piano bleu : le site des amateurs de piano
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

sélection de disques de musique classique , concertos , musique de chambre avec piano , plusieurs pianos

Imaginez que vous partiez sur une île déserte... muni(e) de vos deux oreilles hormis le matériel technique... quels disques classiques devriez-vous apporter ?
voici quelques suggestions ...

Busoni Enescu Cédric Pescia Nurit Stark

Après un disque "Folies françaises", qui a été l'occasion de découvrir il y a quelques mois le pianiste franco-suisse Cédric Pescia, ayant auparavant enregistré" les Variations Goldberg" de Bach et un double album d'oeuvres de Schumann, c'est un nouvel enregistrement également paru chez le label Claves qui permet de le retrouver pour la première fois avec la violoniste israélienne Nurit Stark dans un répertoire original du compositeur italien Ferruccio Busoni, réputé comme pianiste virtuose et du compositeur roumain, George Enescu, réputé quant à lui comme violoniste virtuose. Le premier nommera son oeuvre "Sonate pour piano et violon" alors que le second à l'opposé considèrera sa propre sonate "pour violon et piano" mais en fait quel qu'en soit le titre chacune de ces oeuvres respecte l'équilibre des deux instruments et le pianiste Cédric Pescia qui a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de ce disque confie apprécier tout autant de jouer l'une ou l'autre....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait

Edvard Grieg Emmanuelle Bertrand Pascal Amoyel

Le compositeur Edvard Grieg(1843-1907) a composé peu d'oeuvres de musique de chambre, parmi celles-ci une seule sonate pour violoncelle et piano. Cette sonate s'imposait naturellement à la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et au pianiste Pascal Amoyel après leurs disques consacrés à Alkan, Liszt, Reger, Strauss, St Saëns , Bloch et Olivier Greif parus également chez Harmonia Mundi. Ainsi Emmanuelle Bertrand précise-t-elle dans le livret accompagnant le disque : " C'est l'une des plus monumentale de notre répertoire. Mais si j'ai un attachement particulier pour cette oeuvre, c'est surtout pour la force d'expression qu'elle dégage . Le premier mouvement allegro agitato est d'emblé immergé dans la passion, plein de fièvre et instable. Son deuxième thème, Molto più tranquillo, apporte un apaisement momentané mais la coda emporte à nouveau tout sur son passage Prestissimo dans une dernière montée de la tension"...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Deux disques violoncelle piano du 20ème siècle

Les labels Saphir Productions et Fuga Libera sortent actuellement tous deux un disque violoncelle piano d'oeuvres du 20ème siècle, les écouter à suivre permet d'avoir un bel horizon des sonates consacrées à ces deux instruments pendant ce siècle, l'ordre dans lesquels ils vous sont présentés ici vous étant conseillé pour mieux mesurer l'évolution...cliquez ici pour lire la suite

Concertos de Bach par David Fray

Depuis qu'il a été lauréat au Concours international musical de Montréal en 2004 le jeune pianiste David Fray a parcouru un chemin remarquable et remarqué notamment par le réalisateur Bruno Monsaingeon qui a choisi de le filmer sur quatre jours lors des séances d'enregistrement de son tout nouveau disque paraissant simultanément à ce film chez Emi classics.[...] Cette nouvelle interprétation d'une grande vitalité, et d'une belle sonorité naturelle est assurément à découvrir sous quelque forme que ce soit(disque ou dvd) ou les deux pour les curieux qui ont envie d'en entendre plus et en savoir plus.
David Fray a bien voulu répondre à quelques questions autour de ses disque et DVD ...cliquez ici pour lire l'article complet et voir un extrait vidéo du dvd

Beethoven Concerto et Quintette pour piano et vents

Alors que le pianiste François-Frédéric Guy poursuit seul actuellement à la Cité de la musique de Paris ce qu'il nomme une "grande croisière" autour des Trente-deux sonates de Beethoven, en parallèle à une intégrale des oeuvres de Debussy menée par Alain Planès, sort cette même semaine le second volume de son intégrale des Concertos de Beethoven chez le label Naïve - le premier volume de cette intégrale étant paru en mars dernier(Concerto n°1 et Concerto n°5). Il n'est certes pas annoncé d'intégrale de musique de chambre des oeuvres avec piano mais cette intégrale de concertos est elle-même complétée du Quintette pour piano et vents opus 16 et dont Beethoven réalisa aussi une version pour Quatuor avec piano et cordes...cliquez ici pour lire la suite

Rachmaninov Suites pour deux pianos Brigitte Engerer et Boris Berezovsky

Après avoir enregistré les quatre concertos pour piano de Rachmaninov, puis ceux de Chopin, pour le label Mirare, le pianiste Boris Berezovsky revient à Rachmaninov avec des pièces pour deux pianos, et donc deux pianistes, quoiqu'ils auraient c'est vrai être plus nombreux pour preuve à ce programme s'ajoute des extraits de la transcription pour piano de "La Belle au bois dormant" joués quant à eux à quatre mains sur un seul piano et qui fut même aussi transcrite pour deux pianos à huit mains. Son amie de longue date Brigitte Engerer avec laquelle il donne aussi nombreux concerts en duo et qui a également enregistré plusieurs disques chez le label Mirare dont un très beau disque Scènes d'enfants de pièces de Tchaikovsky est sa complice naturelle pour ce nouveau volume...cliquez ici pour lire la suite et entendre un extrait 

Yundi Li Concertos de Prokofiev et Ravel

Le jeune pianiste Francesco Tristano Schlimé a enregistré en 2006 un disque couplant le concerto en sol de Ravel avec le cinquième concerto de Prokofiev, le jeune pianiste Yundi Li a quant à lui choisi de coupler ce même concerto de Ravel avec un autre concerto de Prokofiev : le deuxième, parce qu'il pense que cette oeuvre écrite par le compositeur à l'âge de 22 ans convient particulièrement aux jeunes artistes et "pour la simple"raison que ce sont deux oeuvres splendides" explique-t-il dans le livret qui accompagne ce CD, précisant ""Par ailleurs, le Deuxième Concerto de Prokofiev est assez rarement joué. Chacun connait le troisième, que je joue moi-même. Le Deuxième est injustement méconnu, mais je suis persuadé que les gens vont l'aimer. Et il est bien que le public ait l'occasion d'entendre autre chose[...]L'oeuvre accumule tout ce qui est techniquement réalisable sur cet instrument. Les cadences des premier et quatrième mouvements sont entièrement constitués de défis techniques. Le quatrième mouvement si fougueux et agressif frappe par des "sauts" d'une redoutable difficulté" ...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

Rhapsodie Enesco Français Milhaud
Pierre Lénert, alto
Cédric Tiberghien, piano

Le pianiste Cédric Tiberghien compte déjà nombreux disques de musique de chambre dans son importante discographie mais il n'y avait jusqu'à présent partagé que des duos avec des violonistes et violoncellistes, et c'est maintenant avec Pierre Lénert, un altiste au talent largement récompensé dans nombreux concours internationaux qu'il complète cette discographie. Il est vrai que les occasions de rencontres entre altistes et pianistes sont assez rares car le répertoire pour alto et piano est plutôt maigre...Et c'est d'ailleurs le premier disque entièrement consacré à ces deux seuls instruments "Disque du moment" sur pianobleu.com...cliquez ici pour lire la suite

Leif Ove Andsnes Concertos 17 et 20 de Mozart

Le pianiste Leif Ove Andsnes a enregistré précédemment les concertos 9 et 18 de Mozart(disque paru en 2004), ainsi que les deux premiers mouvements du concerto n°20 dans un DVD paru en 2006 et dont on peut retrouver quelques extraits dans le reportage de la video annonce de ce nouveau disque(voir plus bas, en anglais et musique seulement). Cette fois c'est donc le concerto entier ainsi que le concerto n°17 que l'on peut retrouver sur ce récent disque, dans un enregistrement réalisé entre les 22 et 24 avril 2007 à la Jar Chruch d'Oslo, et de nouveau avec l'Orchestre National de Chambre Norvégien que Leif Ove Andsnes dirige également. Si le concerto K466 fut le premier concerto joué par Leif Ove Andsnes dès l'âge de 16 ans, ce n'est que depuis quelques années qu'il a abordé le concerto K453 car il ne se sentait pas prêt pour saisir toute l'essence spirituelle de la musique de Mozart....cliquez ici pour lire la suite et voir la vidéo

Robert Schumann Musiques de chambre

Gordan Nikolitch - François Leleux - Paul Meyer - Bruno Schneider - Antoine Tamestit - Jean-Guihen Queyras - Eric Le Sage
Avec ce coffret de deux CD, le pianiste Eric Le Sage poursuit à pas de géant son intégrale des oeuvres pour piano de Schumann, compositeur dont il se sent très proche. On trouvera dans le troisième volume de cette intégrale, qui parait chez le label alpha, presque la quasi totalité des oeuvres de musique de chambre avec piano, hormis le Quintette et les Trios pour piano, violon et violoncelle. Deux disques très variés donc, débutant par la belle rencontre de l'instrument roi avec le hautbois offrant trois ravissantes romances d'une grande douceur et quiétude, suivies de trois fantaisies pour clarinette et piano d'un grand lyrisme également et à la parenté d'âme avec les pièces précédentes quoique le tempo s'accélère un peu au fur et à mesure de celles-ci....cliquez ici pour lire la suite.

Louise Farrenc Oeuvre pour violon et piano Laurent Cabasso Gaëtane Prouvost

Le pianiste Laurent Cabasso, lauréat de grands concours internationaux( Prix Geza Anda de Zurich en 1982, Tokyo en 1983, finaliste du concours Clara Haskil à Vevey en 1987) prend à coeur avec la violoniste Gaëtane Prouvost de faire découvrir des oeuvres du répertoire français moins connues, ainsi après un précédent disque consacré à Gabriel Pierné, ils viennent de sortir un disque de l'oeuvre pour violon et piano de l'injustement méconnue Louise Farrenc(1804-1875)(née Dumont). Au programme de cet enregistrement deux sonates, dont l'une d'elle n'avait jamais été enregistrée et des "Variations concertantes sur une mélodie suisse"....cliquez ici pour lire une interview de Laurent Cabasso et écouter un extrait de ce disque

Johannes Brahms Philippe Bianconi Tedi Papavrami

Ce n'est pas seulement la coïncidence du programme de ce disque avec le précédent disque du moment qu'il faut relever tout d'abord dans ce disque, c'est aussi pour l'un et l'autre de ces enregistrements la grande qualité sonore de ces albums qui combleront tous ceux qui aiment la musique de Brahms, le son des instruments si proche et naturel ici offert leur donne une grande présence. Un tel souci d'avoir une excellente qualité sonore laisse deviner qu'il serait évidemment dommage de se procurer ces enregistrements sous forme de mp3 compressés qui en atténueraient cette qualité, et bien d'autres, comme c'est souvent le cas pour la musique classique et le jazz. Comme l'indique Tedi Papavrami dans le livret, la qualité d'un enregistrement dépend de tous les "artisans" concourant à celui-ci, ainsi puisqu'il vient d'en être question, l'oeuvre de l'ingénieur du son, en l'occurrence Jean Martial Golaz, et il y a d'abord le compositeur qu'il place en début de liste : "Le plus incontournable, Brahms, demeure à la fois très présent et très lointain. Aurions-nous apprécié sa poignée de main ? son rire ? Aurions-nous été irrité par sa voix , fascinés par son discours ? Impossible de répondre, inversement à sa musique, elle, inscrite dans notre chair, au point de constituer la couleur d'une grande partie de nos vies, dans ce qu'elles ont de plus précieux."... le compositeur et sa musique donc, à dissocier sans doute l'un de l'autre...cliquez ici pour lire la suite

Brahms Bach Sonia Wieder Atherton Imogen Cooper

Hasard des parutions.... le prochain disque du moment sur pianobleu.com contiendra la Sonate pour violon et piano n°1 de Brahms or c'est ici avec l'arrangement qu'en fit le compositeur pour le violoncelle et piano que la violoncelliste Sonia Wieder Atherton et la pianiste Imogen Cooper terminent ce double album au généreux programme. Mais on peut parfois s'autoriser à écouter les choses dans tout ordre d'ailleurs n'est-ce pas parfois l'écoute d'un arrangement qui conduit à l'écoute de l'oeuvre originale, cependant l'inverse est aussi vrai...
On ignore souvent ce qui conduit un compositeur à choisir tels instruments plutôt que d'autres lorsque son inspiration se met en oeuvre, de même que l'on ignore aussi très souvent la source même de l'inspiration à l'origine d'une oeuvre. Ainsi l'idée de réunir Brahms et Bach pour cet enregistrement est parti du constat de Sonia Wieder Atherton qu'il y avait comme une ressemblance entre le premier thème de la Sonate opus 38 de Brahms et un passage de l'Art de la fugue de Bach....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait
Anthony Leroy Sandra Moubarak Sonates de Brahms
Unis en musique comme à la ville, les deux jeunes musiciens, Sandra Moubarak au piano et Anthony Leroy au violoncelle, offrent ici l'interprétation des deux seules sonates pour violoncelle et piano composées par Johannes Brahms(1833-1897), unies quant à elles par un lien qui reste mystérieux pour les musicologues : le mouvement "adagio affectuoso" . Il semble en effet que Brahms l'aurait retiré de la première sonate, qu'il composa en 1865, pour le déplacer, après quelques remaniements, dans la seconde sonate, écrite plus de vingt années plus tard. Le musicologue Claude Rostang, souligne dans son ouvrage sur Johannes Brahms que le thème principal de cet Adagio Affectuoso n'a aucun lien avec la seconde sonate opus 99, tandis qu'il est nettement apparenté avec le thème initial de la première sonate opus 38 .Le Label Zig zag Territoires, éditeur de ce disque, a bien voulu autoriser la diffusion dans cette page, de ce splendide mouvement dont Sandra Moubarak et Anthony Leroy donnent une interprétation particulièrement mélancolique et émouvante....cliquez ici pour lire la suite et écoutez cet extrait

Olivier Greif, Sonate de Requiem pour violoncelle et piano, Trio avec piano
Emmanuelle Bertrand, Pascal Amoyel, Antje Weithaas

Olivier Greif(1950-2000) est un compositeur qui, semble-t-il, a très peu donné lieu à littérature, il est ainsi très surprenant de ne pas le trouver dans l'imposant dictionnaire de la musique Larousse alors que d'autres compositeurs contemporains y figurent pourtant, et l'on peut se demander pourquoi car en 2005, le cinquième "anniversaire" de sa disparition a donné lieu à multiples concerts tous fort bien accueillis par la presse.
Fort heureusement le livret qui accompagne ce disque, et Internet(voir plus bas les liens donnés en référence), permettent d'en savoir un peu plus . Sans doute est-ce finalement le prix de la liberté qu'il a toujours voulu avoir...car ainsi que le témoigne Brigitte François-Sappey qui donne quelques repères sur Olivier Greif dans ce livret : " Olivier Greif s'est toujours voulu libre, au dessus de la mêlée. Issue d'une famille juive d'origine polonaise établie à Paris, lui-même épris de la langue anglo-américaine,et attiré par les enseignements de l'Inde millénaire, il se sentait citoyen du monde. Ce monde, qu'il a toujours continuer de fréquenter et sillonner, il s'en est retiré musicalement parlant plus de dix ans(1981-1993) au profit d'une qu^ete spirituelle étirée,elle, sur quelque vingt ans(1978-1998) durant lesquels il prit le prénom d'Haridas, serviteur de Dieu en sanscrit...". Pour ce qui concerne sa formation en musique classique, il est entré à 10 ans au conservatoire de Paris, a obtenu un premier prix de composition à 17 ans avec une sonate pour piano et violon. Il a poursuivi par un cycle de perfectionnement en musique de chambre et deux ans aux Etats-Unis dont plusieurs mois auprès de Luciano Bério à la Juilliard School de New-York. On retiendra également parmi les autres repères donnés par Brigitte François-Sappey : "Pianiste prodigieux, déchiffreur "surnaturel", il pétrit son clavier à longueur de journée, même s'il ne le travaille jamais. Mais pour chanter une élégie sans texte, rien ne vaut s'adjoindre la voix du violoncelle"....cliquez ici pour lire la suite

Bach
Concertos pour piano et orchestre (n°1 à 7)

Le concerto en ré de Bach (n°1) et les autres concertos...
interprété par ce "fou" de Glenn Gould
On ne s'en lasse pas !

Cliquez sur l'image pour écouter ce disque

Wolfgang Amadeus Mozart
Concertos pour 2 et 3 pianos K242 et K365 - Fantaisie K608 - Andante Variations K501


Un disque inoubliable..à écouter les yeux fermés !

Cliquez sur l'image pour ravir vos oreilles !

Wolfgang Amadeus Mozart
Les 21 Concertos pour piano et orchestre

nombre de CD : 8
Un tout petit prix pour ce coffret de 8 diques où l'on retrouve les magnifiques concertos de Mozart
interprétés au piano par Christian Zacharias sous la direction de Neville Marriner (chef d'orchestre du disque du fameux film...Amadeus !).

Cliquez sur l'image pour écouter des extraits de ce coffret de disques et profiter du prix vert pour l'acheter (prix : 26,99euros)

Frédéric Chopin
Concertos pour piano N°1 et N°2

La meilleure interprétation, très récompensée, de ces merveilleux concertos
Diapason d'or (1999) ; 10 de Répertoire (2002) ; Choc du Monde de la Musique (1999) ; ƒƒƒƒ Télérama (2002)

Cliquez sur l'image pour l'écouter et l'acheter...


Ludwig van Beethoven
Intégrale des concertos pour piano

Orcheste philarmonique de Vienne
Piano : Alfred Brendel
Un beau cadeau à offrir ou vous offrir
Cliquez sur l'image...

 

Serge Prokofiev
5 Concertos pour piano
Abdel Rahman El Bacha (piano)
The Monnaie Symphony Orchestra
Direction : Kazushi Ono

Peu de pianistes jouent tous les concertos de Prokofiev en concert car le cinquième, est réputé très difficile et le quatrième a été longtemps peu apprécié (sa difficulté n'étant non plus pas étrangère à cette désaffection). Le troisième concerto a fait partie du répertoire sans interruption. Le premier concerto bénéficie aussi d'une meilleure réputation : c'est d'ailleurs avec ce concerto que Prokofiev obtint, en 1914, son diplôme au conservatoire et le prix Anton Rubinstein décerné aux pianistes-compositeurs, et en 1918 la presse New-Yorkaise salua Prokofiev comme le"Chopin cosaque des générations futures". Le deuxième concerto, après avoir été longtemps "boycotté" est quant à lui une "vedette des concours de piano" depuis les années 1960. C'est d'ailleurs en ayant interprété ce concerto lors du "concours Reine Elisabeth" que le pianiste Abdel Rahman El Bacha gagna le premier prix en 1978.

Que le tout jeune label "Fuga libera" ait donc fait appel à ce pianiste pour enregistrer cette intégrale est donc tout à fait dans la "logique des choses" : Abdel Rahman El Bacha s'est souvent confronté à ces partitions de Prokoviev, qu'il a déjà exécutées intégralement il y a une dizaine d'années. En outre, Abdel Rahman El Bacha a obtenu en 1983 le Grand Prix de l’Académie Charles Cros qui lui a été remis par Mme Serge Prokofiev pour son enregistrement des premières œuvres du même compositeur. Enfin ce pianiste, dont la mémoire des partitions est très impressionnante a déjà enregistré plusieurs intégrales : celle des œuvres de Chopin et des sonates de Beethoven.
L'écoute du coffret de deux disques confirme combien ce choix est judicieux : Abdel Rahman El Bacha, accompagné par The Monnaie Symphony Orchestra sous la direction de Kazushi Ono, interprète avec fougue et virtuosité , les nombreux mouvements particulièrement vifs et percutants qui caractérisent ces concertos, les mouvements lents étant plus rares, ce n'est pas une intégrale de tout repos tant pour les interprètes que les auditeurs !

Enregistrés en septembre 2004, dans une salle bénéficiant d'une excellent acoustique : le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, les disques offrent une qualité sonore exceptionnelle : l'équilibre entre l'orchestre et le piano est parfaite et le son particulièrement clair.Pour vous procurer cette intégrale, cliquez sur l'image

Bartok
The piano concertos
Krystian Zimerman

Orchestre Symphonique de Chicago
Leif Ove Andsnes
Orchestre Philharmonique de Berlin
Hélène Grimaud
The London Symphony Chorus
Sous la Direction de Pierre Boulez


Pierre Boulez, qui fêtera cette année son 80ème anniversaire a choisi trois talentueux pianistes et trois orchestres différents pour enregistrer cette intégrale des concertos de Belà Bartok. Chaque concerto possède des caractéristiques différentes, d'autant mieux mise en valeur par ces interprètes aux touchers différents.
Les deux premiers concertos furent créés par Bartok lui-même en 1927 et en 1933, quant au troisième c'est le pianiste hongrois György Sàndor, qui le créa en 1946, après le décès du compositeur.
On pourrait croire à l'écoute de ce disque que ce dernier concerto fut le premier écrit par Bartok car le caractère percussif et la rythmique y sont plus "sages" que dans les deux premiers, l'oreille habituée à la musique "romantique" a plus de facilité à suivre ce concerto que les deux autres car les mélodies s'en détachent mieux. Certains disent que ce concerto est féminin, reste à savoir si les œuvres musicales ont un sexe...dès lors qu'elles sont indifféremment jouées par des hommes ou des femmes ! Disons qu'il est plus limpide et plus mélodieux... et qu'il est certes ici interprété par une pianiste, mais qui elle-même réfute le caractère féminin à ce concerto(interview du journal Le monde de la musique de ce mois-ci).
On peut se demander aussi si ce concerto eut été différent si Bartok avait eu le temps de le terminer et le créer lui-même, car n'oublions pas que l'improvisation domine ses œuvres. Beaucoup s'accordent à citer le deuxième concerto comme le plus réussi, et sûrement le plus représentatif de l'œuvre de Bartok : le caractère percussif du piano y est exploité avec une grande technique et il possède un pouvoir expressif exceptionnel par des sonorités particulièrement riches. Le premier concerto est quant à lui considéré comme le plus difficile tant à jouer qu'à entendre, comme dans l'intégrale des concertos de Prokofiev, il est vrai que le rythme globalement frénétique de ce disque n'est pas de tout repos  ! On aimerait pouvoir admirer les mains des pianistes sur le piano, mais le DVD sera peut-être pour un autre fois !...cliquez sur l'image pour vous procurer ce disque.

Pour voir les autres disques sélectionnés par Piano bleu... cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

et
à partager !



 

 




Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de PIANO