<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Jean-René Mourot

Merci à Jean-René Mourot d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Après une formation classique au conservatoire de Nancy en trompette, piano (notamment dans la classe de Cédric Tiberghien) et musique de chambre, Jean-René Mourot s'oriente vers les musiques « actuelles » dans diverses formations évoluant entre la pop, le rock et la chanson française...."J’ai commencé en même temps trompette et piano, et j’ai un peu délaissé la trompette en sortant de mes études classiques (à Nancy) dans les 2 instruments, étant rentré au conservatoire de Strasbourg en piano jazz. Je continue cependant à pratique de temps à autre la trompette. J’ai eu la chance de travailler quelques mois avec Cédric Tiberghien, qui était venu effectuer un remplacement au conservatoire de Nancy. Je l’ai eu environ 8 mois. Je garde un souvenir profond de cette rencontre, un pianiste d’un talent et d’une notoriété pareille, avec une simplicité pareille. Il a une vision magnifique de la musique, jamais prétentieux, amoureux de son art. Il m’a appris à penser la musique avec le sourire, et pas dans la compétition, ce qui peut être assez récurrent, surtout dans un monde académique tel que le conservatoire. Je continue à jouer de la musique classique quand j’ai du temps chez moi, je suis un amoureux de la musique française du début XXè, Debussy, Ravel, Satie… Et je retravaille en ce moment des sonates de Prokofiev. J’apprécie également jouer régulièrement du Bach."
Il étudie le jazz, les musiques improvisées, et la composition (dans les classes d'Eric Watson, Bernard Struber) au conservatoire de Strasbourg. ..."Eric Watson a été un professeur autant sur plan musical, que sur le plan humain. Il m’a appris une rigueur musicale, et en même temps une liberté.. Selon lui, l’improvisation devrait être aussi claire que la musique écrite, et la musique écrite aussi libre que la musique improvisée. Il m’a également donné un conseil auquel je pense toutes les semaines : « follow your instinct » , suite à une longue réflexion sur un programme d’examen, il m’a dit de toujours suivre mon instinct, quoi qu’il arrive. Et je crois que tous les projets qui voient le jour depuis, sont issus d’une impulsion rapide. Eric Watson m’a aussi appris à « écouter » vraiment, à être conscient (ou au moins d’essayer.. c’est le travail de toute une vie!) en permanence de ce qu’on joue, chaque note, chaque résonance, chaque accord… Et ceci s’applique bien évidemment à toutes les musiques. Et c’est d’autant plus important dans les musiques improvisées."
Obtenant un DEM Mention Très bien, il suit par la suite une année de perfectionnement en trio jazz..."L’année de perfectionnement, était une année supplémentaire à mes études, ou tous mes cours étaient autour de ce trio qu’est le Tricycle. Nous travaillions tous les 15 jours avec Eric Watson autour de ce trio : standards, compositions, improvisation… "
Il participe à un projet sous la direction de Christophe Monnio .."il s’agissait d’un projet en partenariat avec le Conservatoire de Strasbourg, et le festival Jazz d’Or, sur des arrangements et des compositions de Christophe Monniot : une rythmique (batterie, basse, guitare, piano), un quatuor de sax, et un quatuor à cordes, ainsi que des improvisateurs invités."
Ces formations lui permettent de jouer dans divers festivals et salles de concert (Nancy Jazz Pulsations, Printemps de Bourges, Nuits de Nacre, Sentier des Halles, Zèbre de Belleville...), et de participer à des émissions radios nationales (France Inter, France Bleu…). .."Les Garçons Trottoirs, groupe de rue, chanson française, ou je suis accordéoniste, est le groupe avec lequel je tourne depuis longtemps, environ 400 dates de concert depuis 2007… Nous avons avec ce groupe parcouru la France plusieurs fois, joué dans de nombreux festivals. Quant aux festival de jazz, cela commence avec le Tricycle, et je suis parti en Bolivie jouer au FestiJazz de la Paz, en solo en septembre dernier. "
Il travaille dans divers studios (Twin Studios, Studio Garage…) en tant que musicien et arrangeur (quatuor à cordes, quatuor de cuivres) notamment pour Paul d'Amour (Wagram Label) en collaboration avec Jean-Louis Piérot (Bashung, Thiéfaine…).."Je continue toujours à jouer des musiques « actuelles », je joue de l’accordéon dans un groupe de chanson française, du clavier dans un groupe de hip-hop en français, joue dans un groupe de salsa… J’aime la diversité, et surtout pas les clivages, je fuis les « castes » de musiciens, qui ne veulent jouer qu’une musique, qui pour eux, est la seule existante. Je suis persuadé qu’il est bon de se nourrir de plein de choses..." et il se produit au festival Jazz d'Or avec son trio "Le Tricycle". Il se consacre actuellement à des projets personnels de composition tout en cultivant la polyvalence.."J’écris pas mal de choses pour le Tricycle, pour mon projet solo, mais aussi pour d’autres projets qui vont voir le jour ces prochains mois, notamment (à confirmer) un disque du Tricycle avec 3 ou 4 cuivres, un disque en septet que j’ai commencé d’écrire… Tout est en chantier, mais j’espère que ceci prendra forme un jour...

Ecouter...

Tricycle

Tricycle, un trio au nom d'un véhicule plus aérodynamique et plus sécurisé que le vélo certes, et le trio n'hésite pas à prendre nombreux risques : après une courte introduction d'échauffement c'est avec une belle ballade tranquille et ensoleillèe "Kyrielle" que débute l'album mais rapidement les routes sur lesquels ils s'aventurent deviennent plus escarpées, voire très mystérieuses... Le pianiste Jean-René Mourot qui a bien voulu répondre à quelques questions (voir plus bas dans cette page explique notamment :"Pour moi, la « confusion » fait partie de la musique, j’aime la musique contemporaine, le rock, la musique bruitiste … également les belles mélodies, mais je crois qu’il y a d’autres façons de faire de la musique. "... Effectivement cet album montre d'autres façons de faire la musique, et les musiciens montrent aussi un évident plaisir à la jouer, un jeu pas aussi enfantin que pourrait le laisser croire le nom de leur trio mais au contraire une musique improvisée aux constructions variées qui tiennent toutes admirablement la route. avec ou sans quatrième roue, une roue à ne pas considérer comme une roue de secours, mais qui apporte un nouvel équilibre, qui peut s'avèrer fort utile pour permettre à la musique de s'évader sur d'autres routes. Routes où les musiciens sont prêts à prendre tous les risques, à la recherche d'un de leur propre satisfaction et bien sûr de celle des auditeurs. . Et certaines, outre "Kyrielle" sont particulièrement réussies ainsi pourrez vous vous en rendre compte en ragardant les vidéos en fin de page : ainsi "Achaladanse N°7 bis" , "Denise". ....cliquez ici pour lire l'article complet et voir les vidéos
Jean-René Mourot
piano solo
Sur ce premier opus en solo, Jean-René Mourot offre une oeuvre sincère et complète, mêlant composition soignée, et improvisation. On y perçoit une architecture lyrique et romantique, se rapprochant de la musique française (Debussy, Satie).
Il donne à voir à l'auditeur; rendant palpable les émotions, utilisant des mélodies simples pour percuter, et emporter, de l'ordinaire, vers des lieux plus mystérieux. Riche de son apprentissage auprès d'Eric Watson (durant sa formation au Conservatoire de Strasbourg), Jean René Mourot s'est imprégné, par son travail, d'artistes allant de Cecil Taylor à Bill Evans. L'étude et la pratique, lui ont ouvert les oreilles, et les mains, sur des formes, et des structurations, plus libres, lui permettant de passer de la logique à l'imprévisible. Capable sur l'instant, de se renverser volontairement, sans jamais adopter un jeu figé, ou une écriture arbitraire. Par son parcours, jeune mais déjà riche de rencontres, Jean René Mourot fait somme toute partie de la nouvelle garde. Il est de ces pianistes, sans idées préconçues, simples, musiciens initiés et sensibles, capables de fournir un ouvrage sensoriel, cohérent, accessible et empreint de modernité....cliquez ici pour en savoir plus et écouter

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons






  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com