<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Sébastien Paindestre

Merci à Sébastien Paindestre d'avoir répondu aux questions de pianobleu.com pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Sébastien Paindestre est né le 6 juillet 1973 à Montreuil (93). dans une famille dont il est le seul musicien à sa connaissance. Pourtant c'est chez sa grand-mère qu'il découvre le piano : "Elle possédait un vieux Pleyel, je passais beaucoup de temps dessus pendant les vacances quand on me le permettait, mais il était dans mon souvenir horriblement faux !" . Il prend ses premiers cours en 1988 avec un professeur de clavier :" Je jouais des chansons du top 50 de l'époque et je me souviens que je lui ai demandé s'il était possible de jouer du Jazz, ce à quoi il répondit " le jazz est le style le plus difficile à apprendre au piano " j'ai relevé le défi !".
Il intègre en 1990 L'E.N.M.D. de Montreuil en cours d'année dans la classe de piano classique de Sylvie Irla et d'Olivier Chauzu..."Avant qu'il soit mon professeur, j'avais écouté un concert d'Olivier Chauzu à l'ENMD de Montreuil où il jouait comme " mise en doigts " le tombeau de Couperin et ensuite les 24 études de Chopin ! Je n'avais jamais entendu quelqu'un jouer du piano de cette manière, c'était magique, je débutais le classique à cette époque, je souhaitais réellement l'avoir comme professeur, et ce fut le cas l'année suivante ! Olivier Chauzu est resté deux ou trois ans mon professeur puis il est parti au conservatoire de Bayonne. J'étais un élève atypique, commençant le piano classique à 16 ans, n'ayant pris aucun cours de solfège mais au bout de quelques mois j'ai su l'intéresser d'avantage et il m'encouragea vivement dans l'optique d'une carrière artistique. Cette période avec Olivier Chauzu a été une des plus intense de ma vie, nous nous sommes revus après les cours, je me souviens avoir assisté à un concert de jazz au Duc des Lombards en sa compagnie, où la technique du pianiste de jazz lui semblait des plus bizarre !"
Sébastien Paindestre apprend également beaucoup auprès du saxophoniste Jean-Claude Fohrenbach "Je suis rentré dans la classe de "fo-fo" (c'est son surnom) la dernière année avant son départ du conservatoire. Fo-fo est un remarquable saxophoniste mais aussi un très bon pianiste, il m'a révélé l'harmonie Jazz et m'a montré énormément de choses au piano, c'était donc mon premier professeur de piano-jazz ! Il m'a également fait découvrir Bud Powell et Thelenious Monk que je ne connaissais pas très bien à l'époque. L'atelier de jazz était au même endroit que la classe de piano classique, je passais allègrement de Chopin et Bach à Tad Dameron ou Duke Ellington dans la même heure. En 1992 ce n'était pas aussi naturel que maintenant, le décloisonnement du jazz et du classique a fait son chemin, je pense, depuis, et c'est tant mieux."
Il se perfectionne auprès de Didier Levallet, Stephan Oliva, et Denis Colin..."Je garde un bon souvenir des ateliers dirigés par Denis Colin, il nous apprenait à nous dépasser en jouant des choses dont on n'avait pas l'habitude, comme par exemple improviser sans canevas harmonique, jouer sur des mesures "impaires".
Sa formation classique prendra fin en 1994, mais motivé par un besoin de perfectionnement Sébastien Paindestre intègre la classe de piano d'Erik Berchot (Prix Chopin et acteur que vous avez peut-être vu dans le film "Partir revenir" de Claude Lelouch) de 2000 à 2003 au conservatoire de Bagnolet : "J'ai repris le piano classique quelques années après avoir arrêté, j'avais besoin de me perfectionner. J'ai pu intégrer la classe de piano classique d'Erik Berchot, j'avais déjà une activité de pianiste de jazz à l'époque et le fait de passer les concours et les auditions tous les ans m'a aidé à garder une discipline. L'avantage de l'apprentissage et du perfectionnement du piano classique à 25 ans permet de ne pas perdre de temps, d'être efficace et de choisir ce que l'on veut apprendre, Erik Berchot m'a appris tout ceci. Il a aussi su adapter ses cours à mon cas, la barrière élève-professeur était plus réduite, je n'étais pas destiné à intégrer le CNSM de Paris mais ses conseils et ses indications sur telle ou telle manière d'interpréter Debussy, Bach, Mozart ou Chopin m'auraient permis d'envisager une carrière classique si j'avais eu 10 ans de moins !
A la question de savoir quand il a en fait choisi de devenir pianiste jazz professionnel Sébastien Paindestre répond :" J'ai obtenu mon statut d'intermittent du spectacle en 2000 après avoir accompagné Eve Griliquez et Cristine Combe dans le spectacle sur Boris Vian "On est pas la pour se faire engeuler". Cela faisait longtemps que j'avais choisi cette carrière de pianiste, j'ai fait le choix d'abandonner les études dites "générales" après le bac car j'étais sur que la seule chose dont j'étais capable c'était de jouer du piano ! J'ai obtenu mon prix de fin d'études en classique et une médaille d'or en jazz début 2000."

Mais Sébastien Paindestre est en fait bien modeste sur ces capacités à faire autre chose que du piano car il a mené nombreux autres projets, certes en lien avec la musique mais exigeant nombreuses autres qualités, ainsi il a été animateur en centre de loisirs à la ville de Montreuil de 1992 à 2000 : "Je menais des projets autour de la musique dès qu'il en était possible, et dès qu'il y avait un piano dans une école où je travaillais j'animais des jeux avec les enfants autour de cet instrument. " , et surtout il a créé une classe d'éveil musical par l'intermédiaire du "*Mini conservatoire Amadeus*" (1994) où son imagination se montre très inventive pour intéresser les jeunes enfants à la musique : "Le projet était assez ambitieux à l'époque, 30 minutes de cours collectif et 10 minutes de cours de piano particulier, les enfants avaient de 4 à 6 ans. Il y avait à notre disposition un outil pédagogique qui avait le mérite d'exister, mais il fallait pas mal improviser, mon expérience avec le jeune public et ma pratique du piano m'ont permis d'élaborer une méthode personnelle. L'escalier de la maison où se déroulait les cours représentait la portée musicale et une peluche la note, qui montait ou baissait suivant ce qui était joué au piano, en d'autres termes une dictée musicale en cours de solfège ! Il y avait aussi beaucoup de découverte du répertoire de la musique classique, les enfants n'ont aucun préjugé sur la musique à cet âge, je me souviens avoir fait écouter de la musique électro-acoustique (musique de Pierre Schaeffer ou de Jacques Lejeune) à des enfants de trois ans, l'accueil était très favorable et leur imaginaire fonctionnait à merveille sur cette musique."
De 1994 à 1995 Sébastien Paindestre a accompagné la classe de danse Contemporaine du Conservatoire de Montreuil mais il en garde un moins bon souvenir que de son expérience avec les enfants :"Je pense que je n'avais pas la formation suffisante à cette époque pour assurer ce poste d'accompagnateur, je devais improviser les mélodies en fonction des gestes des danseurs et du décompte du professeur, un vrai casse tête ! Les pianistes accompagnateurs en classe de danse contemporaine suivent une solide formation et n'improvisent pas forcément. ".
Il enseigne le piano classique et Jazz à Montreuil, Rosny-sous-Bois et Villemonble, activité qu'il poursuivra nombreuses années... "Je ne donne presque plus de cours actuellement, j'ai mené cette activité de professeur pendant longtemps mais j'ai décidé d'arrêter il y a quelques années pour me consacrer uniquement pour l'instant à mon activité de pianiste et compositeur. Il n'est pas possible d'être en poste dans une école de musique et avoir le statut d'intermittent, j'ai donc fait un choix un peu par obligation. Malgré les satisfactions que j'ai pu avoir, il me parait difficile actuellement de mener ces deux activités en parallèle. Quant au conseil le plus important à donner à un élève je dirais que chaque élève est différent, ainsi que le conseil que je pourrais donner. C'est un conseil, non ?"
Après de multiples expériences et aventures musicales, Sébastien Paindestre rejoint son premier orchestre de Jazz régulier en 1997 : "Le Now Blues Quartet" avec Franck Roger au saxophone Alto, Jean-Claude Oleksiak à la contrebasse et Benoîst Raffin à la batterie. Il se produit dès lors avec cette formation parcourant la France jusqu'en 2001 (plus de 200 concerts).Par l'intermédiaire du batteur Jean-Louis Méchali, il rencontre la chanteuse Cristine Combe et le pianiste Jacques Labarièrre. Il accompagne cette dernière au côté d'Eve Griliquez ("Découvreuse de Talents", grande Dame de la télévision et de la radio) dans le spectacle sur Boris Vian "On n'est pas là pour se faire engeuler", qui est à l'affiche du Théâtre du Tourtour pendant six semaines et en tournée dans la France en 2000 et 2001..."Nous n'avons plus joué ensemble en public depuis 2006, mais j'espère que les concerts ou spectacle reprendront bientôt. Cristine Combe m'a appris à me dépasser sans cesse, et m'a donné confiance en moi dans des moments importants de ma vie de pianiste."

En 2001, Sébastien Paindestre crée son premier projet Jazz en tant que leader et compositeur. Le batteur Antoine Paganotti vient le rejoindre ainsi que le contrebassiste Jean-Claude Oleksiak. Un répertoire se constitue en regroupant des compositions inspirées par son vécu, des standards de Jazz, puis des morceaux élaborés pour l'orchestre. L'expérience positive des concerts l'amène à envisager une production phonographique d'un disque avec cette formation. Un second disque vient de sortir ce mois-ci : " Je connais ces deux musiciens depuis près de 18 ans pour Antoine et 14 ans pour Jean-Claude. La plus grande qualité de Jean-Claude et Antoine c'est justement d'être ensemble dans cette formation depuis 7 ans, et d'être également amis depuis longtemps. Cette expérience est irremplaçable pour l'instant.. Jean-Claude est un contrebassite élégant et efficace dans ses acccompagnements, il a aussi beaucoup de talent pour proposer des solutions quand un morceau ne fonctionne pas. Il a co-produit à mes côtés ce deuxième opus et c'est une marque de confiance que j'apprécie beaucoup ! Nous aimons les mêmes musiques avec Antoine et son avis à une importance, c'est un batteur d'une présence et d'une densité incroyable, être à son contact musical depuis des années m'a apporté des choses que je n'aurais jamais pu apprendre avec qui que ce soit d'autre..."
Sébastien Paindestre est aussi leader du "Amnesiac Quartet" depuis 2006..." Ce n'est pas le trio plus un saxophoniste, je voulais jouer avec des musiciens différents mais il se trouve que Antoine Paganotti apprécie aussi Radiohead et il m'a semblé évident qu'il soit aussi dans cette formation."
En tant qu'enseignant, il participe à l'ouverture de la classe de piano Jazz du Conservatoire de Santeny (94) avec Sylvain Sourdeix en 2003-2004 et comme bénévole à la création du Festival de Jazz "La mare au Jazz" (Lignières-Orgères) de 1998 à 2003 :"Se sont des amis très proches qui organisaient le festival, j'étais donc de la partie dès qu'il fallait donner un coup de main ! Le festival était surtout le projet de deux personnes (deux musiciens), la charge devenait importante et l'une d'elle n'a pas voulu continuer. La Fabrica'son salle de concert à Malakoff dont je m'occupe avec trois autres musiciens qui faisait également partie des bénévoles de "La mare au jazz" a pris la suite, du moins dans l'esprit. "
Sébastien Paindestre donne désormais en moyenne une cinquantaine de concerts par an toutes formations confondues, et quelques concerts supplémentaires en "sideman"... Son meilleur souvenir de concert est ..."avec le trio au festival de jazz international de Prague, le Reduta jazz-club était plein, et les gens écoutaient sans bruit pendant tout le concert, nous ne attendions pas à ça, le piano était aussi excellent (un Pétrof de concert)" , et son pire souvenir de concert est en fait un concert qui n'a pas eu lieu : J'ai été obligé d'annuler à cause de la médiocrité du piano qui se situait dans un bar à Paris. Il m'était absolument impossible de jouer dessus, le patron m'avait pourtant assuré au téléphone qu'il était "jouable"....qualificatif qui aurait sans doute du l'alerter ! Quant à ces concerts à venir ceux qui lui tiennent le plus à cœur : "un concert qui aura lieu au Duc des Lombards à Paris le 26 mai 2008 pour la sortie du disque et le 10 et 11 Août 2008 au festival "Les jours et les nuits de Querbes" : ils se dérouleront dans le même esprit que le festival "la Mare au jazz", conviviale et en pleine nature !"
Actualité 2013: Sébastien Paindestre a besoin de soutien pour son second disque avec son Amnesiac quartet :
n'hésitez pas à y donner suite il y a nombreuses contreparties à la hauteur des contributions : le disque, des places de concerts .. vous pouvez même obtenir un concert privé en région parisienne ou une composition dédicacée !
Voilà c'est réussi et le disque est sorti , cliquez sur l'image pour en savoir plus

Tribute to radiohead vol.2
Amnesiac Quartet

Actualité 2016 : sortie d'un nouveau disque en quartet " En rouge" , occasion d'un nouvel entretien, à voir plus bas dans le paragraphe Ecouter.

Ses compositions...

Les compositions de Sébastien Paindestre, vivantes et concises, sont inspirées du jazz dit "modale", il aime jouer sur l'ambiguïté harmonique. Comme pianistes de référence le jazzman cite une liste impressionnante : "Bud Powell pour ses compositions son swing et ses phrasés "be-bop". Bill Evans pour sa sensibilité et sa science de l'harmonie "Debussyste". Herbie Hancock pour son groove et son sens rythmique. Mc Coy Tyner pour sa modernité et ses accords envoûtants. Keith Jarret pour son génie. Brad Mehldau pour son identité, son esthétique et sa synthèse de tous ces pianistes".
Ayant également une formation de musique classique Sébastien Paindestre reste sensible plus particulièrement à la musique de Mozart, Bach, Ravel, Bartok, Chopin, Brahms, Dutilleux, Purcell..."Je joue régulièrement du Bach, du Mozart et je ne me lasse pas de jouer le concerto en sol de Ravel (adagio)." et sans doute cette musique l'inspire-t-elle aussi puisqu'il confie aussi : "Tout ce que j'écoute m'inspire... J'ai beaucoup écouté la musique ancienne et médiévale, j'ai essayé d'en adapter en jazz mais j'ai abandonné le projet trop "hybride" à mon goût. J'aime également la "soul music". Un pianiste de jazz actuel doit selon moi écouter ce qui se passe autour de lui mais sans se disperser. Enfin ma vie et les émotions qu'elle procure m'inspirent également..."
Autre source importante de ses compositions, qui l'a d'ailleurs conduit à créer récemment une autre formation au nom "Amnesiac quartet" : La musique de Radiohead :" Elle m'a réellement touché, je l'ai beaucoup écoutée, la référence reste bien sur Brad Mehldau qui a joué Radiohead avec son trio il y a dix ans déjà. Cela m'a paru évident de jouer leur musique en quartet avec une esthétique fidèle à l'esprit du jazz et de Radiohead, et surtout fidèle à ce que recherchais. Certains morceaux de Radiohead deviendront des standards de jazz comme certains morceaux des Beatles et j'aime cette idée d'évoluer tout en restant dans une certaine tradition. Nous avons une heure de musique enregistrée en concert l'année dernière à la Fenêtre (Paris), il nous faut avoir l'autorisation des éditeurs de Radiohead ! (Warner Chappell music)pour sortir le disque, et j'espère avoir une réponse bientôt, j'ai également démarché des majors car ce n'est pas un projet que je peux sortir et produire seul. "
Il arrive cependant à Sébastien Paindestre d'abandonner le clavier du piano pour celui du fender Rhodes : "C'est devenu un instrument "mythique" au même titre que le piano, j'en joue depuis longtemps dans des lieux où il n'y a pas de piano sur place. Ce n'est pas un son de clavier comme un autre, sa couleur a séduit beaucoup de pianiste de Chick Corea à Herbie Hancock en passant par Bill Evans. J'aime ce son cristallin et sa force "électrisante", très riche dans le médium, c'est un clavier comme le piano mais il faut savoir en tirer les subtilités de sonorités au même titre que le piano, Pierre de Bethmann est selon moi le maître en France de cet instrument. "
Interrogé sur sa façon de travailler, Sébastien Paindestre confie qu'il aime travailler dans l'urgence : "Cela permet de garder une certaine spontanéité lors des concerts. Quand à la composition, je ne me dis pas "tiens ce matin je vais composer", l'idée et la thématique de la composition viennent sans prévenir, le plus souvent je ne suis pas au piano d'ailleurs, mais en train de faire les courses ou dans ma voiture ! "
Cependant son disque "Parcours" qui sort ce mois-ci est un projet largement mûri : "A la sortie du disque "Ecoutez-moi" en 2005 j'avais pratiquement déjà écrit le répertoire de l'album "Parcours", nous avons pu "roder" les compositions largement en concert. Le plus dur a été de garder cette spontanéité des débuts pour l'enregistrement en studio après deux années de concerts. "
Sébastien Paindestre a également travaillé sur un projet qui lui tient beaucoup à coeur, sorti aussi en avril 2008 : un coffret DVD Méliès (Fechner produtions, Studio Canal) où l'on retrouve sa musique sur "Cendrillon et la pantoufle merveilleuse" et" le génie du feu" (films et musique inédits !) :" Lawrence Lehérissey, arrière-arrière petit fils de Georges Méliès, pianiste compositeur et directeur artistique de la musique du projet du DVD m'a contacté après avoir découvert mon travail sur mon site web. Il cherchait un pianiste capable de composer mais aussi d'improviser sur les images des Films de Georges Méliès. J'ai joué énormément en regardant les images, les thèmes sont venus petit à petit, Lawrence qui accompagne dans le monde entier au piano les films de son Aïeul m'a aiguillé pour garder une cohérence sur tous les films. L'accompagnement est un mélange de compositions et d'improvisations sur les images pendant les séances 'enregistrements. Il y a également dans la musique un clin d'oeil à l'histoire du piano-jazz. Je suis très sensible depuis longtemps à la musique de film, j'espère pouvoir renouveler l'expérience très bientôt."

Ecouter...

Nouveau:
A écouter 2 titres issus de son concert en piano-solo sur Radiohead de janvier 2014 au conservatoire de Laon pour jazz'titudes.
Ne vous fiez pas aux premières notes !
 

ATLANTICO
En Rouge

Quartet jazz :
Dave Schroeder : Saxophone soprano, Clarinette alto, Harmonica, Flûte Alto, compositions
Sébastien Paindestre : Piano (Yamaha C7), compositions
Billy Drummond : Batterie (Gretsch) Martin Wind : Contrebasse

Suite à un concert réalisé pour une émission dont le but est de démontrer que le jazz est une langue universelle, le jazzman américain Dave Schroeder a proposé en 2014, au pianiste Sébastien Paindestre de former un groupe ensemble, tout en l'invitant à enregistrer dans un studio en plein coeur de Manhattan. Il en résulte ce disque "En Rouge" dont la musique est composée pour moitié par l'un et l'autre avec l'utilisation de 4 instruments différents par Dave Schroeder sur les 8 titres de l'album et l'unique utilisation du piano du piano à queue par le pianiste. Un disque qui témoigne d'une belle entente, très constructive entre musiciens des deux côtés de l'Atlantique, comme le confie Sébastien Paindestre, à l'occasion d'un nouvel entretien....cliquez ici pour lire la suite, écouter des extraits et voir une vidéo.
Paru en 04/2008

Parcours
Sébastien Paindestre Trio

Ce second disque du Sébastien Paindestre Trio, constitué de 9 titres, 6 compositions du pianiste , une du contrebassiste Jean-Claude Oleksiak et d'un morceaux de Gershwin et un d'Herbie Hancock , que le Trio a eu le temps de peaufiner pendant plus de deux ans lors de nombreux concerts montre que le chemin parcouru depuis leur précédent enregistrement "Ecoutez moi" (2005) n'a pas été celui des écoliers quoique un parcours très formateur. Ainsi le morceau "Java de la luna" déjà présent sur le précédent enregistrement met en évidence combien le Trio a gagné en assurance, tant dans la mélodie que dans la rythmique. Si le précédent volume avait une dominante nostalgique, il n'en est rien pour celui-ci où la dynamique l'emporte avec un swing beaucoup plus entraînant...cliquez ici pour lire la suite et voir une vidéo

Ecoutez-moi
Sébastien Paindestre trio

Depuis trois ans qu'ils jouent ensemble, les musiciens du trio Sébastien Paindestre(piano) -Antoine Paganotti(batterie) -Jean-Claude Oleksiak(contrebasse) ont beaucoup à exprimer et vous invite à l'écouter dans ce disque représentatif de leur création musicale. A travers les huit morceaux de cet album dont six sont des compositions originales du leader Sébastien Paindestre, ils se donnent la liberté de dialoguer en musique, avec simplicité et lyrisme. La nostalgie domine ce disque : nostalgie de lieu, de personne, d'animal... le dialogue se fait parfois plus joyeux comme dans le morceau "Les Brenots". Un échange harmonieux, paisible et doux, bref agréable à écouter...

Jouer ....

Partition de "Le beau cierge"
Voici ce que dit le pianiste Sébastien Paindestre pour présenter cette partition : "J'ai composé le 2ème morceau du disque "Ecoutez-moi", " Le beau cierge" en hommage à Serge Gainsbourg.Le mot "Cierge" ne fait ici aucune référence à une religion (l'analogie était intéressante phonétiquement !) mais d'avantage à une allégorie de la condition humaine et à ce qu'il incarne pour certaines personnes, le souhait de la réalisation d'un miracle. Serge Gainsbourg c'est consumé comme lui tout au long de sa vie et…le miracle c'est produit, il est devenu éternel dans notre cœur…"


Le fichier est à télécharger sous le format PDF
(22Ko )
cliquez sur l'image
si vous préférez une partition "version jazz"...cliquez ici

En savoir plus

Visitez le site internet de Sébastien Paindestre...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !







  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com