<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Wilhem Latchoumia

Merci à Wilhem Latchoumia d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Wilhem Latchoumia est né à Lyon le 2 mai 1974. Alors qu'il n'y avait aucun musicien dans sa famille il a commencé le piano à l'âge de 7 ans grâce à un piano jouet : "J'ai découvert un piano jouet électronique et j'ai simplement demandé à mes parents de prendre des cours et ils m'ont inscrit dans l'école associative du coin en toute simplicité. Je n'ai pas eu l'occasion de pratiquer un autre instrument."

Après quelques années de cours dans diverses Ecoles municipales de la région Parisienne puis un retour dans son pays natal (la Martinique) puis de nouveau dans la région Parisienne, à Mureaux, Wilhem Latchoumia s'inscrit dans l"Ecole de cette ville où il reçoit l'enseignement de Rose Marie Cabestany : " Elle a tout suite pris en main mon éducation musicale sous toutes ces formes, j'ai découvert entre autre la musique contemporaine avec elle. Elle a fait partie à Barcelone de l'ensemble Diabolicus in Musica. J'ai appris à me soucier du son dès les premiers cours et la souplesse face à l'instrument. Généreuse, on avait tous accès à sa bibliothèque, discothèque et partothèque, qu'elle laissait à l'école de musique. J'ai eu l'occasion de déchiffrer et écouter beaucoup de musique. Je dirais que j'ai aiguisé mon sens de la curiosité avec elle, qui me suit toujours d'ailleurs jusqu'à ce jour. C'est également avec elle que je pris la décision de faire la musique mon métier, j'avais déjà 18 ans. "
En 1992, bac en poche, et grâce à une étourderie Wilhem Latchoumia entre au Conservatoire National de Région de Lyon dans la classe d'Anne-Marie Lamy : "Je me souviendrai toujours du premier contact. Il y avait une permanence pour chaque professeur qui était réservée aux anciens élèves, j'y suis allé, ayant mal lu le papier. Elle m'a accueilli et m'a demandé de jouer le morceau imposé ( 2éme et 3ème mvt de la sonate"les adieux" de Beethoven). Ayant eu la partition 3 jours avant, ça ne devait pas être terrible. Elle m'a dit simplement qu'elle acceptait de me prendre dans sa classe si je rentrais et m'a souhaité bon courage. C'est bien plus tard qu'elle m'a dit qu'elle m'avait trouvé sur le moment "culotté ". En effet ce rendez-vous n'avait pas été fixé qui plus est, cette permanence était prévue uniquement pour les élèves qui étaient déjà dans l'établissement."
Du CNR au CNSMD de Lyon il n'y a qu'un grand pas que Wilhem Latchoumia franchit quelque temps plus tard pour y suivre notamment les cours d'Eric Heidsieck et de Gery Moutier : "Je ne savais pas vraiment où je mettais les pieds. Anne-Marie Lamy m'avait simplement dit qu'elle partait à la retraite 6 mois après et que je devais rentrer dans un des CNSM si je voulais me perfectionner. J'ai tenté Lyon et suis rentré. Eric Heidsieck m'a enseigné la folie. C'est un personnage à lui tout seul, avide d'apprendre et d'échanger. Dès qu'il rentrait de tournée, il nous montrait ces articles de journaux, comme s'il avait joué pour la première fois en public. Cette éternelle jeunesse et cette avidité à apprendre et à jouer, je le dois en partie à Éric. Gery Moutier a su développer ce qu'il me manquait, savoir s'affirmer en tant qu'être total face au piano. Il fallait toujours proposer et discuter des points d'interprétation, les défendre comme face à un public. Il m'a apporté une certaine confiance en moi que j'avais un peu perdue. C'est lui qui m'a repêché quand ça n'allait pas, avec mes doutes et mes échecs. Comme mes deux autres professeurs, il a eu confiance en moi. Je n'oublierai pas le travail admirable des assistantes, qui ont fait beaucoup : Danielle Renault-Fasquel et Marie-Paule Aboulker."
Parallèlement Wilhem Latchoumia obtient une Licence en Musicologie à l’Université de Lyon II :"Aller à la faculté m'a appris à diversifier mes horizons, ne pas rester cloisonné au même monde de musiciens "pratiquants", mais voir des théoriciens ou encore des DUMIstes ( intervenants en milieu scolaire). Tout ce brassage est fort intéressant et permet de se situer face à un avenir musical. Qui plus est, la section musicologique était aussi une sortie de secours en cas d'échec pianistique. Ça m'a ouvert l'esprit sur certaines réalités et je me suis fait de très bons amis aussi."
Wilhem Latchoumia a par la suite été l'élève de Claude Helffer et a suivi également les Classes de Maîtres d’ Yvonne Loriod-Messiaen, Pierre Laurent Aimard…"Chaque master class, chaque rencontre m'a beaucoup apporté, mais je ne l'ai compris que plus tard. Malheureusement, je n'ai eu l'occasion de travailler que trop peu de fois avec Claude Helffer. Il nous a quitté alors que je devais travailler avec lui Mists de Iannis Xenakis. On peut le considérer comme une encyclopédie vivante de la musique et même de tous les arts en général. Généreux, il m'a accueilli chez lui pour me faire travailler alors qu'il ne me connaissait pas du tout. Je pense que tous les musiciens ont perdu une grande personnalité du monde de la musique.".
Aimant le mélange des disciplines artistiques Wilhem Latchoumia collabore avec les chorégraphes Philippe Cohen et Stanislas Wisniewski : "J'ai eu l'occasion de travailler une première fois au CNSMD de Lyon avec le département danse sur quelques sonates pour piano préparé et Amores pour piano préparé et percussions de John Cage, malheureusement il n'y eu pas de suite. C'est quelques années plus tard que l'occasion de travailler avec un chorégraphe s'est présentée, il a fallu remplacer en catastrophe un pianiste pour jouer pendant une heure sans interruption un montage de différentes oeuvres de Chostakovitch arrangées par Frédéric Pattar avec la compagnie Franco-polonaise de Stanislas Wisniewski. Suite à cela, j'ai travaillé de nouveau avec Stanilas sur d'autres projets, notamment 'Damascenarosa' sur la musique de György Ligeti."
Lauréat de la Fondation Hewlett-Packard « Musiciens de Demain » en 2004, il remporte cette même année le 2ème Prix au XIIème Concours International de Musique Contemporaine pour piano Xavier Montsalvatge (Girona - Espagne) et remporte brillamment en février 2006 le 1er Prix Mention Spéciale Blanche Selva ainsi que 5 autres Prix au Concours International de Piano XXème Siècle d’Orléans :"A priori, l'idée de passer des concours m'effrayait, du coup je m'y suis mis sur le tard. En commençant avec le concours Montsalvatge, je ne pensais pas arriver jusqu'au bout et juste profiter d'être là pour visiter Barcelone et ramener de l'huile d'olive par la même occasion. Aller à ce concours était une espèce de challenge, me situer par rapport aux autres pianistes spécialisés dans le répertoire du XXème siècle et donc faire le point. Ce 2ème prix m'a donné envie d'en passer un autre. Je me suis donc présenté au Concours de Piano XXème d'Orléans, avec une certaine appréhension, il s'agissait d'un concours plus conséquent, plus prestigieux et le nombre de candidats était plus important. Pendant 10 jours, j'étais totalement livide et stressé. Les organisateurs, bénévoles et familles d'accueil étaient au petit soin auprès de chaque candidat. Ce concours m'a permis de faire un premier CD "piano and electonic sounds", qui plus est, la directrice Françoise Thinat se démène pour ces lauréats. J'ai eu l'occasion de jouer en Chine , à New York en Amérique du Sud, je pars en juin pour Séoul. Suite à ce concours beaucoup de portes s'ouvrent à moi. "
Wilhem Latchoumia se produit en récital, concerto et musique de chambre dans le cadre de Festivals en France et à l’étranger tels que Festival Estival et Académies d'Annecy, Festival « Musicales Internationales Guil-Durance », le Festival de l’Emperi à Salon de Provence au côté d’Eric Lesage, Jean- Guihen Queyras…, au Festival Classik Peyruis Haute Provence au côté de François Castang, au Musée Claude Debussy, en récital à Menton, à Lyon (Amphithéatre de l'Opera, Auditorium Maurice Ravel...), au Festival de Besançon au sein de l’ensemble « les Temps Modernes » , Au Festival Why Note de Dijon, au Festival « Retour au Pays Natal » en Martinique, en tournée au Liban, en Estonie, Biélorussie, Pologne, au Festival de Gubbio en Italie où il est invité par le violoniste Pavel Vernikov…, au Festival Young Euro Classic 2002 au Konzerthaus de Berlin, à la Cité de la Musique de Paris, au Festival Xeraciòn 2000+4 (Vigo, Espagne)…
A la question de savoir quel est son meilleur souvenir de concert Wilhem Latchoumia répond :"Je choisirais le concert à Barquismeto au Venezuela, où j'ai joué dans le musée sur un piano sans marque au touches d'ivoires, pas accordé. L'organisateur était un peu terrfié par le programme de la première partie où j'avais mis du répertoire d'avant garde, du coup je lui ai proposé de commenter les pièces difficiles d'accès avec mon peu d'Espagnol. Le public était enchanté, comme quoi les a priori sur la musique contemporaine...." L'Amérique du Sud est d'ailleurs le continent où Wilhem Latchoumia apprécie particulièrement de jouer : "J'y suis allé cet été pour une tournée, j'ai adoré. Le public est avec vous sur scène et manifeste son émotion. c'est assez impressionnant , j'aimerais beaucoup y retourner"

Son répertoire, son interprétation ...

La musique contemporaine occupe une grande place dans le répertoire de Wilhem Latchoumia mais il lui arrive aussi de jouer des oeuvres classiques : " Je joue notamment le Trio avec Clarinette de Brahms en mars prochain à Clermont, ou encore Liszt à Thionville. Je suis un fan d'Heitor Villa-Lobos et des musiques ibériques. J'aime beaucoup aussi l'art de la fugue de J.S Bach notamment la version d'Hesperion XX et Jordi Savall. J'ai une certaine curiosité pour la musique de Roman Haubenstock Ramati, le rapport qui s'installe entre le graphisme de la partition et l'interprétation. " . Puisqu'il lui fallait choisir un compositeur décédé depuis plus de soixante dix ans pour un diffusion en février 2008 en page "Morceau du mois" , il a choisi une oeuvre très originale : la sonate en ré de Mateo Albeniz..."C'est une oeuvre de la période baroque en Espagne, on sait très peu de chose sur lui, il se situe en même temps que Padre Antonio Soler ou encore Scarlatti. C'est à travers un enregistrement d'Alicia De Larrocha que j'ai découvert cette pièce. Malheureusement je ne connais pas d'autre pièce de ce compositeur espagnol".
En ce qui concerne les compositeurs contemporains, Wilhem Latchoumia à collaborer avec des compositeurs tels que Pierre Boulez, Gilbert Amy, Michael Jarrell, Jonathan Harvey, Frédéric Pattar, Frédéric Kahn, Boris Clouteau, K. Naeglen, J.M. Lopez-Lopez…"Chaque compositeur a une personnalité, c'est ça qui est intéressant, on discute, on joue, on compare. J'aime collaborer avec les compositeurs, c'est vraiment un échange. Certains sont des amis maintenant, notamment Karl Naegelen avec qui j'ai beaucoup de conversations notamment sur la notation et il va écrire une pièce pour clarinette, piano/toy, piano et violoncelle qui va être créée à Clermont-Ferrand le 7 mars prochain. "
Son CD qui sort en février 2008 regroupe des œuvres de compositeurs contemporains : Harvey - Cage - Jodlowki - Nono - Ferrari , pour en savoir plus sur ce disque et lire d'autres réponses de Wilhem Latchoumia aux questions concernant plus précisément cet enregistrement voir l'article concernant ce disque(plus bas, rubrique "écouter")
Wilhem Latchoumia joue fréquemment en musique de chambre : "Pour la musique contemporaine, je joue souvent avec "Les temps modernes", un ensemble lyonnais, d'ailleurs on jouera le 15 juillet au Festival Messiaen à la Meije une création de Gilbert Amy et Vortex Temporum de Gerard Grisey. Pratiquer la musique de chambre est un moment de partage, de rencontre de confrontation. J'attends avec impatience la rencontre avec David Greilsammer pour un concert Schubert à Lisbonne au mois d'Avril ou encore les solistes de l'orchestre de Séoul pour un concert de musique de chambre autour de la musique Américaine. Le festival de Davos en Août sera aussi un moment riche de rencontres. "
Quant à son travail avec orchestre, il précise : "Avant de rentrer au CNSMD, j'ai eu l'occasion de me confronter à cette forme musicale ( Bach, Grieg). La préparation d 'un concerto est vraiment différente par rapport au récital. Je l'aborde comme une pièce de musique de chambre : connaître la partie d'orchestre avant la partie de piano solo ( disait Eric Heidsieck). J'adore cet échange entre l'orchestre et le piano. "
Pour travailler tant le répertoire contemporain que de musique classique, Wilhem Latchoumia se fie d'abord à son instinct : "Que ce soit une sonate de Padre Soler ou la sequenza de Berio, l'approche de la partition est la même, je suis mon instinct dans un premier temps. La graphie et l'organisation du discours sont très importants pour moi, le son aussi que je veux donner. En effet il y a trois points essentiels à mon avis : la qualité du son, le rythme et la structure...mes principales idées viennent de ces trois points".
Quand il écoute de la musique...il ne se limite pas à la musique classique ou contemporaine : "J'écoute toutes les musiques, cela dépend du moment. Actuellement je suis beaucoup attiré par la musique espagnole de Jerez, je veux parler du flamenco avec Lole y Manuel ou encore Ginesa Ortega. La bossa Nova avec ses personnalités fascinantes telles que Vinicius de Moraes, Carlos Jobim, Toquinho ou encore Maria Bethânia. On retrouve parfois des thème de la musique de Villa-Lobos, étonnant ou pas d'ailleurs. En Musique contemporaine je viens de découvrir Francesco Guerrero et me plonge dans la musique de Saariaho. Je fais quelques aller-retours chez Wagner j'en suis à Die Walküre". J'écoute également les valses de Chopin par Guiomares, étonnant ! "
Ses pianistes de référence sont aussi nombreux :"Annie Fischer, elle joue comme un homme, écoutez d'ailleurs son interprétation du 3ème Concerto de Bartok : génial !- Nelson Freire - Andsnes, j'ai eu l'occasion de l'entendre à Lyon avec le quatuor Artemis dans Dvorak, fabuleux concert, il a gravé aussi la symphonie concertante de Symanovski, c'est une merveille - Magda Taggliafero - Guiomares - Catherine Collard, ces disques Schumann et Haydn sont magnifiques, dans Boucourechliev, elle a un son admirable, plein et rond. Richter foudroyant dans le 5ème Concerto de Prokofiev. et tant d'autres."
Enfin à la question de citer ces autres centres d'intérêts artistiques, Wilhem Latchoumia répond :"La littérature fait partie de mes centres d'intérêts. En ce moment je suis en pleine littérature asiatique notamment avec Yasunari Kawabata ou encore l'allemand Herrigel et son livre : le Zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc. Les expos en fonction des tournées aussi. La cuisine quand j'en ai le temps, peut être un peu moins artistique, quoique..."

Ecouter Wilhem Latchoumia...

Nouveau

Impressões
Wilhem Latchoumia

Heitor Villa-Lobos (1887 – 1959)
    Ciclo Brasileiro
    A Pròle do bébé - Les Poupées
    As Tres Marias
    Tristorosa
Camargo Mozart Guarnieri (1907 – 1993)
     Ponteio 30, 49, 50
Alberto Ginastera (1916 – 1983)
     3 Danzas Argentinas
Carlos Guastavino (1912-2000)
      Bailecito
Réputé pour son interpétation de compositeurs contemporains en ayant notamment été lauréat du concours international de piano d'Orléans à la suite duquel il a enregistré un premier disque d'oeuvres de compositeurs contemporains européens et d'Amérique du Nord , le pianiste Wilhem Latchoumia invite par ce nouveau disque à découvrir des compositeurs d'Amérique latine du 20ème siècle, un répertoire qu'il apprécie aussi tout particulièrement. A travers ces oeuvres très imprégnées de musique populaire et aux belles mélodies tantôt nostalgiques tantôt joyeuses, exigeant pour beaucoup d'entre elles une grande virtuosité, il offre un voyage captivant vers ces contrées. Wilhem Latchoumia a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter son disque...cliquez ici pour lire la suite

Wilhem Latchoumia
Piano & electric sound
Harvey - Cage -Jodlowski - Nono - Ferrari

Le pianiste Wilhem Latchoumia a remporté en 2006 le prix du concours international de piano contemporain à Orléans en ayant notamment interprété au cours des épreuves une oeuvre de Jodlowski pour piano et bande : "Série noire" et dans le prolongement de sa réussite à ce concours son disque qui sort le 21 février 2008 comporte cette oeuvre et d'autres oeuvres exclusivement de piano contemporain et bande, hormis deux courtes oeuvres composées à l'origine pour carillon que Wilhem Latchoumia a choisi sur d'interpréter sur un piano jouet, instrument dont il est aussi spécialiste.
S'il n'est pas toujours facile de savoir en écoutant ce disque qui joue, puisque les bandes comportent aussi des sons de piano, et que l'on aimerait peut-être avoir l'image pour mieux suivre l'interprétation de Wilhem Latchoumia, la découverte auditive de ses oeuvres est néanmoins passionnante, permettant à l'auditeur de vivre lui-même une expérience originale à l'écoute des multiples sons très expressifs qui s'entrecroisent.
Comme le montre les réponses de Wilhem Latchoumia à quelques questions pour présenter ce disque, l'interprète doit être très vigilant pour donner vie à la bande, un complice de musique de chambre, un instrumentiste quasi virtuel en quelque sorte. ....cliquez ici pour lire la suite

a voir

Fugues Out - Pilote - Wilhem Latchoumia plays Villalobos

Fugues Out - Pilote - Wilhem Latchoumia plays some Henry Cowell

En savoir plus sur Wilhem Latchoumia

Visitez le site internet officiel de Wilhem Latchoumia...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici





  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com