<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Frank Braley

Biographie

Après avoir longtemps hésité entre études scientifiques et musicales, Frank BRALEY décide de quitter l'Université pour se consacrer entièrement à la musique. Au Conservatoire National Supérieur de Paris il suit les cours de Pascal DEVOYON, Christian IVALDI et Jacques ROUVIER, avant d'y obtenir, à l'unanimité, ses Premiers Prix de Piano et de Musique de Chambre.
En 1991, Frank BRALEY se présente pour la première fois à un concours international. C'est l'un des plus prestigieux d'entre eux, le Concours Reine Elisabeth de Belgique, dont il remporte, à vingt-deux ans, le Premier Grand Prix et le Prix du Public. Le public et la presse s'accordent à reconnaître en lui un « grand » lauréat, aux qualités musicales et poétiques exceptionnelles. Régulièrement invité au Japon, aux U.S.A., au Canada et dans toute l'Europe, Frank BRALEY est partenaire de formations telles que l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National de France, le Philharmonique de Radio-France, l'Ensemble orchestral de Paris, les Orchestres de Bordeaux, Lille, Montpellier et Toulouse, l'Orchestre National de Belgique, le Philharmonique de Liège, l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, le London Philharmonic, le BBC Wales Orchestra, le Royal National Scottish Orchestra, les Orchestres de la Suisse Romande et de la Suisse Italienne, l'Orchestre de la Radio de Berlin, l'Orchestre National de Belgique, le Rotterdam Philharmonic, le Göteborg Symphony, l'Orchestre Royal de Copenhague, le Göteborg Sympohny Orchestra, le Tokyo Philharmonic, le Boston Symphony Orchestra, le Baltimore Sympony Orchestra, le Seattle Symphony Orchestra, le Los Angeles Philharmonic Orchestra... Il a joué sous la baguette de chefs comme J-C CASADESUS, Stéphane DENEVE, Charles DUTOIT, Armin JORDAN, Hans GRAF, Gunther HERBIG, Christopher HOGWOOD, Eliahu INBAL, Marek JANOWSKI, Kurt MASUR, Sir Yehudi MENUHIN, Michel PLASSON, Yutaka SADO, Michael SCHONWANDT, Antonio PAPPANO, Walter WELLER...
Frank BRALEY a effectué des tournées dans le monde entier : en Chine avec l'Orchestre National de France et Charles DUTOIT, au Japon et en Chine avec l'Orchestre National du Capitole de Toulouse et Michel PLASSON, en Italie avec l'Orchestre Français des Jeunes et Emmanuel KRIVINE, puis avec l'Orchestra di Padova e del Veneto, à Paris et Francfort avec l'Ensemble Orchestral de Paris et John Nelson. Il a joué au Festival de Tanglewood (USA) avec le Boston Symphony dirigé par Hans GRAF et en septembre 2003, il participe à l'inauguration de la nouvelle salle de Carnegie Hall, le Zankel Hall, à New York avec l'Ensemble Intercontemporain.
En récital, Frank BRALEY a joué à Paris, Londres, Amsterdam, Bruxelles, Hanovre, Ferrare, et en duo avec Renaud CAPUÇON à Amsterdam, Athènes, Birmingham, Bruxelles, Rome, Florence, Trieste, New York, Washington, Paris, Vienne... En musique de chambre il a également pour partenaires Renaud et Gautier CAPUÇON, Maria Joao PIRES, Augustin DUMAY, Paul MEYER, Gérard CAUSSE, Eric LE SAGE, Emmanuel PAHUD, Mischa MAISKY, Yuri BASHMET...
Outre son activité régulière de soliste, Frank BRALEY se passionne pour des projets originaux : il participe notamment à une intégrale des Sonates de Beethoven, donnée en 2004 au festival de La Roque d'Anthéron ainsi que dans plusieurs villes françaises, à Rome et au Brésil et en 2005 à Bilbao, Lisbonne et Tokyo.
Sa discographie comprend : chez Harmonia Mundi, la Sonate D.959 et les Klavierstücke D.946 de Schubert, (Diapason d'Or) - qui lui valurent des comparaisons flatteuses avec Claudio Arrau, Alfred Brendel, Radu Lupu, Andras Schiff -, l'oeuvre pour piano de Richard Strauss, enregistrement salué jusque dans les colonnes du New York Times, des sonates de Beethoven (op. 27/2 « Clair de lune », op.57 «Appassionata » et opus 110), un récital Gershwin et le Double Concerto de Poulenc (BMG – Prix Caecilia en Belgique, Diapason d'Or). Chez Virgin Classics, il a enregistré la musique de chambre de Ravel avec Renaud et Gautier Capuçon, Le Carnaval des Animaux de Saint-Saëns (« Choc » du Monde de la Musique, « Recording of the month » de Gramophone), la Truite de Schubert (Virgin Classics), Chez Naïve : le DVD Liszt- Debussy-Gershwin (Choc - Monde de la Musique). Cher Virgin : les trios de Schubert avec Renaud et Gautier Capuçon. Dernier enregistrement : les Danses Hongroises avec Nicholas Angelich.

Ecouter...

Paru en janvier 2011

Beethoven
Sonates pour piano et violon
Renaud Capuçon et Frank Braley

Le violoniste Renaud Capuçon s'est associé au pianiste Frank Braley pour interpréter l'intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven en disque et en en concert depuis plusieurs années .
Ces dix sonates illustrent l'importance croissante que va connaître le violon au tournant des XVIIIe et XIXe siècles : sous l'influence de Viotti et de Mozart, cet instrument a gagné en autonomie et a inspiré des compositions de plus en plus virtuoses. Les trois premières sonates composées par Beethoven furent froidement accueillies, des commentaires de presse lui reprochant d'avoir introduit des modulations trop étranges et des mélodies trop savantes. Deux ans plus tard La sonate opus 23 et la sonate opus 24 furent achevées en 1801 , la première fut quant à elle mieux accueillie et elle s'est imposée comme un chef d'oeuvre du genre, La sonate opus 24 quant à elle s'est vu attribué un titre " Le printemps " après la mort de Beethoven, ce qui était souvent donné dans un esprit " marketing " et destinait donc plus cette sonate à être le chef d'oeuvre ce qu'elle est en fait par son caractère ensoleillé... Les trois sonates de l'opus 30 sont quant à elles un peu plus sombres mais cache aussi des moments ironiques pourtant elles ont été composées peu de temps après les précédentes mais achevées lors de l'été 1802 pendant laquelle Beethoven a écrit le célèbre " Testament de Heilingstadt " alors qu'il n'a plus d'espoir sur sa surdité. La neuvième sonate " à Kreutzer " est sans doute la plus célèbre car elle est très virtuose et violente , un véritable combat entre le violon et le piano, cependant Frank Braley dans la vidéo de présentation de cet enregistrment ( voir plus bas)montre une préférence pour la dixième qui prend une proportion différente à son avis lorsqu'elle est jouée dans le cadre d'une intégrale.
Si les premières sonates de Beethoven offrent au piano un rôle de premier plan, les suivantes accordent un statut équivalent aux deux instruments, amenant les solistes à se partager le discours musical....cliquez ici pour lire la suite

Sélection du mois
Avril 2005

"Classiquejazz
ou
Jazzclassique"

George Gershwin
Rhapsody in blue - An american in Paris
Sleepless Night - 3 Préludes - Merry Andrew...
Frank Braley

Difficile de dire si Gershwin est un compositeur classique ou jazz, a priori la seconde solution semblerait la bonne mais les disques de George Gershwin sont indifféremment classés dans la rubrique classique ou jazz. Amusez-vous à faire le test sur le site de la Fnac par exemple....cliquez ici et voyez le résultat ! Il semble que selon l'interprète le disque sera classé en rayon classique ou au contraire jazz. Le disque interprété par George Gershwin lui-même étant classé en rayon ""jazz". Qui sait si un jour les responsables de rayons ne finiront pas par prendre l'initiative de regrouper ces deux "étiquettes" car l'on découvre chaque jour des oeuvres"métissages" de jazz et musique classique. Dans ce cas précis, probablement parce que l'interprète Frank Braley, premier lauréat, à vingt ans, du concours Reine Élisabeth 1991, est renommé pour ses interprétations de compositeurs classiques, le disque est donc en rayon "classique". Il est vrai que Frank Braley n'est pas ce qu'on appellerait un jazzman "pur" puisqu'il n'improvise pas, mais on pourrait rétorquer qu'il existe des compositeurs considérés "classique" qui improvisent...
A l'origine "song-plugger"(annonceur de chansons) dans le magasin d'un éditeur, George Gershwin jouait à la demande les nouvelles publications, ou tout autre partitions du fonds,n'hésitant pas parfois à improviser. C'est deux ans plus tard, à l'âge de 18 ans, en 1917, que sa propre première oeuvre fut éditée. Mais c'est à la "Rhapsody in blue"(construite comme un concerto) qu'il doit son succès en 1924. Outre de nombreuses comédies musicales et des mélodies pour film et revues (dont son frère Ira fit parfois les paroles), il a composé un célèbre poème symphonique : "un américain à Paris" dont Frank Braley interprète ici une difficile transcription( ou plus exactement une des nombreuses versions) pour piano solo à trois portées, un opéra "Porgy et Bess", un concerto en Fa pour piano.... au final une oeuvre mélange de jazz, ragtime et classique.
Avec ce programme d'oeuvres symphoniques "transcriptes" par le compositeur pour le piano solo, ou des chansons issues de ses "musicals", Frank Braley a selon ses propos, reportés dans le magazine "Le Monde de la musique", souhaité enregistrer un disque qui "serait du pur plaisir" et "qu'on puisse écouter le matin pour se mettre en forme et le soir pour mettre de l'ambiance, quelque soit son humeur". Il est vrai que la musique de Gershwin dégage beaucoup de joie, peut-être finalement faudrait-il créer un rayon "musique joyeuse" ? En tout cas , c'est le moment propice pour la découvrir plus largement sous les doigts d'un pianiste qui manie le swing avec une grande agilité...cliquez vite sur l'image pour en écouter des extraits et vous procurer ce disque !

A voir : en 1992 : Le pianiste Franck Braley

Actualité de mars 2012
A voir
ci-dessous le pianiste Frank Braley dans l'interprétation du triple concerto de Beethoven lors de ce concert :
Bernard Haitink et le Chamber Orchestra of Europe interprètent le Triple Concerto de Beethoven
Avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, et Franck Braley
Description
Trois représentations d’exceptions pour clore une entreprise exceptionnelle : l’interprétation de toutes les symphonies de Beethoven par le Chamber Orchestra of Europe sous la direction de Bernard Haitink. C’est la seconde fois que l’Orchestre s’attaque à l’œuvre symphonique de Beethoven. L’ensemble en a même déjà gravé l’intégrale, sous la direction de Nikolaus Harnoncourt, dans une approche moderne, restreinte, et « dépoussiérée », en quête des conditions d’origine d’exécution. C’est fort de cette expérience qu’ils se confrontent à Bernard Haitink, un chef plutôt connu pour les interprétations classiques et rigoureuses de l’œuvre de Beethoven qu’il a mené pendant plus de 20 ans à la tête de l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam.
L’ouverture d’Egmont est l’une des plus fameuses de Beethoven, se trouve dans la lignée de sa 5e symphonie : puissante, expressive, héroïque. Le thème s’y prête : la symphonie a été composée pour accompagner la pièce de Goethe du même nom qui narre les aventures du comte d’Egmont.
Œuvre antérieure, le Triple concerto est contemporain de la 3e symphonie dite « Symphonie héroïque ». L’orchestre accueille pour l’occasion la « dream team » Capuçon (Renaud au violon, Gautier au violoncelle) et le pianiste Franck Braley.
Composée dans la foulée de la 5e, la 6e symphonie, dite « Pastorale » tranche beaucoup avec les symphonies précédentes. Notamment par son programme. Alors que Beethoven écrivait jusqu’à présent de la musique pour la musique, la Symphonie pastorale fait écho aux phénomènes du monde, et notamment au rapport à la nature.
Programme :
Ludwig van Beethoven
Egmont, ouverture
Triple Concerto
Entracte / Pause
Symphonie n°6 “Pastorale”
... Ce concert n'est plus disponible sur internet.

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons






  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com