<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Grégory Ott

Merci à Grégory Ott d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Grégory Ott est né le 22 août 1971 à Strasbourg et il précise " 'j'ai donc 38 ans ...ce qui n'est plus exactement ce qu'on appelle un jeune premier !. ". Il n'y avait pas de musicien dans sa famille mais des mélomanes qui en fait l'ont nourri de musique anglo-saxonne :" mes parents plutôt branchés soul et rn'b : Ray Charles, Fats Domino par exemple mais aussi les Pink Floyd, Simon and Garfunkel, les Rollings Stone et mon oncle Didier, un fou de musique m'a fait découvrir Led Zep', AC/DC et plus tard le blues...en perfusion ! BB King en particulier". Et ce sont ses parents qui l'ont encouragé à apprendre la musique : "J'ai commencé le piano vers 8, 9 ans. Cela aurait très bien pu être de la guitare, du violon car l'idée était de s'ouvrir sur la musique, mais concrétement, via la pratique d'un instrument. Le piano m'a immédiatement séduit !"
Grégory Ott a étudié le piano classique de 1983 à 1990, d'abord en cours privés puis au Conservatoire National de Région de Strasbourg..."Mes premières leçons, en privé, se faisaient en toute tranquilité. Ce n'est que vers 12, 13 ans que j'ai passé l'examen d'entrée au Conservatoire de Strasbourg. Un univers bien différent, surtout plus élitiste ! Madame Matz , ma professeur était sévère et très exigeante mais je lui dois beaucoup. Surtout ma technique ! "
En 1991, Grégory Ott intègre la classe de jazz de Bernard Struber toujours au conservatoire de Strasbourg : "Je suis arrivé au jazz par le prisme du blues... glissement de terrain naturel ! J'ai eu immédiatement un énorme coup de coeur pour le swing bop d'Oscar Peterson et aussi pour son phrasé blues. J'ai suivi les cours de Bernard Struber, le directeur et la "tête pensante" du département jazz du C.N.R de Strasbourg pendant 3 ans. Cela a été une riche expérience même si je suis convaincu que le jazz ne s'apprend pas dans une école. En revanche évoluer au sein de cette structure m'a permis de rencontrer des tas de jeunes musiciens (j 'étais dans la promo de Benjamin Moussay par exemple) et de fonder des groupes ou des ateliers de travail. Bernard dispensait des cours d'harmonie mais aussi d'histoire du jazz. On écoutait avec lui beaucoup de musique. Les cours étaient toujours ancrés dans une certaine réalité de notre future vie de musiciens pro. On avait souvent nos instruments avec nous lors de ses cours. Ceux ci n'étaient jamais purement didactique !"
Il donne en parallèle des cours de piano jazz dans diverses écoles renommées de la région telles que le Cédim (centre d'enseignement et de développement de l'improvisation musicale) ou Pôle Sud..."J'ai commencé à donner des cours immédiatement en sortant de terminale ! Beaucoup beaucoup de cours..; d'abord de piano classique à des enfants.
Ne voulant pas aller en fac il me fallait gagner ma vie et les cours étaient une bonne opportunité. J'y ai appris l'engagement et l'honneteté dans le travail. Quand vous voyez débarquer une tête blonde de 6 ans vous vous dites que de vous peut dépendre sa vie de musicien ou de mélomane... Avec le temps j'ai pu plus précisément donner uniquement des cours de piano jazz , à des ados ou des adultes. Et c'était super car on était entre gens passionnés, du coup c'était trés gratifiant pour moi !
J'ai donc enseigné successivement classique et jazz essentiellement à l'école de musique "Pole Sud" à Strasbourg. Jusqu'en 2001 date à laquelle je suis devenu intermittent du spectacle. J'ai en revanche continué bien plus longtemps au CEDIM, c'est dire si l'enseignement fait partie de ma vie de musicien. Cela dit actuellement je n'ai plus le temps de donner des cours
."
Son parcours l'amène à travailler notamment depuis 1998 avec le groupe de salsa "Sonando" (concerts en France, Suisse, Allemagne, festivals de Montreux et Vienne…). Leur dernier cd "El Montuno" (distribution nationale " Mosaic ") paraît en 2005.."Sonando est une de mes formations les plus importantes ; Guy Broglé le percussioniste et leader du groupe est un véritable frére pour moi. Et c'est lui qui m'a mis le pied à l'étrier dans cette immersion musicale qu'est la salsa. Le groupe a énormément évolué en dix ans. Nous avons appris ensemble cette musique. Aujourd'hui Sonando est un groupe sollicité et surtout crédible dans un univers ou les préjugés et les clichés vont bon train ! Nous ne sommes pas tous latinos dans le groupe mais il y a quasiment une nationalité differente à chaque poste ! Et notre apport d'influences musicales autres que la salsa est une forçe indéniable. Ce qui me plait dans cette musique est que je puisse allier les improvisations propres au jazz aux idiomes rythmiques de la salsa ( les fameux montunos). J'aime aussi tout simplement le fait que les gens dansent devant la scéne. Une dimension festive qui des fois manque au jazz..."
Simultanément Grégory Ott réalise une tournée en France, Allemagne et Lituanie (Festival de Klaipeda) avec le groupe de jazz fusion " Panoramic Blue " (Franck Bedez, Jim et Jon Grandcamp) de 1998 à 2002. "Panoramic Blue est mon premier vrai groupe ! Mes premiers pas dans la composition aussi et les premières tournées ! L'apprentissage du partage, des gestions humaines... Un groupe fort. Je travaille régulièrement avec les membres du groupe, mais sur d'autres projets".
En 2002, il accompagne la chanteuse américaine de soul Lisa Doby lors de sa tournée (concerts à Alger, Festival de Montreux, premières parties de Ray Charles au Zénith de Paris et à la Halle Tony Garnier de Lyon). "Cela m'a apporté beaucoup de rigueur ! la notion de show était trés importante, cela nous a permis aussi de faire deux premières parties de Ray Charles en 2002, cela ne peut pas s'oublier.... "
Grégory Ott a également eu l'occasion de se produire en juin 2005 au "DETROIT FESTIVAL OF ARTS" (U.S.A) avec la chanteuse Nathalie B (chanson française manouche). Il anime les bœufs jazz des clubs strasbourgeois "Le Griot" de 2000 à 2002 ainsi qu'au " Café des Anges " en 2008. Il est aussi intervenant piano au stage de musique de Schirmeck/Saales depuis 1999 et collabore avec la maison d'édition musicale De Haske en qualité de re-lecteur d'ouvrages pédagogique..."J'adore faire ce travail ! 2 ou 3 fois par an en fait, selon les "arrivages" de méthodes. En fait mon job consiste à valider la traduction française d'ouvrages anglais ( ou autres). Alors bien sûr je ne corrige pas les fautes d'orthographes ( je serais trés mal plaçé..) ni la syntaxe ! Le traducteur/trice n'est pas forcément musicien/ne et donc les termes ou l'interprétation des données purement musicales peuvent être plus ou moins floues. Et c'est là que j'interviens... Le destinataire de l'ouvrage doit pouvoir comprendre le propos intrinsinquément musical... Je peux donc en conséquence remanier certaines traductions, dans un jargon plus "jazz" !"
Compositeur et membre de la Sacem, Grégory Ott travaille notamment pour le label d'illustration sonore Kosinus (Paris) mais aussi en tant qu'arrangeur et directeur artistique pour différents artistes..."C'est encore un autre aspect du métier ! Il faut composer vite et en quantité selon des cahiers de charges trés précis qui peuvent correspondre à des attentes trés variées. Kosinus s'adresse à des privés, des médias, des entreprises qui cherchent des musiques bien ciblées. Ensuite il faut finaliser le "produit" c'est à dire l'enregistrer, le mixer etc . Une école de réactivité et de créativité. C'est stimulant malgré le coté "rendement" de ce genre de travail . Il y'a donc plein de façons de vivre du métier de musicien !"
Grâce à son écclectisme Grégory Ott s'épanouit dans des registres musicaux variés tels que la chanson française et collabore avec Houcine Camara ( finaliste de la " Star Academy " 2002) sur son dernier album. Il a eu l'occasion de jouer avec Loic Pontieux, Gilles Choir, Franck Agulhon, Raphaël Chassin, Bireli Lagrène, Jean-Marie Ecay, Michel-Yves Kochmann.,Roland Romanelli,Franck Wolf..."Vous savez je suis musicien de jazz mais aussi musicien tout court, ouvert sur des horizons musicaux très variés. Et je pense que cette latitude est saine. J'aime travailler avec des gens qui ont une ouverture d'esprit et qui ne restent pas cloisonnés dans un genre. Et par extension je crois que j ai besoin de me sentir bien humainement avec les musiciens avec qui je travaille..."
C'est en 2003 que Grégory décide de monter son propre trio, accompagné de Franck BEDEZ et Matthieu ZIRN, respectivement à la basse et à la batterie. Sortie du cd "Frontières" en 2005 et concerts aux festivals de jazz de "La Petite Pierre" (1ère partie de " Moutin Réunion "), "Jazzpote de Thionville" (1ère partie de Tineke Postma), Théatre d'Epinal ( 1ère partie de Tigran Hamasyan trio), les Dominicains de Guebwiller, "Illiade" (Illkirch), "TAPS" de Strasbourg,salle des fêtes de Schirmeck avec Lisa Doby et Marcel Loeffler en invités, "Round Midnight jazz Club " de Limoges,caveau jazz des Remparts de Delle... Il vient de sortir un nouvel album du Grégory Ott Trio : "Ojeada ", CD soutenu par la Sacem et distribution nationale par Disques Dom avec ce même trio( voir parapgraphe plus bas "à écouter")
Depuis 2007 il collabore avec Thomas Laedlein-Greilsammer et Gérald Muller au sein d'un deuxième trio acoustique, "La Lucarne" (1ère partie de Jacky Terrasson au festival de la Petite Pierre)..."Hélas le groupe se produit trés peu, mais cette formation a une identité très differente du Grégory Ott Trio. .Une orientation beaucoup plus jazz et très axé sur l'improvisation. J'en suis également le principal compositeur même si le batteur et le contrebassiste amènent également leurs propres créations. L'esthétique est très acoustique. Du coup je n'ai pas composé avec les mêmes iintentions pour ce trio là..."
2007/08 et 2008/09 Grégory Ott est "artiste associé des TAPS", théâtres de la ville de Strasbourg en tant que programmateur musical jazz/blues des " mélodies en sous-sol... "Une trés trés belle expérience je dois dire. J'ai pu avoir une carte blanche deux années de suite dans un trés beau lieu strasbourgeois. J'ai voulu y proposer des groupes que j'aime mais aussi montrer les différentes couleurs du jazz ( blues,jazz contemporain,funk etc). Etre dans la peau d'un programmateur éphémere m'a permis de mieux comprendre le travail de ces gens là ! En général je suis de l'autre côté du miroir , celui qui sollicite... L'originalité du concept était également dans le fait d'accompagner ( non musicalement je précise !) chaque groupe pendant leurs 3 concerts. Et m'adresser au public en ouverture de chaque soirée pour leur expliquer mon choix. J'ai moi-même rédigé les plaquettes avec les textes etc ! Je suis trés fier d'avoir pu y présenter le trio de Vincent Bidal par exemple qui fut un temps mon éléve !. Les cartes blanches musicales sont données à un musicien pour deux ans ( en tant qu'artiste associé) et aprés une autre personne est sollicitée, c'est donc terminé pour moi ."
Grégory Ott estime qu'il a de la chance de beaucoup travailler et surtout d'avoir ce luxe de choisir avec qui il veut travailler..."Mais cela ne s'est pas fait en un jour ! Je donne environ 60, 70 prestations par an mais la dedans vous pouvez compter les concerts, mais aussi les séances de studio ou des animations d'entreprises, les soirées privées etc. La part du jazz n'est pas la plus grande... Mes lieux préférés de concerts sont sans conteste les festivals, les gens sont dans une démarche de découverte. Mes meilleurs souvenirs de concerts ne correspondent pas forcément à un lieu préstigieux ou à une foule démesurée...difficile à dire, il y'en a eu plein mais en sortir un du lot, non je n'y arrive pas !"
Quant à ses prochains concerts qui lui tiennent particulièrement à coeur il confie : " Mes concerts à venir avec un artiste qui ne va pas tarder à faire beaucoup parler de lui : Matskat"
Actualité mai 2014 : le 17 mai Grégory Ott joue avec l’Orchestre hilharmonique de Strasbourg la BO du film Pirates des Caraïbes pendant la projection du film au Zénith-Europe et en début d'année il a participé à la nouvelle star 2014 en tant que pianiste répétiteur ,et il revient avec un troisième album de son trio "Chrome" , une formation dont la musique n'a cessé d'évoluer depuis et il présente un projet acoustique splendide (voir nouvel entretien parragraphe écouter) , d'ailleurs la compagnie aérienne Air France a diffusé déjà en avant première trois des titres de celui-ci à bord des avions. Si vous n'avez pas eu l'occasion de les entendre prenez vite place pour le voyage très coloré !
A noter le prochain concert du trio sera le 25 septembre à "Espace 110" à Illzach (68). Auparavant, des concerts avec Matskat en chanson française et la tournée qui continue avec le comédien et chanteur Tcheky Karyo. Ils seront en concert en lever de rideau du festival international de télévision de Monaco en juin. Et très bientôt la sortie de l'album live de Steve Ferrone, batteur légendaire avec qui il a l'honneur de jouer.

Ses compositions, son inspiration...

Grégory Ott ne se définit pas comme un musicien de jazz à part entière mais comme un pianiste-compositeur amenant des éléments jazz ou pop... "Je suis trés attaché à l'idée de rendre ma musique limpide à des oreilles qui ne sont pas forcément formatées jazz. J'essaye de raisonner en terme de chansons avec des lignes mélodiques que les gens peuvent suivre. Souvent ce qui manque à mon sens à l'écoute d'un certain jazz... En revanche la notion d'improvisation dans le jazz m'intéresse évidemment."

Interrogé sur ses jazzmen de référence Gregory Ott répond :"Il y en a beaucoup ! Petrucciani, pour son incroyable technique toujours au service de la musicalité et surtout pour cette volonté de démocratiser le jazz.;au grand dam parfois de certains "puristes... Pour son ouverture aussi vers la musique brésilienne... Une grande perte pour le jazz et la musique en général. Un autre grand parti trop jeune : Esbjorn Svensson du groupe EST ! : alors la le choc absolu. C'était un trio qui à mon sens était entrain de changer le jazz ou tout au moins le rapport que pouvait entretenir le public avec cette musique.Je réalise que le parallèle avec Petrucciani est flagrant même si leurs musiques étaient aux antipodes ! Un son de groupe incroyable et une alchimie de genres plus que réussi ! Un pianiste d'une sensibilité rare... sa mort m'a bouleversé. Actuellement je pense que le meilleur pianiste est Brad Meldhau, en voila un autre génie ! Une sensibilité trés européenne. L'influence de Beethoven, Schumann, voire Chopin dans sa musique... Mais là je ne vous parle que de pianistes."
Quant à la musique classique de son enfance..."Hélas je ne joue plus de classique, faute de temps... Au conservatoire j'ai travaillé les compositeurs incontournables en matière de piano : Bach, Mozart, Beethoven, Schubert, l'école "Allemande " en somme. Très peu de Debussy par exemple malheureusement ! Mais bien sûr je pense que la musique classique reste la plus grande des musiques. On parle actuellement trop vite de génies, à droite à gauche, je crois qu'on a la mémoire courte des fois. En tout cas et en toute humilité, je crois qu'il y a un héritage certain de mon apprentissage "classique" dans certaines de mes compositions."
Sur sa façon de travailler il confie : "Je pense honnètement que l'inspiration se forçe, on se met devant un piano et on travaille... Il faut juste du temps ..et du calme ! Des fois ça vient, des fois ça ne vient pas ! Cela dit il m'arrive souvent d'avoir des idées en marchant dans la rue, ou en plein sommeil ! En général quand j'ai une trame qui me paraît bonne je suis assez rapide pour finaliser le morceau. Dans ma façon d'appréhender une composition soit c'est d'abord une ligne mélodique qui "surgit" et l'harmonie dans un second temps soit plutôt une suite d'accords, une matière harmonique sur laquelle je tisse un thème par la suite ! A l'avenir je crois qu'il faut que j'essaie plus de penser "patterns rythmiques" et greffer le reste aprés. Mais en tant que pianiste on raisonne peu (trop peu) de cette manière."
En fait comme on a pu s'en rendre compte dans sa biographie Grégory Ott est sensible à énormément de genre musicaux différents et, dit-il, pour sa propre inspiration l'émotion prime : "Cela me paraît de toute manière fondamental. La musique doit générer de l'émotion, indépendamment d'un style." aussi ne faut-il pas s'étonner d'une autre source d'inspiration qu'il évoque en citant ce à quoi il consacre le reste de son temps..."J'aime aller à la pêche ! Faire des footings aussi... bref des choses qui me déconnectent de la musique, c'est important. Ma famille compte plus que tout, elle est pour moi source d'inspiration..."

Ecouter...

Nouveau ce disque, très apprécié des internautes de pianobleu.com fait parti des "Disques de l'été 2014"

Grégory Ott Trio

Chrome

Grégory Ott, piano
Matthieu Zirn, batterie
Franck Bedez, contrebasse

Après un disque "clin d'oeil' ( "Ojeada" en espagnol) que nous avions pu découvrir en 2010, le trio du pianiste Grégory Ott présente l'évolution de sa musique en trio par ce nouvel enregistrement de 15 morceaux, dont la plupart, une dizaine sont des compositions originales du pianiste, les autres du contrebassiste Franck Bedez, et un titre composé à trois. Cette fois aucun invité ne s'ajoute au trio qui peut ainsi faire découvrir toutes la palette de couleurs de son répertoire personnel.
Une belle palette qui ne se limite pas au jaune de "Chrome" , titre de l'album, ni au violet du très beau titre "Le vent en pourpre" que Air France a choisi de diffuser en musique à écouter à bord de ses avions. La compagnie d'aviation a aussi diffusé auparavant , en 2013 deux autres titres de ce disque "His game" et "Auprès d'elle" . Un beau privilège pour le trio, ainsi le pianiste confie : "bien sûr, cette visibilité à l'international ne peut avoir que du bon pour nous !", et un beau privilège pour les voyageurs car ce disque, qui a déjà un an n'est disponible en téléchargement que depuis le mois d'avril 2014 seulement , ou par commande directement auprès du trio. Vous pouvez aussi vous le procurer à la fin de ses concerts bien sûr, mais il faut là aussi que vous ayez le privilège que le trio vienne jouer près de chez vous ! Ces trois titres choisis par la compagnie aérienne, ne sont pas les seuls qui auraient pu être proposés à bord......cliquez ici pour lire la suite , voir plusieurs vidéos et écouter des extraits

Grégory Ott Trio
Ojeada

Grégory Ott, piano
Franck Bedez, contrebasse
Matthieu Zirn, batterie
Invités :
Franck Wolf, saxophones
Jim Grancamp, Guitare
Greg Zlap, Harmonica

Si Grégory Ott a choisi pour titre de son disque "Ojeada" (clin d'oeil en espagnol) la splendide mélodie mélancolique du premier morceau du disque : "Light motif" donne envie d'ouvrir grands les deux yeux (et surtout deux oreilles) sur la musique de ce trio et plus particulièrement son leader qui se définirait, selon ses mots, comme un "pianiste compositeur amenant des éléments jazz ou pop". Le disque s'illumine dès le second morceau "Hide and seek" dans une musique emportée par la belle rythmique aérienne et solide de ses deux complices. Dans le troisième titre "Marcel", l'harmoniciste invité ajoute une nouvelle couleur mélancolique. La belle fluidité des deux titres qui suivent "Hope" et " "A la dérobée" ne dément aucunement l'espoir d'avoir là un trio hors du commun qui sait captiver ses auditeurs sans jamais l'ennuyer, offrant un beau voyage musical, aidés par leurs trois invités qui apportent de nouveaux paysages d'une même splendeur. Trois morceaux piano solo, le titre éponyme "Ojeada" et deux arrangements qui montrent la variété de l'inspiration de Grégory Ott : "Le Sud " de Nino Ferrer, la berceuse "Lullaby" de Brahms combleront plus particulièrement les amateurs de piano. Et à regarder cette fois, toujours avec les deux yeux ouverts, un bonus vidéo, un piano solo "Summertime" où Grégory Ott se révèle encore très inventif cette fois autour de l'oeuvre de Gershwin.
Grégory Ott a bien voulu répondre à nombreuses questions...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

En savoir plus

visitez le site internet de Grégory Ott Trio...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Think Bach 2
Edouard Ferlet








  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com