<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Jérôme Granjon

Merci à Jérôme Granjon  d'avoir répondu aux questions de pianobleu.com pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Jérôme Granjon est né en 1966 à Marseille dans une famille de mélomanes : "J'ai toujours baigné dans la musique classique, même intra utéro puisque mes parents sont allés écouter le Ring de Wagner dans les jours qui ont précédé ma naissance. Mon père jouait également du piano en bon amateur, c'est donc très naturellement que je me suis tourné vers cet instrument."
Avant de rentrer au Conservatoire national de musique de Paris Jérôme Granjon a, dit-il,un peu "vadrouillé" dans ses premières années de piano : "d'abord des cours particuliers puis j'ai intégré le CNR de Marseille dans la classe de Pierre Pradier. Ayant quitté le conservatoire de Marseille, j'ai étudié de nouveau en particulier avec un élève d' Alfred Cortot qui s'appelait Philippe Ganter, avant de rencontrer Jacques Rouvier qui m'a orienté vers Pierre Barbizet avec qui j'ai pris quelques leçons et Anne-Marie Ghirardelli qui m'a préparée au CNSM de Paris ."
Jérôme Granjon est entré en 1981 au CNSMP et il en garde ..." de très bons souvenirs du travail avec mes professeurs, Jacques Rouvier, Théodore Paraskivesco et Jean Hubeau pour la musique de chambre. Pour le reste, j'étais peut-être un peu jeune (15 ans) et n'avais sans doute pas la maturité pour profiter de tout ce qui m'était offert. De plus, pendant une grande partie de ma scolarité, je faisais les allers-retours hebdomadaires entre Paris et Marseille (et à l'époque il n'y avait pas le TGV !) et j'étais un peu coupé de la vie étudiante, même si l'ambiance dans la classe était très bonne et si je fréquentais assidument musées et cinémas d'art et d'essai !"
Après avoir obtenu un 1er prix de piano et de musique de chambre, Jérôme Granjon se perfectionne auprès de Pascal Devoyon puis à Londres auprès de la grande pédagogue Maria Curcio..."Elle m'a apporté une grande cohérence entre la pensée musicale, la réalisation sonore, les moyens physiques pour y parvenir. Le sens de la grande phrase, l'écoute des voix intérieures. Pianistiquement, elle m'a permis de dénouer certaines tensions physiques, dépasser certains blocages et de voir ainsi s'ouvrir devant moi de nouvelles (et grandes !) marges de progrès."
Ayant obtenu une bourse pour passer une année au Banff Centre (Canada), il y rencontre des musiciens
comme Paul Badura-Skoda, Claude Franck et David Burge..."année de belles rencontres musicales, mais aussi année passée dans les magnifiques montagnes rocheuses canadiennes, dans une nature incroyablement préservée, et qui me laisse un souvenir inoubliable"
D'autres musiciens ont également beaucoup contribué à la formation de Jérôme Granjon :"Maria-Joao Pires, que j'ai rencontrée très jeune, qui m'a fait travailler (sans jamais être véritablement mon professeur), qui m'a soutenu et organisé mes premiers concerts et avec qui j'ai collaboré de manière soutenue par la suite. D'autres rencontres ont été importantes, Pascal Devoyon avec qui j'ai fait un travail important et plus récemment Colette Zerah dont j'apprécie beaucoup l'acuité de la perception musicale et l'originalité de l'approche de l'instrument."
Jérôme Granjon a d'ailleurs été l'assistant de Maria João Pires au Centre Belgais d'Etude des Arts (Portugal) de 2000 à 2004 :" Mon rôle était à la fois de l'aider à concevoir et à réaliser des workshop, en général thématique et faisant appel à des intervenants venus d'horizons très divers, comme la littérature, la musicothérapie, la danse... Pour cela, j'étais en quelque sorte "chasseur de tête". Certaines "captures", tel Frédéric Sounac ou Dominique Bertrand sont devenus des amis et des collaborateurs artistiques. Dans le même esprit nous réalisions aussi des concerts quelque peu improbables... Cela a été une période très riche, qui me laisse de beaux souvenirs, de beaux moments et de belles rencontres."
Curieux de rencontres et de partages, Jérôme Granjon consacre une large part de son activité de concertiste à la musique de chambre. Parmi ses partenaires, on compte Jean Guihen Queyras, Maria João Pires, Augustin Dumay, Guillaume Paoletti ou le Monteverdi Choir sous la baguette de John Eliot Gardiner. Au sein du trio Hoboken qu'il fonde en 2003 avec la violoniste Saskia Lethiec puis le violoncelliste Eric Picard, il explore le répertoire pour trio depuis Haydn jusqu'à la création contemporaine en passant par la littérature romantique. Leurs disques consacrés à Haydn, Smetana et Dvorak parus chez Lyrinx ont été salués dans la presse spécialisée et ils ont nombreux projets...A la base d'une telle rencontre, il y a tout simplement une envie commune d'explorer ensemble un répertoire à commencer bien sur par ceux de Haydn, on ne s'appelle pas Hoboken pour rien. S'agissant des projets, nous sommes actuellement pleinement immergés dans l'enregistrement d'un disque de musique de musique franco-espagnole que nous jouerons cet été en concert associés à des oeuvres du répertoire classique et romantique. Nous tournerons également la saison prochaine avec un programme de musiciens français à découvrir : le trio de Lucien Durosoir que nous avons enregistré pour Alpha et un trio de Théodore Gouvy."
En soliste, Jérôme Granjon a enregistré récemment un disque consacré à des œuvres écrites autour de 1912 de Debussy, Janacek, Schoenberg et Scriabine (voir plus bas ) et il fait en avril 2011 des débuts remarqués à Tokyo avec l'intégrale des Préludes de Debussy. Jérôme Granjon enregistre également chez Deutsche Grammophon l'Histoire de Babar de Poulenc dans un disque consacré à l'enfance. Désireux de renouveler l'expérience du concert à travers des formules originales, il mêle volontiers la musique et la littérature en compagnie de l'écrivain et comédien Frédéric Sounac dans des spectacles autour de Schumann, Chopin, Tchaïkovski. Depuis son plus jeune âge, il est invité à jouer en récital et avec orchestre (Théâtre du Châtelet avec l'Orchestre Philharmonique de radio France , Lisbonne avec l'Orchestre de la Fondation Gulbenkian, Solistes de Moscou...) dans de nombreux pays d'Europe, aux USA, au Brésil... pour lui le meilleur souvenir de concert est..."Celui de la veille quand il s'est bien passé (quand il s'est mal passé c'est bien sûr le pire !)"
Actualité 2013/2014 : sortie d'un disque du Trio Hoboken : "Rapsodie espagnole" (voir plus bas)
Concert le 8 février 2013 Salle Cortot à Paris -20h30 pour un programme autour de ce disque bien sûr !
Lors de la saison 2013-2014 il donnera en concert l’intégrale du 1er livre du Clavier Bien Tempéré de J.S.Bach, notamment à Marseille, Paris(en savoir plus )et Tokyo, et il sera invité pour jouer le concerto de Schumann dans différentes villes de Chine

Son répertoire, son interprétation...

Sans doute faut-il commencer par présenter la façon de travailler de Jérôme Granjon avant son répertoire car celui-ci est très lié à sa manière d'appréhender chaque compositeur : "J'essaie de créer dans mon interprétation les conditions pour que la musique s'exprime de la manière la plus juste possible. Cela demande une vraie lecture du texte, un peu de goût, un sens des équilibres et un engagement total."

Cet engagement total l'oblige à faire des choix : "Le répertoire est très vaste et il me faut du temps pour m'approprier la pensée et le style de chaque compositeur. Donc malheureusement je ne peux pas tout jouer en même temps et il faut faire des choix. ces derniers temps, j'ai plutôt approfondi des compositeurs comme Haydn, Schumann, Chopin, Debussy (et la musique française en général), Janacek, Scriabine...dont je me sens particulièrement proche. Ca ne m'empêche évidemment de m'enrichir au contact d' autres horizons, comme la musique contemporaine ou le clavier bien tempéré que je mets régulièrement "sur le métier". Il est des compositeurs que j'aime particulièrement jouer en musique de chambre alors que je les joue moins en solo comme Schubert, et surtout Brahms. Mais tout cela est bien sûr en permanente évolution."
Soucieux de transmettre son expérience, Jérôme Granjon consacre également une part de son activité à l'enseignement. Outre avoir été l'assistant de Maria João Pires au Centre Belgais d'Etude des Arts (Portugal) de 2000 à 2004(voir plus haut) , il anime également des masterclass et des workshops en France, en Corée du Sud, en Espagne, au Brésil. Titulaire du CA, il est professeur de piano et de musique de chambre au CRD de Romainville...et sans doute ne faut-il pas s'étonner que Jérôme Granjon aime beaucoup enseigner : "C'est une expérience très enrichissante qui oblige à se remettre régulièrement en question. Je dirais même que c'est une des belles surprises qui m'est arrivée dans ma vie de musicien. J'aime la confrontation avec les élèves et j'aime les accompagner (et si possible les aider !) sur le long terme ; ca, c'est le travail que je mène dans ma classe. En masterclasse, c'est tout-à-fait différent, c'est une rencontre instantanée qui peut être belle, donner des résultats immédiats, mais ce n'est pas un travail en profondeur qui est celui qui me plaît le plus et m'apporte le plus dans le fait d'enseigner.
En fait Jérôme Granjon aime la diversité que peut lui offrir son métier ainsi en tant que concertiste que ce soit en musique de chambre ou en soliste : "j'aime passer du rôle de partenaire à celui de soliste, j'aime le partage mais aussi cultiver mon jardin secret..."

Ecouter...

Rapsodie Espagnole
TRIO HOBOKEN

Maurice Ravel
Trio en la mineur
Joaquin Turina
Trio "Circulo" op.91
Maurice Ravel
Rapsodie espagnole (arrangement Kaspar)
Emmanuel Chabrier
España(arrangement Chevillard - Kaspar)

Jérôme Granjon, piano
Saskia Lethiec, violon
Eric Picard, violoncelle

Coïncidence heureuse alors que vient de se terminer la "folle journée" de Nantes présentant un vaste panorama de la musique française et espagnole de 1850 jusqu'à nos jours, le trio Hoboken convie à une grande soirée musicale festive, Vendredi 8 février 2013 à Paris, salle Cortot à Paris - 20 heures 30 , sous le signe des liens et de la fascination réciproque entre les compositeurs français et espagnols au début du XXème siècle, en fait le concert de sortie de ce disque "Rapsodie espagnole" mais dont le programme sera légèrement différent puisque Debussy sera aussi de la fête ce qui permettra de la prolonger ! Ravel est au cœur de ce programme avec son trio sur des thèmes traditionnels basques, un chef d’œuvre du répertoire... composé à Saint Jean de Luz et au sujet duquel Ravel écrivit à son ami Maurice Delage : " J'y travaille avec la sûreté et la sérénité d'un fou" ! Que de folies ! Oui folie aussi peut-être pour les interprètes car le quatrième mouvement "Final" "avec sa vigueur , sa métrique régulière et ses incroyables effets orchestraux constitue un véritable défi pour les interprètes "explique l'auteur du livret, Frédéric Sounac, ce que ne dément pas le pianiste Jérôme Granjon qui a bien voulu répondre à quelques questions à l'occasion de la sortie de ce disque
Un disque qui pourrait marqué les 10 ans du trio Hoboken, fondé en 2003 par les trois jeunes musiciens riches de leurs expériences de solistes et passionnés par l’œuvre de Joseph Haydn (Hoboken est le nom du musicologue néerlandais à qui l’on doit le catalogue thématique de l’œuvre du compositeur), mais en fait c'est un anniversaire qui leur avait échappé, l'esprit déjà bien occupé par la musique ! ....cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Dans les brouillards

autour de 1912
Leoš Janácek (1854-1928)
Dans les brouillards
Alexandre Scriabine (1872-1915)
Cinq préludes op. 74
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Six pièces pour piano op. 19
Claude Debussy (1862-1918)
Préludes (deuxième livre)
Jérôme Granjon, piano.
Pour son premier disque en solo le pianiste Jérôme Granjon, membre du Trio Hoboken, qui a notamment pu être remarqué en soliste à Tokyo en 2011 dans son interprétation de l'intégrale des Préludes de Debussy accompagnée d'une conférence, a choisi de réunir le second livre des préludes fini de composer par Debussy il y a exactement un siècle avec plusieurs oeuvres d'autres compositeurs qu'ils aiment aussi particulièrement et dont il a remarqué en les travaillant qu'elles avaient une "affinité secrète" avec ce livre et constaté par la suite qu'elles étaient presque de la même année (autour de 1910-1914).
Ainsi l'oeuvre "Dans les brouillards", aussi appelée parfois "Dans les brumes " - mais comme il s'agit de la traduction d'un titre donné par le compositeur tchèque Leos Janacek, admirateur de l'oeuvre de Debussy, on ne chipotera pas pour cette différence même si les scientifiques et marins eux font la différence - dont les pièces très lyriques qui portent toutes un chant en elle qu'il soit suspendu, rêveur, enfantin ou inspiré du folklore morave, et écrites dans une période désespoir."Dans les brouillards" n'a rien à voir avec un phénomène météorologique mais plutôt un errement de douleur...n'est pas si éloignée dans son esprit de "Brouillards" titre français sans contestation possible donné au premier prélude de ce second livre de Debussy comme l'explique dans la vidéo de présentation de son disque(voir plus bas) le pianiste Jérôme Granjon : "Quand j'interroge ces oeuvres là j'ai l'impression qu'au delà de la description d'un phénomène météorologique il y a là une manière d'interroger l'avenir, de regarder devant soi sans trop savoir où on va"....
Sans doute ce type d'interrogation se renouvelle-t-elle souvent artistiquement, domaine très créatif par essence, mais pour Jérôme Granjon il semble certain qu'à la veille du premier conflit mondial nous avons affaire à une période charnière, où l'expression artistique, et pas seulement en musique, s'apprête à faire un saut dans le vide ..." On a l'impression que les artistes ont une sorte de prescience de la catastrophe, et éprouvent le besoin d'un changement de paradigme". Chez Debussy ce prélude "Brouillards" que vous pourrez écouter plus bas dans cette page est selon Jérôme Granjon " une féérie bitonale absolument étonnante, qui met le pianiste au défi de créer un climat opaque, plein d'appels et de bruissements" ...cliquez ici pour lire la suite, écouter un extraits et voir deux vidéos

En savoir plus sur Jérôme Granjon

Visitez le site internet de Jérôme Granjon...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Pensez à regarder la "petite télévision" de pianobleu.com qui continue d'être régulièrement mise à jour avec une sélection de vidéos de pianistes et oeuvres avec du piano...cliquez ici





  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com