Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Yaron Herman

Merci à Yaron Herman d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page (premier entretien réalisée en 2005 / sa biographie et autres entretiens au sujet d'une sélection de disques)

Biographie commentée

Yaron HermanYaron Herman est né le 12 juillet 1981 à Tel-Aviv. Pas un seul membre de sa famille n'était particulièrement musicien cependant Yaron Herman précise : "Si personne ne joue d'instrument dans ma famille, pour moi il y a "un musicien"dans chacun de nous. Je crois que la musique ne se résume pas dans la pratique physique instrumentale".
Il commence le piano relativement tard : à l'âge de 16 ans, ayant pour professeur le célèbre Opher Brayer..." Je suis allé le voir car je voulais apprendre le piano. Au départ c'était juste une envie d'apprendre à jouer du piano mais pas pour devenir pianiste ! Avec lui j'ai eu comme une révélation. J'ai découvert la force, la méthode, la profondeur et la magie de la musique et en particulier le jazz et l'improvisation."
Très enthousiaste quant à l'enseignement d'Opher Brayer, qui a d'ailleurs été son unique professeur, Yaron Herman explique avec précision la méthode d'enseignement originale de celui-ci : "L'enseignement d'Opher Brayer est unique. Sa méthode était pour moi la façon idéale pour apprendre la musique. Elle est basée dans son aspect technique sur l'utilisation de mathématiques , inspirée des modèles de Schillinger qui étaient ajustés pour être appliqués sur la musique improvisée. Quand j'ai commencé le piano avec lui, je n'ai pas commencé par les gammes, les modes ou le solfège mais par les chiffres. L'apprentissage de la musique dans ce système très complet et organisé , est présente dans une façon de explorations, on apprend à voir et à prévoir toutes les possibilités musicales , qui sont bien sur infinies en vue de l'utilisations de tout le clavier et la dynamique. Par exemple dans une de mes premières leçons il m'avait demandé si je pouvais lui dire combien de mélodies je pouvais jouer en utilisant do ré mi, sans les répéter. C'est un exemple très simple pour montrer ce que je veux dire par "toutes les possibilités". On peut jouer six mélodies. Do ré mi - do mi ré - ré do mi - ré mi do- mi ré do - mi do ré. Imaginez cela avec des patterns de 7 notes et plus."
Yaron Herman explique encore d'autres aspects très particuliers de cet enseignement :"En dehors de tout aspect de la technique musicale. Notre travail était d'ordre philosophique et psychologique. En tant qu'êtres humains, on a tous une histoire, une enfance, des traumatismes plus ou moins importants. Tous ces vécus laissent des traces sur notre personnalité. Souvent on perd notre innocence avec l'âge et un système de blocages et peurs s'installe en nous. Ces blocages sont la plupart du temps ce qui nous empêche de créer. Ce qui nous empêche de nous libérer et faire ce qu'on a envie de faire et de "parler avec notre propre voix". Dans le jazz, l'improvisation nous donne cette chance de "parler avec notre propre voix". Et pour arriver à cela il faut se libérer de toutes peurs et blocages. Pour moi ce travail était très important , et a fait le lien entre ma vie et la musique.C'est dommage que ce genre de discours est si souvent négligé par les institutions. Le résultat est que l'on voit beaucoup de musiciens qui jouent bien mais qui nous disent rien car ils ne se sont jamais posés les bonnes questions....mais cela n'est jamais trop tard !"
Il est vrai que cette méthode semble très efficace puisque Yaron Herman a compris seulement six mois plus tard qu'il avait toutes les qualités pour devenir pianiste professionnel :"J'ai réalisé que je voulais jouer tout le temps et les autres choses me paraissaient fades et inutiles comparées à la musique. J'étais au lycée à ce moment là et mes profs n'étaient pas contents .J'écoutais mon discman en cours et je me fichais un peu de l'école. Finalement j'ai réussi à trouver un arrangement avec mon lycée (qui avait un des deux meilleurs départements de musique en Israël) : ils m'ont autorisé à ne pas aller en cours et à ne venir qu'aux examens. Il faut dire aussi que pendent ce temps je faisais des études de philosophie à l'université de Tel Aviv."
A 17 ans seulement, Yaron Herman gagne le prestigieux prix Rimon dans la catégorie " Jeune talent ". Il s'agit là d'un cas unique dans l'histoire de la musique et du piano, d'une révélation et d'une fulgurance des plus étonnantes, certainement dû aussi à la précocité, et l'intelligence d'un enfant surdoué...."Le prix Rimon est un prix qui est organisé par la plus grande école de jazz en Israël. Je l'ai gagné avec mes camarades de lycée. Cela ne m'a pas beaucoup apporté sauf...le fait de l'avoir gagné et le fait que les gens ont commencé à parler de moi !"
Yaron Herman donne des concerts dans les plus prestigieuses salles de concert en Israël (Musée de Tel-Aviv, The Tel-Aviv Cinematek, The Camelot, Givataim Théêtre, Einav Center). A 19 ans, il part à Boston, où il compte bien fréquenter la Berklee College School of Music. Le jeune homme avide de connaissances et de découvertes n'y trouve pas la matière et l'inspiration, dans un système fondé sur la compétition au détriment de l'épanouissement individuel. Il décide de rentrer à Tel-Aviv deux mois après, et fait une brève halte à Paris lors de son voyage retour. Il rencontre, le soir même, quelques musiciens lors d'une Jam-session, et se retrouve immédiatement engagé le lendemain. Il ne quittera plus Paris dès lors. C'est une période de rencontres, d'échanges musicaux, et Yaron Herman commence à se faire un nom dans le milieu musical parisien..."Je pense que la France occupe une position centrale dans le monde culturel . La France a toujours défendu des valeurs humanistes et artistiques, et il y a en France un respect relativement élevé des artistes par rapport à d'autres pays. Les artistes reçoivent rarement le respect qu'ils méritent , même en France ce n'est pas toujours évident, mais comparé aux États-Unis par exemple, l'ouverture de la société française aux arts est très importante."
Yaron Herman étonne par sa précocité, son talent, sa fougue, et devient vite le pianiste dont tout le monde parle avec admiration et stupéfaction. Il reçoit le Trophée " Nouveaux talents " du Sunside, à l'unanimité du Jury. A l'âge de 21 ans, il enregistre pour le Label Sketch son premier disque " Takes 2 to know 1 " aux côtés du batteur Sylvain Ghio, son compère et ami de toujours. En Juin 2005, Yaron Herman a remporté les deux prix du Concours de la Défense, en soliste et avec le groupe Newtopia.
Après un travail de plusieurs semaines en résidence au Château de la Borie, moment unique à la réflexion et à la concentration, Yaron Herman vient de réaliser son premier album Solo sur le tout nouveau Label Laborie Jazz, où il présente son concept des " Thèmes et Variations "...."Mon séjour au château de la Borie a pu avoir lieu grâce à ma rencontre avec les gens du label laborie et le centre culturel de rencontre. J'ai joué en duo avec Sylvain Ghio un concert qui s'est très bien passé, et en discutant avec les gens de là-bas j'ai trouvé qu'on partageaient les mêmes idées sur la préparation des projets. Par la suite, laborie a créé leur label de jazz et classique(distribué par Naïve), et je voulais enregistrer en solo. Donc mon séjour au château avait pour but de préparer mon album. J'ai travaillé la plupart du temps seul, mais j'avais de temps en temps des amis qui venaient me rendre visite , mon professeur d'Israël et Jacky Terasson par exemple."
A 24 ans, le pianiste prodige va entamer maintenant une série de tournées en Europe principalement en solo pour le plus grand bonheur d'un public ébahi et très admiratif par chacune des performances d'un musicien vraiment exceptionnel. Il se produira en Autriche, en Chine, en Allemagne, en Scandinavie, en Pologne et en France...."Chaque concert est important. Mais je dois avouer que ma série de concerts à venir en Chine( du 4 au 15 juin 2006) m'enthousiasme particulièrement."
Actualité : Yaron Herman vient de gagner la Victoire du Jazz, Révélation instrumentale de l'année en Septembre dernier
- Le nouvel album sortira le 9 Mars prochain (La Borie Jazz - Naïve)
- Son concert à Belgrade le 26 Oct sera diffusé live simultanément dans 39 Pays sur la chaîne Mezzo.
- Un documentaire de 52 minutes est en cours de réalisation (sortie 2009)
- Déjà près de 20 000 disques vendus dans le monde, plus de 100 concerts à venir, la rumeur s'amplifie !
Nouveau : A l'occasion de la sortie de son disque "Muse", Yaron Herman a bien voulu répondre àde nouvelless questions(voir plus bas)
Actualité été 2010 : Yaron Hermann vient de terminer l'enregistrement de son premier album "Follow the White Rabbit" pour le label ACT MUSIC. La sortie est prévue en Europe le 24 Octobre. Il est accompagné par ses compères Chris Tordini (contrebasse) et Tommy Crane (drums), son nouveau trio, avec lequel il avait tourné au Canada au Printemps dernier. L'album a été enregistré à Leipzig au Studio FWL par l'ingénieur du son Ake Linton (qui a notamment collaboré avec E.S.T). Au programme des prises en trio, en solo, et toujours cette créativité, cette fraîcheur, cette énergie qui le caractérisent si bien. Cet été, Yaron se produira dans de nombreux festival, à Montreux en solo (le 9 Juillet, il sera également le président du concours de piano), à Marciac (le 30 Juillet en ouverture de Diana Krall), à la Roque d'Anthéron (en trio le 29 Juillet et en solo le 22 Aout) et dans de nombreux autres festivals en Europe
Actualité automne 2010
Suivez le petit lapin blanc...

Le 7/10/2010
Jazz à Gaveau
Yaron Herman Trio
avant-première à la la sortie du disque
Follow the white rabbit
et Michel Portal & « Special guest »
cliquez ici pour réserver
Follow the whte rabbit
"Follow the White Rabbit", c'est la belle invitation au voyage à laquelle Yaron nous convie dans son nouvel opus, le premier chez ACT Music. Souvenez-vous de ce petit animal étonnant et malicieux qui entraîne Alice dans une chute vertigineuse au "Pays des Merveilles". Le Wonderland de Yaron Herman, c'est la musique et son piano. Sans concession aucune pour la facilité, Yaron sait abolir la loi des genres, brouillant avec un malin plaisir les pistes, aux frontières du jazz, de l'improvisation, de la musique pop et du contrepoint classique. Le Pays des Merveilles de Yaron est un univers décomplexé, plein de fraîcheur, novateur, l'énergie y semble inépuisable.Accompagné par le très solide Chris Tordini à la contrebasse et l'énergique Tommy Crane, l'alchimie de ce trio cosmopolite fonctionne dès les premières notes, comme à leur première rencontre lors d'une tournée au Canada il y a quelques mois. Une évidence qui les a naturellement conduit en studio pour enregistrer ce disque, une aventure qui se poursuivra dans les mois à venir avec une impressionnante série de concerts dans le monde. Yaron Herman confirme avec ce disque tous les espoirs que ses précédents disques avaient fait naître. Cette jeune génération de musiciens est en train de réinventer un paysage merveilleux, un champ de création infini, synthèse magique et inattendue de Radiohead à Nirvana, en passant par les classiques de Walt Disney, ou encore en empruntant des standards du folklore israélien, ou en laissant libre cours à son inspiration du moment et à des compositions captivantes écrites comme des standards de pop. Ce trio sait assimiler brillamment toutes les influences, toutes les énergies, tous les terrains de jeu de son époque, pour réinventer son propre discours musical, original, sincère et plein d'émotions. Un vrai tour de magie ! "(Présentation du label)
Cliquez sur l'image du disque pour pré-commander ce disque.
Actualité du 5 mai 2011
Des nouvelles du pianiste Yaron Herman qui n'est nullement victime de la crise du disque à en lire celles-ci ! : l'album "Follow the White Rabbit" (sortie en Octobre dernier) s'est vendu à plus de 18 000 copies en 6 mois ! Yaron Herman se produira cet été dans les grands festivals (Montreal, Paris Jazz Festival, Jazz Baltica, La Roque d'Anthéron) et cet automne également (la Villette, Piano aux Jacobins, and many others). Il tournera également début Septembre en Amérique du Sud (Brasil, Uruguay, Argentina). Enfin, Yaron fêtera son 500ième concert booké par son agence de management Christophe Deghelt Productions depuis le début de leur collaboration en 2004. En Mars dernier, Yaron Herman et Michel Portal étaient invités par le prestigieux Chateau Palmer pour célébrer le millésime 2010.
Actualité du 29 octobre 2012
Ce soir au Trianon à Paris à 20h00
Le pianiste YARON HERMAN QUINTET invite Avishaï Cohen, occasion de présenter son nouveau disque précisémentqui lui est non pas quintet mais en quartet : Alter Ego quoique effectivment les musiciens sont parfois cinq puisque pour ce disque à ses côtés, Emile Parisien, au saxophone, à la contrebasse, Stéphane Kerecki et Ziv Ravitz, à la batterie et là aussi un "invité spécial", le saxophoniste Logan Richardson...
Avec son nouvel opus « Alter Ego » - surprenant et intime -, Yaron nous dévoile un voyage intérieur et un processus issu d’une longue réflexion musicale : « J'ai eu beaucoup de chance dans ma carrière professionnelle, tout est allé très vite : les concerts, les voyages... Mais, en même temps qu’une image de moi s'est forgée - « Yaron : le new kid on the block » -, j’ai ressenti le besoin de retrouver d'autres racines fondatrices de ma musique. J’ai simplement traduit au bout de mes doigts ce que j’ai dans le cœur : un flux, une musique, cette petite voix qui, en improvisant, surgit de mon âme. "Alter Ego" est ma tentative d'être aussi sincère et aussi sage que cette voix... Les compositions de ce disque reflètent des moments clé de ma vie, des émotions de joie ou de tristesse que je souhaite partager. »
C'est la première fois que Yaron Herman enregistre en quartet : "« Enregistrer avec Emile, Stéphane, Logan, Ziv a été une expérience extraordinaire. J’attendais depuis longtemps ce moment: Entendre jouer ma musique par des amis si proches de mon univers a été magique. Plus que cela, ces instants puissants ont été comme un accouchement. Un aboutissement. Cet enregistrement a été pour moi une grande leçon de sincérité, de musique et de vie. »
On remarquera sur ce disque plus particulièrement la très belle plage 10 en duo " Hatikva" composition de Samuel Cohen, hymne israelien. Toutes les autres compositions sont de Yaron Herman hormis "Ukolebavka" de Gideon Klein.
Vous pouvez écouter ci-dessous le morceau"mojo" ("videos youtube" )
Mojo
Actualité septembre 2015

Découvrez le nouveau disque
de Yaron Herman, "Everyday"
dans l'actualité de pianobleu.com
cliquez sur l'image !

Ses compositions

Dans la biographie officielle de Yaron Herman, il est cité Paul Bley, John Coltrane, Lennie Tristano, mais aussi Bach comme des influences majeures de sa musique, sans oublier le folklore traditionnel de ses origines, et la musique pop de sa génération (Björk, Beasty Boys…).
La musique, la philosophie, les mathématiques se rejoignent sur le terrain où le musicien devient expert et un professeur très écouté. Il analyse brillamment la musique de ses maîtres, et notamment Keith Jarrett...."Pour moi ces trois domaines ne sont pas séparés, on ne peut pas créer véritablement sans connaître la technique, l'harmonie, le rythme, la mélodie-donc la musique dont ces éléments sont basés sur les mathématiques. Mais on ne peut pas faire de la technique de l'art si on ne se connaît pas soi-même, si on ne se pose pas un certain nombre de questions qui relèvent de l'introspection et l'évolution de sa propre conscience- donc la philosophie. On peut faire de la philosophie sans faire de la musique, mais on ne peut pas faire de la musique sans la philosophie. Sans philosophie il n y a pas de sens, il n'y a que des belles notes. Mais c'est comme des plantes en plastique, elles parfois belles , mais seront jamais vraies !!"
Yaron Herman a développé une théorie musicale de l’improvisation appelée « Real Time Composition », qui lui a valu d’animer un cycle de conférences à la Sorbonne, invité par Laurent Cugny.
Au sujet de son nouvel album : "Variations", Yaron Herman précise : "En fait , l'album a été enregistré comme un concert d'un coup. Sauf les deux derniers qui sont un peu différents du reste du disque mais toujours dans le même esprit. J'adore ce thème de Sting donc je voulais le mettre dans l'album. Le morceau de Clare Fischer était une proposition de mon agent et ami Christophe. Après avoir fini d'enregistrer le répertoire que j'avais prévu pour le disque, et quand tout était pratiquement bouclé, j'ai demandé à mon agent (comme il restait un peu de temps) s'il voulait que je lui enregistre un truc particulier. Je ne pensais pas le mettre sur le disque , c'était pour le fun , comme on dit. Il m'a passé la partition de l'hommage à Francis Paudras, et je l'ai joué une seul fois. En écoutant on a trouvé que ce n'était pas trop mal, et que ça serait bien de le mettre dans l'album, et voilà ! Ce thème est une belle histoire entre Clare Fisher et Francis Paudras (dont la vie a inspiré le film autour de minuit) de Bertrand Tavernier."
Dans cet album, le livret comporte (uniquement) des photographies d'un Yaron Herman très jovial...et Yaron Herman explique que c'est parce que..."La vie est belle...tout au moins on doit toujours le penser et le croire !"

Écouter...

La sélection de piano bleu...

Muse Yaron Herman Trio

Yaron Herman explique dans le livret qui accompagne ce second disque de son trio avec Matt Brewer et Gerald Cleaver que "la musique de cet album fut en majeure partie composée en tournée : dans des avions, trains, chambres d'hôtels et quelques cafés" ...en fait des lieux où le pianiste passe la majorité de son temps puisque, et ceci n'est qu'un exemple, en mars 2009 il a pu prendre 26 fois l'avion pour se rendre à tous les concerts de sa gigantesque tournée mondiale. Ecouter la musique de Yaron Herman s'est donc partager avec lui les rêveries occasionnées par ses voyages que celles-ci soient nostalgiques ou endiablées. Rêveries aux multiples couleurs auxquelles le quatuor Ebène qui s'est associé à son trio dans trois des morceaux de cet album vient apporter une nuance "classique" qui en fait peut se révéler aussi tout à fait moderne ainsi dans le morceau "Isobel" de Bjork. Près de la moitié des oeuvres de ce disque sont des compositions originales de Yaron Herman, l'autre des standards de la pop ou du jazz qui l'accompagnent dans ses pensées mais en fait qu'importe car, quel qu'en soit l'origine, le mélange de ces musiques ne font qu'un tout : un beau voyage en dehors du temps, un album à écouter en regardant le bleu du ciel(ou de la mer) par la fenêtre...Yaron Herman a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de cet enregistrement...cliquez ici pour lire ses réponses

Yaron Herman Trio
A time for everything
Yaron Herman, piano
Matt Brewer, contrebasse
Gerald Cleaver, batterie

Après deux remarquables disques : l'un en duo avec le batteur Sylvain Ghio , l'autre en piano solo " Variations ", et après sa récente nomination " Talent Jazz Adami 2007 " , Yaron Herman, revient cette fois accompagné du batteur Gerald Cleaver et du contrebassiste Matt Brewer pour un trio qui va encore faire parler de son leader en termes élogieux car décidemment le pianiste Yaron Herman ne manque pas de créativité comme le montre ce nouvel album
Il faut dire que le champ de son inspiration est très très vaste : imaginer la réunion de Bjork et Britney Spears avec Scriabine, tout en se référant aux grands du jazz : Monk, Evans...a de quoi surprendre et pourtant ce disque s'écoute en un seul flux continu, en un seul temps sans que l'oreille ne se sente agressée mais bien au contraire se plaise dans cet étonnant voyage qui conjugue adroitement le temps passé avec le présent au futur. Un voyage qui mélange les styles et les rythmes dans une sonorité bien homogène grâce à la complicité de Yaron Herman avec les deux autres musiciens qui le suivent au gré de ses humeurs changeantes tantôt par un jeu léger, souple et aérien, tantôt par un jeu plus soutenu et rythmé.....cliquez ici pour lire la suite 

Yaron Herman
Variations
Piano solo

Comme l'indique le titre du disque et comme vous avez pu le lire plus haut Yaron Herman présente ici son concept des " Thèmes et Variations ". Le pianiste a choisi trois thèmes qui sont repris ensuite en variations, pour la plupart il s'agit de compositions originales de Yaron Herman mais aussi d'autres morceaux dont on s'amuse effectivement à retrouver la parenté avec le premier thème .
Ainsi par exemple, le premier thème choisi, un standard du jazz : "Summertime" de George Gershwin est suivi de deux variations composées par Yaron Herman : "Blossom", à caractère plus tendre que la seconde "Facing Him" et la variation la plus nostalgique est sans conteste la dernière : "Jerusalem of Gold " écrite par N. Schemer où l'on retrouve effectivement le thème de "Summertime". Choix ou arrangement subtile du pianiste !
La seconde série de variations part quant à elle d'une œuvre de musique classique : "Libera me" de Gabriel Fauré, dont Yaron Herman décline une fugue des plus dynamiques, où le pianiste libère sa main gauche avec une dextérité remarquable. Celle-ci est suivi d'un arrangement d'une prière israélienne : "Eli Eli" de David Zehavi et à nouveau d'un arrangement d'une œuvre de Gabriel Fauré : "Piu jesu". Enfin Yaron Herman offre deux variations très contrastées à partir d'un chant traditionnel arrangé par Yaron Herman.
Les deux derniers morceaux du disque ne sont pas des variations...selon les explications de Yaron Herman également plus haut dans cette page : "J'adore ce thème de Sting donc je voulais le mettre dans l'album. Le morceau de Clare Fischer était une proposition de mon agent et ami Christophe. Après avoir fini d'enregistrer le répertoire que j'avais prévu pour le disque, et quand tout était pratiquement bouclé, j'ai demandé à mon agent (comme il restait un peu de temps) s'il voulait que je lui enregistre un truc particulier. Je ne pensais pas le mettre sur le disque , c'était pour le fun , comme on dit. Il m'a passé la partition de l'hommage à Francis Paudras, et je l'ai joué une seul fois. En écoutant on a trouvé que ce n'était pas trop mal, et que ça serait bien de le mettre dans l'album, et voilà ! Ce thème est une belle histoire entre Clare Fisher et Francis Paudras (dont la vie a inspiré le film autour de minuit) de Bertrand Tavernier."
Le tout nouveau label Laborie débute sa collection jazz avec un très bel album : Yaron Herman qui n'a rien à envier à Keith Jarrett, dont effectivement l'esthétisme musical est très proche, est assurément un jazzman de très grand talent, et sa joie de vivre qui traverse sa musique produit un équilibre agréable entre lyrisme et rythme, beauté et gaieté réunies...que demander de plus ?
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et/ou vous procurer le disque

Yaron Herman, Sylvain Ghio
Takes 2 to know 1

Encore une association originale, enregistrée par le label Scketch : celle de Yaron Herman (très jeune pianiste de 22 ans ) avec Sylvain Ghio (très jeune batteur de 24 ans) et de nouveau une très belle réussite.
Un duo qui fonctionne dans une belle harmonie. Mais plutôt que de vous faire un long discours...je vous invite à écouter sans tarder des extraits de ce disque, cliquez sur l'image !

En savoir plus

visitez le site internet de Yaron Herman...cliquez ici

 


Retrouvez une information
sur le site Piano bleu

 

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    






 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Retour à l'accueil de pianobleu.com