<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Gabriel Zufferey

Merci à Gabriel Zufferey d'avoir répondu aux questions de Pianobleu.com pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Né en 1984 à Genève, Gabriel Zufferey est de ceux qui ont grandi dans une famille de musiciens et mélomanes..."Ma mère vit de l'enseignement du piano classique. Mon père, lui, est un musicien amateur et un mélomane. C'est principalement ma mère qui, sans le vouloir, m'a amené à être pianiste. Le métier que je souhaitais faire, étant petit, était le métier de Clown ! Elle m'a fait découvrir des clowns tels que Grock ou Dimitri, jouant tous deux de la musique. A la fin d'une année de solfège, le choix d'un instrument devait se faire, et c'est le piano qui s'est imposé tout naturellement. Je souhaitais apprendre la musique pour être clown, et maintenant je suis musicien ... et je fais parfois le pitre à mon instrument ."
De l'âge de huit ans à seize ans Gabriel Zufferey suit des cours de piano classique, au Conservatoire de Genève ..."A la première ou deuxième leçon, ma professeure, Michela Cioccari, m'a dit qu'elle demandait à chaque nouvel élève qu'il lui compose un petit morceau. J'ai tout de suite pris plaisir à composer ".
Quant au jazz il s'y est intéressé deux ou trois plus tard grâce à l'écoute de disques : "Mon premier coup de coeur c'est un disque de musique afro-américaine, un album de Ray Charles. D'autres disques ont suivi : compilation de divers groupes de Louis Armstrong, Oscar Peterson en trio ou quartet, Michel Petrucciani en solo, Bill Evans et Keith Jarret – tous deux en trio, etc... J'ai aussi travaillé mon oreille en rejouant de mémoire d'abord des pièces jouées par des élèves à ma mère, puis des morceaux qui me plaisaient dans les disques de Jazz que j'avais."

Après un bref passage dans un cours porté sur la découverte des musiques improvisées de styles variés, Gabriel Zufferey prend des leçons privées et participe à des ateliers “ spécial piano ” (les élèves de piano étant accompagnés par une section rythmique) avec Michel Bastet, un pianiste bordelais ayant appris le Jazz sur le tard, ayant une grande et large connaissance de cette musique..."Les souvenirs que j'ai sont des ambiances, chez lui ou à l'AMR (Association pour la Musique impRovisée), remplies d'enthousiasme et de quelque chose de toujours festif. Il a, par dessus tout, partagé de la sincérité, de la confiance, et du rire, nécessaire à cette musique !"
Deux ans après ses premières leçons de Jazz, Gabriel Zufferey obtient le “ prix du meilleur espoir ” au Concours international de Piano Jazz Martial Solal (SACEM, Ville de Paris). Un an plus tard, à l’âge de 15 ans, il reçoit le “ Prix spécial du Jury ” au concours de Piano Solo du Montreux Jazz Festival..."Le premier concours m'a été proposé par mon ancien prof de Jazz – Michel Bastet. Le deuxième concours a suivi naturellement. J'étais jeune et je découvrais le milieu avec une naïveté qui m'a permis de jouer à peu près sans complexe.Ces prix m'ont apporté une certaine reconnaissance et aussi un encouragement pour ma musique. Au concours à Paris, j'ai pu rencontrer Daniel Humair – avec qui j'enregistrais mon premier disque cinq ans plus tard. J'ai aussi rencontré à ce concours les membres du Jury, dont Martial Solal – chez qui je suis allé prendre un cours deux ou trois ans après – mais aussi Chuck Israels (bassiste de Bill Evans), Steve Lacy ou encore Gordon Beck ; ils m'ont tous apporté quelque chose, dans leur présence, leur gentillesse, voire leurs conseils. Aussi, gagner ce premier prix à l'âge de quatorze ans m'a lancé sur scène ; j'ai maintenant derrière moi la moitié de ma vie à avoir fait des concerts, et j'en suis très heureux !"
Pour un pianiste de jazz les rencontres sont effectivement très importantes et Gabriel Zufferey a eu la chance de côtoyer rapidement de nombreux jazzmen réputés, ainsi outre ceux mentionnés ci-dessus..."Malcolm Braff, pianiste suisse, qui m'a inspiré et qui organisait de superbes jams sessions dans lesquelles j'ai pu avancer et jouer avec d'excellents musiciens. J'ai eu aussi la chance de rencontrer Franco D'Andrea lors des stages organisés à SienaJazz, en Italie, et Kenny Barron aux stages d'Interlaken, en Suisse. J'ai vécu de belles expériences avec des musiciens comme Guillaume Perret – saxophoniste, qui vient de sortir son album « Guillaume Perret & the Electric Epic » – avec qui j'ai beaucoup joué, Sébastien Boisseau et Daniel Humair (mentionné plus haut) sur mon premier disque « Après l'Orage », les musiciens ayant joué sur mon deuxième disque « Hear & Know » : Ramon Lopez, Samuel Blaser,& Patrice Moret. Tous ces musiciens – et les autres que je ne mentionne pas – m'ont apporté ce “ quelque chose ” qui se trouve en chacun de nous, légèrement différent d'une personne à l'autre, plus ou moins communicatif et chaleureux : le plaisir du partage."
En 2003, Gabriel Zufferey sort son premier album avec Daniel Humair – rencontré lors du Concours Martial Solal. Ils enregistrent en trio avec Sébastien Boisseau, contrebassiste proposé par Daniel. En un jour et demi, ils réalisent Après l’orage, doté de huit compositions de Zufferey, trois improvisations collectives, et deux standards ; le disque impressionne et reçoit plusieurs reconnaissances. Cependant ce n'est que sept ans plus tard que le pianiste enregistre en 2010 son deuxième album, en live, avec Ramon Lopez, aux batterie et percussions, Samuel Blaser, au trombone, et Patrice Moret, à la contrebasse. Avec Hear & know, Gabriel Zufferey ajoute un clavier électronique au piano.
Entre temps il part part à New York pour se ressourcer et se confronter à la scène foisonnante, il y découvre des musiciens tels que Dave Liebman, Ravi Coltrane, Ahmad Jamal, Jeff “Tain” Watts, ou encore Mike Stern, pour n’en citer que quelques uns. Il rencontre le batteur Ari Hoenig ..." Je ne sais pas s'il y a directement un avant et un après New York au niveau de mon jeu ou de ma façon de composer, mais c'était un voyage, deux,en fait , trois mois en 2009 (parti à la découverte et aux rencontres), et deux semaines en 2010 (confirmation du premier ressenti très positif) riche en expérience, qui m'a fait avancer globalement. Je suis plus sûr du chemin que je fais, et je sais que je souhaite y retourner plus longuement."

Ecouter...

Contemplation
Gabriel Zufferey
Piano solo

Puisque c'est la fête des mères ce week-end en France, il semble fort à propos de dire en premier lieu pour présenter ce disque que le pianiste Gabriel Zufferey qui a obtenu le “ prix du meilleur espoir au ” Concours international de Piano Jazz Martial Solal (SACEM, Ville de Paris) à l'âge de 14 ans et un an plus tard, le “ Prix spécial du Jury ” au "concours de Piano Solo du Montreux Jazz Festival" a eu beaucoup de chance d'avoir une maman, professeur de piano, qui a su user d'ingéniosité pour amener l'enfant qui désirait devenir clown ... derrière un piano : "Elle m'a fait découvrir des clowns tels que Grock ou Dimitri, jouant tous deux de la musique. Je souhaitais apprendre la musique pour être clown, et maintenant je suis musicien ... faisant parfois le pitre à mon instrument !"
Certes à voir le titre et la pochette de son disque ( le premier qu'il enregistre seul après deux disques avec d'autres musiciens) un joli paysage de montagne brumeux encadré d'un bleu ciel couleur réputée pour son caractère apaisant, il est difficile d'imaginer un pianiste aimant faire le "pitre" quoique peut-être proche de Erik Satie, compositeur réputé pour son humour et son ironie, dont il offre un arrangement de la "Gnossienne 3" au caractère mystique, ingénieusement couplée avec "Nardis" de Miles Davis. Le pianiste montre rapidement que, outre de belles plages de "contemplation " ainsi dès le premier titre dans le morceau éponyme composé par McCoy Tyner, ce disque contiendra quelques surprises réjouissantes et inattendues... cliquez ici pour lire la suite

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons






  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com