la pianiste Fanny Azzuro que nous avions pu découvrir en septembre 2014, à l'occasion de la sortie de son premier disque piano solo " Russian impulse" comportant des oeuvres de Rachmaninov. Et comme le titre de la formation le suggère, c'est un tout autre répertoire qu'elle joue avec ce quartet qui aura bientôt cinq ans puisque, elle confiait lors d'un entretien sur son parcours : "Le 19 septembre 2014 nous fêterons notre quatrième anniversaire ! Nous nous sommes croisés avec Thomas l’accordéoniste à la cafétéria du Conservatoire de Paris, et tout de suite nous avons sympathisé, il m’a proposé ce projet, puis nous avons rencontré le contrebassiste et la violoniste dans les couloirs… ". Une rencontre, qui se concrétise par ce deuxième disque, avec lequel les quatre talentueux musiciens, qui ont poursuivi leurs études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, partagent avec les auditeurs leur incroyable énergie !..cliquez ici pour lire la suite, voir une vidéo et écouter des extraits
SCRIABIN / ZABOROV
DIALOGUE
oeuvres de
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Kirill Zaborov ( né en 1970)

[...]

Si ce disque sort en cette année, qui correspond au centenaire de la disparition de Scriabine, c'est aussi parce qu'il résulte de la rencontre entre la pianiste et le compositeur d'origine russe Kirill Zaborov, qui vit à Paris, et dont les compositions s'harmonisent parfaitement avec celles de Scriabine. Un compositeur à découvrir aussi bien sûr, d'autant plus que le piano est le principale instrument pour lequel il compose....cliquez ici pour lire l'article complet dont un entretien avec la pianiste, écouter un extrait et voir une vidéo
 
 
Disques / Livres / DVD
Portraits
Alexandre Saada
Piano solo

L'on avait pu découvrir le pianiste, compositeur et improvisateur, Alexandre Saada, lors de la parution de son premier disque piano solo, "Present" , il y a cinq ans, un disque dont "seules quelques bribes d'idées étaient écrites, la majorité des morceaux improvisés." expliquait-il alors à l'occasion d'un entretien. Ce nouveau disque "Portraits" est son troisième en solo ( et le 6ème album de toute sa production), et si dans "Présent" il avait mis beaucoup de lui-même, ii a choisi cette fois d'improviser totalement en s'inspirant de sa perception d'hommes et femmes qui l'entourent.
Il faut préciser qu'Alexandre Saada a aussi une passion pour la photographie, et même si ce n'est pas directement le fait de réaliser des portraits photographiques qui l'a inspiré , ainsi confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien, à lire ci-dessous , cela le conduit à aller à la rencontre des gens qu'il photographie et dans ses portraits au piano, il essaye de se plonger dans ce qu'il peux percevoir de la personne "portraitisée". Une perception qu'il a d'autant plus aiguisée puisqu'il a un mystérieux don de synesthésie ... cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits
Mendelssohn
Trios
Trio Dali
Amandine Savary, piano
Jack Liebeck, violon
Christian-Pierre La Marca, violoncelle

A découvrir ce premier enregistrement du Trio Dali avec le violoniste Jack Liebeck, qui a récemment intégré le trio suite au départ de la précédente violoniste dans un quatuor, et avec la pianiste Amandine Savary qui fait partie de ce trio depuis sa création en 2006 ainsi que le violoncelliste Christian-Pierre La Marca
[...]

C'est lors de la parution de son disque consacré aux Toccatas de Bach, que l'on avait pu découvrir Amandine Savary, et l'on voit que ce compositeur lui tient vraiment à coeur, puisque ce disque comporte, outre les deux trios de Mendelssohn, deux préludes de chorals de Bach, un compositeur qui a toute sa place ici puisque que Mendelssohn a contribué à faire redécouvrir largement à son époque...cliquez ici pour lire l'article complet, écouter un extrait et voir une vidéo
Paul Dukas (1865-1935)
Oeuvres pour piano
Hervé Billaut
Peut-être avez-vous eu la chance de voir le pianiste Hervé Billaut, jouer la sonate pour piano de Paul Dukas, notamment à la folle Journée de Nantes, aussi, que le label Mirare, créé par René Martin, qui publie ce disque à l'occasion du 150° anniversaire de la naissance de Paul Dukas, ait choisi de l'enregistrer est une excellente, et logique, idée. Cet enregistrement a été réalisé dans un autre lieu, où Hervé Billaut a eu l'occasion également de jouer en concert cette gigantesque et très impressionnante, unique sonate, du compositeur : à l‘église du château de Rochebonne (Theizé en Beaujolais), où le pianiste organise un autre festival qui gagne en réputation chaque année. Une sonate que trop peu d'organisateurs de concerts, aujourd'hui encore, programment. Il est vrai aussi que peu de pianistes se risquent à la jouer. Et l'on mesure que c'est d'ailleurs une véritable chance de pouvoir l'écouter, car le compositeur, très ( trop) exigeant, a détruit la plupart de ses compositions[...]. Effectivement, comme le déclare Hervé Billaut à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : " On peut regretter que Dukas, dans une exigence absolue envers lui-même, ait détruit nombre d'esquisses et d'oeuvres en cours de réalisation."..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Bach
Beethoven
Quasi una Fantasia
Audrey Vigoureux, piano

La pianiste Audrey Vigoureux , originaire d'Aix en Provence, a bien fait de ne pas suivre, dans son enfance, l'exemple de son frère qui utilisait l'argent, en principe destiné à ses cours de piano, à acheter des bonbons, alors qu'elle au contraire passait du temps à en jouer, sans même avoir de professeur, inventant des morceaux qu'elle enregistrait avec un magnétophone. Un intérêt, et une assiduité, qui l'ont conduite, des années plus tard, à poursuivre parallèlement ses études à la fois à Genève et à Paris, dans les classes de Sébastien Risler et de Jacques Rouvier.Dès l'âge de 9 ans elle donnait son premier concert public, seule au piano, et à 15 ans elle son premier concert avec un orchestre. Par contre, elle a souhaité prendre son temps avant de se décider à enregistrer ce premier disque, parce qu'elle avait, confie-t-elle dans l'entretien à lire ci-dessous, " l'impression d'une certaine "prétention" à vouloir fixer [ses] interprétations sur un support." Et le titre de cet album "quasi una fantasia" , pourrait laisser croire que cet album est quasiment une fantaisie de sa part. Mais il n'en est rien bien sûr : celui-ci fait référence au fait qu'elle a choisi de regrouper des oeuvres de Bach et Beethoven, dont l'idée qui oeuvre à l'arrière plan est, explique Brenno Boccadero, auteur d'une partie du livret, " la mise en relation des formes de la fantaisie et de la fugue chez Bach, et Beethoven, comme figures emblématiques de conjuguer contraintes et liberté d'écritures". ...cliquez ici pour lire la suite et en écouter deux extrait

 

En bref, présentation, avec extrait
et/ou vidéo....

cliquez sur les images

Intégrale des oeuvres pour piano et violoncelle de Beethoven
François-Frédéric Guy, piano
Xavier Philips, violoncelle

Projet Schumann
Andreas Staier
André Villéger, saxophones et clarinette
Philippe Milanta, piano
" For Duke and Paul"

Kind of black
Samuel Sutra

Intégrale Fauré volume 3
Jean-Claude Pennetier

Brahms/liszt
Alexander Gavrylyuck

Chopin
Seong-Jin Cho

Coffret Kovacevich

Trio Pierre de Bethmann
Essais/volume 1

Paseo a dos
Dorantes

A long Lone Way
Nicolas Genest
Yvan Robillard

Double jeu
Marie-Josèphe Jude
Michel Béroff

Roger Muraro
Liszt
le piano de demain

Cynthia Abraham
Petites voix

Everyday
Yaron Herman

Liaisons
Anthony de Mare

coffret de 48 disques
Martha Argerich

Mariane Alzi

Dédicaces
Chopin,Schumann, Liszt
Yves Henry

coffret de 81 disques
Glenn Gould

Bach
Variations Goldberg
Alexandre Tharaud

Brothers
Géraud PORTAL – Étienne DECONFIN

A L'aube
Vanessa Wagner et Thibault Lebrun

DVD
"Lang Lang in Paris" / "Lang Lang Live in Versailles"

CD
Lang Lang in Paris

Philip Glass
Etudes
Nicolas Horvath

Baptiste Trotignon
Different Spaces
Nicolas Angelich, piano

Boris Tishchenko(1939-2010)
Nicolas Stavy, piano
Jean-Claude Gemgembre, cloches

Chopin
Préludes
Yundi

Rachmaninoff
Préludes
Lukas Geniusas


Deux disques
de Cyprien Katsaris

RP3
Rémi Panossian Trio

Kiki de Montparnasse

Dmitry Chostakovich(1906-1975)
Shostakovich, Piano concertos
Anna Vinnitskaya, piano
Kremerata Baltica Winds of Staatskapelle Dresden Omer Meir Wellber, direction

Liro Rantala
My working class hero
un disque à RE-découvrir :
Philippe Léogé
My french standards songbook
Philippe Léogé, piano

Le disque édité chez « Plus loin music » a eu un grand succès et les stocks sont épuisés. Le label n’existant plus, Philippe Léogé a souhaité faire une réédition chez Klarthe Records. Elle sortira le 8 septembre 2015 . Pour en savoir plus sur ce disque ( dont un entretien avec le pianiste) cliquez sur l'image

 


Rachmaninov Variations
Daniil Trifonov, piano
The philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction

shades of blue
Aaron

Carte Blanche
Martha Argerich


Cahiers de conversation de
Beethoven


disque de la 35 ème édition festival de la Roque d'Anthéron

Schubert
Shani Diluka, piano
Sonate D 960, Landler, Waltz
...

Schubert: Sonata D. 960,
Impromptu D. 899

Maria João Pires, piano

José James
Yesterday I had the time

Molly Johnson
Tribute to Billie

JEAN PAUL DAROUX QUARTET
DÉAMBULATIONS

Kind of zoo
Christopher Zoogones

Concerto pour piano en la mineur
15 pièces lyriques
BBC Symphony Orchestra Sakari Okamo,direction
Javier Perianes, piano

Into the Dark
Karol Beffa
Ensemble contraste
Karine Deshayes

Switch Trio
At Home

Sax Stories
Frédéric Couderc, saxos
Patrick Cabon, piano
Karine Deshayes
Ensemble Contraste
Après un rêve

Melina Tobiana

Horacio Lavandera
Imagenes

Petros Kampanis
Minor dispute

Art de l'improvisation au piano
Denis Levaillant

Mon amour
Julie Bonnie

Claro
Laurence Allison 

The Lafayette Suite
Laurent Coq,piano
Walter Smith III,saxo
Joe Sanders, contrebasse et basse électrique
Damion Reid , batterie

Populaires
Amel Brahim-Djelloul,
Nicolas Jouve

"La ligne de Karman"
Jean Kapsa, piano
Antoine Reininger contrebasse
Maxime Fleau batterie

Schubert
Andras Schiff
 
Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Piano bleu : le site des amateurs de piano