<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Olivier Hutman

Merci à Olivier Hutman d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Olivier Hutman est né à Boulogne-Billancourt le 12 novembre 1954. Sa mère a eu la bonne idée de le " coller" au piano explique-t-il : " Mon grand-père maternel jouait du violon à Varsovie, mais surtout, ma mère était pianiste amateur (éclairée) et également guitariste. La musique jouait un rôle primordial dans son existence (achat de disques, sorties au concert, pratique instrumentale). Je n'ai pas choisi de faire du piano : ma mère m'a collé devant un piano à l'âge de 5 ans, j'ai suivi des cours particuliers et je n'ai cessé de prendre ces cours qu'après une révolte à 16 ans. "
Il n'abandonne pas tout à fait la musique puisque c'est à cette époque que Olivier Hutman découvre le jazz chez des amis en écoutant un disque d'Oscar Peterson : "J'ai été bouleversé par la pulsation qui émanait de cette musique à travers le côté "organique" de la contrebasse (ce que j'ai appris à appeler plus tard le "swing") "
Comme à l'époque il n'y avait pas d'école de piano jazz c'est, dit-il, plutôt la fréquentation assidue de deux pianistes qui sont restés ses maîtres et amis : Bernard Maury et Alain Jean-Marie, qui lui a permis d'apprendre le jazz. Mais aussi celle d'autres musiciens ainsi en 1975, avec Denis Barbier et Mino Cinelu, il forme le groupe Moravagine et 1975-77 : avec les frères Cinelu, il fait partie d’un des premiers orchestres de jazz-rock, Chute Libre..."A travers le groupe "Chute Libre" entre 1976 et 1980 , je peux dire que les frères Cinelu m'ont transmis leur goût immodéré de la syncope et le dédain du 1er temps, le swing quoi.... "
Et quelques années plus tard, en 1978, ses études de musique et d’ethnologie sont sanctionnées en 1978 par un doctorat « Musiques urbaines au Ghana », sous la direction de Jean Rouch..."Le sous-titre de ma thèse était "acculturation et rupture" et je me suis intéressé spécialement aux influences des musiques populaires (reggae, funk, r'nb, etc...) sur les musiques traditionnelles au Ghana à travers l'étude des groupes de musiques urbaines (Accra). Cela était assez mal vu à l'époque par les ethnomusicologues français formés au structuralisme qui se refusaient à admettre qu'une musique "traditionnelle" de transmission orale pouvait s'enrichir au contact d'autres musiques. ce processus inévitable leur apparaissait comme une hybridation néfaste: une des raisons en tout cas qui sont à l'origine de mon désir de quitter ce milieu universitaire conservateur au profit d'une carrière de musicien."
Olivier Hutman tient ensuite les claviers dans le quartette de Christian Escoudé (1980-82)..." Ce fut la première fois qu'un jazzman de cette envergure m'accordait sa confiance. Je joue toujours de façon irrégulière avec lui mais je ne fréquente plus les Cinelu (Mino vit aux USA et son frère Patrice a abandonné la musique.) "
En 1983-84, il se produit en trio avec Marc Bertaux (basse) et Tony Rabeson (batterie) et participe à de nombreux festivals internationaux. En 1984, il obtient le prix Boris Vian de l’Académie du jazz pour son premier disque en leader :"Mon premier disque (une face acoustique et une électrique) sur le label JMS "Six Songs". Ce prix était sans aucun doute une première "reconnaîssance" du milieu. Par contre, je serais incapable de mesurer les conséquences qu'il a eues sur ma carrière, probablement assez minces dans ce petit microcosme du jazz. "
Au début des années 80 Olivier Hutman accompagne de nombreux chanteurs ( Henri Salvador, Charles Aznavour,...): 'J'ai enregistré seulement avec Salvador, je pense que c'était en '83, un live sous le chapiteau de Pantin. Par contre Yves Duteil, pour ne pas le nommer m'a guéri pour toujours de ce milieu appelé la"variété", car sa musique était d'une telle pauvreté - surtout après avoir travaillé avec Henri Salvador - que je me suis dit qu'il valait mieux changer de métier plutôt que de perdre mon temps et mes illusions sur le métier de musicien...." 
A partir de 1985, il est très actif dans le domaine cinématographique et, là encore, Olivier Hutman est plusieurs fois récompensé pour ses musiques de films. il a composé pus de 200 de musiques de films : Longs métrages Cinéma, Fictions et Documentaires TV, Institutionnels. Collaborations avec Bertrand Tavernier et Serge Moati. Composition de musiques de publicité pour Jean-Paul Goude...."Je suis très cinéphile, la musique de film m'a toujours passionné grâce à des compositeurs comme Max Steiner, Franz Waxman, Korngold, Miklos Rozsa, Bernard Herrmann, Jerry Goldsmith, Alex North, Jerry Fielding, Elmer Bernstein mais les rencontres se sont faites comme souvent dans ce métier un peu par hasard, j'ai commencé par beaucoup de musiques pour des films institutionnels où j'ai rodé ma technique d'écriture (je suis autodidacte en composition)."
A la question de savoir quel est le film dont il est le plus fier d'avoir réalisé la musique, Olivier Hutman répond : "Il n'y a pas de film dont je sois le plus fier, en général, c'est souvent le dernier en date ! "
Olivier Hutman a joué et enregistré avec Pepper Adams, Art Farmer, Harry ‘Sweets’ Edison, James Moody, Mundell Lowe, Toots Thielemans, Philip Catherine, Stéphane Grapelli, Eric Le Lann, Michel Legrand, Henri Salvador, Dee Dee Bridgwater, Gary Bartz, Junior Cook, Frank Wess, Clifford Jordan, Teddy Edwards, David Fathead Newman, Von Freeman, Steve Grossman, Mark Murphy, Clark Terry, Tom Harrell, Eddie Henderson, Rich Perry, George Garzone, Roy Hargrove...
.1993 à 1996 : Membre du 4tet de Alain Brunet, arrangements, enregistrements et créations sur la musique de Serge Gainsbourg.
quelques dates importantes
en jazz instrumental
2000 : Membre des 4tet R.Raux et Big-Band Raux/Bivalski, Michel Perez 4tet
2002 : Création du Nouveau Trio avec Pierre Maingourd, puis Mathias Allamane (cb) et Bruno Ziarelli (dms)
2004 : Membre régulier du groupe du batteur Steve Williams (Shirley Horn) avec lequel il enregistre en septembre 2005 à New-York (New Incentive Featuring Roy Hargrove/Gary Bartz ). Nombreux concerts et tournées, notamment aux Etats-Unis.
2006 : création du Olivier Hutman 4tet avec Jacques Schwarz-Bart, Sal La Rocca, Hans van Oosterhout , enregistrement du CD Suite Mangrove (commande du Festival de la Rochelle)
Musique Klezmer :
1999 : Premiers contacts avec la musique Klezmer : entre dans « L’Orient Express Moving Schnorers », devenu depuis Klezmer Nova. Enregistrement de deux CD (Phillips/Universal ; A noter qu'en 2011 : Concerts et enregistrement du nouveau CD de Klezmernova (sortie automne 2011)

Dernièrement son travail depuis nombreuses années avec des chanteuses jazz s'est concrétisé par de nombreux disques et concerts :
2005/2007 : Pianiste/Directeur musical de la chanteuse Anne Ducros (Dreyfus Jazz) Concerts et tournées (Europe/USA)
2008 : Enregistrement, direction musicale et arrangements du CD de la chanteuse Stephy Haik à New York en compagnie de Jacques Schwarz-Bart, Gilad Hekselman, Joe Martin et Johnathan Blake (sortie novembre 2009)
2010 : Tournée Européenne avec la chanteuse américaine Denise King. Direction musicale, compositions et arrangements pour le Cd « Denise King- Olivier Hutman Trio » avec Darryl Hall/Steve Williams et Olivier Temime (sortie Avril 2011, voir plus bas)

Ses compositions, son inspiration...

En jazz, Olivier Hutman qualifierait sa musique comme "empreinte de blues, de challenges rythmiques et du désir de trouver de bons "grooves", quant à la musique de film il aime en fait s'attaquer à tous les styles mais confie avoir une grande affection pour les cordes....
Pour Olivier Hutman le fait d'être autodidacte en composition fait, confie-t-il, qu'il n'a peur de rien..."Sans doute une forme d'inconscience !" mais il a donc déjà composé pour diverses dimensions de formation sauf le piano solo : "Un des premiers à m'avoir commandé des orchestrations fut Yves Duteil à qui j'ai assuré sans vergogne que j'écrivais pour quatuor à cordes bien que n'ayant aucune expérience. On apprend aussi comme ça, en écoutant des enregistrement avec le score à la main... j'ai beaucoup fait cela avec Mozart, Ravel et Schöenberg. Je ne me considère pas comme un pianiste intéressant en solo, donc j'évite... et n'ai pas enregistré sous cette formule. C'est l'interaction avec les autres musiciens qui m'intéresse. "
Ses sources d'inspiration sont multiples : "Je suis influencé par la musique classique occidentale toutes époques confondues mais surtout le XIXè de Wagner à l'école de Vienne, le XXè autour de Ravel et les grands compositeurs hollywoodiens, mais aussi les minimalistes/répétitistes américains (Steve Reich, John Cage). Pour le reste, j'écoute surtout du classique et du jazz vocal (Ella Fitzgerald, Carmen Mc Rae, Anita O'Day, Shirley Horn, Nat King Cole, Frank Sinatra, Tony Bennett) J'écoute du Funk, de la Soul (Sly and the Family Stone, Donny Hathaway, Stevie Wonder), du Hip Hop (A Tribe Called Quest), de la musique brésilienne (A. C. Jobim, Ivan Lins)" . Interrogé sur les jazzmen qu'il apprécie particulièrement : "Miles Davis, John Coltrane, Charles Mingus et les pianistes: Ellington, Monk, Peterson, Bill Evans, Herbie Hancock, Mc Coy Tyner. Ce qui m'inspire - surtout chez les deux derniers - : leur placement rythmique et la manière de sortir des harmonies (jouer "out")
Quant à l'accompagnement de chanteur(se)s : "Les chanteuses et les chanteurs, et selon le style qu'elles ou ils pratiquent m'inspirent car la voix est le plus bel instrument et je peux me placer rythmiquement comme je l'entends. J'adore l'accompagnement que je considère comme un art absolu et j'aime "enrober" les mots avec des contre-mélodies, des accords inattendus. De plus, si les vocalistes ont une certaine ouverture d'esprit, je peux aussi "triturer" les harmonies....et écrire des arrangements pour eux, faire du "sur-mesure" ... tous ces aspects que j'aime dans mon métier."
En fait l'inspiration d'Olivier Hutman n'est jamais en panne : " Je compose pratiquement exclusivement pour une commande, un projet, un cahier des charges. Je n'ai pas vraiment de pannes d'inspiration car j'aime et trouve extrêmement stimulant de répondre à une commande. J'élimine peu, et je pense composer de plus en plus vite avec le temps. "
Heureusement qu'il compose plus vite ses autres intérêts sont nombreux : La géopolitique, la culture et l'histoire juives, la lecture (beaucoup de biographies de musiciens), les arts plastiques et le ski et surtout les concerts lui prennent un temps important puisqu'il en donne près d'une centaine par an dont le tiers à l'étranger, essentiellement en Europe ou aux Etats-Unis, et il aimerait bien jouer en Israël.
Ses meilleurs souvenirs sont ses rencontres et échanges musicaux avec les grands jazzmen légendaires américains : "ce sont des moments scellés dans ma mémoire car j'ai toujours en moi un côté enfant dans un magasin de bonbons et m'émerveillerai toujours de pouvoir jouer avec eux." Et sa prochaine tournée entre fin mai et fin août avec le projet Denise King/Olivier Hutman Trio lui tient bien sûr beaucoup à coeur.
Depuis 2003, Olivier Hutman est également professeur intervenant en piano et répertoire au Centre des Musiques Didier Lockwood..."J'anime aussi des master classes pour professionnels tout au long de l'année. N'étant pas pédagogue de formation et me méfiant par expériences des "pédagogues", je dois dire que la seule chose qui m'intéresse dans cette activité est la transmission de mon expérience. "

Ecouter...

paru en mars 2013

Give me the high sign
Denise King, voix
Olivier Hutman, piano, claviers, arrangements
Darryl Hall, contrebasse
Steve Williams, batterie
Olivier Termine, saxophone tenor
Stéphane Belmondo, trompette et bugle

A lire les "ingrédients" de ce nouveau, et second, disque du pianiste Olivier Hutman avec la chanteuse Denise King où l'on retrouve également Darryl Hall à la contrebasse et Steve Williams à la batterie, ainsi que le saxophoniste Olivier Termine déjà présent sur certains titres du précédent disque "No tricks" sorti en 2011, et à voir la photographie l'on pourrait s'attendre à les retrouver tels qu'on a pu les entendre sur le précédent disque ou les voir en concerts, offrant le même jazz blues acoustique... Mais il n'en est rien, d'abord parce que cette fois les claviers qu'utilisent aussi Olivier Hutman et le bugle apportent une couleur plus moderne, les cuivres sont plus présents , la rythmique est aussi plus moderne et comme l'explique Olivier Hutman qui a bien voulu répondre à de nouvelles questions (voir ci-dessous ) , depuis au moins une quinzaine d'années il ne joue jamais le contenu d'un album sur scène avant son enregistrement . Donc ce disque est à écouter avec des oreilles neuves ! ...cliquez ici pour lire la suite et écouter des extraits
Nouveau : Janvier 2012
A voir : une vidéo d'annonce du beau disque à paraître de la chanteuse Margeaux Lampley : RAIN et dont le pianiste Olivier Hutman prend en charge la direction artistique, les arrangements et de la réalisation de l'album
Née à New-York Margeaux Lampley à grandi en Californie, bercée dans son enfance par le Gospel, le Jazz et la Soul. Après avoir obtenu un diplôme de droit à l'Université de Columbia de New-York elle débute une carrière comme avocate d'affaire internationale entre Paris et New-York. Elle décide de tout arrêter pour se consacrer à la musique, intègre à Paris le CIM puis le Studio des Variétés.
Très vite, elle est invitée à collaborer comme chanteuse-auteur-compositeur par des groupes français aussi variés que les Marathonians ("Come on boy, come on girl", signé chez Warner et utilisé pour une campagne publicitaire mondiale Peugeot), Marc Collin (producteur Nouvelle Vague), Bang Bang, Funkaroma, avant de former le groupe Sodex et sortir deux singles, devenus ensuite des hits clubs. Son titre "Move me" a été repris sur des compilations en France et dans le monde entier, ainsi que dans la BO du film "De battre mon cœur s'est arrêté". Margeaux Lampley s'oriente naturellement vers le Jazz. Elle se produit régulièrement sur la scène parisienne Sunset-Sunside Jazz Club, Petit Journal Montparnasse et dans les festivals comme Enghien-les-Bains Jazz Festival. Elle s'entoure de musiciens talentueux comme les pianistes Olivier Hutman, Alain Jean-Marie et Manuel Rocheman, les contrebassistes Blaise Chevallier et Michel Rosciglione, les batteurs Olivier Robin et Thierry Chauvet, le saxophoniste David Sauzay et le guitariste Olivier Louvel. En 2008, elle propose un premier album Love for Sale, qui revisite les grands classiques de jazz. Pour son nouvel album Rain, Margeaux nous livre 9 compositions originales et trois reprises oscillant entre jazz, pop, soul et musique latine. Le pianiste Olivier Hutman, qui a déjà réalisé des albums pour les chanteuses Anne Ducros, Stephy Haïk, Clotilde Rullaud et Denise King, prend en charge la direction artistique, les arrangements et de la réalisation de l'album. Avec ce deuxième opus Margeaux Lampley nous invite à un voyage à la croisée des cultures.
Vous pouvez dès à présent pré-commander ce disque en cliquant sur l'image ci-dessus et si vous habitez Paris sachez qu'elle sera en concert au Sunside le 24/01/2012 et Café Universel 28/01/2012
A voir donc cette vidéo et une autre en concert... qui vous permettra de mesurer que bien qu'il soit question de pluie c'est un très beau disque !

et

Denise King
Olivier Hutman Trio

No Tricks

Denise King : voix
Olivier Hutman : piano, arrangements
Darryl Hall : contrebasse
Steve Williams : batterie
Olivier Temime : saxophone tenor

Surprenant hasard de programmation, ce disque illustré d'une photographie de Philadelphie, ville dont est originaire la chanteuse noire américaine Denise King, et au titre "No tricks", autrement dit en français " pas de truc", "pas de ruse" ou "pas de coup fourré"... est le disque du moment, en cette semaine où l'actualité interroge précisément une majorité de français sur un éventuel "coup monté" aux Etats Unis... Mais que l'on n'imagine pas là une quelconque allusion à ces évènements car c'est un véritable hasard oui puisque Olivier Hutman a fait parvenir ses réponses concernant tant ce disque paru en avril 2011 que son parcours avant ces événementss... Le titre de l'album, est ici le simple raccourci de l'une des chansons de ce disque, que vous pourrez écouter intégralement plus bas dans un fichier audio youtube : "No tricks baby please" signé conjointement par le pianiste/arrangeur/compositeur et sa femme Viana Wember-Hutman qui en a écrit les paroles, paroles où ne plane aucun doute sur l'amour déclaré dans ce texte. Le couple signe aussi un autre titre particulièrement émouvant, moins swingant et avec un texte plus triste : "Waiting for the sandman". Denise King a également écrit les paroles de plusieurs chansons, ainsi celle d'une autre très belle chanson nostalgique "Remember" et de "Naalaiya" , que vous pourrez aussi écouter entièrement ...cliquez ici pour lire la suite, écouter ces extraits et voir une vidéo

Olivier Hutman Quartet Suite Mangrove

Non ce n'est pas pour inviter les auditeurs sous les palétuviers qu'Olivier Hutman, connu notamment pour être le pianiste/Directeur musical de la chanteuse Anne Ducros, a choisi d'appeler son album "Suite Mangrove" mais pour les raisons suivantes : "Le titre du projet s’est imposé dès le départ : – les mangroves reliant naturellement les continents les uns aux autres, elles sont un symbole fort de ce qu’est la musique de jazz à mes yeux (mélange d’influences, brassage et choc de cultures). J’ai voulu privilégier dans ce nouveau travail le jeu collectif à travers l’interaction entre les instruments et le rôle imparti à chacun, l’énergie, qui a toujours constitué pour moi un facteur indispensable à mon expression, la danse/le swing, et également la liberté de chahuter sans limite aucune la composante harmonique d’un thème. Avec une équipe d’instrumentistes particulièrement créatifs et expérimentés, il me semble que ce projet, à ce moment précis de ma carrière, est une photographie de la somme de toutes mes aventures musicales conjuguées."...cliquez ici pour lire la suite

En savoir plus

Visitez le site internet de Olivier Hutman ...cliquez ici

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !








  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com