Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Les musiciens et la grande guerre PIANO

Après les commérorations de la fin de la seconde guerre mondiale en juin 2014, ce sont diverses commérorations du début de la première guerre mondiale qui ont lieu depuis quelques jours, puisque celle-ci fut déclarée il y a un siècle : le 2 août 1914 , et il faut bien reconnaître que l'on s'y perd parfois dans toutes ces commérorations puisque ce 4 août 2014 est également commérorée la libération de la ville de Rennes en 1944. Un événement qui porte plus à l'allégresse ! ...
Mais revenons à la première guerre mondiale ... et en cette première année de commémoration du centenaire de la guerre 14-18, avec les éditions Hortus qui s'engagent dans une ambitieuse collection nommée "Les musiciens et la Grande Guerre" en trente volumes qui , quant à elle , vise aussi la comméroration de la fin de cette guerre puisqu'elle paraîtra progressivement jusqu'en juin 2018, les trois premiers volumes dont vous pourrez écouter ci-dessous des extraits sont d'ailleurs parus sans attendre ce début de guerre : depuis le 29 mai 2014 et trois autres volumes viennent de paraître le 31 juillet, tous ne comportent pas d'oeuvres pour piano mais c'est par contre le cas des trois premiers volumes.
Cette collection souhaite donner à entendre un panorama musical aussi complet que possible sur les compositeurs, mais aussi les protagonistes de tous genres, notamment les interprètes, ayant eu à participer de manières actives ou non à cette Grande Guerre .

On remarquera que cette vaste collection propose, pour le moment, des oeuvres qui de fait ont été parfois écrites en dehors de ces quatre années de Grande Guerre, aussi on y trouvera pas forcément l'émotion ou la violence que peut porter une telle source d'inspiration mais cette collection a le grand mérite de faire (re)découvrir des musiciens peu connus voir inconnus, comment la grande guerre les a touchés de près, et de mettre à jour de très belles oeuvres.
Ainsi le premier disque qui s'est rapidement imposé aux Editions Hortus : Une Mort Mythique - Albéric Magnard (1865/1914) en premier volume, permet d'écouter "un compositeur français majeur, mort tragiquement en défendant les armes à la main sa maison dans l'Oise le 3 septembre 1914. Des pièces d'excellente facture sont présentées ici pour la première fois en intégralité parmi ses oeuvres pour piano telles que Rambouillet et Saint Germain - Promenades opus 1 - ou encore Feuille d'Album - Trois Pièces opus 1 - dont le raffinement harmonique, mélodique, témoigne de la plus haute et profonde inspiration si caractéristiques de l'école française." Ce disque est interprété par Philippe Guilhon-Herbert au piano et Alain Meunier au violoncelle. Les éditions Hortus autorise à vous en faire découvrir dans cette page une pièce pour piano seul : "Feuillet d'album" , une pièce d'une grande tendresse écrite par Albéric Magnard dès 1888.
Le second volume contient lui par contre des oeuvres qui comme pourrait le suggérer son titre "1913, Au Carrefour de la Modernité- Busoni, Debussy, Stravinsky " ne sont pas toutes de l'année précédent la guerre ainsi vous pourrez écouter le premier mouvement "Avec emportement" de " En blanc et noir " de Debussy, une oeuvre pour piano à quatre mains, composée en 1915 . Chacun des morceaux , selon Debussy, sont comme les gris de Velazquez, et ont une citation en tête. Celle du premier morceau consiste en un court extrait du livret de Jules Barbier et Michel Carré utilisé par Gounod pour son Roméo et Juliette. On a pu suggéré parfois qu’en citant ces vers—«Qui reste à sa place / Et ne danse pas / De quelque disgrâce / Fait l’aveu tout bas»— Debussy faisait allusion à ceux qui, comme lui, ne pouvaient prendre part au combat, et cette pièce fut créée le 22 janvier 1916 à l'hôtel de Polignac dans le cadre d'un concert pour "l'aide affectueuse aux musiciens" puis un autre concert "pour les vêtements du prisonnier de guerre". On y ressent bien par moment une atmosphère de combat.
Plus généralement "Le second volume explore trois directions différentes de la musique au carrefour de la modernité dans un programme pour deux pianos pour lequel Stravinsky, avec sa réduction pour piano du Sacre du Printemps, Debussy et En Blanc et Noir et Busoni avec la Fantasia Contrappuntistica s'engagent radicalement dans différentes voies. Rupture ouverte et brutale dans le cas de Stravinsky qui se tourne vers le folklore russe, échappée toute en finesse par l'imagination (mais non moins scandaleuse) pour Debussy, et fusion des langages du passé dans un idiome nouveau, presque expérimental, pour Busoni." Ces pièces sont jouées par Jean-Sébastien Dureau et Vincent Planès sur un piano Pleyel à double clavier de 1928.
Le troisième disque est un " Hommage à Maurice Maréchal - Fauré, Brahms, Debussy, Honegger ", un hommage rendu par Alain Meunier à son maître le grand violoncelliste Maurice Maréchal, dont on sait que deux camarades menuisiers lui taillèrent un violoncelle rudimentaire dans le bois d'une caisse à munitions, nommé "le Poilu" grâce auquel il joua pour les offices religieux et pour les officiers. Il fit la connaissance sur le front d'autres musiciens comme le violoniste Lucien Durosoir ou le compositeur André Caplet avec lesquels il forma un petit ensemble. Les oeuvres choisies (sonates pour violoncelle et piano de Brahms, Debussy et Honegger et pièce pour piano de Fauré) sont interprétées en compagnie de la pianiste Anne Le Bozec qui a choisi de jouer sur un piano Bechstein 1888(collection Gérard Fauvin). A la différence d'un piano d'aujourd'hui,les défauts et qualité du spectre sonore le rende plus intéressantqu'un piano dont la seule qualité serait platement "de ne pas avoir de défaut". Savoir jouer d'un tel piano ne s'imporvise pas car sa mécanique est plus lente et le rapport clavier-mécanique au son demande un investissement de chaque seconde, une attention à chaque note. Les éditions Hortus autorisent de vous en faire écouter ici (plus bas dans la page) le prologue d'une autre oeuvre de Debussy : Sonate n°1 pour violoncelle et piano .
Nota : On appréciera la qualité des livrets qui accompagnent les disques: Témoignage, photographies, ou peintures...


Pour écouter,avec l'aimable autorisation du label Hortus, les différents extraits mentionnés plus haut ,
cliquez sur le triangle du lecteur concerné

Extrait volume 1 :

ou cet autre lecteur

Extrait volume 2 :

ou cet autre lecteur

Extrait volume 3 :

ou cet autre lecteur


 

Pour vous procurer....

 Le volume 1 cliquez ici (amazon)
Le volume 2 cliquez ici
Le volume 3 cliquez ici

 

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir

Bach: French Suites, Bwv 812-817
Vladimir Ashkenazy, piano

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano