Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Actualités du monde du piano sur internet

Actualités du piano du 12 au 19 octobre 2015

Pollini
De main de maître
Film de Bruno Monsaingeon

Alors qu'approche la grande finale du dix-septième concours international de piano Chopin à Varsovie, parait, sous le label Deutsche Grammophon, ce passionnant film de Bruno Monsaingeon sur le pianiste Maurizio Pollini qui remporta le premier prix lors de la sixième édition, en 1960. Une année importante puisque cette année fut proclamée " Année Chopin", en raison du 150ème anniversaire de la naissance du compositeur. On peut apprendre sur le site internet du concours que «Ce fut la compétition qui a initié la fois la décoration de la salle et tout le rituel de commencer toutes les auditions avec un défilé des candidats à travers la scène, la présentation par le speaker du programme et tout le reste, que les observateurs de la compétition connaissent parfaitement bien et qui - grâce à sa constance - bât dans le cœur et l'esprit de chacun». Et ce fut donc aussi le début précoce de la grande carrière du pianiste italien Maurizio Pollini, qui n'avait que dix-huit ans !...cliquez ici pour lire la suite et voir un extrait
Et à propos de Maurizio Pollini à lire aussi un article en anglais sur son concert du 12 octobre 2015 dans la célèbre salle Carnegie Hall...cliquez ici et si besoin utilisez un traducteur google
Le pianiste Tanguy de Williencourt a bien failli se lancer dans une carrière de rocker s'il n'avait eu la chance d'être reçu dans la classe du pianiste Roger Muraro, il sort ce mois-ci un disque de musique de chambre avec le violoncelliste Bruno Philippe. Un premier disque qui sera présenté dans un concert ce 15 octobre, Salle Gaveau à Paris. Il a déjà un autre enregistrement au piano seul en préparation ainsi qu'un autre en trio, qui sera enregistré en concert lors d'un projet original de neuf concerts, ce qui ne l'empêchera pas de poursuivre cette année ses études en classe de direction d'orchestre , et vous aurez donc l'occasion de le retrouver lors de nombreux autres concerts. Un pianiste à suivre donc ! Cliquez sur l'image ou son nom en bleu.
Johannes Brahms(1833-1897)
Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op.38
Sonate pour violoncelle et piano n°2 en fa mineur Op.99
Robert Schumman ( 1810-1856)
Fantasiestücke pour violoncelle et piano Op.73
Bruno Philippe, violoncelle
Tanguy de Williencourt, piano
A découvrir ce nouveau disque qui réunit deux jeunes talents français , le violoncelliste Bruno Philippe né en 1993 et le pianiste Tanguy de Williencourt , né en 1990, qui se sont rencontrés sur les bancs du conservatoire national de musique et danse de Paris. Outre le fait qu'ils offrent ici un très beau disque c'est pour les amateurs de piano, l'occasion de découvrir plus précisément le second de ces deux musiciens, qui a bien failli se lancer dans une autre carrière musicale s'il n'avait eu la chance d'être reçu dans la classe du pianiste Roger Muraro, et il a d'ailleurs déjà un autre disque au piano seul en préparation, et un en trio en projet, ce qui ne l'empêchera pas de poursuivre cette année ses études en classe de direction d'orchestre  !
Comme vous pouvez le voir dans la liste des oeuvres ci-dessus, le programme recoupe les deux sonates pour violoncelle et piano de Brahms avec une oeuvre de Schumann ce qui pourrait surprendre a priori puisque leur univers est différent ainsi le souligne d'ailleurs Tanguy de Williencourt dans l'entretien à lire ci-dessous " Plus on travaille leurs œuvres, plus on réalise à quel point leurs univers sont profondément différents[...]Jouer ces deux compositeurs nécessitent deux approches vraiment différentes." mais c'est aussi dit-il : "l'alchimie parfaite entre une puissante passion et une construction imposante et noble" et c'est vrai que le programme, qui place l'oeuvre de Schumann entre les deux sonates, s'avère en fait non seulement passionnant mais tout à fait enthousiasmant !...cliquez ici pour lire l'article complet , écouter un extrait et voir une vidéo

 

A découvrir ABSOLUMENT ce disque qui offre un très beau voyage en terres hibériques avec un duo piano/contrebasse , une contrebasse particulière qui a cinq cordes !. Au piano, Dorantes, dont le prénom n'est pas précisé, né en 1969 dans une prestigieuse famille de musiciens gitans andalous et qui a eu l'excellente idée, après avoir appris la guitare de se tourner très vite vers le piano qu'il a étudié au conservatoire Royal de Séville, ce qui ne l'empêche pas, parait-il, de jouer toujours très bien de la guitare et si vous suivez l'actualité sur pianobleu.com depuis longtemps ( en l'occurrence 2012 pour ce qui le concerne) vous avez déjà eu l'occasion de découvrir plusieurs de ses précédents disques, car le flamenco est une très belle source d'inspiration ! A la contrebasse, Renaud Gardia-fons, né dans la région parisienne mais qui a des origines catalane, son amour de la musique s’affirme dès l’âge de cinq ans au travers du piano et de la guitare classique mais finalement il a eu ..." le coup de foudre avec la contrebasse. Renaud tombe dans « les bras de la belle » et se jette à corps perdu dans la pratique de l’instrument."Parallèlement à un cursus d’étude classique au conservatoire (classe d’écriture, d’instrument et d’orchestre), il étudie avec François Rabbath avec lequel il acquiert une connaissance approfondie de l’instrument, lui donnant une vision étendue des possibilités de la contrebasse. Il obtient différents prix aux Conservatoires de Paris et d’Aubervilliers et est titulaire du diplôme d’état de professeur de contrebasse. Depuis l'âge de 21 ans, Renaud Garcia-Fons étudie seul, développant un langage et une technique singulière nourris de l'apport de différentes musiques d'orient et d'occident.enaud Garcia-Fons a très tôt l’idée d’ajouter une cinquième corde à son « arc » - qui n’en compte classiquement que quatre. Il envisage déjà la contrebasse en tant que soliste, entre composition et improvisation et forge ainsi sa propre technique et développe un langage qui n’appartient qu’à lui. Son style unique est immédiatement reconnaissable. Il a olbtenu tant de prix qu'on ne les compte plus contrairement aux cordes de sa contrebasse qui lui permet d'offrir une musique unique en son genre et l'association avec Dorantes, qui semble en fait allez de soi tant ils ont de points communs donne naissance à une musique vraiment captivante , bien sûr imprégnée de tout l'héritage du flamenco, et dont tant la fougue et la sensualité ravirront les oreilles sensibles à l'âme latine mais peut-être aussi convertiront d'autres à ce très beau langage . Dorantes éblouit encore dans ce répertoire original et magnifique, et montre encore qu'il mérite son surnom de " Joyau du piano flamenco". On admire aussi tout ce que Renaud-Garcia offre avec son instrument quasi magique ! Un disque à vous procurer d'urgence pour mettre du soleil chez vous. Nombreux coups de coeur avec au plus haut fabuleuse " La promesa del alba" (Rondeña)
Pour vous en faire une idée de leurs différentes facettes musicales voici ci-dessous deux videos de ce duo
Pour vous procurer ce disque...cliquez ici
Une vidéo où vous pouvez d'abord découvrir le pianiste Dorantes , puis le contrebassite Renaud Garcia-Fons et leur duo
Une vidéo prise pendant l'enregistrement
Et un autre dont il ne faut aussi ABSOLUMENT pas manquer la sortie normalement prévue le 16 octobre mais cela reste à vérifier car le disque n'est annoncé nul part pour le moment semble-t-il. Il a pu être finacé en partie grâce à l'appel à un fond participatif et sortira sous le label Cristal Records... : un autre duo de musiciens qui avaient précisément envie de se retrouver dans une formation plus intimiste, en duo , et en l'occurrence une très beau duo piano/trompette : le pianiste Yvan Robilliard et le trompettiste Nicolas Genest. Le premier a débuté le piano à l'âge de 4 ans au sein d'une famille de musiciens classiques. Dès les premières bases acquises, sa spontanéité le pousse vers le Jazz et l'improvisation. Après de longues nuits à écouter Sting, Eroll Garner, Steve Reich, il ne se désintéresse pas pour autant de l'environnement classique dans lequel il évolue, obtenant ses premiers prix de piano et de musique de chambre au CNR de Lyon puis au Conservatoire Supérieur de Paris-CNR. Il participe tout au long de sa formation à des masters class donnés par Roger Muraro ( encore lui !) , Germaine Mounier et Vadim Repin. Il suit parallèlement des Masters-Class avec Herbie Hancock et Wynton Marsalis, et arrive demi-finaliste au Concours International de Jazz Martial Solal en 98. Yvan Robilliard fait la rencontre d'Antoine Hervé en 2003 avec qui il entame un travail d'approfondissement musical. .En 2005, il obtient le Premier Prix de Soliste et le Premier Prix de Composition au Concours National de Jazz à la Défense. Depuis il mène une carrière riche en projets et en parallèle enseigne le piano jazz et dirige un atelier répertoire au conservatoire du VIIème arr. de Paris.
Nicolas Genest a étudié la trompette au conservatoire de Chateauroux et est arrivé à Paris en 1986 où il commence très vite à jouer avec d'autres musiciens.En 1993 il a remporté le premier prix de soliste au concours international de jazz de la défense . Il a déjà enregistré quatre autres disques avec des formations plus nombreuses et en fant ce disque est né surson initiative qui a rencontré en Yvan Robillard le pianiste qu'il recherchait, ainsi le relate-t-il dans la vidéo à découvrir ci-dessous qui vous permettra aussi d'apprécier la beauté de leur musique. Un album à dix titres telles des chansons qui sont toutes ( sauf une ) des compositions originales de chacun d'eux en fait : six du trompettiste, et trois du pianiste , qui pour certaines n'ont vraiment rien à envier à "My funny Valentine" de Rodger et Hart qu'ils ont ajouté à celles-ci. Ainsi " A Long lone way" qui donne le titre à l'album et le débute en donnant envie de se les suivre sur ce long chemin. Avec effectivement une trompette qui chante une très belle mélodie avec une superbe voix . Un " Dreamer" qui transporte dans les profondeurs de la nuit et sa part de mystère. Un émouvant et dramatique "Saut de l'ange" suivi d'un titre plus dansant " Dombolo" où l'on peut entendre une voix qui apporte son propre rythme ! Un splendide " For my love" d'une grande douceur poétique. Un "Chandra" qui fait admirer de belles étoiles. Et oui plein de belles choses dans ce disque, à écouter et ré-écouter de nombreuses fois !
Il ne semble hélas ne pas y avoir de concert de programmer pour ce duo mais il est à espérer que cela ne saurait tarder car vraiment qu'on se le dise c'est un splendide disque !

A voir EPK du disque et pour vous procurer le disque enfin disponible...cliquez ici (amazon)
A voir également
Nicolas Genest & Yvan Robilliard / A long lone way
 
A découvrir aussi ABSOLUMENT, ce très beau disque " Double jeu" qui réunit les pianistes Marie-Josèphe Jude et Michel Béroff dans un programme d'oeuvres jouées sur deux pianos, de Franz Liszt . Un compositeur qu'on ne se lasse pas d'écouter d'autant plus que le programme de ce disque est original et fort bien construit...
Un compositeur dont on découvre encore dans le livret du disque des propos qui expliquent sans doute aussi pourquoi on aime tout autant sa musique qu'il aimait son piano... ainsi : " Mon piano, c'est pour moi ce qu'est au marin sa frégate, c'est ce qu'est à l'Arabe son coursier, c'est ma parole , c'est ma vie". Un amour du piano et de la musique, pas seulement la sienne, qu'il i il aimait partager en utilisant son instrument de prédilection, ainsi plusieurs opéras de Mozart à Wagner qu'il ne cessa de s'approprier sous forme de Transcriptions, paraphrases, réminiscences.... Ce disque débute avec " Réminiscences de Don Juan de Mozart", une oeuvre dont on a plus souvent eu l'occasion d'écouter sa transcription pour un seul piano ( qui date de 1871), ici donc pour deux pianos (qui date de 1877). Cette oeuvre est très difficile à jouer techniquement même avec deux pianos, on mesure que l'opéra est très riche musicalement et les différentes voix sont dans cette version plus présentes. Ainsi pourrez vous le mesurer dans l'extrait ci-dessous ( l'oeuvre durant presque un quart d'heure ).
.Liszt réalisa aussi nombreuses transcriptions de ses propres oeuvres ochestrales ainsi "Les Préludes", à l'origine un poème symphonique(1854) dont l'auteur du livret, Jean-Yves Bras, se demande s'il est inspiré d'un poème de Lamartine qui porte ce titre ou d'un texte de Joseph Autran " Notre vie est-elle autre chose qu'une série de préludes à ce chant inconnu dont la mort entonne la première et solennelle note ?" mis en exergue de la partiion par Hans de Bülow. Une musique qui n'a rien à voir en tout cas avec les Préludes de Bach ou de Chopin, l'oeuvre est aussi longue que la précédente et riche en rebondissement de toutes natures . L'oeuvre suivante est l'arrangement pour deux pianos de son " Grand solo de concert" écrit sur commande : " Concerto pathétique". En fait Liszt revint plusieurs fois sur cette oeuvre il en fit notamment une oeuvre pour deux pianos qu'il joua avec l'un de ses élèves. Comme pour sa sonate en si mineur, il a fusionné tous les mouvements en un seul ( ce qui est pratique remarquez pour le public qui ne saurait pas quand applaudir ;-)) car de fait il donne très souvent envie d'applaudir ). Un disque qui donne d'ailleurs très souvent envie d'applaudir ainsi aussi , même si le propos s'y prète moins : la "Bénédiction de Dieu dans la solitude" mais d'une si grande poèsie. IL s'agit de la troisième des "Harmonies poétiques et religieuses" composées pour piano entre 1847 et 1852, et là nul doute il s'agit bien de Lamartine qui a inspiré le compositeur. Des années auparavant Liszt écrivait à Marie D'agoult " Ce que j'ai peine à expliquer, c'est l'inconcevable invasion du sentiment religieux en moi... Ma vie est une prière, une adoration perpétuelle. Si ce n'était long, je vous transcrirais ici l'harmonie intitulée " Bénédiction de Dieu dans la solitude" . ( Oui c'est un peu long mais vous pouvez en lire le texte à la page 67 du recueil disponible sur pianobleu.com en cliquant ici) La version pour deux pianos a été réalisé par un élève de Liszt : Emil von Sauer a appliqué aux oeuvres de son maître le traitement que Liszt s'appliquait à lui-même, c'est là une fin à la fois paisible et passionnée de toute beauté ... Immense bravo !
Et puis en fait il est difficile de choisir l'extrait à vous faire écouter, et finalement en voici un autre, du "pur Liszt" puisque l'une de ses propres oeuvres transcrite par lui : un extrait de "Les Préludes" et là vraiment si vous n'applaudiseez pas à la fin de cet extrait c'est à désespérer de vous convertir à la musique classique ou simplement à Liszt !
Pour écouter
Extrait de "Les préludes" de Liszt -
Marie Josèphe Jude et Michel Béroff
Avec l'aimable autorisation du label Lyrinx

Utilisez ce lecteur

ou cet autre lecteur
Pour vous procurer ce disque..cliquez ici
et
sachez dès à présent que vous pourrez applaudir les deux pianistes lors d'un spectacle avec la comédienne avec Natacha Régnier, au AUDITORIUM DU MUSEE DE GRENOBLE GRENOBLE (38000) 5 PLACE DE LAVALETTE 38000 GRENOBLE Dans le cadre du cycle JOUER LES MOTS en partenariat avec Musée en musique
Même dans une atmosphère de guerre, l’art peut apporter la paix. Avec des compositeurs qu’aimait Proust, qu’ils soient Allemands ou Français, le couple de pianistes bien connu accueille une nouvelle complice, la comédienne Natacha Régnier, Prix d’interprétation féminine du Festival de Cannes et César du meilleur espoir féminin pour La vie rêvée des anges.
Au programme des oeuvres de
Wagner – Schumann – Casella – Beethoven
Et à propos de Liszt... un autre disque à découvrir, "Le piano de demain" par Roger Muraro . Publié par le label la dolce volta le livret n'est pas autant illustré que la plupart des disques de ce label, et l'on peut d'ailleurs s'interroger sur le choix de deux illustrations , deux chats , un en origami sur la couverture et une statuette asiatique, mais il comprend fort heureusement un long texte dont un entretien avec le pianiste Roger Muraro. Par ailleurs nombreuses vidéos ont été publiées par le label.
Dans le livret on y apprend que le pianiste a commencé à jouer la seconde étude d'éxécution transcendante oeuvres de Liszt à 14 ans, soit un an après avoir débuté le piano, ce qui est une progression fulgurante, et "Saint François de Paule marchant sur les flots" seulement un an plus tard .... Cette oeuvre figure d'ailleurs dans le programme de son disque mais c'est autour de la sonate en si mineur qu'il a choisi de le construire : " les oeuvres qui l'entourent en sont en quelque sorte un prolongement des éléments constituant le langage lisztiens, et de la sonate en particulier, unique en son genre. " et il est vrai que comme cette sonate peut se décliner à volonté selon l'inspiration, le caractère, l'humeur de l'interprète, celle-ci est toujours la bienvenue dans un disque. , du moment que l'interprète parvienne à la faire vivre et c'est le cas ! On y trouvera aussi des transcriptions, cette fois d'oeuvres de Wagner , pour lequel Liszt avait une grande admiration et réciproquement, outre le fait qu'il fut son beau-père, et à propos de langage on trouvera aussi dans ce disque la rapsodie hongroise n°10 qui montre encore la dimension orchestrale du piano de Liszt. Et comme son disque s'appelle le piano de demain, et qu'il est notamment réputé pour son travail avec un autre compositeur : Messiaen il lui est demandé sur quel piano choisir de jouer Liszt , celui de son temps ou de Messiaen ? ce à quoi il ne répond pas directement ou en fait laisse toute ouverture :" Celui qui permet de raconter une histoire. Le piano Lisztien est naturellement beau, généreux, à l'image de Liszt lui-même. J'oserais dire, sans aucune "méchanceté" dans son écriture ( comme on peut en trouver parfois sous la plume de Prokofiev par exemple) et en cela Olivier Messiaen est son égal : je le place dans la droite ligne de Franz Liszt. Rien n'est plus éloigné de toutes difficultés volontairement acrobatiques, périlleuses et mesquines que la musique écrite par ces deux compositeurs pour lesquels le piano fût si important. Le Naturel, l'Amour, et leur Générosité ont produit leur geste musical, son énergie, sa science, sa virtuosité, même si Messiaen, Homme de foi, du merveilleux ,est un éternet complentatif, et Liszt, habité par la foi, esrt un homme, éternellement." Un disque où l'on ressent le plaisir du jeu du pianiste , et qui aurait aussi pu s'appeler "simple jeu" mais certainement pas 'jeu simple' car le piano est des plus complexes à jouer pour le rendre orchestral comme c'est le cas dans la plupart de ces oeuvres.
Pour vous procurer ce disque cliquez ici
A voir donc pour en écouter de nombreux extraits et d'autres commentaires de Roger Muraro. Cela commence en silence...
 
NOUVEAU 17 octobre 2015 communiqué du concours international de piano Chopin de Varsovie...qui montre que le premier prix ne sera pas attribué cette fois-ci à un pianiste Italien pourtant le pianiste Luigi Carroccia ne manquait pas de qualités... En ce qui concerne les francophones on suivraplus particulièrement le pianiste canadien Charles Richard-Hamelin que l'on a déjà eu l'occasion de découvrir à plusieurs reprises dans l'actualité de pianobleu.com ( qui n'est pas le fils du pianiste Marc-André Hamelin )
voici donc ce communiqué :
Nous connaissons les noms des participants admis à la grande finale du Concours Chopin
Le 16 Octobre, les auditions troisième tour de la compétition ont été achevées. Au cours des 3 jours, 20 pianistes de 12 pays ont participé.

Selon les règles et les règlements sur du concours , le jury - dirigée par le professeur Katarzyna Popowa-Zydroń - a admis 10 participants aux auditions finales de 8 pays, dont : 2 du Canada, 2 de États-Unis, et 1: Croatie, Japon, la Lettonie, la Pologne, la Russie et la Corée du Sud.
Liste des participants de la finale:
M. Seong-Jin Cho (Corée du Sud)
M. Aljoša Jurinić (Croatie)
Mme Aimi Kobayashi (Japon)
Mme Kate Liu (États-Unis)
M. Eric Lu (États-Unis)
M. Szymon Nehring (Pologne)
M. Georgijs Osokins (Lettonie)
M. Charles Richard-Hamelin (Canada)
M. Dmitry Shishkin (Russie)
M. Yike (Tony) Yang (Canada)
Les auditions finales débuteront le 18 Octobre à 18h00 et durera jusqu'au 20 Octobre. Le premier pianiste à comparaître sera Seong-Jin Cho de Corée du Sud.
Le programme pour la grande finale comprend l'un des concertos suivants: en mi mineur, Op. 11 ou en fa mineur, Op. 21. Les artistes seront accompagnés par l'Orchestre symphonique de la Philharmonie de Varsovie dirigé par le Maestro Jacek Kaspszyk.
Les noms des lauréates et des lauréats du concours seront annoncés le 20 Octobre (tard le soir).
L'organisateur de la compétition est l'Institut Frédéric Chopin. Le projet est inclus dans le Programme de la culture accessibles de la ministre de la Culture et du Patrimoine national. Le patron de la concurrence est Bank Zachodni WBK Groupe Santander.
Le partenaire principal est Totalizator Sportowy. Le Co-organisateur de la concurrence est le canal 2 de la Radio polonaise.
Les Partenaires concurrence sont: Google, Hôtel Regent Varsovie, Lexus, Philharmonique de Varsovie, Technics, Huawei, la télévision polonaise, Steinway Lyngdorf, Polska Wytwórnia Papierów Wartościowych, Chopin Aéroport Developement Allianz, et Atman; et l'aéroport officiel, l'aéroport Frédéric Chopin Frédéric.
Les médias partenaires du concours sont: Radio polonaise, Gazeta Co Jest Grane, Gazeta Wyborcza, Gazeta.pl, AMS et Metro. Le projet est co-financé par la ville de Varsovie.
Coopération: Royal Łazienki Musée, Phonak, Infor IT, Accor Hotels. Le partenaire de l'Institut Fryderyk Chopin est Yamaha.
Les pianos sont fournis par: Steinway, Yamaha, Kawai, Fazioli.
Le concours est sous le patronage d'honneur du Président de la République de Pologne, Andrzej Duda.
A voir Charles Richard Hamelin – Prelude in C sharp minor Op. 45 (third stage)
La finale peut être suivi en direct sur en direct sur youtube
video intégrée ci-dessous
Commencé le 18 oct. 2015 17TH INTERNATIONAL FRYDERYK CHOPIN PIANO COMPETITION
18 October 2015, Warsaw Philharmonic Concert Hall final (6 p.m.–9.10 p.m.) Jacek Kaspszyk – conductor Warsaw Philharmonic Orchestra
6 p.m.–6.40 p.m. Seong-Jin Cho (South Korea) Concerto in E minor Op. 11 6.40 p.m.–7.20 p.m. Aljoša Jurinić (Croatia) Concerto in E minor Op. 11 Allegro maestoso Romance. Larghetto Rondo. Vivace
intermission
7.20 p.m.-7.50 p.m.
7.50 p.m.–8.30 p.m. Aimi Kobayashi (Japan) Concerto in E minor Op. 11 8.30 p.m.–9.10 p.m. Kate Liu (United States) Concerto in E minor Op. 11
Le 19
7TH INTERNATIONAL FRYDERYK CHOPIN PIANO COMPETITION 19 October 2015, Warsaw Philharmonic Concert Hall final (6 p.m.–9.10 p.m.) Jacek Kaspszyk – conductor Warsaw Philharmonic Orchestra
6 p.m.–6.40 p.m. Eric Lu (United States) Concerto in E minor Op. 11
6.40 p.m.–7.20 p.m. Szymon Nehring (Poland) Concerto in E minor Op. 11 Vivace
entracte 7.20 p.m.–7.50 p.m.
7.50 p.m.–8.30 p.m. Georgijs Osokins (Latvia) Concerto in E minor Op. 11
pour (re)voir les autres videos pendant les pauses
ou en différé ...cliquez ici (chaine du concours Chopin) ou cliquez ici (petite télévision de pianobleu.com, avec aussi une sélection d'autres vidéos)
Ici en ddifféré les épreuves du 19 octobre:
Ceci était le précédent communiqué
A lire un communiqué du concours Chopin de Varsovie...Vous constaterez que le dernier concurrent français a été éliminé mais si vous avez du temps de libre que cela ne vous démotive surtout aucunement pour le suivre sur internet puisqu'il est diffusé en direct, et combien de pianistes prestigieux ont été révélés par ce concours . Il est possible de voir les épreuves passées....
Nous connaissons les noms des participants admis au 3e tour de la compétition Chopin
Le 12 Octobre, les auditions de deuxième tour de la compétition Fryderyk Chopin international de piano de 17 ont été achevés. Au cours des 4 jours, 43 pianistes de 16 pays effectuées.
Selon les règles et les règlements sur la concurrence, le jury - dirigée par le professeur Katarzyna Popowa-Zydroń - admis 20 participants au 3e tour de 12 pays, y compris: 3 de la Pologne, de Corée du Sud 3, 3 à partir de États-Unis, 2 en provenance de Russie , 2 du Canada, 1 à partir de: Italie, Croatie, l'Ukraine, le Japon, la République tchèque, la Lettonie et la Chine.
Liste des participants de la troisième ronde:
M. Luigi Carroccia (Italie)
Mme Galina Chistiakova (Russie)
M. Seong-Jin Cho (Corée du Sud)
M. Chi Ho Han (Corée du Sud)
M. Aljoša Jurinić (Croatie)
Mme Su Yeon Kim (Corée du Sud)
Mme Dinara Klinton (Ukraine)
Mme Aimi Kobayashi (Japon)
M. Marek Kozák (République tchèque)
M. Łukasz Krupiński (Pologne)
M. Krzysztof Książek (Pologne)
Mme Kate Liu (États-Unis)
M. Eric Lu (États-Unis)
M. Szymon Nehring (Pologne)
M. Georgijs Osokins (Lettonie)
M. Charles Richard-Hamelin (Canada)
M. Dmitry Shishkin (Russie)
M. Alexei Tartakovsky (États-Unis)
M. Xu Zi (Chine)
M. Yike (Tony) Yang (Canada)
Les auditions pour le troisième tour débutera le 14 Octobre à 10h00 et dureront jusqu'au 16 Octobre. Le premier pianiste à comparaître sera Luigi Carroccia de l'Italie.
Le programme pour le 3ème tour comprend:
- Sonate en si bémol mineur, Op. 35 ou Sonate en si mineur, op. 58 ou tous les Préludes, Op. 28.
- Un ensemble complet de Mazurkas des opus suivants:
17, 24, 30, 33, 41, 50, 56, 59
- Une œuvre ou des œuvres de choix par Fryderyk Chopin (seulement si la partie restante de la performance ne remplissent pas l'exigence d'un minimum de temps désigné ci-dessous).
Durée de la performance au 3e tour: 50-60 minutes.
Les noms des finalistes du concours seront annoncés le 16 Octobre (tard le soir).
L'organisateur de la compétition est l'Institut Frédéric Chopin. Le projet est inclus dans le Programme de la culture accessibles de la ministre de la Culture et du Patrimoine national.
Le patron de la concurrence est Bank Zachodni WBK. Le partenaire principal est Totalizator Sportowy. Le Co-organisateur de la concurrence est le canal 2 de la Radio polonaise. Les Partenaires concurrence sont: Google, Hôtel Regent Varsovie, Lexus, Filharmonia Narodowa, Technics, Steinway Lyngdorf, Polska Wytwórnia Papierów Wartościowych, Huawei, l'aéroport Chopin de Développement Allianz, Atman et TVP; et l'aéroport officiel, l'aéroport Frédéric Chopin Frédéric.
Les compétitions médias partenaires sont: Radio polonaise, Gazeta Wyborcza, Gazeta.pl, AMS et Metro.
Coopération: Royal Łazienki Musée, Phonak, Infor IT, Accor Hotels. Le partenaire de l'Institut Fryderyk Chopin est Yamaha.
Pianos sont fournis par: Steinway, Yamaha, Kawai, Fazioli.
Le concours est sous le patronage d'honneur du Président de la République de Pologne, Andrzej Duda.
A voir
et pour (re)voir les autres videos...cliquez ici
A propos de Chopin...
Voici des nouvelles de la pianiste Emmanuelle Swiercz qui a récemment enregistré les Nocturnes de Chopin, le disque paraîtra le 30 novembre 2015 sous le label La Musica (des Concerts Parisiens) A cette occasion, elle donnera un récital à la Salle Gaveau le vendredi 13 novembre à 20h30.
Et Sachez également que cette semaine elle donne plusierus concerts :
14 octobre : à Angoulême
22 octobre : à Dijon
et également le 2 décembreà Courbevoie
A voir :
A propos de concours à voir le
Teaser de l'édition Piano 2015 du Concours Long-Thibaud-Crespin, rassemblant des interviews d'anciens lauréats, de membres du jury et de candidats.

 

piano/voix etc...
A découvrir le très beau disque de jazz vocal / musique du monde "Les petites voix" de la chanteuse Cynthia Abraham et cinq musiciens dont le pianiste Lenoardo Montana. On peut être très surpris, tant sa voix est belle, d'apprendre que qu'elle a du réaliser celui-ci en totale autoproduction.et qu'elle n'a ni distribution physique, ni label....mais c'est là encore un des tristes exemples de la crise du disque, on ne peut que lui espérer qu'un producteur sera mesurer son talent comme celui des musiciens qui l'accompagne après un premier morceau accapella et si certains titres sont sans pianiste " Just be free" les amateurs de piano rejoindront volontiers ceux de guitare ( ici jouée par Antony Jambon et un autre giutariste participe au disque : Ralph Lavital)car c'est aussi un des splendides titres de cet album . La chanson " Ecoute moi" , d'ailleurs en entrer du teaser à voir ci-dessous ne peut que porter à l'écouter , c'est sans doute le plus enthousisamant quoi la chanson "Dreams", très belle balade blues, n'a en fait rien à lui envier " et il convient de citer les autres musiciens qui participent à ce disque : Arnauld Dolmen à la batterie et au Ka, et Zaccharia Abraham à la contrebasse. Au sujet de cet album Cynthia Abrahma confie : " La réalisation de ce disque fut une véritable introspection, une manière de lâcher prise et d’exister… J’ai ressenti le besoin de raconter mon histoire, de faire le tri dans ces petites voix qui tournaient dans ma tête et de me poser certaines questions : origine, place dans le monde, le temps et le présent, les blessures, la peur, l'évolution perpétuelle de l'être, la recherche du plaisir, du bonheur. Ayant des parents musiciens de jazz, la musique a toujours fait partie de ma vie, mais choisir cette voie pleine de doute n’a pas toujours été une évidence. La musique me fait du bien, me soigne et tisse ce lien d’amour et de partage entre les Hommes. Je pense que ce bonheur vaut la peine d’aller au delà des incertitudes. L’envie de construire mon identité m’a conduite à écrire, composer, à mélanger le jazz et les rythmiques caribéennes, avec la soul et la chanson. Aujourd’hui, je suis heureuse de partager ma musique avec vous et de pouvoir transmettre cette joie. "
Elle donne un CONCERT DE SORTIE le 02 nov. 2015 AU PETIT JOURNAL MONTPARNASSE 13 Rue du Commandant René Mouchotte, 75014 Paris - 01 43 21 56 70 ne la manquez pas si vous êtes en région parisienne !
A voir
Un nouveau conservatoire à ne pas confondre avec celui de Clamart
A lire :
"BELFORT: LE NOUVEAU CONSERVATOIRE HENRI-DUTILLEUX A ÉTÉ INAUGURÉ EN PRÉSENCE DE PLUSIEURS CENTAINES DE PERSONNES Le conservatoire à rayonnement départemental a pris le nom, hier, de Henri Dutilleux. Plusieurs centaines de Belfortains ont accompagné son inauguration.[...]Ce fut, pour les élèves et leurs parents, accompagnés d’instrumentistes, la contribution enjouée à l’inauguration du nouveau conservatoire à rayonnement départemental. « Il aura fallu cinq ans entre la décision et la fin des travaux », a rappelé Véronique Mougey, conseillère régionale, qui trouve « dans la sobriété des lieux, l’atmosphère que je recherche dans les œuvres de Le Corbusier et Renzo Piano », l’architecture rappela nt, par sa modernité, quelques éléments de la chapelle de Ronchamp.« Ça reste d’abord un bâtiment, des murs, du béton, relativement froid », ajoute, comme en contrepoids, Marie-Claude Chitry-Clerc, vice-présidente de la Communauté de l’agglomération belfortaine. « Ce qui est important, c’est ceux qui vont lui donner une âme », indique-t-elle tout de même. Le bâtiment réunit en effet trois arts majeurs sur le même site, la musique, la danse et le théâtre. D’une majorité à une autre, on l’aura compris, l’assentiment à ce nouveau bâtiment n’est pas le même : la construction du CRD Henri-Dutilleux, du nom du compositeur contemporain français disparu en 2013, a débuté dans les dossiers de la précédente collectivité et est inauguré par la nouvelle, qui ne l’aurait pas vu à cet endroit, n’aurait pas, non plus, organisé les lieux de cette façon et aurait envisagé plus de salles que dans le précédent bâtiment." ...cliquez ici pour lire l'article complet
Puisqu'il est question de conservatoire et puisque le pianiste Tanguy de Williencourt rejoint cette classe cetta année ...notez que sera retransmis en direct sur le site du CNSMDP En L'occurrence le pianiste Jonathan Fournel sera au piano un pianiste que l'on a pu voir lors du concours Clara Haskil(voir vidéo en fin de paragraphe)
vendredi 23 octobre 2015 à 20h Concert de la classe de direction d'orchestre d'Alain Altinoglu Conservatoire de Paris - Salle d’art lyrique

Concert de la classe de direction d'orchestre d'Alain Altinoglu Tout au long de l'année scolaire, le travail de la classe de direction d'orchestre est organisé en deux temps d'enseignement complémentaires : d'une part les sessions ponctuelles avec les Orchestres du Conservatoire, sous la direction pédagogique du professeur Alain Altinoglu ou de chefs invités, et d'autre part des cours réguliers de direction et d'exploration du répertoire, dispensés par Philippe Aïche. Ce riche parcours est complété par d'autres expériences, avec des orchestres ou chœurs partenaires, ainsi que par un éventail à la fois large et précis de disciplines complémentaires, à même de donner aux élèves une assise artistique des plus solides. ...cliquez ici pour en savoir plus
A voir
À l'occasion du Gala d'ouverture de la 125ème saison de Carnegie Hall, découvrez une nouvelle pièce de Magnus Lindberg donnée en création mondiale, Daphnis et Chloé de Ravel ainsi que le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski interprété par le New York Philharmonic et le virtuose russe Evgeny Kissin. Une soirée palpitante sous la direction d'Alan Gilbert.

Avez-vous lu toutes les actualités du piano précédentes ? ...cliquez ici et regardez bien TOUTE la page !

 

Et pour (re) les actualités archivées / par date .cliquez ici

 


Pour retourner à l'accueil de Piano bleu ....cliquez ici

Retrouvez une information sur le site Piano bleu


 


Express Europa
Jean-Pierre Como, piano
Stefano Di Battista, saxophones
Louis Winsberg , guitares
Jérôme Regard, basse et contrebasse
Stéphane Huchard, batterie
Hugh Coltman, chant
Walter Ricci - chant
Invités : Jean-Marie Ecay, guitare
et André Ceccarelli, batterie

L'on avait pu découvrir le pianiste Jean-Pierre Como en 2010, à l'occasion de la sortie de son disque en trio, depuis il a réalisé un disque en quartet et voici son nouveau disque qui réunit nombreux musiciens. Il faut rappeler qu'il a déjà une longue carrière derrière lui et en fait ce nouveau disque, voyage musical qui mêle la chanson et l'improvisation jazz, prolonge et renouvelle l'aventure musicale initiée il y a vingt ans avec un disque en quintet et au titre quasi similaire : " Express Paris Roma " . Il confie dans un entretien à lire ci-dessous : " Ce projet avait été un moment d'émulation intense, et j'avais envie de retrouver cette joie de jouer et de partager la musique ensemble." Un partage avec outre des musiciens ayant participé à l'enregistrement historique : le guitariste Louis Winsberg, le saxophoniste Stefano di Battista, le batteur Stéphane Huchard, et de nouveaux instrumentistes, cette fois-ci deux chanteurs, et pas des moindre qui donnent la couleur particulière de cet album....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Images
Claude Debussy (1862-1918)
Images Livre 2
Jean-Philippe Rameau ( 1683-1764)
Suite en la mineur
Claude Debussy
Images Livre 1
Sabine Weyer, piano

Ce sont des oeuvres de deux compositeurs français que la pianiste Luxembourgeoise Sabine Weyer a choisies pour son premier disque. Un programme qu'elle aura d'ailleurs l'occasion de présenter à Paris en concert, Salle Cortot dimanche 11 octobre 2015 .
Si la pianiste avait depuis longtemps les oeuvres de Debussy dans son répertoire, les recherches qu'elle a menées pour concevoir ce premier album - carte de visite - a été pour elle l'occasion de découvrir Rameau, mais elle a désormais, confie-t-elle à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous, très envie de jouer d'autres oeuvres de Rameau, outre la Suite en la mineur dont elle est "tombée amoureuse" ! Une oeuvre qu'elle a travaillée avec le claveciniste Frédérick Haas , dont les conseils lui ont, dit-elle , été bien plus utiles pour son interprétation que ne l’était la lecture du "traité de l'harmonie réduite à ses principes naturels" de Rameau, traité de base pour toute la théorie musicale occidentale. Un traité défendu par Debussy, face à quelques autres compositeurs de son époque plus réticents..cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits

 

 






Disques / Livres / DVD

Scriabine
Intégrale des Sonates
Varduhi Yeritsyan, piano

et Letters from Armenia
Oeuvres de Komitas et Katchaturian
Varduhi Yeritsyan, piano
Lussine Levoni, soprano
Liana Gourdjia, violon
Mariam Adam, clarinette
Araik Bartikian, duduk

La pianiste Varduhi Yeritsyan, que l'on avait pu découvrir en 2012 à l'occasion de la sortie d'un disque d'oeuvres de Prokofiev, a profité de ces trois années pour réaliser deux projets qui lui étaient, explique-t-elle à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous, "d'une nécessité intime très forte". Et si la pianiste est née le jour de la fête du travail en Arménie, ces deux albums laissent deviner un important travail puisqu'il s'agit d'un double disque réunissant les dix sonates d'un autre compositeur russe : Scriabine, un compositeur dont le langage musical a suivi une évolution longue et constante, et un disque de musique de chambre arménien, musique de synthèse, comme la langue nationale, entre des sources opposées, entre est et ouest, entre populaire et savante...cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir deux vidéos.
The Kingdom of Arwen
Thierry Maillard : Piano, composition, et orchestration
Yoann Schmidt : batterie
Dominique Di Piazza : basse
et Orchestre Philharmonique de Prague
Jan Kucera, direction

Pianiste compositeur, Thierry Maillard, a souvent fait part, lors d'entretiens précédents, de son rêve de réaliser des oeuvres pour trio de jazz et orchestre symphonique classique. Faute de moyen, il a d'abord réalisé plusieurs enregistrements en septet réunissant son trio de jazz et un quatuor à cordes, puis récemment avec un orchestre de musique de chambre. Ce disque, qui paraît sous le réputé label Naïve, dont les responsables, confie-t-il dans un nouvel entretien à lire ci-dessous " ont été enthousiasmés par ce concept peu commun et ont eu envie d'y participer", montre qu'au contraire il n'y avait aucune naïveté dans ses propos mais bien une efficace volonté d'arriver à ses fins, étape par étape. Qui veut conquérir un royaume ne s'y prendrait sans doute pas autrement !
Un vaste royaume en l'occurrence car, comme dans la plupart de ses précédents disques, et pour combler un autre but qui lui est cher : celui de rassembler le jazz, la musique classique et les musiques du monde au sein d'une même partition, Thierry Maillard a aussi associé des musiciens solistes, qui ont souvent joué avec lui et apportent des instruments typiques d'autres contrées : Flûte irlandaise et chinoise, baglama, duduk ( ou doudouk)... dont les belles couleurs sonores originales élargissent les frontières de la création. ..cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Schubert
Ländler
Valses
Mélodie hongroise
Sonate D.960
Des fragments aux étoiles
Shani Diluka, piano

Ce disque d'oeuvres de Schubert, par la pianiste Shani Diluka qu'on ne présente plus, vous avait déjà été annoncé dans l'actualité, il est désormais disponible et vous pouvez en écouter un extrait dans la page qui lui est consacré. Un compositeur qu'il n'est pas surprenant de voir s'ajouter à la discographie de Shani Diluka, puisqu'il y a plus de dix ans, lors de son premier entretien pour pianobleu.com, la pianiste déclarait avoir une passion pour Schubert. Un compositeur , expliquait-elle, dont grâce à Christoph Eschenbach qui l''a beaucoup encouragée dans une vision très profonde de la musique et très authentique, elle a pu mesurer le sens de l'éternité dans sa musique. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
LISZT PIANO CONCERTOS MALÉDICTION
Alexandre Kantorow, piano
Tapiola Sinfonietta
Jean-Jacques Kantorow, Direction
LISZT, Franz (1811–86)
Concerto pour piano N° 1 en mi bémol
Concerto pour piano et cordes en mi mineur ‘Malédiction’
Concerto pour piano N° 2 en la majeur

Ce disque est le second enregistré par le pianiste Alexandre Kantorow,à seulement... dix-sept ans ! Alors qu'à cet âge peu de pianistes ont déjà eu la chance de jouer avec un orchestre, on se doute qu'avoir un père chef d'orchestre (et violoniste) a du lui ouvrir bien des portes mais encore faut-il avoir un talent à la hauteur, et cet enregistrement nous permet de découvrir un musicien dont on ne soupçonnerait pas l'âge, ce soutien familial s'avère assurément efficace en ce qui le concerne. Si, plus particulièrement pour ce disque, comme l'indique Alexandre Kantorow dans un entretien à lire ci-dessous, leur collaboration n'a en fait eu lieu qu'au terme d'un travail isolé sur les oeuvres, et qu'il est arrivé que chacun défende parfois des points de vue contraire avant de trouver un accord commun, le pianiste montre déjà une maturité et personnalité affirmée...cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo

Rachmaninov (1873-1943 )
Variations
Daniil Trifonov, piano
The Philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction
Il vous avait été annoncé dès le début du mois d'août dans l'actualité de pianobleu.com, le deuxième disque, mais le premier en studio, du pianiste Daniil Trifonov sous le label Deutsche Grammophon, vient de paraître. Un disque très attendu, qui ne déçoit nullement, bien au contraire ! Et d'ailleurs comment en serait-il autrement puisque le pianiste russe qui a remporté 1er prix du Concours international de piano Tchaïkovski à Moscou et 1er prix du Concours Artur Rubinstein à Tel Aviv en 2011, 3e prix du Concours international de piano Chopin à Varsovie en 2010, a choisi pour ce nouvel enregistrement de rendre hommage à son idole, Serge Rachmaninov, un compositeur, avec lequel il partage d'avoir du comme lui d'avoir du quitter la russie pour les Etats-Unis, et dont la musique l'a réconforté, alors qu'il y suivait des études.....cliquez ici pour lire la suite et voir des vidéos
La Méthode Pianorama
pour Débutants
Dominique Le Guern et Roger Cohen
En cette période de rentrée, voici à découvrir une méthode pour débutants en piano, parue l'été dernier, qui a déjà été adoptée par nombreux professeurs. Celle-ci a la particularité d'être très progressive.Faire démarrer l'apprentissage du piano en douceur, c'est sans nul doute un bon moyen pour ne pas décourager l'élève ! Une méthode d'ailleurs testée auparavant par les deux professeurs qui l'ont conçue : Dominique Le Guern, Professeur au CRR de Montpellier (jusqu’en 2013), au CRC de Suresnes depuis 2014 et Roger Cohen, enseignement du piano au CRR de St-Maur et au CRD de Marne-La-Vallée. Effectivement, à la feuilleter de la première à la dernière page ( 122 pages) , on imagine bien que le débutant sera rassuré par le "travail" qui l'attend, d'autant plus que la méthode est aérée et joliment illustrée. [...]Et Dominique Guern, qui a bien voulu répondre à quelques questions pour la présenter, appréhende la rentrée avec le sourire ! Vous aussi ?...cliquez ici pour lire l'article complet
Schumann Piano Concerto
Alexander Melnikov
Robert Schumann 1810-1856
Concerto pour Piano
Isabelle Faust, Violon
Alexander Melnikov, Pianoforte
Jean-Guihen Queyras, Violoncelle
Freiburger Barockorchester, Ensemble de musique ancienne
Pablo Heras-Casado, Direction

Ce n'est hélas pas assez souvent que les labels ont l'excellente idée d'ajouter un DVD à leurs disques. Et pourtant, au risque de se répéter : oh combien cela y ajoute de l'intérêt. Aussi ceci explique que ce disque/DVD qu'il soit mentionné en DVD du moment, mais c'est aussi en fait un disque du moment, puisque ce coffret, le second volet de l’intégrale des concertos et des trios de Schumann, enregistré par le pianiste Alexander Melnikov, la violoniste Isabelle Faust et le violoncelliste Jean-Guihen Queyras, est offert en fait en complément du disque qui outre l'enregistrment du concerto comporte également celui du trio pour violoncelle, violon et piano opus 80. Alexander Melnikov jouent chacune de ces oeuvres sur différents deux pianos anciens : un Erard de 1837 pour le concerto pour piano et un Streicher de 1847 pour le trio. Le DVD donne donc en outre l'occasion d'admirer la beauté du piano Erard...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

La liste des pianistes invités au festival de la Roque d'Anthéron est impressionnante, et vous pouvez écouter nombre d'entre eux sur le disque qui accompagne cette nouvelle édition. Cet article connaissant un immense succès, depuis sa parution, lors de l'ouverture du festival de la Roque d'Anthéron ( cf paragraphe au-desssus), celui-ci est donc un "disque du moment" ! Le label Mirare y offre une compilation présentant une sélection des artistes invités durant les 4 semaines de festival avec plus d'une vingtaine de titres dont un inédit....cliquez ici
Joseph Haydn (1732-1809)
Domenico Scarlatti (1685- 1757)
Chiaro e scuro
Olivier Cavé, piano

L'on avait pu découvrir le pianiste suisse Olivier Cavé en décembre 2008, à l'occasion de la parution de son premier disque, sous le label Aeon, consacré à des sonates de Domenico Scarlatti. Il a depuis enregistré deux autres disques : l'un d'oeuvres de Clémenti , et l'autre de Bach, et c'est avec de nouvelles sonates de Scarlatti, que nous le retrouvons aujourd'hui. Il a cette fois choisi d'y associer des oeuvres de Haydn, un compositeur qu'il a découvert grâce à Scarlatti, et si déjà jeune étudiant il sentait une proximité certaine entre les deux compositeurs, sa récente rencontre avec la musicologue new yorkaise Elaine Sisman, qui partage son point de vue sur la proximité de la sensibilité artistique de ces deux compositeurs, l'a conduit à réaliser ensemble ce projet, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et écouter une sonate
Disques avec piano pour votre été 2015
Puisque les vacances débutent, et que les sorties de disques se font plus rares l'été, pianobleu.com vous invite à profiter de cette saison pour (re)découvrir des disques , avec piano, parus depuis l'été dernier. Cette fois la sélection s'est élargie à certains disques qui n'ont pas été présentés en "disque du moment", lors de leur sortie faute de temps, parce que la parution de disques est comme le mouvement de la mer, alternant houle et calme plat... Et comme l'année dernière cette sélection pour les amateurs de piano est limitée à sept disques. Mais rien ne vous empêche bien sûr d'élargir votre choix dans les pages disques du moment et de l'actualité. D'ailleurs ceux présentés tout récemment sont aussi bien sûr des disques pour l'été !...cliquez vite ici pour les découvrir
Transcriptions pour deux pianistes
Bela Bartok (1881-1945)
Achille-Claude Debussy (1862 – 1918)
Igor Stravinsky (1882 – 1971)
Le Sacre du printemps (1911 – 13)
Jean-Efflam Bavouzet, piano
François-Frédéric Guy, piano

Avec ce disque, qui paraît sous le label Chandos, c'est une autre facette du pianiste François-Frédéric Guy dont piano bleu et ses internautes suivent depuis nombreuses années les enregistrements, que nous découvrons. Ainsi à l'occasion d'un nouvel entretien ( à lire ci-dessous) au sujet de ce disque de transcriptions pour deux pianistes qu'il a failli bifurquer vers la direction d'orchestre dans les années 90 et, qu'étant finalement devenu pianiste, ces concerts de transcriptions sont en quelque sorte "sa thérapie" et lui permettent de garder le contact physique avec les œuvres pour orchestre. Il explique également qu'il partage, avec le pianiste Jean-Efflam Bavouzet avec lequel il joue régulièrement, une passion totale et inépuisable pour l'exploration du répertoire pianistique et symphonique, ainsi que pour la création contemporaine, et que ce disque est un peu l'aboutissement de ce travail en commun mais aussi, l'espère-t-il, un début d'une future collaboration.....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Chin Chin
SpiriTango Quartet
Fanny Azzuro, piano
Fanny Gallois, violon
Thomas Chedal, accordéon
Benoît Levesque, contrebasse

Besoin d'énergie ? Voici peut-être un remède : ce nouveau disque du SpiriTango Quartet dont la pianiste Fanny Azzuro que nous avions pu découvrir en septembre 2014, à l'occasion de la sortie de son premier disque piano solo " Russian impulse" comportant des oeuvres de Rachmaninov. Et comme le titre de la formation le suggère, c'est un tout autre répertoire qu'elle joue avec ce quartet qui aura bientôt cinq ans puisque, elle confiait lors d'un entretien sur son parcours : "Le 19 septembre 2014 nous fêterons notre quatrième anniversaire ! Nous nous sommes croisés avec Thomas l’accordéoniste à la cafétéria du Conservatoire de Paris, et tout de suite nous avons sympathisé, il m’a proposé ce projet, puis nous avons rencontré le contrebassiste et la violoniste dans les couloirs… ". Une rencontre, qui se concrétise par ce deuxième disque, avec lequel les quatre talentueux musiciens, qui ont poursuivi leurs études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, partagent avec les auditeurs leur incroyable énergie !..cliquez ici pour lire la suite, voir une vidéo et écouter des extraits
SCRIABIN / ZABOROV
DIALOGUE
oeuvres de
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Kirill Zaborov ( né en 1970)

[...]

Si ce disque sort en cette année, qui correspond au centenaire de la disparition de Scriabine, c'est aussi parce qu'il résulte de la rencontre entre la pianiste et le compositeur d'origine russe Kirill Zaborov, qui vit à Paris, et dont les compositions s'harmonisent parfaitement avec celles de Scriabine. Un compositeur à découvrir aussi bien sûr, d'autant plus que le piano est le principale instrument pour lequel il compose....cliquez ici pour lire l'article complet dont un entretien avec la pianiste, écouter un extrait et voir une vidéo
 
 
Disques / Livres / DVD
Portraits
Alexandre Saada
Piano solo

L'on avait pu découvrir le pianiste, compositeur et improvisateur, Alexandre Saada, lors de la parution de son premier disque piano solo, "Present" , il y a cinq ans, un disque dont "seules quelques bribes d'idées étaient écrites, la majorité des morceaux improvisés." expliquait-il alors à l'occasion d'un entretien. Ce nouveau disque "Portraits" est son troisième en solo ( et le 6ème album de toute sa production), et si dans "Présent" il avait mis beaucoup de lui-même, ii a choisi cette fois d'improviser totalement en s'inspirant de sa perception d'hommes et femmes qui l'entourent.
Il faut préciser qu'Alexandre Saada a aussi une passion pour la photographie, et même si ce n'est pas directement le fait de réaliser des portraits photographiques qui l'a inspiré , ainsi confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien, à lire ci-dessous , cela le conduit à aller à la rencontre des gens qu'il photographie et dans ses portraits au piano, il essaye de se plonger dans ce qu'il peux percevoir de la personne "portraitisée". Une perception qu'il a d'autant plus aiguisée puisqu'il a un mystérieux don de synesthésie ... cliquez ici pour lire la suite et écouter deux extraits
Mendelssohn
Trios
Trio Dali
Amandine Savary, piano
Jack Liebeck, violon
Christian-Pierre La Marca, violoncelle

A découvrir ce premier enregistrement du Trio Dali avec le violoniste Jack Liebeck, qui a récemment intégré le trio suite au départ de la précédente violoniste dans un quatuor, et avec la pianiste Amandine Savary qui fait partie de ce trio depuis sa création en 2006 ainsi que le violoncelliste Christian-Pierre La Marca
[...]

C'est lors de la parution de son disque consacré aux Toccatas de Bach, que l'on avait pu découvrir Amandine Savary, et l'on voit que ce compositeur lui tient vraiment à coeur, puisque ce disque comporte, outre les deux trios de Mendelssohn, deux préludes de chorals de Bach, un compositeur qui a toute sa place ici puisque que Mendelssohn a contribué à faire redécouvrir largement à son époque...cliquez ici pour lire l'article complet, écouter un extrait et voir une vidéo
Paul Dukas (1865-1935)
Oeuvres pour piano
Hervé Billaut
Peut-être avez-vous eu la chance de voir le pianiste Hervé Billaut, jouer la sonate pour piano de Paul Dukas, notamment à la folle Journée de Nantes, aussi, que le label Mirare, créé par René Martin, qui publie ce disque à l'occasion du 150° anniversaire de la naissance de Paul Dukas, ait choisi de l'enregistrer est une excellente, et logique, idée. Cet enregistrement a été réalisé dans un autre lieu, où Hervé Billaut a eu l'occasion également de jouer en concert cette gigantesque et très impressionnante, unique sonate, du compositeur : à l‘église du château de Rochebonne (Theizé en Beaujolais), où le pianiste organise un autre festival qui gagne en réputation chaque année. Une sonate que trop peu d'organisateurs de concerts, aujourd'hui encore, programment. Il est vrai aussi que peu de pianistes se risquent à la jouer. Et l'on mesure que c'est d'ailleurs une véritable chance de pouvoir l'écouter, car le compositeur, très ( trop) exigeant, a détruit la plupart de ses compositions[...]. Effectivement, comme le déclare Hervé Billaut à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : " On peut regretter que Dukas, dans une exigence absolue envers lui-même, ait détruit nombre d'esquisses et d'oeuvres en cours de réalisation."..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
Bach
Beethoven
Quasi una Fantasia
Audrey Vigoureux, piano

La pianiste Audrey Vigoureux , originaire d'Aix en Provence, a bien fait de ne pas suivre, dans son enfance, l'exemple de son frère qui utilisait l'argent, en principe destiné à ses cours de piano, à acheter des bonbons, alors qu'elle au contraire passait du temps à en jouer, sans même avoir de professeur, inventant des morceaux qu'elle enregistrait avec un magnétophone. Un intérêt, et une assiduité, qui l'ont conduite, des années plus tard, à poursuivre parallèlement ses études à la fois à Genève et à Paris, dans les classes de Sébastien Risler et de Jacques Rouvier.Dès l'âge de 9 ans elle donnait son premier concert public, seule au piano, et à 15 ans elle son premier concert avec un orchestre. Par contre, elle a souhaité prendre son temps avant de se décider à enregistrer ce premier disque, parce qu'elle avait, confie-t-elle dans l'entretien à lire ci-dessous, " l'impression d'une certaine "prétention" à vouloir fixer [ses] interprétations sur un support." Et le titre de cet album "quasi una fantasia" , pourrait laisser croire que cet album est quasiment une fantaisie de sa part. Mais il n'en est rien bien sûr : celui-ci fait référence au fait qu'elle a choisi de regrouper des oeuvres de Bach et Beethoven, dont l'idée qui oeuvre à l'arrière plan est, explique Brenno Boccadero, auteur d'une partie du livret, " la mise en relation des formes de la fantaisie et de la fugue chez Bach, et Beethoven, comme figures emblématiques de conjuguer contraintes et liberté d'écritures". ...cliquez ici pour lire la suite et en écouter deux extraits
Clara et Robert Schumann
Robert Schumann ( 1810-1856)
Sonate n°2 pour violon et piano en ré mineur op.121
Märchenbilder pour alto et piano op.113 Clara Schumann (1819-1896)
Trois romances pour violon et piano op.22
Cédric Pescia, piano
Nurit Stark, violon et alto

Pour suivre le pianiste Cédric Pescia depuis un certain nombre d'années, on le sait : Schumann tient une place très importante dans son répertoire : " Schumann est le compositeur romantique qui me tient le plus à coeur" déclarait-il lors d'un entretien sur son parcours , et une collaboration de longue date le lie à la violoniste, et altiste, Nurit Stark, ainsi lors d'un autre entretien au sujet d'un précédent disque avec elle il déclarait :"Nurit Stark et moi jouons ensemble depuis 2001. Nurit Stark possède une curiosité illimitée, elle a la capacité de se remettre sans arrêt en question et elle est prodigieusement inspirée (et inspirante) sur scène. Nous avons déjà exploré une grande partie du répertoire violon/piano, n'hésitant pas à jouer des œuvres peu connues ou des pièces contemporaines. "... aussi ce disque qui réunit des oeuvres de Clara et Robert Schumann pour piano et violoncelle ne surprend pas tout à fait, et une photographie de leur couple, puisqu'ils sont également mariés, aurait tout aussi bien pu illustrer la pochette de ce disque, que celle issue du film, de 1947, " Song of love" ( le titre français en a été "Passion immortelle", et il y est aussi bien sûr question de Brahms...) avec Katharina Hepburn et Paul Heinred. D'ailleurs leur propre photographie, à l'intérieur, sur le livret ( à voir dans la page sur ce disque) le confirme ! ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait
[R]EVOLUTION
Vanessa Benelli Mosell, PIANO
Karlheinz Stockhausen (1928-2007)
Klavierstücke I - V, VII -IX
Karol Beffa (1973-)
Suite pour piano ou clavecin
Igor Fyodorovitch Stravinsky (1882-1971)
Trois mouvements de Petrouchka

Ce disque est, déjà, le troisième disque de la pianiste Vanessa Benelli Mosell, qui aura vingt-sept ans à la fin de l'année, par contre c'est le premier enregistrement qu'elle réalise sous le prestigieux label DECCA, qui l'a précisément remarquée pour son interprétation des oeuvres de Karlheinz Stockhausen, un compositeur avec lequel elle a travaillé, jusqu'à sa disparition en 2007.
Il faut dire que le parcours de la pianiste italienne, qui dès l'âge de onze ans donnait des concerts avec le pianiste français Pascal Rogé, est particulièrement original, et l'a conduite dans multiples pays où elle a pu travailler avec diverses personnalités célèbres. Récemment, durant l'été 2012, elle a remplacé Martha Argerich pour un concert avec les solistes de Moscou. Le programme de son disque montre qu'elle a une ouverture d'esprit hors du commun puisqu'elle a choisi de réunir sur un même support des compositeurs du vingtième et vingt-et-unième siècle qui, a priori, ne sont pas du tout fait pour s'entendre, puisqu'ils ont même des points de vue sur la musique très opposés . Ainsi faut-il rappeler ici d'ailleurs une récente querelle, en 2013, entre les musiciens tenant de la tendance qualifiée parfois de «néo-tonale», avec ceux de la musique «atonale».
Ces approches musicales sont si différentes que d'ailleurs la pianiste a du réaliser ce disque avec deux ingénieurs du son différents, car les exigence sonores de Stockhausen étaient, explique-t-elle, très particulières, et il n'était pas question pour elle de ne pas les respecter, ainsi le confie-t-elle à l'occasion d'un entretien à lire ci-dessous....cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

Glenn Gould
Une vie à contretemps
Sandrine Revel

Voici une nouvelle, et admirable, bande dessinée qui intéressera particulièrement les amateurs de piano que vous êtes, mais pas seulement ! Et que vous connaissiez, et aimiez, ou non , le pianiste Glenn Gould, nul doute que vous aurez envie de découvrir cet album que l'auteur, Sandrine Revel, qui a étudié à l’École des Beaux-Arts de Bordeaux, ne se contente pas ici d'illustrer, mais dont elle a aussi réalisé le scénario, à la fois bien documenté et fruit de son imagination. Celle-ci a déjà à son actif nombreux albums pour la jeunesse et pour adultes, souvent en collaboration avec un scénariste. Elle offre ici une biographie, à multiples voix, qui se relaient, en contrepoint, tel la musique de Bach. Et ce " biopic" de Glenn Gould ne suit pas un discours linéaire, mais navigue entre le présent et passé, s'appuyant sur des anecdoctes réelles, des témoignages de ses proches, qui ouvrent la porte à l'imaginaire, que ce soit celui de l'auteur, comme celui du lecteur ! Une invitation à vivre une nouvelle expérience, en musique classique !...cliquez ici pour lire la suite, dont un entretien avec Sandrine Revel, et voir plusieurs planches.
Antoine Hervé
Complètement Stones
Antoine Hervé, piano
François Moutin, contrebasse
Phillippe "Pipon" Garcia, batterie

Ce nouvel album d'Antoine Hervé est un hommage à son frère Jean-Pierre, et à la musique des Rolling Stones, célèbre groupe rock, dont celui-ci était fan de la première heure, et avec lesquels le pianiste a fait un boeuf au studio Pathé Marconi de Boulogne Billancourt, grâce à son aîné, alors qu'il n'avait, lui, que 14 ans... Vous imaginez le choc !
[...]
Et Antoine Hervé qui a bien voulu répondre à quelques questions pour la sortie de ce disque confie " C'était impressionnant bien sûr, d'autant plus qu'il voulait que je leur écrive une chanson, là, tout de suite ! Euuhh.... J'avais un frère bien rêveur, mais c'était sympa de délirer avec lui, la vie prenait un relief complètement différent, pour mémoire, à cette époque, il était "interdit d'interdire", et surtout, les gens "rêvaient debout en dansant nus dans les champs" ...sur des musiques psychédéliques !" Son frère l'a installé au piano, et il a joué avec Charlie Watts à la batterie, Bil Wyman à la basse et deux rastas de passage aux percussions. Keith Richard s'est penché sur sa guitare... Pour cette nouvelle aventure musicale, Antoine Hervé s’est entouré de ses fidèles complices, François Moutin et Philippe Pipon Garcia. Un trio qui, dit-il, lui offre un espace de liberté parfait....cliquez ici pour lire l'article complet et voir deux vidéo
BACH pour Pâques Trois disques PIANO
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Piotr Anderszewski, piano
English Suite No. 3 in G minor BWV 808
English Suite No. 1 in A major BWV 806
English Suite No. 5 in E minor BWV 810
Claire-Marie Le Guay , piano
Concerto italien BWV 971
Capriccio sur le départ du frère bien-aimé en si bémol majeur BWV 992
Sinfonia n°11 en sol mineur BWV 79
Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825
Invention n°14 en si bémol majeur BWV 785
Fantaisie chromatique et fugue en ré mineur BWV 903
Rémi Geniet, piano
Partita n°4 en ré majeur
Caprice sur le départ de son frère bien aimé
Suite anglaise n°1 en la majeur
Toccata en do mineur
Les pianistes le disent souvent : la musique de Bach est leur "pain quotidien", et la production discographique de ce premier trimestre 2015, montre que nombre d'entre eux ont envie de partager ce pain, qu'ils soient de première fraîcheur, ou longuement pétris, tous sont divins, et Pâques est une bonne occasion pour les découvrir !... Ainsi ce mois-ci sont sortis deux disques, d'un pianiste très expérimenté dans ce répertoire : Piotr Anderszewski , qui a déjà enregistré multiples disques de ce compositeur, ayant reçu de nombreuses récompenses, celui-ci paraît sous le label Warner Classics, et le pianiste de 21 ans : Rémi Geniet , dont c'est le premier disque, qui paraît sous le label Mirare. A ceux-ci, il convient d'ajouter, parmi les récentes parutions, un autre disque également du label Mirare, celui de Claire-Marie Le Guay, dont c'est aussi le premier disque qu'elle consacre à ce compositeur, mais a déjà, vous le savez, un parcours riche en disques remarquables, tous récompensés par la critique et elle a récemment réalisé un concert-conférence autour de l'oeuvre de ce compositeur. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits de chacun de ces disques

Henri Collet (1885-1951)
Pièces pour piano
¡ Alegria !
Pascal Gallet, piano

Le compositeur français Henri Collet, quasi contemporain du compositeur Gustave Samazeuilh, dont vous avez pu découvrir la musique dans le précédent "disque du moment", semble avoir subi le même triste sort : il cumulait comme lui l'activité de musicologue et critique musical, et est aujourd'hui un compositeur oublié, il est même absent de certains dictionnaires de musique, par contre son nom reste attaché à la formation du "Groupe des six" , six autres jeunes compositeurs français qu'il lança : Duric, Honegger, Poulenc, Tailleferre, Milhaud, et Durey. Il est vrai que son nom pourrait tout autant être attaché aussi à la musique espagnole que la musique française ainsi le montre ce nouveau disque ¡ Alegria ! du pianiste Pascal Gallet, qui a notamment enregistré une intégrale des oeuvres pour piano d'un autre compositeur français de la fin du 19ème et du 20ème siècle : André Jolivet, et a réalisé l'enregistrement de ce nouveau disque, lors d'un concert, le 28 juin 2014 à l'église espagnole de Paris, un cadre tout à fait approprié... cliquez ici pour lire la s
Gustave Samazeuilh(1877-1967)
Complete piano works
Intégrale des oeuvres pour piano
OLIVIER CHAUZU, piano

Ce disque en est un peu le prolongement de deux disques déjà enregistrés par le pianiste Olivier Chauzu, l'un en 2007, la suite "Iberia" du compositeur Albeniz, et un autre paru en 2008, l'intégrale des oeuvres pour piano de Paul Dukas, compositeur dont est célébré cette année le 150ème anniversaire, puisque Gustave Samazeuilh, compositeur français, d'origine bordelaise, encore moins connu de nos jours que son maître, fut l'un des élèves de Dukas, qui lui-même fut élève d'Albeniz. Olivier Chauzu explique d'ailleurs, à l'occasion d'un nouvel entretien à lire ci-dessous : "La parenté est évidente. Le style d'écriture est ressemblant : la même densité harmonique s'y retrouve, très germanique (les deux compositeurs admiraient Beethoven, mais aussi le wagnérisme et le mahlerisme), ainsi que le goût français : le debussysme et ravélisme."
Egalement pianiste et critique musical , Gustave Samazeuilh, méconnu aujourd'hui , fut pourtant une des figures centrales de la vie musicale parisienne pendant plusieurs décennies, au début du 20ème siècle.......cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Oeuvres mystiques pour le piano
Jean-Pierre Armengaud, piano

Il est désormais inutile de présenter le pianiste Jean-Pierre Armengaud, que vous avez pu découvrir à plusieurs reprises sur ce site internet à l'occasion de la parution de plusieurs disques de musique française, une musique qui a sa préférence avec la musique russe, puisque qu'il a étudié au très renommé conservatoire Tchaïkovski de Moscou. Et à l'occasion du 100e anniversaire de la mort du compositeur russe Alexandre Scriabine, le label Bayard Musique réédite son magnifique enregistrement des “Œuvres mystiques pour piano” . Un disque qui annonce le retour de Jean-Pierre Armengaud à la musique russe, ainsi celui-ci confie dans un nouvel entretien, à lire ci-dessous, combien il tient à cet enregistrement qui comporte juste trois nouvelles prises. Le pianiste a multiples projets et déclare avec sagesse : "Je pense qu'il ne faut pas brader tout ce qu'on a fait dans la passé, mais qu'il faut aussi aller de l'avant "
A propos de passé, parmi ses concerts consacrés à Scriabine, il en est un dont le souvenir l'émeut particulièrement : celui donné à Moscou en 1996 pour la réouverture de la maison Scriabine, sur un Steinway rouge vif dont la couleur restituait emblématiquement le souvenir des utopies incendiaires du compositeur !. ..cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

 

En bref, présentation, avec extrait
et/ou vidéo....

cliquez sur les images

Everyday
Yaron Herman

Liaisons
Anthony de Mare

coffret de 48 disques
Martha Argerich

Mariane Alzi

Dédicaces
Chopin,Schumann, Liszt
Yves Henry

coffret de 81 disques
Glenn Gould

Bach
Variations Goldberg
Alexandre Tharaud

Brothers
Géraud PORTAL – Étienne DECONFIN

A L'aube
Vanessa Wagner et Thibault Lebrun

DVD
"Lang Lang in Paris" / "Lang Lang Live in Versailles"

CD
Lang Lang in Paris

Philip Glass
Etudes
Nicolas Horvath

Baptiste Trotignon
Different Spaces
Nicolas Angelich, piano

Boris Tishchenko(1939-2010)
Nicolas Stavy, piano
Jean-Claude Gemgembre, cloches

Chopin
Préludes
Yundi

Rachmaninoff
Préludes
Lukas Geniusas


Deux disques
de Cyprien Katsaris

RP3
Rémi Panossian Trio

Kiki de Montparnasse

Dmitry Chostakovich(1906-1975)
Shostakovich, Piano concertos
Anna Vinnitskaya, piano
Kremerata Baltica Winds of Staatskapelle Dresden Omer Meir Wellber, direction

Liro Rantala
My working class hero
un disque à RE-découvrir :
Philippe Léogé
My french standards songbook
Philippe Léogé, piano

Le disque édité chez « Plus loin music » a eu un grand succès et les stocks sont épuisés. Le label n’existant plus, Philippe Léogé a souhaité faire une réédition chez Klarthe Records. Elle sortira le 8 septembre 2015 . Pour en savoir plus sur ce disque ( dont un entretien avec le pianiste) cliquez sur l'image

 


Rachmaninov Variations
Daniil Trifonov, piano
The philadelphia Orchestra
Yannick Nézet-Séguin, direction

shades of blue
Aaron

Carte Blanche
Martha Argerich


Cahiers de conversation de
Beethoven


disque de la 35 ème édition festival de la Roque d'Anthéron

Schubert
Shani Diluka, piano
Sonate D 960, Landler, Waltz
...

Schubert: Sonata D. 960,
Impromptu D. 899

Maria João Pires, piano

José James
Yesterday I had the time

Molly Johnson
Tribute to Billie

JEAN PAUL DAROUX QUARTET
DÉAMBULATIONS

Kind of zoo
Christopher Zoogones

Concerto pour piano en la mineur
15 pièces lyriques
BBC Symphony Orchestra Sakari Okamo,direction
Javier Perianes, piano

Into the Dark
Karol Beffa
Ensemble contraste
Karine Deshayes

Switch Trio
At Home

Sax Stories
Frédéric Couderc, saxos
Patrick Cabon, piano
Karine Deshayes
Ensemble Contraste
Après un rêve

Melina Tobiana

Horacio Lavandera
Imagenes

Petros Kampanis
Minor dispute

Art de l'improvisation au piano
Denis Levaillant

Mon amour
Julie Bonnie

Claro
Laurence Allison 

The Lafayette Suite
Laurent Coq,piano
Walter Smith III,saxo
Joe Sanders, contrebasse et basse électrique
Damion Reid , batterie

Populaires
Amel Brahim-Djelloul,
Nicolas Jouve

"La ligne de Karman"
Jean Kapsa, piano
Antoine Reininger contrebasse
Maxime Fleau batterie

Schubert
Andras Schiff

T for 2
Louisa Bey, voix
Nico Morelli, piano

Tristan Pfaff
Piano encores

double circle
enrico pieranunzi,piano
Federico Casagrande, guitare

Tobias Jesso Jr.

Bel air for piano
Hervé Celcal

Partitions

Jonathan Avishai - piano
Yoni Zelnik - Contrebasse Donald Kontomanou - batterie

coffret de 18 disques
Scriabine

Utopia
Leîla Olivesi, piano
Manu Codja,guitare
Yoni Zelnik, contrebasse
Donald Kontomanou batterie
David Binney, saxophone

Oeuvres de Philipp Galss
Valentina Lisitsa

Oeuvres de Scriabine
Valdimir Ashkenazy

Intégrale des œuvres pour piano solo de Philip Glass
Nicolas Horvath, piano

Music Boox 2
Sébastien Lovato, piano
Sébastien Texier: Saxophones Ténor et Soprano
Marc Buronfosse : Contrebasse
Karl Jannuska : Batterie

Autour des ballades de Chopin
Kotaro Fukuma, piano

Chilly GonzalesChambers

Mozart
Sonate pour piano n°11 en La majeur, K331
Sonate pour piano n°17 en Si bémol majeur, K570
Sonate pour piano n°18 en Ré majeur, K576
Menahem Pressler

Carl Philip Emanuel Bach
sonates et fantaisies
Marion André

Pianoforte Italiano
Adalberto Maria Riva

Duo Harpian
Céline Gay des Combes, harpe et Julia Froschhammer , piano

concertino pour deux pianos de Shostakovitch
concertos pour deux pianos et orchestre
de Poulenc et Martinu
Lidija et Sanja Bizjak, piano

Pascal Amoyel, piano Emmanuelle Bertrand sur une des oeuvres.
1846, dernière année à Nohant

A l'occasion des 100 ans de naissance de Richter découvrez ce
livre et deux coffrets


 

Ivo Pogorelich
intégrale CD chez Deutsche Grammophon.
 
Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Piano bleu : le site des amateurs de piano