<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Baptiste Trotignon

Merci à Baptiste Trotignon qui a accepté de répondre à de nombreuses questions pour la réalisation de cette page.

Biographie résumée

Baptiste Trotignon est né le 17 juin 1974 en région parisienne. Son père , musicien amateur, l'inscrit à des cours de violon mais il abandonne cet instrument deux ans plus tard pour le piano. "Je rechignais à prendre le violon, et en parallèle , je pianotais avec plaisir des partitions très faciles ".
Il prend ces premières leçons de piano dans le village où il habite à l'époque, à Romans Sur Izère dans la Drôme. " Mme Festaz , une vieille dame qui ne jouait plus ( Parkinson ... ) et qui adorait les enfants , je me suis rendu compte quelques années plus tard qu'elle ne m'a pas appris grand-chose d'un point de vue purement technique , mais par contre , en ayant constaté mes facilitées au déchiffrage , elle m'a fait jouer très tôt des pièces beaucoup trop avancées pour mon niveau et mon âge , et çà m'a permis de me confronter très jeune au répertoire pour piano qu'on travaille "normalement" plus tard. C'est entre autres probablement ce qui m'a donné le goût du piano et de la musique pour piano ."

Vers l'âge de 13 ans, Baptiste Trotignon rejoint le conservatoire régional de Nantes où il obtient des prix de piano et d'écriture. Il hésite quelques temps à choisir Il est également accompagnateur à l'Opéra de Nantes et approche l'improvisation et le jazz en autodidacte.
" Les choristes de l'Opéra de Nantes suivaient des cours d'art lyrique une fois par semaine , et j'étais au piano pendant ces cours ; j'ai fait cela 2 ou 3 ans . Cela m'ennuyait parfois mais j'y ai appris des choses , justement parce que c'était très éloigné des conceptions du jazz ."
Au final, Baptiste Trotignon opte pour la musique jazz..."Je n'étais pas assez doué pour être interprète classique ! je voulais être Lupu ou rien ! et puis l'improvisation , le swing ... çà m'attirait et m'excitait terriblement !".
Il monte avec quelques amis son premier groupe et il n'a que 16 ans lors de son premier concert. " Un café concert à Nantes,le Tie-Break, on jouait en Quartet, çà fermait à 4 heures du matin, il y avait un petit piano à queue très bien pour faire ses premières armes".
En 1994, Alain Corneau le choisit comme pianiste et comédien dans son film "le nouveau monde"."L'équipe de pré-production cherchait dans les conservatoires un " jeune pianiste jouant du jazz " ... ils m'ont appelé parmi tant d'autres , j'ai envoyé une photo et un (maigre!) CV . Quelques semaines plus tard , ils m'ont demandé une bande où je jouais, et quelques jours après je passais des essais vidéo ... j'ai eu de la chance , non pas d'être le "meilleur" , mais d'avoir le profil de l'emploi pas rapport au scénario."
En 1995, il s'installe à Paris et rejoint le conservatoire National Supérieur dans la classe de Jazz , il en démissionne à la fin de la deuxième année.
"De la première année , je retiens les cours d'arrangement avec Théberge qui m'ont clarifié les idées sur quelques points , ainsi que la rencontre avec J.F. Jenny-Clark , que j'aurais adoré connaître plus s'il n'avait pas disparu . La deuxième année , j'ai commencé à sortir dans les clubs , me confronter au terrain , celui de mes aînés notamment , et très vite le décalage s'est fait sentir entre l' "excitment" des rencontres musicales la nuit , et le pointage du matin en atelier de conservatoire où on se retrouve avec des gens avec qui on ne ressent pas de désir musical commun . Je ne dis pas que ce type d'institution n'est pas valable , juste qu'elle ne me convenait pas ."
Baptiste Trotignon côtoient alors nombreux professionnels, jouant en sideman, dans des groupes réguliers ou occasionnellement.
"Escoudé , Jérôme Barde , les frères Moutin , Le Lann , les frères Belmondo , George Brown ( plein de bons souvenirs ) , Umberto Pagnini , Temime , Alex Tassel , Jean-Loup Longnon , Claudia Solal , Bill Mobley ...plus récemment André Ceccareli , Aldo Romano ...et puis plein d'autres ...tous m'ont nourri , et j'espère que je les ai nourrisun peu aussi , parfois !..."
En 1998, il monte son trio,avec Clovis Nicolas (contrebasse) et Tony Robesen (batterie). Leur premier disque "Fluide" (paru en 2000) se voit décerner en mars 2001 un "Django d'or espoir" et la même année leur second disque " Sightseeing" est largement récompensé par la presse. L'académie du jazz décerne à Baptiste Trotignon, le prix Django Reinhardt (prix du musicien français jazz de l'année). En octobre 2002, arrive une nouvelle récompense : le Grand Prix de la Ville de Paris du Concours International Martial Solal, et quelques mois plus tard, les Victoires du Jazz 2003 lui décernent la Révélation française de l'année ! ... "Chaque pierre compte à "l'édifice". Tous ces prix sont des encouragements à continuer , jamais des fins en soi ."
Au printemps 2003, son album "solo" ( qui comme son nom l'indique est réalisé en "solitaire"), entièrement composé œuvres originales, est un succès et Baptiste Trotignon multiplie les concerts. Parmi ceux à venir prochainement : "quelques concerts avec le groupe des frères Moutin en Allemagne et aux USA ; une tournée en France d'une quinzaine de concerts fin novembre-début décembre ( solo et trio en alternance ) ; une soirée inhabituelle pour moi le 24 novembre à l'Opéra-comique où je jouerai le "Rhapsody in blue" de Gershwin avec les Orchestres Lamoureux !".
Quant à un projet de disque, il n'en est pas déjà question, quoique... Il n'est pas exclu qu'il s'essaie aussi à la musique rock, qu'il apprécie aussi."Il y a actuellement un projet d'un auteur de chansons , connu en son domaine , pour qui j'écrirai peut-être des musiques .
Programme chargé donc pour Baptiste Trotignon qui regrette un peu de ne pas pouvoir se consacrer à d'autres arts : "Je ne prends pas assez le temps de lire , d'aller au cinéma , d'aller dans des musées ... en tout cas pas comme je le voudrais .Quand mes enfants seront grands , je reprendrai ce temps là probablement !"
janvier 2009 : voir une nouvelle interview de Baptiste Trotignon dans la rubrique à écouter à l'occasion de la sortie de son disque "Share"
Avril 2010 : voir une nouvelle interview de Baptiste Trotignon dans la rubrique à écouter à l'occasion de la sortie de son disque "Suite..."
Aout 2011
Pré-commandez dès aujourd'hui au prix garantie le plus bas le nouvel album Best off du pianiste Baptiste Trotignon,  regroupant un disque pour célébré ses 10 ans chez le label Naïve et un DVD "Live in Marciac 2010" qui sort le 8 septembre 2011.
"En 2000, après un grand nombre de participations comme sideman, Baptiste Trotignon enregistre sous son nom deux disques en trio (« Fluide » et « Sightseeing » ) avant de se lancer en solo avec les multi-récompensés « Solo I » & «Solo II», avec David El-Malek, puis « Flower Power » avec Aldo Romano. Il enregistre ensuite à New-York « Share » avec Mark Turner et Tom Harrell, puis « Suite », soit dix disques en dix ans, si l'on compte le très beau « Live in Pleyel » inclus dans l'édition limitée de « Solo I ». Dix ans : l'occasion de revivre sous forme de parcours cet itinéraire riche en rencontres et en collaborations fertiles. Des compositions à l'univers de plus en plus raffiné, des improvisations de plus en plus époustouflantes, un jeu toujours plus alerte et maîtrisé, bref une évolution constante et exigeante."
Découvrez des extraits dans le widget ci-dessous

A voir JazzinMarciac - Extraits "Suite pour Quintet et Orchestre" de Baptiste Trotignon - with Baptiste Trotignon(piano) David El Malek(sax) Ambrose Akinmusire( trumpet) Thomas Bramerie (bass) Franck Agulhon (drums) & Orchestre du CNR de Toulouse . Mezzo TV
A voir :
le pianiste Baptiste Trotignon vient de sortir un disque en tant que sideman du batteur Aldo Romano qui vient de sortir un disque "Inner Smile"
"
Aldo Romano se joue des conventions et ne cesse d’avancer. Il distille ses coups de baguettes comme d'autres vont déguster un bon vin, avec un raffinement qui n'empêche jamais l'ivresse. Infatigable créateur, il revient avec ce nouvel album, enregistré dans son pays d’origine, l’Italie. Entouré de ses amis, Aldo a composé la quasi totalité des titres et donne de nouvelles sublimes mélodies.
Interprétées par Enrico Rava à la trompette ou Baptiste Trotignon au piano, Thomas Bramerie assurant la solidité rythmique.
" (présentation de l'éditeur)
Pour vous procurer le disque cliquez sur l'image ci-contre
Septembre 2012 : sortie du disque "Song Song Song"( voir paragraphe "Ecouter")
Août 2013: Sortie d'un disque avec le saxophoniste américain Mark Turner( voir paragraphe "Ecouter")

Ses compositions

Vélocité, musicalité, bagage, enthousiasme, richesse d'écriture ! ... Les éloges sur le jeu et les compositions de Baptiste Trotignon ne cessent de tomber, tout comme les nombreuses récompenses qu'il accumule. Martial Solal, l’un des géants du clavier, dit de lui: "il n'est autre que le plus brillant de sa génération et partout où il passe, le public en redemande. ". On compare souvent sa technique à celle de Brad Meldhau... "çà m'a d'abord flatté , puis agacé, maintenant çà m'est égal .Les gens ont besoin de mettre des étiquettes , c'est leur problème , pas le mien . Je sais qu'il a bien aimé mes disques , çà me fait plaisir !"
Baptiste Trotignon ne saurait donner les sources de son inspiration "aucune règle ne dicte celle-ci, malheureusement ! "
Mais c'est peut-être justement cette absence de règle, qui confirme son talent d'improvisateur. Pas surprenant donc que Baptiste Trotignon admire avant tout les improvisateurs plus que les compositeurs ."On est plus souvent fasciné par les improvisateurs que sont les musiciens de jazz que par les compositeurs : c'est l'improvisation qui fait ( entre autres ) le caractère magique et unique de cette musique . Cela dit , il y a aussi des vrais compositeurs , que j'aime ... les compositeurs des standards ; Duke Ellington et Billy Strayhorn , Monk , Bill Evans , Wayne Shorter ...".
On peut se demander pourquoi Baptiste Trotignon (et d'autres compositeurs jazz français) donnent des titres anglais à leur composition ... "D'un point de vue purement vocable , l'anglais "swingue" vraiment , et un titre anglais "rattache" inconsciemment un morceau à toute une culture afro-américaine , culture qu'on aime et dont on a besoin )".
Nul doute que Baptiste Trotignon est imprégné de la culture américaine, et c'est d'ailleurs un continent où il apprécie particulièrement de donner des concerts : "j'ai des très bons souvenirs de concerts au Canada : il y a tout ce qu'on aime chez les américains , sans tout ce qu'on aime pas !! c'est de toute façon toujours un plaisir de jouer du jazz en Amérique du Nord tout simplement parce qu'ils savent de quoi on parle ! les standards , l'énergie du swing , du blues , ils entendent tout çà ! c'est leur culture . Ici , on est assez resté bloqué sur les images d' Épinal ."

Écouter...

La sélection de Piano bleu...

HIT

Baptiste TROTIGNON - piano et compositions
Thomas BRAMERIE - contrebasse
Jeff BALLARD - batterie

Voici - encore ! - un nouveau disque du pianiste Trotignon qui sort pour la rentrée !... Mais surtout n'y voyez pas une quelconque routine car celui-ci est très différent de ceux parus en 2012 et en 2013.
Des différences en partie bien évidemment dues au fait qu'après des chansons, et , un disque en duo avec un saxophoniste , Baptiste Trotignon a choisi de faire ce qu'il appellle une forme de "retour aux sources" pour lui avec cet album qui comprend exclusivement ses compositions en trio, qui sont dans l'ensemble dynamique, même lorsque la douceur s'immisce dans quelques titres celle-ci ne s'y installe jamais définitivement ce qui vaut d'ailleurs parfois quelque "désillusion"... Non rien à voir avec le calme crépusculaire du précédent album, ou alors son prolongement somme tout logique , ainsi du " O do borogodo " qui clôturait l'album , car dans ce "HIT" on rejoint parfois l'agitation nocturne dans un "Abrabracadabra" et un "Paul "qui "décoiffent" et même le "Spleen" est loin d' une mélancolie baudelérienne, mélancolie qui en fait apparait plus dans le splendide "Air" qui suit. "Buzy brain" offre une belle escapade mélodique entre deux recherches rythmiques....cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir une vidéo

 

Repérez dès à présent la sortie de ce disque à paraître fin août en principe, et à l'occasion duquel le pianiste Baptiste Trotignon et le saxophoniste américain Mark Turner donneront plusieurs concerts... Juste une précision utile sur ce disque... en ajout de la présentation de l'éditeur qui suit, puisque il parait qu'en moyenne un internaute lit 150 mots , inutile de rajouter des informations sur ce pianiste que vous connaissez bien désormais et un avis détaillé sur cet album plus particulièrement puisque de toutes façons il finira bien un jour ou l'autre à vous parvenir gratuitement à vos oreilles via les streaming débités à flots ... mais juste quelques mots en espèrant que vous tendrez un peu plus l'oreille sur celui-ci et aurez envie d'autres chose que d'octets virtuels ... et donc une précision, qui intéressera plus particulièrement les amateurs de musique classique mais aussi les autres , les deux musiciens outre leurs compositions / improvisations personnelles offrent deux titres inspirés par J.S. Bach...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
parution en
septembre 2012


Song Song Song
Baptiste Trotignon, piano

Jeanne Added (voix - 2, 9, 11)
Melody Gardot (voix - 3)
Christophe Miossec (voix - 5)
Mônica Passos (voix - 6, 7)
Minino Garay (percussion, body rhythm, cajon - 1, 7, 10)

Autres invités :
Jean-Baptiste Laya (guitare - 3) , Thomas Bramerie (contrebasse - 2, 3, 6, 9) Dré Pallemaerts (batterie - 2, 6, 9), Jean-Charles Ronciero (alto- 2, 6)Florence Roussin, Lionel Turchi (violons - 2, 6) Miwa Rosso (violoncelle - 2, 6)
1. La répétition (B. Trotignon)
2. Awake (J. Added/B. Trotignon)
3. Mon Fantôme (C. Miossec/B. Trotignon)
4. Ne me quitte pas - La Javanaise (J. Brel/S. Gainsbourg)
5. Palavas-les-flots (C. Miossec/B. Trotignon)
6. Gone (B.Trotignon)
7. Choro da cigarra (M.Passos/B.Trotignon)
8. Ma plus belle histoire d'amour (Barbara)
9. End of the gig (J.Added/B.Trotignon)
10. Une petite fille (C.Nougaro/J.Datin)
11. Du bist Die Ruh (F. Schubert)
Ce nouvel album de Baptiste Trotignon qui sortira dans quelques jours chez le label Naïve est l'un des événements de la rentrée car le pianiste qui, en dix ans, a déjà enregistré une dizaine de disques dont la majorité en piano solo ou en trio chez ce label ainsi qu'une compilation de ceux-ci, qui a obtenu le Grand prix du jazz de la SACEM l'année dernière, crée la surprise en ayant choisi cette fois de s'entourer de belles voix d'aujourd'hui pour cet enregistrement dont les titres sont aussi variés que les artistes qui l'accompagnent.
Certes l'on avait déjà pu découvrir Baptiste Trotignon aux côtés de Jean Fauque, admirer aussi sa splendide reprise de la chanson "Julia" des Beatles dans son disque "Solo 2" et son récent album "Suite..." se terminait par une reprise d'une chanson américaine du répertoire de Broadway mais le pianiste va plus loin dans ce disque qui marque une nouvelle étape dans son parcours. Baptiste Trotignon a effectivement toujours défendu l'aspect chantant du piano par contre le répertoire de chansons françaises connues qu'il joue au piano seul ("Ne me quitte pas/la javanaise", "ma plus belle histoire d'amour") ou avec d'autres instruments("une petite fille"), et les chansons originales (avec voix) dont il signe toutes les musiques, le confirme encore plus ouvertement comme talentueux mélodiste à l'écriture musicale riche en harmonies issues de multiples styles ainsi outre les chansons françaises : musique afro-américaine , sud-américaine, pop anglaise, musique classique européenne... cliquez ici pour lire la suite dont un nouvel entretien avec le pianiste et écouter des extraits, voir une vidéo

Baptiste Trotignon
Suite...

Baptiste Trotignon, piano
Mark Turner, saxophone
Jeremy Pelt, trompette
Matt Penman, contrebasse
Eric Harland, batterie
pour "Suite..." et Flow

Et sur "I fall in love too easily" :
Thomas Bramerie, contrebasse
Franck Agulhon, batterie

Changement de décor pour le pianiste Baptiste Trotignon qui après avoir enregistré dans un studio américain son précédent disque "Share" partage sa musique sur scène à Londres avec les mêmes musiciens, hormis le trompettiste, et avec un public relativement discret ce qui n'est pas un mal pour un enregistrement. Changement de dimension aussi puisque cette suite à l'enregistrement en studio est l'occasion de réaliser une oeuvre de plus grande envergure en plusieurs mouvements logiquement nommée "Suite... " dans tous les sens du terme donc. Il faut croire que les scènes londoniennes en l'occurrence le "Charlie's Wright" n'ont rien à envier aux réputés studios américains, au contraire car la qualité sonore est vraiment remarquable, pour ne pas dire encore meilleure, plus claire, que celle du précédent disque déjà d'une très belle qualité : l'on vit véritablement ce concert(du moins en disque...).
Les musiciens ont aussi gagné en spontanéité, en précision et fluidité de jeu... leur plaisir de jouer se ressent et ... bref le courant passe ! Et c'est d'ailleurs une musique très joyeuse et énergique tout en étant très mélodique comme l'est habituellement la musique de Baptiste Trotignon que cette suite de près de cinquante minutes offre sans véritable temps d'arrêt entre les cinq parties hormis de courts "Interlude" d'un tempo plus lent et finalement peu de place pour les applaudissements pourtant grandement mérités. Deux pièces plus courtes complètent l'album : une reprise de "Flow" qui a gagné en intensité depuis son enregistrement pour le disque "Share" et, un standard enregistré lors d'un autre concert au Sunset à Paris, offrant également une excellente qualité sonore, et qui conclut avec douceur l'album : "I fall in love too easily".
Baptiste Trotignon a bien voulu répondre à quelques questions sur son disque et son actualité ...cliquez ici pour lire la suite et écouter de extraits

Share
Baptiste Trotignon

Après le succès de ses deux albums solo parus en 2003 et 2005, et après différents albums en co-leader, le pianiste Baptiste Trotignon revient cette fois à la tête d'une formation à géométrie variable avec nombreux musiciens américains pour le plaisir du partage de la musique en duo, en trio, en quartet et quintet. Avec une telle variété de formes le plaisir de l'auditeur est total : ce "Partage" harmonieux multipliant en fait les couleurs musicales pour preuve un splendide duo... "Blue", et de "First song" à "Vibe" qui ouvre et clôture magnifiquement cet album de onze titres nul doute que chacun appréciera les multiples climats offerts par cette traversée musicale outre atlantique. Baptiste Trotignon a bien voulu répondre à quelques questions autour de son disque  :...cliquez ici pour lire la suite


Baptiste Trotignon
Solo 2

Depuis le temps que Baptiste Trotignon joue dans "la cour des grands", son talent confirmé par une victoire du jazz en 2003, l'envie n'est pas de comparer ses compositions à celle d'autres jazzmen et d'y chercher encore quelconque influence ou inspiration, mais bien de le comparer à lui-même, car n'est-ce pas cela qui nous importe le plus : de savoir ce que deviennent les "espoirs".

Ainsi "mesurez"(avec simplement les oreilles) son évolution, particulièrement depuis son premier disque solo (enregistré en décembre 2002) à ce second album solo, en passant par le concert solo aussi, offert maintenant en DVD ( enregistré en septembre 2003 au cloître des Jacobins à Toulouse), et sans oublier le disque sorti au printemps 2005 en quartet. Force est de constater que cet "espoir" pour reprendre encore ce terme de différentes récompenses qu'il a obtenues en ce "début du millénaire", est aujourd'hui plus que largement confirmé et à vrai dire ce n'est pas quantifiable mais juste qualifiable. Sans doute ses rencontres avec d'autres musiciens, son travail que l'on devine important à l'écoute ou lecture de son entretien avec Michel Contat, et ...une part de mystère...en sont la cause : sa technicité lui permet aujourd'hui de s'exprimer en musique avec un langage nettement plus riche, ainsi ces rythmes plus gais et plus variés, déjà présents dans l'album sorti au printemps de cette année, des mélodies encore plus inventives et nettement plus évocatrices, un meilleur dosage des sons percussifs du piano, une poésie toujours présente et encore plus lumineuse et parlante. La tentation est grande de se demander : "Mais que sera le solo III ?!!! , cependant le "style Trotignon" est ici bien affirmé et cette question malicieuse n'est que l'expression écrite d'un applaudissement pour un bis.

Cliquez sur l'image pour vous procurez ce superbe album !

 


Baptiste Trotignon, David El-Malek
Trotignon - El-Malek

Baptiste TROTIGNON - piano ; Darryl HALL - c.basse ; Dré PALLEMAERTS - batterie ; David EL MALEK - saxophones
Baptiste Trotignon et David El-Malek, dont l'amitié date d'une décennie, ont choisi d'unir leur talent pour réaliser l'enregistrement "improvisé" de cet album comportant à dose très équitable cinq compositions originales de l'un et l'autre. Tous deux sont tombés d’accord quant au choix du contrebassiste Darryl Hall et du batteur Dré Pallemaerts.
C'est par un jazz rythmé et joyeux que débute l'album avec le morceau au titre énigmatique "Nir-Hein 22/09/1978" . Les quatre musiciens partagent immédiatement une très grande complicité et allégresse particulièrement communicative. Les morceaux "Bass on Top" et "Bribs" en sont aussi deux morceaux particulièrement réussis dans ce style.
La poésie est également très présente ainsi dans le splendide morceau, plein de bonheur "Soukha" , autant de bien être dans "In a dream" et les morceaux finaux, le splendide "Chemin du serpent" et tout aussi beau "Snow" mettent (trop rapidement !) un terme à cette chaleureuse et très constructive rencontre où le pianiste Baptiste Trotignon se montre au mieux de sa forme et de son imagination ! !
Cliquez sur l'image pour écouter les extraits de ce disque.

Baptiste Trotignon
Fluide

Son premier disque, en trio avec le contrebassiste Clovis Nicolas et le batteur Tony Rabeson.
"Toucher délicat, phrasé fluide, sens harmonique et mélodique aigu, voici quelques unes de ses qualités qui sont transcendées par le soutien solide de ses deux comparses. " (extrait avis Fnac)

Il s'est vu attribué en mars 2001 un "Django d'or espoir" .
Cliquez vite sur l'image pour écouter les extraits de ce disque.

Baptiste Trotignon
Solo

Une citation justement choisie par Baptiste Trotignon : "En Art, le présent est éternel" de Okakura Kazuko nous invite à l'écoute appliquée des onze compositions de l'album. Onze mélodies où il met à nu toute sa virtuosité , onze mélodies d'où l'on ne décroche pas, tant on voudrait que cet instant fut éternel... mais rien n'interdit de le réécouter ! Un disque indispensable !
Nouveau : Ce disque vient d'obtenir en décembre 2003, le "choc des lecteurs" de l'année 2003 (revue jazzman)
Cliquez vite sur l'image pour écouter les extraits de son disque à acquérir de toute urgence, si ce n'est déjà fait !
Prochains concerts en France :
  • le 26 Septembre 2014 à Nantes, avec G.Tamisier & A.Darche
  • le 27 Septembre à Anglet ( 64 ), TRIO avec T.Bramerie & H.Van Oosterhout
  • 2 octobre Tours, Duo avec Minino Garay
  • 11 Octobre Vincennes, TRIO avec .Bramerie & J.Ballard
  • 14 Octobre Schiltigheim ( 67 ), TRIO avec T;Bramerie & J.Ballard
  • 15 Octobre Toulouse - Jazz sur son 31, TRIO avec .Bramerie & J.Ballard
  • 19 Octobre St Just en Chaussée ( 60 ),GERSHWIN Rhapsody in Blue/Orch.Universitaire de Picardie
  • 23 Octobre Beauvais - Festival Pianoscope, Duo avec Minino Garay
  • 7 Novembre Houilles ( 78 ), Duo avec Minino Garay
  • 8 Novembre Eymet ( 24 ), Duo avec Minino Garay
  • 14 Novembre PARIS-Café de la Danse, TRIO avec T.Bramerie & Jeff Ballard
  • 15 Novembre Vannes, TRIO avec T.Bramerie & Jeff Ballard
  • 17 Novembre PARIS - Cafe de la danse, TRIO avec T.Bramerie & Jeff Ballard
  • 21 Novembre Fontainebleau ( 77 ),TRIO avec T.Bramerie & Jeff Ballard
  • 25 Novembre Montelimar (26 ), TRIO avec T.Bramerie & Jeff Ballard
  • 28 Novembre Montpellier, SOLO
A voir One Shot Not avec les pianistes Baptiste Trotignon
Baptiste Trotignon PIANO SOLO - Live at StEmilion Jazz Festival 2013

En savoir plus

Le site officiel de Baptiste Trotignon ... cliquez ici

 


 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici





  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com