Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Jonathan Gilad

Merci à Jonathan Gilad d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie résumée

Jonathan  GiladJonathan Gilad est né le 17 février 1981 à Marseille. Lorsqu'il a quatre ans, ses parents, qui ne sont pas musiciens, désirent qu'il ait une activité extra-scolaire, il choisit spontanément d'apprendre le piano. Très vite, il apprécie cet instrument et petit à petit, le piano prend une place de plus en plus grande dans sa vie. : "J'ai commencé l'étude du piano avec ce qu'on appelle affectueusement à Marseille une "tata piano", c'est-à-dire un professeur qui venait à la maison pour donner des cours d'un quart d'heure une fois par semaine. C'est avec cette dame que j'ai pris goût au piano". Quelques temps plus tard, il est en mesure d'entrer au conservatoire dans la classe de Pierre Pradier : "A l'époque où je suis rentré au CNR de Marseille, le conservatoire ne prenait pas de débutant et il fallait avoir déjà un certain niveau pour pouvoir rentrer." Il y remporte, en 1992, le Premier Grand Prix de la ville de Marseille, en classe de piano, et la Médaille d'or, en classe de musique de chambre. Cette période est faste en récompenses : à 10 ans, en novembre 1991, Jonathan Gilad obtient le prix spécial du jury du concours Mozart organisé par la ville de Paris, puis en avril 1992, le premier prix du concours international "Premio Mozart" pour enfants de moins de 14 ans, à Genève. La même année, il obtient le prix de l'Académie d'été à Salzbourg.... "Les prix gagnés entre 10 et 14 ans ont été d'une aide précieuse pour financer mes études musicales. J'ai en effet pris mes cours mensuellement à Madrid tout en habitant à Marseille. Ces prix n'ont cependant financé qu'une partie de ces voyages, car ce sont mes parents qui ont supporté la plus grosse partie de l'effort financier."

Ayant terminé le Conservatoire National de Région de Marseille trop jeune pour s'inscrire au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris(il n'avait que 11 ans alors qu'il fallait 14 ans pour s'y présenter), il poursuit par des cours auprès de Dmitry Bashkirov. Jonathan Gilad suit son enseignement à Madrid ainsi qu'à Salzbourg : ""Bashkirov m'a apporté... tout. Cela fait maintenant plus de 13 ans que je travaille avec Bashkirov et ce qu'il m'a apporté relève à la fois de la technique du piano mais également de l'esthétique musicale en général. L'École de Piano de Bashkirov est avant tout une école du son. Il a par ailleurs la particularité de ne pas formater chaque élève à son image mais au contraire de respecter et de tirer le meilleur de la personnalité de chacun de ses élèves. La question de rentrer au CNSM de Paris ne se posait donc pas. En effet, les élèves lauréats d'un 1er prix au CNSM de Paris se bousculaient pour rentrer en perfectionnement à Madrid. Retourner à Paris alors que j'avais le privilège d'être l'élève d'un des plus grands pédagogues du piano aurait tout simplement été absurde."

En octobre 1996, Jonathan Gilad remplace à Chicago Maurizio Pollini, souffrant, et fait ainsi ses débuts en Amérique du Nord : "Un grand moment dans ma vie. Mon premier concert aux États-Unis en remplacement d'un des plus grands pianistes, recommandé par un autre très grand pianiste (Daniel Barenboim) alors que j'avais 16 ans. Une énorme excitation... Un stress certain... et finalement un très grand succès qui m'a ouvert les portes des États-Unis.". En avril 1998, il joue au Festival de Berlin le concerto de Schumann avec l'Orchestre Symphonique de Chicago dirigé par Daniel Barenboim puis il est le soliste de la tournée américaine de l'Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg dirigé par Yuri Temirkanov et au cours de laquelle il fait ses débuts à New York, au Carnegie Hall.
En novembre 1998 paraît son premier enregistrement, un récital Mozart, Beethoven et Brahms, publié par EMI dans le cadre de la série "Début". Ce disque lui a valu une nomination aux "Victoires de la Musique 1999". Il a également enregistré chez Lyrinx un récital consacré à des sonates de Beethoven qui a été suivi par l'enregistrement d'un disque Mozart .
Jonathan Gilad s'est déjà produit dans de nombreux festivals tels que ceux de Ravinia, de Moscou, de Saint-Petersbourg, de Kuhmo et de Turku en Finlande, de La Roque d'Anthéron, de la Ruhr ou encore de Lucerne et de Verbier, ainsi qu'en récital à la Herkulessaal de Munich, le Wigmore Hall à Londres, la Philharmonie de Berlin ou encore le Concertgebouw d'Amsterdam. Donnant nombreux concerts(près d'une quarantaine en 2004 et d'une cinquantaine en 2005), les bons souvenirs sont nombreux : "Les meilleurs souvenirs sont sans doute les concerts que j'ai pu donner à Saint-Petersbourg où j'ai découvert à chaque fois un public dont l'amour de la musique semble inégalé. Le Concertgebouw à Amsterdam : pour l'acoustique, la qualité du piano et surtout la qualité du technicien de piano. La Tonhalle à Zurich : pour la qualité de la salle et les merveilleux souvenirs..."
Parmi les concerts à venir, Jonathan Gilad à plus particulièrement à cœur le récital du 31 mai 2005 au Théâtre Mogador à Paris: " Il me tient également particulièrement à coeur car j'éprouve toujours une sensation particulière lorsque je joue dans une salle où ma famille et mes amis sont présents. La plupart attendent ce concert avec une grande impatience et j'aurai vraiment à coeur de ne pas décevoir leurs attentes". Et deux récitals à Lima cet été : "je suis heureux de découvrir le Pérou et suis impatient de faire la connaissance du public péruvien."
Parallèlement à sa carrière de pianiste, Jonathan Gilad est rentré à l'Ecole Polytechnique en 2001 et a obtenu le diplôme d'ingénieur de l'Ecole Polytechnique en septembre 2004. Depuis septembre 2004, il est ingénieur-élève au Corps des Ponts et Chaussées..." Mon objectif est de continuer aussi longtemps que possible à mener de front ces deux carrières comme je l'ai fait jusqu'à présent.". Toutes ces activités lui laissent malgré tout un peu de temps pour ses autres centres d'intérêts : "A part le piano et les sciences, j'aime beaucoup l'opéra et découvre depuis peu les joies du ballet. Sinon, j'aime bien les échecs et consacre le reste de mon temps libre à ma famille et mes amis."
Nouveau : Vient de paraitre en 09/2006

Félix Mendelssohn-Bartholdy
Trios avec piano N°1 et N°2
Compositeur Félix Mendelssohn-Bartholdy
Violon Julia Fischer
Violoncelle Daniel Müller-Schott
Piano Jonathan Gilad

Son répertoire

Le répertoire de Jonathan Gilad s'étend de Bach à Prokofieff..." avec une affinité plus particulière pour Mozart, Beethoven, Schubert et Brahms. Ce qui ne m'empêche pas de prendre un plaisir considérable à jouer la sonate de Liszt ou la 2ème sonate de Prokofieff. J'ai la chance d'être libre dans mes choix de programme et j'en profite donc pour ne jouer que des œuvres dans lesquelles je prends du plaisir.
Plaisir de jouer le piano que l'on retrouve dans la longue réponse de Jonathan Gilad à la question de savoir quel type de concert il préfère : "Ce sont trois plaisirs très différents mais trois immenses plaisirs. Le récital est une relation privilégiée entre le musicien, son instrument et le public. On ressent des sensations très fortes car la relation avec le public est alors très directe et étant seul en scène, on a la capacité de laisser libre-cours à sa créativité sans aucune contrainte. Le concert de musique de chambre est également un plaisir intense (quand cela se passe bien...) car il est le moment privilégié où se déroule la synergie entre plusieurs musiciens de grande qualité. C'est une sensation extraordinaire de faire de la musique à plusieurs lorsqu'on a des partenaires de qualité. De plus, le répertoire de la musique de chambre avec piano contient des joyaux de la musique. Le concert avec orchestre procure également des sensations fantastiques car il donne la sensation d'être porté par une force qu'on n' a pas en récital ou en musique de chambre. Le plaisir est d'autant plus grand qu'il y a symbiose entre les musiciens de l'orchestre, le chef et le soliste et que ,finalement, chacun des musiciens écoute les autres et réagit à chacune des inflexions de la musique."

Ses deux premiers disques chez Lyrinx reflètent son goût prononcé pour les compositeurs classiques viennois que sont Mozart et Beethoven. Son prochain disque chez Lyrinx(le troisième) sera consacré à Rachmaninoff et Prokofieff. L'enregistrement a eu lieu début mai, et sortira en octobre 2005.

Écouter Jonathan Gilad ...

Nouveau
paru en 11/2005

La magie du déchiffrage - Pascal Le Corre

Prokofiev
Sonate pour piano N°1 et N°2
Suggestion diabolique
Serge Rachmaninov
Préludes n°12 et n°5
Variations sur un thème de Corelli
Jonathan Gilad

Si Rachmaninov et Prokofiev sont tous deux des compositeurs russes du début du 20ème siècle, c'est pratiquement une génération qui les sépare (Prokofiev est né en 1871, 18 ans après Rachmaninov), aussi il n'est pas extrèmement surprenant que leurs styles diffèrent malgré ces premières similitudes. La différence de tempérament de ces compositeurs se retrouvent aussi dans les caractères opposés de leurs oeuvres : Rachmaninov est un pessimiste, introverti, dans l'héritage des compositeurs romantiques au contraire de Prokofiev, optimiste extraverti, ouvert à la modernité. Prokofiev a d'ailleurs toujours revendiqué l'originalité.

Cette originalité apparait dès 1911 dans sa seconde sonate pour piano, où son goût pour les rythmes marqués avec une grande puissance peut déjà se mesurer. Elle se confirme dans l'intensité dynamique de la célèbre "Suggestion diabolique" de l'opus 4 que le pianiste Jonathan Gilad a choisi de regrouper dans ce programme bien construit, avec des oeuvres également parmi les plus célèbres et appréciés de Rachmaninov : le dynamique prélude 12 et le prélude 5 à la consonnance espagnole qui assure la transition avec les Variations sur un thème de Corelli, Celle-ci se réfèrent en fait à un thème de la Follia (danse espagnole du 16ème siècle) qui a suscité antérieurement diverses variations de compositeurs dont Corelli (compositeur italien du 17ème siècle). C'est la dernière oeuvre pour piano seul de Rachamaninov. Elle fut composée en France mais sa première audition eu lieu à...Montréal. Que de pays concernés par une seule oeuvre et quelle originalité et grande variété de rythmes aussi dans ces 20 variations !
Le jeune pianiste Jonathan Gilad, qui en 1991, seulement âgé de 10 ans, a obtenu le prix spécial du jury du concours Mozart organisé par la ville de Paris, et a une affinité plus particulière pour ce compositeur, Beethoven, Schubert et Brahms, montre ici son plaisir et talent à interpréter également des oeuvres d'un tout autre répertoire dans ce troisième disque, édité par le label Lyrinx. Cet enregistrement est proposé en format SACD, lisible également sur un lecteur CD, afin de permettre aux heureux possesseurs d'un équipement adéquat de profiter d'un meilleur son (multicanal).
Cliquez sur l'image pour vous procurer ce disque

 

 

Mozart
Sonate n°10 K330
Sonate n°12 K332
Fantaisie K475
Sonate n°14 K457
Jonathan Gilad

Jonathan Gilad a obtenu nombreux prix pour ses interprétations de Mozart : dès 10 ans, en 1991 , le prix spécial du jury du concours Mozart organisé par la ville de Paris et en 1992, le premier prix du concours international "Premio Mozart" pour enfants de moins de 14 ans, à Genève.
Cet album permet d'apprécier la qualité de son interprétation dans son répertoire "fétiche" : la période viennoise de Mozart. Jonathan Gilad traduit les différentes humeurs de ses œuvres : tendresse, doute, mélancolie, bonheur, agitation tragique, jovialité avec une grande virtuosité.

Pour voir et écouter les autres disques enregistrés par Jonathan Gilad....cliquez ici

 



 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu
 

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

et
à partager !



 



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano