Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Georg Friedrich Haendel

1685-1759 (Allemand puis naturalisé Anglais)

Sa vie en résumé... petite biographie

Georg Friendrich Haendel est né le 23 février 1685 à Halle,en Allemagne dans une famille non musicienne,
son père était barbier chirurgien du Prince de Saxe.

Malgré les signes de son talent musical, son père le vouait plus à une carrière juridique,
cependant il l'autorisa à recevoir une formation du célèbre organiste F.W. Zachow qui lui donna un formation de l'écriture polyphonique.
Georg Friedrich Haendel devient organiste à 17 ans à Halle puis accepta un poste de second violon à l'opéra de Hambourg.
Il entreprit dès 1706 un voyage en Italie qui influenca de façon déterminante son style (il rencontra notamment Scarlatti).
Il y connut la gloire comme virtuose de l'orgue et du clavecin.

Après un court séjour à Hanovre en 1710, Haendel s'installa à Londres et acquit la nationalité anglaise.
Il prit la direction de la "Royal Academy of music" en 1719.
Il prit la direction de deux autres compagnies après la dissolution de celle-ci(en 1728).

Sa vue faiblit à partir de 1751 mais il continua de composer.Georg Friedrich Haendel meurt, aveugle, le 14 avril 1759.

A retenir parmi ses oeuvres..

Haendel fut un compositeur commercial du début à la fin, ce qui revient à dire que ses créations dépendaient de l'appui du grand public. Plus connu pour ses opéras, ses oratorios et ses cantales, ses oeuvres pour le clavecin souffrent de la comparaison avec celles de Bach. en effet, bien que son art s'inscrit pleinement dans le style baroque, il diffère de son contemporain Bach : certains ont reproché aux mélodies de Haendel d'avoir tendance à être plus simples et plus concises (ou plus populaires), son harmonie plus conventionnelle, car il préférait une texture homophonique au contrepoint..

Certains autres lui reprochent la pauvreté harmonique de sa musique pour le clavier. Cependant il sut produire ses effets par les moyens les plus simples, faisant toujours confiance à son propre sens de la musique. Il faut également lui reconnaître son talent d'improvisateur qui composait d'un seul jet omettant de mettre par écrit ses trouvailles.

L'oeuvre pour clavecin de Haendel, publiée de son vivant est réunie dans plusieurs recueils : premier recueil : Huit grandes suites,second recueil : huit suites , six fugues. D'autres oeuvres(sonates et sonatines, préludes, ...) furent publiées sans son autorisation ou après sa mort.

Pour écouter des oeuvres de Haendel

La sélection de Piano bleu....

Paru en
octobre 2009

Haendel (1685-1759)
Suites pour clavier
Racha Arodaky

Introduction "Menuet" en sol mineur(extrait suite n°1 HWV 434 cahier n°2)
Suite n°5 en mi majeur HWV 430 cahier n°1
Intermède "Allemande" en ré mineur(extrait suite n°3 HWV 428 cahier n°1)
Suite n°5 en mi mineur HWV 438 cahier n°2
Suite n°8 en fa mineur HWV 433 cahier n°1
Suite n°6 en sol mineur HWV 439 cahier n°2
Suite n°2 en fa majeur HWV 427 n°1
Intermède "Air" en ré mineur(extrait suite n°3 HWV 428 cahier n°1)
Suite n°4 en mi mineur HWV 429 cahier n°1
Dans une précédente interview Racha Arodaky déclarait que ses choix musicaux... "se font en fonction de la passion que va susciter chez moi telle ou telle œuvre." , ce disque "Suites pour clavier" de Haendel qu'elle a volontairement choisi d'auto-produire, avec toutes les difficultés que cela comporte, et ce qu'elle en dit montre combien pour cette pianiste le mot "passion" a une signification très forte, n'est pas un mot prononcé à la légère mais un embrasement effectivement vécu intensément. Une passion qu'elle nous permet de partager dans un généreux programme de plus de 70 minutes, où l'émerveillement est au rendez-vous . C'est un véritable feu lumineux aux flammes multicolores se déroulant dans toute leur splendeur, et dans lequel crépitent à rythmes variés des étincelles surprenantes que Racha Arodaky offre ici sous des doigts agiles et sensibles nous permettant d'en mesurer pleinement la richesse. Un feu d'une chaleur bienfaisante et qui contribue cependant, et heureusement, à éteindre la comparaison et l'opposition inutile entre la musique de ce compositeur et de son contemporain Bach, chacune apporte son émotion, ses réconforts et ses joies, n'est-ce pas l'important, ainsi pourrez-vous, pour ce qui concerne Haendel cette fois, en avoir une idée dans l'extrait en écoute et les vidéos de présentation plus bas....cliquez ici pour lire l'interview de Racha Arodaky, écouter un extrait et voir trois vidéos

Georg Friedrich Haendel  ( Händel )
Suites de Pièces pour clavier N°3, N°5 et N°7
Sonate HWV434 - Chaconne HWV435
Vahan Mardirossian

Le "piratage" des oeuvres d'un compositeur n'est pas né avec l'informatique, ni hier : dès 1720 Georg Friedrich Haendel écrivait dans la préface de son premier recueil d'oeuvres pour claveçin que la circulation frauduleuse de mauvaises copies de ses suites le contraignait à préparer et à surveiller lui-même la publication du volume. Les musicologues estiment que Haendel écrivit ces suites dès 1700-1710. Il est probable qu'il utilisa ces pièces à des fins didactiques. Malgré le copiage dont il fut victime ses oeuvres sont aujourd'hui beaucoup moins connues que celles de son contemporain plus célèbre : Bach, même si à l'époque elles reçurent un succès phénoménal : le nombre des éditions atteignit une quinzaine au 18ème siècle et leur popularité ne cessa pas avec la "disparition" du clavecin.Un second volume de nouvelles pièces fut publié également en 1733.
C'est du premier volume que sont extraites les trois suites (3 , 5 et 7) que le pianiste Vahan Mardirossian a choisi d'interpréter ici. La sonate HWV434 est en fait la première suite du second volume et la Chaconne Hwv 435, un des morceaux de prélidection de Haendel parait-il, est aussi extraite de ce second volume dont elle est la seconde suite. Il est vrai que dans le second voume, Georg Friedrich Haendel  prend encore plus de liberté par raport au traditionnel schéma des "suites", ne s'en tenant pas à la suite de danses : allemande, courante, sarabande, gigue.
Vahan Mardirossian partage ici un programme rarement jouer par les pianistes et permet d'apprécier la vivacité de ses pièces grâce à sa grande technicité, mais la richesse des couleurs exalte aussi tant la poésie, qui ne fait pas défaut comme par exemple la splendide allemande de la suite n°5, que les multiples voix de la célèbre Passacaille de la suite n°7 beaucoup plus rythmée et d'une grande gaieté.
Pour écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque, cliquez sur l'image.

pour écouter des disques d'oeuvres de Haendel cliquez ici

En savoir plus...

Haendel
Romain Rolland
biographie (broché).

Cet ouvrage essentiel a paru pour la première fois en 1910. Près d'un siècle plus tard et alors que l'œuvre de Haendel a retrouvé une place éminente dans la vie musicale, le Haendel de Romain Rolland garde toute son actualité. "Il y a cent ans, explique Dominique Fernandez dans sa préface, on avait de Haendel l'image d'un type guindé, pompeux, ennuyeux à force d'emphase ; une «perruque», et même un peu mitée. [...] C'était une sorte de musicien officiel, dont la grandiloquence était l'élément naturel. Telle était l'idée qu'on se faisait de Haendel lorsque Romain Rolland publia sa monographie. Il avait alors quarante-quatre ans, déjà une longue œuvre derrière lui, à la fois littéraire et musicologique, sans compter une embardée du côté de la peinture. Seul Proust, son contemporain, montra pour la musique une passion aussi soutenue. Mais, contrairement à l'auteur de La Recherche, les préférences de Romain Rolland vont à l'opéra et à l'oratorio, et l'on comprend qu'un Haendel, par les proportions épiques de ses œuvres et la foi qui les soulève, soit devenu un de ses auteurs de prédilection." Il en résulte un livre merveilleusement écrit, d'une grande pertinence de jugement, qui replace Haendel l'humaniste non loin de Beethoven, dont il serait, par bien des aspects, le plus évident précurseur.(quatrième de couverture)
Romain Rolland (1866-1944), écrivain et historien de l'an, a beaucoup écrit sur la musique. Sa grande thèse, Histoire de l'opéra en Europe avant Lully et Scarlatti (1895), déjà, a fait date. Suivront d'autres volumes importants comme Musiciens d'autrefois ou Le Voyage musical au pays du passé et une monumentale monographie de Beethoven. Son Haendel synthétise ses études sur la musique des XVIIe et XVIIIe siècles.

Cliquez sur l'image pour vous procurer ce livre
Pour en lire la préface...cliquez ici(Editeur Actes Sud )

Autres sites internet

NOUVEAU :
Handel House : Musée. Maison de Haendel à Londres
Fichier pdf très complet(de 16 pages) à télécharger depuis le site canadien "arts vivants"
...cliquez ici pour accéder à leur page d'accès au fichier pdf (page de synthèse sur Haendel)
Site de l'université du Québec, consacré à la vie et à l'œuvre de Haendel
site du musée Händel-Haus Halle

 


 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu
 

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !



Pensez à partager cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano