<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Tristan Pfaff

Merci à Tristan Pfaff d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Tristan Pfaff est né le 23 avril 1985 à Thionville dans une famille des musiciens amateurs,et c'est sa mère, qui l'a initié au piano ..."Il y a eu plusieurs musiciens dans ma famille , mon arrière grand-mère a même reçu quelques cours de Blanche Selva, pianiste connue à l'époque et notamment dédicataire du recueil Iberia d Albeniz !. Il prend ses premiers cours à l'école de musique de ...La Roche sur Yon, où sa famille qui avait envie de vivre plus près de la mer avait déménager..."J'ai surtout voulu avoir la formation musicale la plus complète, donc parallèlement au piano, je suivais des cours de violon, d'orgue, d'analyse et d'écriture"..Il est vrai qu'il confie avoir toujours su qu'il voulait être musicien.
Tristan Pfaff entre au conservatoire de Nantes à l'âge de onze ans puis entre au conservatoire de Rueil Malmaison en 1997 dans la classe de Denis Pascal..."J'ai été l'élève de Denis Pascal près de dix ans. Je l'ai rencontré lors d'un stage, puis j'ai été dans sa classe au Conservatoire de Rueil-Malmaison pendant trois ans. L'objectif était de rentrer ensuite au Conservatoire de Paris, et il m'y a parfaitement bien préparé".
En 2000, Tristan Pfaff est en effet admis à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient en 2003 le prix de piano mention très bien à l'unanimité ainsi que ainsi que le Diplôme de Formation Supérieure de piano et de musique de chambre mention Très Bien...."J'étais dans la classe de Michel Béroff, je voulais absolument étudier avec lui. Je l'ai toujours beaucoup écouté à travers les nombreux disques que mes parents avaient. Cela me permettait par ailleurs de poursuivre avec Denis Pascal (son assistant au conservatoire). J'ai également eu la chance d'être un an dans la classe de musique de chambre de Christian Ivaldi (sa dernière année au conservatoire), puis de Daria Hovora."
Un autre célèbre pianiste a contribué à sa formation : "J'ai été invité à suivre une masterclasse avec Aldo Ciccolini en 2007 à l'issue de laquelle il s'est dit disposé à me réécouter. J'ai ainsi eu le privilège de recevoir ses conseils toute une année. Je n'aurais déjà pas osé rêver de le rencontrer un jour Avec lui, je me suis concentré plus encore sur le son, ce à quoi j'attache
le plus d'importance. J'ai essayé de l'observer de près, de voir comment il s'y prenait pour obtenir un son si beau, d'expérimenter d'autres manières de toucher le clavier. Il m'a donné les idées d'interprétations les plus authentiques qui soit, à mon avis. Par exemple, pour certains préludes de Debussy, il m'a transmis les conseils que Debussy lui-même avait donné à Marguerite Long."
Et très récemment il a aussi participé à la Masterclasse donnée par Zoltan Kocsis au festival d'Auvers sur Oise :"Quand il expose sa vision sur l'interprètation d'une oeuvre, avec généralement à l'appui une impressionante démonstration au piano, on est immédiatement convaincu !"
Tristan Pfaff a remporté de nombreux prix internationaux : 2e Prix au Concours international de Ferrol en 2008, 3e Prix au Scottish International Piano Competition à Glasgow et 6e prix au concours Long-Thibaud en 2007, 2e Prix et Prix spécial du XXIIe Concours international de Porto en 2005, 1er Prix et Prix spécial du VIe concours de piano d'Arcachon en 2003, 2e Prix du XVe Concours international Vianna Da Motta, 2e Prix et Prix spécial EMCY du VIe Concours international Vladimir Krainev en 2002..."Le concours Long-Thibaud m'a beaucoup apporté, notamment d'un point de vue médiatique. C'est un éclairage important dans le monde de la musique classique. En suivant les éditions précédentes, je me disais que j'aimerais bien moi aussi un jour jouer à Gaveau et à Pleyel…"Un autre concours marquant, le concours Krainev en Ukraine. C'était le premier, et donc aussi l'une des toutes premières fois que j'avais l'opportunité de jouer avec orchestre, ce qui est à mon sens l'aspect le plus intéressant des concours, car les occasions sont rares en début de carrière… ".
Tristan Pfaff est également lauréat de la Fondation Groupe Banque Populaire en 2004, et nommé Révélation Classique de l'ADAMI en 2006, il est sélectionné par CulturesFrance pour intégrer le programme "Déclic".
Grâce à ses diverses récompense Tristan Pfaff a déjà pu jouer multiples concerts à l'étranger (Allemagne, Autriche, Belgique, Italie, Etats-Unis… et notamment grâce au programme Déclic il a joué en Algérie, Tunisie, Egypte, Jordanie, Indonésie, Sri Lanka, Vietnam.... interrogé sur son meilleur souvenir de concert à l'étranger il évoque :"En 2002, grâce au prix spécial remporté au concours Krainev, j'ai eu l'occasion de jouer en Allemagne. C'est l'un de mes meilleurs souvenirs de concert. Un Steinway parfaitement réglé, une salle pleine, le public, des gens de tous âges...rarement toutes les conditions sont réunies en même temps. En parlant avec d'autres musiciens, j'ai cru comprendre que c'est quasiment toujours le cas là bas. "
En France, il se produit sur les scènes les plus prestigieuses : à la Cité de la Musique, aux Invalides, au Louvre, salle Cortot et au Petit Palais à Paris, aux Folles Journées de Nantes, à l'Annecy Festival Estival, à la Roque d'Anthéron, au Festival d'Auvers-sur-Oise avec l'Orchestre de Bretagne, au Festival Pablo Casals de Prades, à l'Opéra de Massy, au Festival Chopin à l'Orangerie de Bagatelle, au Festival Polignac, au Festival de musique de Dinard Côte d'Emeraude, à l'Auditorium de la Radio
d'Alger et se produit en musique de chambre aux côtés d'artistes tels que Laurent Korcia, Florin Niculescu, le quatuor Parisii, Clément Dufour, Romain Leleu....et parmi ses prochains concerts à venir il a particulièrement à coeur : "Le prochain concert (le 10 juillet 2009 au festival des forêts) puisque j'ai eu quasiment carte blanche pour concevoir le programme et inviter les artistes. L'idée est de faire une Schubertiade, donc plusieurs concerts, avec des formations diverses (piano seul, 4 mains, piano chant, piano violon, piano flûte)
Actualité 2011 : Parution en mai 2011 d'un disque Liszt, disque officiel de l'année Liszt 2011(voir plus bas)
Actualité 2013 : Sortie d'un disque d'oeuvres de Schubert.
Présentation de l'éditeur : Cet enregistrement entièrement dédié à Schubert, a été effectué en novembre 2012 dans le recueillement de l'Abbaye de Fontevraud, et fait partie des moments de grâce de sa carrière. Il impose une lecture fidèle et renouvelée de quelques chefs-d'oeuvre pianistiques de la célèbre Wanderer Fantaisie, dont le titre évoque l'âme du Romantisme allemand, à la Sonate D. 894, pur joyaux de l'écriture schubertienne. La Marche militaire apparaît comme un bis dans lequel Tristan Pfaff fait valoir à merveille ses qualités d'artificier.
Actualité 2015 : Sortie d'un disque titré : " Piano encores"

Son répertoire, son interprétation....

Mozart, Schubert, Beethoven, Brahms, Mahler, Wagner…impossible pour le jeune pianiste de choisir un compositeur plus qu'un autre.:" C'est Brahms qui occupe la place la plus importante dans mon répertoire solo. Je suis toujours curieux de découvrir plus de répertoire. C est ce qui m'a amené à aborder des oeuvres peu jouées et peu enregistrées (je n ai jamais entendu d enregistrements de la première lunaire de Pick Mangiagalli par exemple). Je rêverais d enregistrer toute l'oeuvre de Schubert, y compris les lieder et la musique de chambre. Le répertoire allemand m'apparaît comme celui dont l'écriture est la plus orchestrale (les études symphoniques de Schumann, les sonates de Beethoven, l'oeuvre entière Brahms) et c'est sans doute ce qui m'a attiré plus particulièrement vers ce répertoire. La plus grande difficulté technique est d'employer une palette sonore assez étendue pour retranscrire tout l'orchestre, les parfois même les choeurs! C'est un travail immense et passionnant ".
Interrogé sur sa façon de travailler Tristan Pfaff confie que pour lui "L'important n'est pas les heures passées au piano, ce n'est jamais une question de quantité mais toujours de qualité, je ne travaille pas sur le piano plus de 3 ou 4 heures. J'écoute des interprétations différentes, je cherche à connaître les sources et les références des compositeurs. Pour moi, il s'agit d'acquérir les connaissances qui ne sont pas innées, la part la plus importante et irremplaçable à mon avis, c'est à dire l'analyse de l'œuvre, éventuellement le contexte de sa création, ses références littéraires, picturales, les commentaires des compositeurs eux-mêmes ou de leurs élèves. "
Quant à ses interprètes de référence Tristan Pfaff cite :"Horowitz et Rachmaninoff...Ils sont parmi les premiers que j'ai découverts (en vinyle !). Et parmi les pianistes actuels, Nicholas Angelich et Aldo Ciccolini m'ont donné les émotions les plus intenses qui m'aient été donné de vivre au concert. " Mais son écoute de la musique ne se limite bien sûr pas aux pianistes ainsi : "J'écoute essentiellement de la musique symphonique et lyrique. Il me parait indispensable d'avoir le plus de références vocales possible, pour ensuite essayer de chanter au piano. Je me demande si le son n'est pas en quelque sorte la traduction de la propre voix personnelle du pianiste..." C'est d'ailleurs au son que Tristan Pfaff attache le plus d'importance :" Tout le reste doit être simple et naturel. A trop réfléchir, à passer à côté de simples mais précieuses indications qui donnent à une oeuvre tout son sens, comme à l'inverse à vouloir charger chaque note d'une intention particulière...On ne fait jamais fausse route en cherchant tout simplement à chanter, à être expressif." Pour ce qui concerne la musique instrumentale Tristan Pfaff aime aussi écouter celle des films et notamment y retrouver celle de ses compositeurs favoris : "J'aime beaucoup le cinéma, et j'ai une passion pour Kubrick, - c est un vrai bonheur de retrouver dans ses films Beethoven, Schubert, Strauss, Bartok, Ligeti..."
Tristan Pfaff joue également de la musique de chambre : "J'ai joué avec le quatuor Parisii, le violoniste Laurent Korcia, le flûtiste Clément Dufour, le trompettiste Romain Leleu, le pianiste Henri Barda…Je garde un excellent souvenir d'un concert avec Romain Leleu et l'orchestre de Bretagne à Auvers-sur-Oise dans le 1er concerto de Chostakovitch…" et le jeune pianiste très enthousiaste et qui donne en moyenne une trentaine de concerts par an apprécie en fait toutes les formes de concerts : "J 'aime être sur scène, tout seul, en musique de chambre et avec orchestre ! Chaque formation possède un répertoire assez vaste pour y trouver son bonheur." et notez également qu'il sera à Chambon-sur-Lignon le 5 août 2009, et aux Serres d'Auteuil le 5 septembre 2009 ainsi qu'à Genève le 5 novembre 2009,

Ecouter...

La sélection de piano bleu

Nouveau paru le 21 avril 2015
Piano encores
Tristan Pfaff, piano
1. Gershwin The Man I love
2. Brahms Danse hongroise n. 1
3. Sibelius Valse triste
4. Wagner In das Album der Fürstin Metternich
5. De Falla Danza ritual del fuego
6. Kabalevsky Variation on a Russian Folk Song op. 51 n. 2
7. CPE Bach Sonate H. 245 (Cantabile)
8. Albéniz Tango
9. Grieg Til våren
10. Gounod Marche funèbre pour une marionnette
11. Debussy Clair de lune
12. Scriabin Etude op. 2 n. 1
13. Puccini Foglio d’album
14. Schubert Moment musical op. 94 n.3
15. Tchaikovsky Valse sentimentale
16. Chopin Nocturne op. 9 n. 2
17. Prokofiev Dance of the Knights
18. JS Bach Prelude BWV 999
19. Mozart La Tartine de beurre
20. Schumann Der Dichter spricht
21. Satie Gymnopédie n. 1
pour en savoir plus , et également écouter un titre...cliquez ici

Franz Liszt (1811-1886)

Rhapsodie hongroise n°15
Liebestraume, nocturne n°3
La Danza (Tarantella napoletana, d'après Rossini)
Liebesträume, nocturne n°2
Valse -Impromptu
O ! du mein holder Abenstern(extrait de Tannhaäuser de Wagner)
Isoldes Liebestod(extrait de Tristan et Isolde de Wagner)
Consolation n°3
Venezia e Napoli ( supplément aux années de pèlerinage ) :
   Gondoleria
   Canzone
   Tarentella

Tristan Pfaff, piano

Le pianiste Tristan Pfaff dans son premier disque paru il y a environ deux ans avait notamment mis au programme de celui-ci une transcription par Arcadi Volodos de la Rhapsodie hongroise n°13 de Franz Liszt , ce nouveau disque, publié par le label Aparté et labellisé disque officiel de l'année Liszt 2011, débute par une autre Rhapsodie de Liszt dans un arrangement de Vladimir Horowitz cette fois. Liszt fut d'ailleurs lui-même outre un compositeur génial le transcripteur de nombreuses oeuvres symphoniques, d'Opéra et de lieder, portant ainsi au-delà des frontières ce qu'il avait pu entendre. En fait que ce soit dans ses propres compositions ou dans ses transcriptions Liszt s'est en effet nourri certes de la musique de son pays natal comme pour cette rhapsodie inspirée par un thème de la "Marche de Rakocsy", mais, ainsi le souligne Brigitte François-Sappey qui signe le livret de cet album "Liszt s'est projeté en Européen , aspirant à "représenter en Europe un élément d'intelligence , d'honneur et de talent". ll s'est voulu en vérité l'enfant de chaque peuple, aimant et chantant la France, l'Italie, la Germanie, la Hongrie, sans oublier la Russie et la Pologne.[..]Oscillant entre la création pure et la transcription, qui a sollicité ses dons de magicien du piano sa vie durant, il a ainsi rendu hommage à toutes les facettes de l'art occidental."

La simple lecture de la liste des oeuvres de cet enregistrement, aux multiples langages, laisse déjà imaginer une partie de l'étendue de son inspiration. Tristan Pfaff a conçu cet album dans l'esprit d'un récital (ou "soliloque" selon l'expression de Liszt) et choisi de jouer celles-ci pour la simple raison qu'il les aime, explique-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien. Un plaisir évident comme on peut le voir grâce à deux extraits vidéos très récemment enregistrés, un plaisir qu'il communiquera à ses auditeurs, qu'ils découvrent ou non Liszt à l'occasion du bicentenaire de sa naissance, peut-être cela donnera envie encore à certains d'entre eux aussi de partager cette musique en la transcrivant à leur tour comme l'a fait Volodos mais on devine bien que cela est loin d'être facile. Liszt, s'il eût été immortel, aurait encore peut-être lui-même repris certaines de ses propres oeuvres comme il le fit souvent. Franz Liszt les prolongea aussi parfois ainsi "Venezia e napoli" a été ajouté en complément à sa " deuxième année de pélérinage" et comportait quatre pièces dans une première version parue en 1840 mais en 1859 Liszt ne conserva que deux d'entre elles avec des modifications(Gondoleria et Tarentella) et en ajouta une nouvelle : "Canzone", cette dernière n'est peut-être pas la plus réussie des trois mais les deux autres sont vraiment magnifiques. Autre très bel exemple de reprise par Franz Liszt lui-même : celle de l'extrait que vous pourrez également écouter : "Valse-Impromptu", publiée en 1852, qui est une version développée de sa "Valse favorite"composée en 1842, résultat d'un travail très minutieux, certains musicologues la considère comme un objet d'art, Tristan Pfaff nous permet ici d'admirer toutes les facettes contrastées de cette pièce comme de toutes celles de l'ensemble de son programme réalisé avec un art de l'équilibre nous offrant de Liszt un beau portrait de pianiste virtuose mais aussi de poète.... cliquez ici pour lire la suite ,écouter un extrait et voir deux vidéos

Tristan Pfaff, piano
" Live " à Auvers sur Oise

Bach/Siloti : Prélude
Mozart : 12 variations sur "Ah vous dirais-je maman"
Glinka/ Volodos : Variations sur Ruslan et Ludmilla
Claude Debussy : Sérénade à la poupée
Strauss/ Grünfeld : Soirée de Vienne
Riccardo Pick-Mangiagalli : 2 lunaires opus33
Franz Liszt/ Volodos : Rhapsodie Hongroise
Depuis 1990, le festival d'Auvers-sur-Oise, un des plus prestigieux festival d'Europe, a découvert un grand nombre de jeunes artistes (ainsi pour n'en citez que quelques-uns Jean Frédéric Neuburger, Claire-Marie Le Guay, le Trio Wanderer) et s'est fixé comme mission de les accueillir dans un esprit de résidence pour le développement de leur carrière scénique et discographique. La mission "Discauvers" fête donc sa 19ème année d'existence et pour confirmer son identité de découvreur de talents dans le paysage musical français elle donne naissance à sa nouvelle collection "Carte de visite" qui privilégie les enregistrements "live". C'est le jeune pianiste Tristan Pfaff, âgé de seulement 24 ans, qui inaugure cette nouvelle collection au travers d'un programme d'oeuvres exigeant une grande virtuosité technique qui ne fait nullement défaut au lauréat de nombreux concours qui les interprète dans une très belle sonorité, celui-ci a bien voulu répondre à quelques questions....cliquez ici pour lire la suite et en écouter un extrait
 

Concerts 2015

05/02 Massy
26/02 Musée Clemenceau-de-Lattre
08/03 Opéra de Massy (Orchestre de l'Opéra de Massy - direction Constantin Rouits)
15/03 Villa d'Este (avec Vanessa Benelli Mosell)
27/03 Toulon (avec Camille Thomas)
03/04 Bourges - Théâtre St.Bonnet
23/04 Paris - Salle Gaveau
09/07 - Nuits musicales en Vendée Romane (avec Karine Deshayes et Philippe Berrod)
26/07 Festival ProMusica
08/08 Musicales du Golf
15/08 Piano Folies - Le Touquet
22/08 Venise (avec Solène Païdassi)

Pour en savoir plus

visitez le site internet de Tristan Pfaff...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici





  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com