<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Vincent Bourgeyx

Merci à Vincent Bourgeyx  d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Vincent Bourgeyx, né à Bordeaux le 11 juin 1972, est aussi entré dans le monde du piano grâce à sa mère qui jouait de cet instrument : "Ma mère a fait 20 ans de piano. Elle assistait à ma leçon de piano pour pouvoir me répéter chaque jour les conseils de ma professeur. J'ai commencé à jouer à 7 ans, sans doute parce que ma mère en avait fait, j'avais envie d'essayer aussi."
Il prend ses premières leçons, et poursuivra jusqu'à sa vingtième année, auprès de Françoise Hougues :"Je lui dois tout. Un enseignement un peu à la baguette, mais au combien bénéfique. Elle était élève d'Yves Nat et aussi une excellente organiste. J'ai craqué à l'adolescence, j'ai arrêté un an je crois, puis repris comprenant que je le regretterai un jour."
Il découvre le jazz à l'âge de quinze ans par le biais d'Olivier Gatto, contrebassiste à Bordeaux :"Il m'a guidé dans ma découverte du jazz. Il m'a dit quoi écouter et nous avons beaucoup joué ensemble." Dès le lycée Vincent Bourgeyx souhaitait avoir le maximum de temps à consacrer à la musique, dès 17 ans il avait décidé de devenir musicien de jazz, aussi il choisit d'entrer en faculté de musicologie :" Là, je pouvais passer des heures à écouter des disques et travailler mon piano .Je ne garde pas un souvenir transcendant de cette époque. Je trouvais que j'allais plus au fond des choses avec ma prof particulière. En tous les cas, cette période m'a laissé du temps pour travailler le jazz. "
Vincent Bourgeyx intègre ensuite le Berklee College of Music de Boston où il restera 4 ans. Il forme alors son propre trio américain avec lequel il jouera régulièrement aux USA et au Japon il sera le premier étudiant à obtenir le prix du fameux Billboard magazine, qui lui permettra de terminer ses études gratuitement. Diplômé de l'école en 1997, il s'installe ensuite à New-York où il devient un membre très actif de la scène new-yorkaise. En 1998 Vincent fait partie du quartet du légendaire tromboniste Al Grey, avec qui il tournera jusqu'à la mort de ce dernier, en février 2000: " Al Grey, c'est une chance incroyable pour moi. Pouvoir jouer à 26 ans avec une légende du jazz de 74 ans… Ça swinguait tellement que je décollais du siège du piano ! Bobby Durham, le batteur, est devenu mon ami depuis. Ces gens là ne jouent pas du jazz, ils SONT le jazz et vous passent une sorte de flambeau. Il faut donc se débrouiller pour prendre tout ce que vous pouvez prendre d'une expérience comme cela. Je continue dix ans après, puisque je joue toujours avec Bobby. C'est le son de ces gens là qui est unique. Plus personne ne joue comme cela."
Pendant plus de 5 ans, Vincent Bourgeyx est aussi membre régulier du quartet de Jane Ira Bloom - saxophoniste sopraniste des plus réputés -, avec Mark Dresser et Bobby Previte. Ce groupe a joué dans les plus importants festivals de jazz du monde :" Comme Al GREY, cela a été une chance énorme : cinq années au sein d'un quartet avant-gardiste où chaque musicien (Bobby Previte, Mark Dresser) est à la fois novateur de l'instrument et compositeur. Jane est une musicienne extraordinaire qui m'a appris ce que c'était que le « risque » dans cette musique".
Aux Etats-Unis, Vincent Bourgeyx a l'occasion de travailler avec les musiciens suivants : les saxophonistes Ravi Coltrane, Mark Turner, Billy Pierce, Graig Handy, Donald Harrison, Eric Alexander, Richie Cole, Greg Tardy…..Les batteurs Bobby Durham, Ralph Peterson…Les chanteuses Jane Monheit, Claudia Acuna, Elisabeth Kontoumanou et bien d'autres musiciens, comme Chuck Mangione, Julian Priester, Joe Locke….Ces rencontres ont bien sûr permis des concerts et tournées dans de nombreux clubs et festivals : Sweet Basil, Blue Note, Small's, Jazz Standard de New-York, festivals de Monterey en Californie, Montreux en Suisse, Phoenix au Japon, Free Jazz Festival au Brésil….
L' impressionnante liste des musiciens avec lesquels il a travaillé pourrait encore être allongée car Vincent Bourgeyx confie que parmi toutes ses rencontres musicales celles qui lui tiennent le plus à coeur sont :"Ceux qui sont, ou ont été et restent mes amis proches, avec qui j'ai fait ou continue de faire un bout de chemin important dans mon parcours musical. Ce ne sont pas forcément des gens très connus. Jérome Sabbagh, Steve Hass, Matt Penman, Yochen Rueckert, Matthew Parish, Greg Tardy, Joanne Brackenne, Juan-Sebastien Jimenez, Karl Jannuska, tous les musiciens qui venaient presque chaque jour jouer à la maison à New-York."
Vincent Bourgeyx a également enseigné le piano au Koyo Conservatory de Kobé, au Japon..."J'ai appris qu'il n'était pas facile d'enseigner le piano avec un interprète à côté . La première fois, c'était en 1996 je crois. J'y suis resté 6 mois au Japon pour enseigner. J'y ai rencontré Randall Conners altiste avec qui j'ai enregistré un disque et fais pas mal de tournées dans tout le pays pendant plusieurs années. Je trouve ce pays fascinant, mais si on ne parle pas la langue, on peut aussi rapidement devenir fou là-bas". Vincent Bourgey a également participé à des Masters Class concerts, au Berklee College of Music de Boston, avec Jane Ira Bloom et à l'International Association of Jazz Educators, en 1998 et 2001..."Je ne suis pas un grand fan de l'enseignement, car je trouve que c'est une tâche difficile. J'essaye de faire de mon mieux. Je conseille la transcription de disque surtout. C'est écouter les élèves jouer qui compte le plus pour moi. Apprendre à les connaître."
Vincent Bourgeyx a décidé de revenir en France peu après le 11 septembre 2001 : "Après le 11 septembre à New-York, les choses ont pris une tournure un peu bizarre. Le travail s'est ralenti et puis je me suis senti un peu dérangé par la réaction des politiques. Il y avait aussi des raisons personnelles, bref c'était un tout et je suis donc rentré.". Depuis son retour en France, il s'est déja produit avec des musiciens hexagonaux de tout premier plan comme Sylvain Beuf, Jean-jacques Avenel, Pierre Boussaguet, Méderic Colignon,David Elmalek,Sara Lazarus,Laurence Allison,Marc Thomas, Linley Marthe…"À mon retour, j'ai aussi formé un trio avec Sébastien Jimenez et Karl Jannuska. On a fait de très bonnes choses ensemble et cela continue. Gildas Boclé est aussi quelqu'un que j'apprécie beaucoup."
Il obtient un prix de soliste au Concours Jazz de La Défense en 2003, un heureux hasard : "Je ne m'y attendais pas, je remplaçais un autre pianiste dans un groupe, cela a été une bonne surprise. Cela a sans doute contribué à me faire connaître en France.".
.Vincent Bourgeyx est également l'auteur de musique pour le cinéma et écrit notamment la musique de BLACKMAIL d'Alfred Hitchcock (1939 version muette). :"J'aime beaucoup le cinéma et j'ai eu un plaisir immense à travailler sur cette création pour le film d'Hitchcock. Je n'en ai pas fait depuis, mais si l'occasion se présente ce sera avec plaisir. Les images m'inspirent énormément. J'essaye de traduire les émotions qu'elles m'apportent en musique et cela est très excitant. "
En septembre 2007 Vincent Bourgeyx vient de sortir son second disque, chez le label Cristal Records,en tant que leader : "Un Ange qui ricane" solo/duo avec Karl Jannuska sur le label Cristal records(voir plus bas) et a nombreux autres projets en cours :"Le projet « Keysivory » avec Sebastien Jimenez à la direction musicale est un projet de mes compositions classique/contemporain, que je suis en train de finaliser. Le jazz en fait parti, mais ce n'est pas l'élément principal. Il y aura beaucoup d'invités, Monica Passos, Ari hoenig, Olivier Ker Ourio , Menino Garay. Une musique colorée et j'espère un peu atypique. Claude Bourgeyx, mon père, m'a demandé d'écrire la musique d'une de ses pièces de théâtre, qui est en fait une succession de textes courts. Je n'ai pas encore commencé, mais je pense que cela va être chouette. Je vais essayer d'écrire des petites «comptines » qui vont s'enchaîner les unes aux autres." .
actualité 2011
Le pianiste Vincent Bourgeyx a récemment participé à ce disque réunissant :
Frédéric Couderc : coudophone, saxophone tenor, soprano, mezzo soprano, flûte & flute alto, basse, cor anglais, taragot, clarinette & clarinette basse.
Juan-Sebastien Jimenez : contrebasse, compositions et arrangements
André Ceccarelli : batterie
Vincent Bourgeyx : piano
Il n'y a pas d'extrait en écoute , dommage car le son du "coudophone", instrument unique est aussi très beau
Présentation
Le coudophone est un instrument unique au monde crée pour ce collectionneur de saxophones qu’est Frédéric Couderc.
Frédéric Couderc collectionne les instruments mais c’est avant tout pour en jouer et ce multi-souffleur (le saxophone mais aussi les flûtes, les clarinettes, le cor anglais,…) les utilise à travers ses multiples expériences musicales qui le font évoluer du Paris jazz Big band, à Artaud en passant par Jean Louis Aubert.
Et ce nouvel album qui fait suite au bel hommage fait à Roland Kirk, nous révèle à travers notamment les très belles compositions du contrebassiste Jean-Sebastien Jimenez, que Frédéric Couderc en plus d’être un excellent poli-instrumentiste est également doué d’une grande sensibilité….
Nouveau : parution d'un disque en avril 2012 ; voir paragraphe écouter
Nouveau : Parution du disque de Marc Thomas, auquel Vincent Bourgeyx participe à titre de pianiste et aussi compositeur.

Écouter...

Marc Thomas

Pardon my french
Marc Thomas, voix
Vincent Bourgeyx, piano
Gildas Boclé, contrebasse
Andrea Michelutti, batterie
Jean-Christophe Vilain, trombone

Vous aimez le jazz vocal ?... Alors nul doute que ce nouveau disque du chanteur ( et saxophoniste) Marc Thomas, dont on dit qu'il est la version française des crooners américains tels que Franck Sinatra ou Nat King Cole sera votre prochain disque de prédilection. Marc Thomas est effectivement la version française de crooner, où subsiste un joli petit accent, qui peut par exemple faire penser à celui de Henri Salvador dans ses plus belles chansons jazz , ainsi lorsque Marc Thomas chante le titre " E pricizo dizer adeus" de Jobim/Mooraes avec non pas un texte portugais comme le titre, mais français. Un très joli timbre de voix qui le rapprocherait aussi parfois d'Yves Montand et de Sacha Distel dont il chante aussi ici une splendide version de la célèbre chanson "La belle vie" , bref des qualités qui font que sans hésitation, oui on pardonne ce français au léger accent ! Car des chanteurs comme cela , ils sont vraiment trop rares désormais en France ! Ce chaleureux accent, conjugué à sa belle voix veloutée et profonde, est très séduisant !
Mais pourquoi parler sur un site de piano d'un chanteur / saxophoniste ?... et bien tout simplement parce qu' à ses côtés, vous remarquerez plus particulièrement le pianiste Vincent Bourgeyx qui ne se contente pas ici de jouer du piano mais apporte aussi plusieurs compositions originales...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo
Paru en avril 2012

HIP

Vincent Bourgeyx, piano
Pierre Boussaguet, contrebasse
André Ceccarelli, batterie

Daahoud (Clifford Brown)
For Françoise (Bourgeyx)
Kafka's Nightmare (Bourgeyx)
Zig Zag (Bourgeyx)
Prelude to a Kiss (Gordon-Mills-Ellington)
Shoes Now (Bourgeyx)
Blue Forest (Bourgeyx)
Renaissance (Bourgeyx)
Our Love is Here to Stay (Gershwin)
In the Wee Small Hours of the Morning(Hilliard-Mann)
Triste (Jobim)
I'll Be Seeing You (Irving-Kahal-Fain)
Dans son précédent disque en trio le pianiste Vincent Bourgeyx rencontrait deux musiciens américains, pour ce nouvel enregistrement , qui parait encore chez le label freshsound records, son trio réuni trois musiciens du sud de la France : un bordelais (lui-même), un albigeois (le contrebassiste Pierre Boussaguet) et un niçois (le batteur André Ceccarelli). Outre d'être du sud de la France ces deux musiciens qui l'accompagnent sont également très réputés, comme l'indique d'ailleurs Vincent Bessières qui a écrit le livret du disque :" Deux musiciens que l'on ne présente plus : Pierre Boussaguet , et sa contrebasse tout autant vigoureuse et lyrique, maître adoubé par Ray Brown ; André Ceccarelli et sa batterie des plus attentives, perspicace et caressante , autant que dynamique"... Effectivement de talentueux musiciens pour ce nouveau disque qui comporte pour moitié les propres compositions de Vincent Bourgeyx, que l'on ne présente plus non plus ! ( enfin cliquez sur son nom en bleu au début de l'article pour en savoir plus si vous ne le connaissez pas déjà car c'est un pianiste qui reste très (trop) discret)... et pour l'autre des standards du jazz que le trio dépoussière fort bien - tel le geste soigné du pianiste nettoyant son piano dans la vidéo de présentation plus bas dans cette page - dépoussière... et ensoleille d'une couleur chaude très actuelle, non pas de celle du soleil de midi mais celle d'un coucher de soleil car la musique de Vincent Bourgeyx a un rythme animé à bon escient, sans feu excessif, et porte toujours en elle de très belles mélodies nostalgiques, celles d'un musicien d'une sensibilité sincère (splendides "Françoise", "Renaissance" et "Blue Forest" ) et qui sait aussi s'amuser ainsi dans le remarquable "Shoes now" en oubliant l'angoisse du tourmenté "Kafka's nightmare" suivi d''un très beau, et court, piano solo "Zig-Zag"...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

Again Vincent Bourgeyx Trio

Le précédent disque de Vincent Bourgeyx "Un ange qui ricane" avait été un véritable coup de coeur de pianobleu.com qui avait choisi d'interviewer ce pianiste immédiatement ; et son nouveau disque, en trio cette fois, "Again" l'est...faut-il le dire...encore. Nul doute que ce jazzman doublé d'un poète mériterait qu'on lui accorde beaucoup plus d'importance... et d'ailleurs fort heureusement son talent n'a pas échappé à Jordi Pujol, grand dénicheur de nouveaux talents(dont Brad Mehldau) pour son label Fresh Sound, grâce à qui parait donc ce nouvel album.[....] Il a bien voulu répondre à quelques questions autour de ce disque dont vous pouvez voir une vidéo prise lors de l'enregistrement.....cliquez ici pour lire l'article complet et voir une vidéo

Vincent Bourgeyx
avec Karl Jannuska
Un ange qui ricane

Allez savoir pourquoi le pianiste Vincent Bourgeyx a titré son disque "Un ange qui ricane" , la source de son inspiration qu'il a bien voulu confier répond partiellement à cette question : "La vie, les gens, la souffrance, l'introspection. J'ai besoin de m'isoler pour créer. De me mettre dans un certain état d'esprit. Me faire « envahir » par moi - même. Parfois me mettre dans des situations un peu extrêmes ou « border line » comme on dit, mais j'ai appris avec les années à ne plus me laisser trop déborder. À garder le contrôle des choses."...un état d'esprit entre l'ange et le démon risque-tout.

C'était peut-être une risque aussi alors qu'il a l'habitude de jouer dans la forme classique du trio(piano,contrebasse,batterie) de suivre son envie d'une approche plus intimiste des choses avec ce disque en partie solo en partie duo avec le batteur Karl Jannuska, musicien qu'il a choisit pas seulement pour ses qualités de batteur...cliquez ici pour lire la suite et en découvrir un extrait vidéo

En savoir plus sur Vincent Bourgeyx

Pour en savoir plus sur Vincent Bourgeyx, visitez son site internet...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Think Bach 2
Edouard Ferlet








  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com