<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Piotr Anderzewski

Biographie

Né en 1969, le pianiste d'ascendance polonaise et hongroise Piotr Anderszewski commence à jouer du piano à l'âge de six ans. Il fait ses études aux Conservatoires de Lyon et Strasbourg, à l'Université de Californie du Sud et à l'Académie Chopin de Varsovie.
Ses débuts londoniens en récital, en février 1991 au Wigmore Hall - avec au programme les Variations Diabelli de Beethoven et les Bagatelles op.126 - reçoivent un accueil enthousiaste tant du public que de la presse, lançant ainsi sa carrière internationale. " Une expérience profondément bouleversante… l'assistance était comme pétrifiée ", écrivit alors Adrian Jack dans The Independent.
Depuis lors, Piotr Anderszewski se produit, toujours en récital, dans différentes et prestigieuses programmations : Ravinia Rising Stars Series, BBC Pebble Mill Celebrity Recital Series, mais aussi International Piano Series au Queen Elizabeth Hall de Londres, Société Chopin de Minneapolis, piano aux Jacobins à Toulouse ou les Grands interprètes à Lyon. Il est invité à jouer dans des festivals de renoms tels ceux de Bergen, Cheltenham, Harrogate, La Roque d'Anthéron, Brighton, Bath, Édimbourg ou, durant la saison 1999-2000, à la Folle Journée de Nantes. Parmi les salles où il se produit régulièrement citons le Wigmore Hall de Londres, le Chicago Orchestra Hall, le Théâtre de la Ville et le Théâtre des Champs-Élysées à Paris, l'opéra de Tokyo ou le Lincoln Center à New York.
Les apparitions de Piotr Anderszewski en concert sont l'occasion de collaborations avec des ensembles prestigieux ainsi le Philharmonique, le Symphonique et le Philharmonia de Londres, le City of Birmingham Symphony Orchestra, la Philharmonie de Munich, le Philharmonique de Rotterdam, la Philharmonie de Varsovie, l'Orchestre National et l'Orchestre Philharmonique de Radio France, les Orchestres Philharmonique et Symphonique de la BBC, l'orchestre de chambre d'Angleterre ou l'Orchestre Symphonique de Nouvelle-Zélande. Il a ainsi travaillé avec des chefs d'orchestre tels que Rafael Frühbeck de Burgos, Gerd Albrecht, En Shao, Markus Stenz, Claus Peter Flor, Stanislaw Skrowaczewski, Christopher Hogwood, Emmanuel Krivine et Charles Dutoit. Parmi ses prochains concerts citons des engagements avec la symphonie de Chicago, l'orchestre de chambre d'Ecosse ainsi qu'une tournée avec l'orchestre symphonique de Londres sous la direction de Sir John Elliott Gardiner.
Un premier disque publié en 1996 et consacré à des œuvres de Bach, Beethoven et Webern, a remporté le Prix de la Critique polonaise. Un second enregistrement, dévolu à Bach, ainsi que deux récitals enregistrés avec la grande violoniste russe Viktoria Mullova ont remporté un vif succès.
En 2000, Piotr Anderszewski devient un artiste exclusif Virgin Classics. Son premier enregistrement sous ce label sera Les Variations Diabelli de Beethoven en mai 2001. Celui-ci a coïncidé avec la réalisation, par Bruno Monsaingeon, d'un documentaire long métrage où l'on suit pas à pas le travail de préparation du pianiste jusqu'à l'exécution de l'œuvre.
Ce film a connu un succès important tant en France, où il a obtenu un Diapason d'or ainsi qu'un Choc du monde de la musique, qu'en Angleterre.
Piotr Anderszewski réalise ensuite pour Virgin un enregistrement des concertos pour piano de Mozart accompagné par la Sinfonia Varsovia qu'il dirige depuis le clavier, ainsi qu'un enregistrement des Partitas n° 1, 3 et 6 de Bach. En octobre 2003 est paru un récital de ballades, polonaises et mazurkas de Chopin, puis en 2004 un disque Bach (Suite anglaise n°6), Beethoven (Sonate n°31) et Webern (Variations op.27). Son enregistrement consacré à Szymanowski (2005) connaît très un grand succès critique et public. A l'occasion de la parution de cet enregistrement, il a donné en plusieurs lieus l'intégrale de la musique pour piano du compositeur polonais. En 2006 paraît un deuxième volume de Concertos de Mozart. Après une année sabbatique, Piotr revient avec un nouvel enregistrement consacré au concerto n°1 de Beethoven couplé à 6 Bagatelles.
En décembre 2008, Piotr Anderszewski donne une série de récitals aux Etats-Unis. Son passage au mythique Carnegie Hall fait l'objet d'un enregistrement. Parution de ce double CD " Live at Carnegie Hall " :11 mai 2009, juste avant son récital au Théâtre des Champs-Elysées (13 mai) , reprenant une partie de ce programme. Le New-York Times ne tarit pas d'éloge dans son compte rendu qui commence ainsi " Il est difficile de ne pas utiliser de superlatifs… "
Ses prochains engagements le conduiront en Suisse, Hongrie, Italie, Portugal, Allemagne, Angleterre, Pologne , Etats-Unis…
En mai 2001, Piotr Anderszewski reçoit le prix du meilleur instrumentiste 2000 de la Royal Philharmonic society pour ses performances en grande Bretagne. Il rejoint ainsi des instrumentistes aussi importants que Murray Perahia, Itzhak Perlman et Andras Schiff. Il reçoit, également en 2001, le prix Szymanowski pour son interprétation de la musique du compositeur. Une année plus tard, en 2002, Piotr Anderszewski se voit décerner le Prestigieux prix américain Gilmore qui récompense les artistes les plus prometteurs de leur génération.
Arte lui consacre deux soirées exceptionnelles les 14 et 15 juin 2009, diffusant un concert à Varsovie et un extraordinaire portrait réalisé par Bruno Monsaingeon au cours d'une épopée ferroviaire en Pologne intitulé " Piotr Anderszewski, voyageur intranquille "
Biographie publiée avec l'aimable autorisation du label Virgin cCassics

Ecouter... Voir....

La sélection de pianobleu.com

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

English Suite No. 3 in G minor BWV 808
English Suite No. 1 in A major BWV 806
English Suite No. 5 in E minor BWV 810

Piotr Anderszewski, piano

Piotr Anderszewski , qui avait ,en 2002, enregistré trois partitas, n'a pas choisi les trois autres, mais trois suites anglaises, qui complètent par contre celle( la sixième) qu'il avait enregistrée dans un disque multi-compositeurs en 2004.
[...]
A propos de clavecin, l'on ne s'interroge plus vraiment à notre époque sur la légitimité de jouer les oeuvres de Bach sur un piano moderne tant de pianistes le font, par contre le pianiste Piotr Anderszewski confie : "Je garde toujours à l’esprit que le clavecin était l’instrument à clavier le plus populaire du vivant de Bach. Mais je ne veux surtout pas essayer d’imiter le son du clavecin, sinon je jouerais du clavecin ! Ainsi voici le paradoxe : tenir compte des limites du clavecin tout en exploitant toutes les possibilités expressives du piano moderne. Ce qui est merveilleux, c’est que le piano moderne peut suggérer tant d’instruments différents comme la voix, l’orchestre, les percussions et… le clavecin. Jouer Bach est donc d’abord une affaire de pouvoir de suggestion"
A écouter ce disque, on mesure que le grand pouvoir de suggestion du pianiste ne réside pas essentiellement dans le fait de nous laisser imaginer un clavecin sous ses doigts, mais plus dans celui de faire chanter multiples voix qui ont une véritable distinction, grâce à la subtilité des nuances : il offre tantôt un son d'une douceur ouatée, tantôt très éclatant, non seulement dans des danses différentes, mais surtout en les combinant à souhait dans un contrepoint, et les couleurs de chacune d'elle, leur timbre particulier, se juxtaposent ainsi avec une telle différence que l'indépendance des chants est exaltée, et l'ensemble d'une magnifique clarté....cliquez ici pour lire l'article complet et écouter un extrait
Paru en janvier 2011

SCHUMANN

Humoresque

Etudes pour piano-pédalier

Chants de l’Aube

Piotr ANDERSZEWSKI piano

Simplement et avec tendresse... ces instructions données pour la troisième pièce de "Humoresque" sont sans doute ce qui pourrait aussi le mieux qualifier l'interprétation très poétique de Piotr Andersewski même si le pianiste sait aussi se montrer vif dans les pièces plus animées comme la troisième pièce des Chants de l'aube" , il en demeure que l'impression générale de ce disque qui a reçu nombreux éloges, il est vrai très largement mérités, est le sentiment de rêverie intérieure que Piotr Andersewski partage à travers son dixième disque, le premier consacré à ce compositeur qui lui sied parfaitement pourtant. Un très beau voyage dans le monde intérieur d'un Schumann non pas fou, qualificatif sans véritable signification (il faut dire qu'après trois jours de "folle journée" à Nantes ce qualificatif semble d'un tout autre sens ici) mais interrogatif, anxieux, nerveux et désespéré. Un disque très émouvant bien sûr vous l'aurez compris...cliquez ici pour en savoir plus et écouter des extraits et voir une vidéo

Piotr Anderszewski
Les Variations Diabelli
Ludwig van Beethoven

D'origine polonaise, le pianiste Piotr Anderszewskil a fait ses études à Lyon, Strasbourg puis en Californie et à l'Académie Chopin de Varsovie et a obtenu divers prix et récompenses. Le réalisateur de ce film, Bruno Monsaingeon, connu notamment pour la réalisation du documentaire sur Glenn Gould (L'Alchimiste) examine la relation particulière qu’entretient Piotr Anderszewski avec cette œuvre de Beethoven qu'il a joué dès 1991 au Wigmore Hall de Londres.
Cliquez sur l'image pour vous le procurer à tout petit prix

En savoir plus

Voyageur Intranquille
Piotr Anderszewski
film de Bruno Monsaingeon

Construit à la manière d’un road-movie, ce nouveau documentaire de Bruno Monsaingeon nous emmène dans un périple en train à travers la Pologne jusqu’à Budapest, en compagnie de Piotr Anderszewski, selon un itinéraire imposé par son calendrier de concerts. Le train est son lieu de répétitions et de travail, le lieu où il reçoit ses amis venus lui rendre visite, mais aussi un lieu de réflexion sur sa carrière. Le film s’attache à retracer les événements les plus importants de son actualité professionnelle, comme l’enregistrement d’un nouveau disque ou ses derniers récitals à Paris et Tokyo. Enfin, ce film sera l’occasion d’une réflexion profonde sur son activité de musicien et son rapport à son art. Ce thème reviendra comme un leitmotiv à intervalles réguliers tout au long du film. (Présentation de l'éditeur)
Avis de pianobleu.com : Piotr Andersewski se livre avec sincérité , certes ses propos peuvent parfois surprendre mais c'est l'intérêt de ce film : le pianiste se montre tel qu'il est et ne joue pas un rôle pour se mettre en valeur mais se montre tout simplement humain. Un beau voyage musical, ne manquez pas de prendre le train !
visitez le site internet de Piotr Andersewski...cliquez ici
Entretien avec Piotr Andersewski ...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !






  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com