<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Aurèle Marthan

Merci à Aurèle Marthan d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Son parcours commenté

Né le 24 décembre 1986 à Paris. Aurèle Marthan débute le piano à l’âge de 4 ans. "J'ai découvert le piano à 4 ans en m'amusant sur un petit piano, jouet d'enfant. Deux de mes oncles sont des musiciens amateurs de jazz. Ma mère me passait de l'opéra lorsque j'étais dans le berceau ."
Après des cours particuliers il intégre Le conservatoire de Bayonne à l'âge de 6 ans..."Je garde dans l'ensemble de bons souvenirs de mes années au conservatoire de Bayonne (Biarritz et Saint Jean de Luz), en fait j'ai de très bons souvenirs de la chorale et du solfège qui étaient très animés et donc beaucoup plus excitants que mes cours de piano qui étaient plus stricts et où j'étais seul face au prof ! C'est comme les sports co et les sports individuels ... mais ma préférence s'est inversé vers mes 13-14 ans. Le répertoire est devenu plus intéressant lorsque j'ai commencé à aborder les œuvres importantes, j'avais cependant une préférence pour les romantiques !"
Après ces études musicales au CNR de Bayonne, Aurèle Marthan poursuit sa formation auprès de Denis Pascal au CNR de Rueil-Malmaison où il obtient un 1er prix d’excellence et de perfectionnement et un 1er prix à l’unanimité dans la classe de Musique de Chambre de Michel Moraguès..."Le CNR de Rueil était un petit cocon qui m'a permis de m'épanouir ! L'enseignement de Denis Pascal a été une révélation et révolution pour moi tant sur le plan technique que musical ! C'est un grand artiste et un pédagogue rare doté d'une sensibilité, d'une humilité et d'une intelligence très inspirantes ! Ce sont mes meilleurs souvenirs de mon apprentissage d'un point de vue humain et pianistique. Je continue aujourd'hui de temps en temps à le voir et lui roder mon programme ce qui me permet de " revenir aux sources !. Les cours de musique de chambre de Michel Moraguès étaient une très appréciable " bouffée de musique" "
C'est ensuite au CNR de Paris, sous les conseils de Paul Meyer et Eric Le Sage qu'Aurèle Marthan développe sa passion pour la musique de chambre au sein de plusieurs formations de la sonate au sextuor. Il fonde ainsi le trio Bel Air avec la flûtiste Mathilde Caldérini et la violoncelliste Zoé Karlikow...."J'ai bénéficié de leurs conseils en musique de chambre au sein de 3 formations ( 2 pianos, quintette à vent et piano et trio flûte, violoncelle, piano ). Les cours étaient géniaux, Eric Le Sage et Paul Meyer très complémentaires ! Cela a été un bon coaching pour la rigueur et pour tenter d'être le plus possible à l'écoute de mes partenaires. Pour un pianiste cela est très formateur de jouer avec des vents et d'avoir des conseils d'un instrumentiste à vent essentiellement pour le phrasé et la respiration ! Après ce cursus, nous avons continué à les voir avec le trio Bel Air ! "
Passionné par la diversité des influences, Aurèle Marthan s’imprègne de la technique et de la sensibilité russe en travaillant alors auprès d'Elena Rozanova...." Les cours que j'ai eu avec Elena Rozanova, juste après mon cursus à Rueil m'ont permis de commencer à consolider ma technique et de me canaliser. Elle m'a appris à mettre plus de poids dans les notes notamment pour le répertoire qui le requiert et à m'écouter davantage ce qui permet plus de contrôle. Je lutte toujours contre le dépassement de la vitesse autorisée pour éviter les crashs ! Concernant l'âme russe et le besoin de transmettre de fortes émotions et atteindre le sommet de l'expressivité en utilisant tout le bras et les doigts pour timbrer au maximum la ligne mélodique pour avoir des plans sonores bien définis et contrastés entre les voix de la main gauche et celle de la main droite, et chanter les différentes voix en favorisant la plus part du temps la ligne mélodique sans rien lâcher pour avoir un phrasé et une ligne continus, je cherche à m'en inspirer !"
C’est ensuite en Italie qu’il suit les cours du Maestro Maurizio Baglini et de Piero Rattalino à “l’Istituto Superiore di Studi Musicali Claudio Monteverdi di Cremona“ et reçoit à l’issue de sa licence les félicitations du jury...."Denis Pascal m'en avait beaucoup parlé et m'avait vivement conseillé d'aller le voir. C'était pour moi un peu m'éloigner du parcours "académique français " mais l'occasion de m'ouvrir à de nouveaux horizons musicaux et humains dans un autre pays afin d'élargir mon réseau professionnel qui est en construction permanente. D'un point de vue pédagogique l'écouter et le voir jouer valait tous les discours ! Ça m'a beaucoup motivé ! Le son qu'il projète en jouant est incroyable ce qui m'a fait prendre conscience que le piano pouvait sonner et projeter beaucoup plus sans aucune dureté ! Sa singularité le porte à mettre l'accent sur la personnalité artistique et la sensibilité de l'interprète qui à mon sens sont des qualités essentielles que je partage ! Et puis j'ai enregistré mon premier disque consacré à Ravel grâce à lui ! L'istituto Superiore Di Studi Musicali Claudio Monteverdi dans lequel il enseignait (car il n'enseigne plus ) était à Cremona et très réputé pour sa classe de violon et violoncelle dont Salvatore Accardo et Rocco Filippini s'occupent. Je n'y ai pas trouvé beaucoup d'émulation au sein de la classe de piano car Maurizio avait très peu d'élèves qui n'habitaient pas Cremona, et qui n'utilisaient les studios de travail de l'Institut, "ma la vita era bella !"
Je suis rentré au CNSM(conservatoire national de musique et danse de Paris) en 2010 dans la classe de musique de chambre de Philippe Bernold et Emmanuelle Bertrand..."Vers la fin de ma licence en Italie , j'ai eu envie avec les autres membres du trio Bel Air créé quelques années auparavant(le violoncelliste Michael Bialobroda qui était étudiant au CNSM, et la flûtiste Mathilde Caldérini qui vient de terminer son Master au CNSM), d'avoir des cours de musique de chambre réguliers, pour préparer nos concerts et d'éventuels concours ! J'ai beaucoup aimé ces années au CNSM, le cursus est beaucoup plus "cool" que lorsque l'on y est en instrument seul mais très enrichissant et propice aux rencontres !"
En 2011, il est le seul français quart de finaliste du Concours International de piano Clara Haskil, ce qui lui permet d'avoir son premier interview et jouer en direct de la Radio Suisse Romande. Il est réinvité par Yves Bron dans son émission “Magma”, ainsi que sur France Musique chez Gaëlle Le Gallic..."Je garde une excellent souvenir de ce concours ! Je me souviens encore de ma joie au moment où je venais d'apprendre que j'avais été sélectionné pour y participer et que j'étais le seul français ! C'était le premier concours important que je faisais, le stress était grand ! C'était une très bonne expérience et un moyen de me confronter à d'autres jeunes pianistes. Je trouve ça dommage qu'aujourd'hui une carrière soit basée principalement sur des concours mais la compétition s'avère néanmoins être un outil essentiel pour avancer ! Les concours permettent d'enrichir son répertoire, de se confronter à d'autres jeunes pianistes et d'appréhender la scène dans les conditions les plus difficiles ! J'ai le projet d'en faire quelques uns en 2015 !"
Il suit pendant deux ans une formation à la Royal Academy of Music de Londres ..." C'est comme on dit un enseignement "à la russe"... J'en avais besoin pour être coaché après mes années de musique de chambre au CNSM où je n'ai pas eu de cours de piano proprement dits. Mon professeur Tatiana Sarkissova est la femme de Dmitri Alexeev, tous deux anciens élèves de Dmitri Bashkirov au Conservatoire de Moscou. C'est d'une rigueur implacable et d'une honnêteté sans faille, et d'une extrême sensibilité tout au service de la musique ! Rien ne lui échappe et rien ne doit être laissé au hasard, elle essaie de me faire prendre conscience du moindre détail, tout pour plus de solidité et de confiance au moment du jeu ! J'ai pu bénéficier aussi des masterclasses de Pascal Devoyon et d'Imogen Cooper au sein de l'Academy. Je viens de terminer mon master en juin 2014 !". Quant à sa rentrée en septembre... il lui reste plusieurs options à déterminer !

Son répertoire, son festival, ses concerts...

Aurèle Marthan est depuis quelques années invité à se produire en soliste et en tant que chambriste en France et à l’étranger : à Paris, salle Pleyel, Radio France, Hôtel de Soubise, Musée National de Marine, en Alsace au Festival International “Les Musicales du Parc de Wesserling”, à Chambéry aux Rencontres Artistiques de Bel Air, au Festival Debussy de Châteauroux, à Saint-Jean-de-Luz dans le cadre de l'Académie International de Musique Maurice Ravel, au musée de Guéthary,  en Italie au Théâtre de Cremona et au Fazioli Hall de Milan, en Corée du Sud au Geoje Art Center et au Busan Cultural Center, à Londres, à l'Institut Français de Vienne en Autriche... Interrogé sur son meilleur souvenir de concert il confie :"C'est sans doute une tournée en musique de chambre avec des amis en Corée du Sud ! Les salles étaient impressionnantes et le public incroyablement enthousiaste ! Les artistes européens en Asie sont accueillis comme des stars de la pop ! Ça m'a beaucoup plu !"
En 2013, Il fonde le festival “Classic à Guéthary” dont la première édition a eu lieu en août 2013 et pour lequel il assure la direction artistique. Il s'y est produit avec des artistes tels qu’Eric Le Sage, Henri Demarquette, Olivier Charlier, Edgar Moreau, Adrien Boisseau et Mathilde Caldérini..."Ce Festival "Classic à Guéthary" que j'ai fondé en 2013 a eu lieu grâce à l'aide d'un mécène qui n'a malheureusement pas pu m'aider pour cette deuxième édition d'août 2014, créant lui même son propre Festival ! Mais ça ne m'a pas empêché de continuer sur ma lancée pour cet été 2014 et les éditions à venir ! La première édition d'août 2013, était consacrée à la musique française et espagnole de 1850 à nos jours dans laquelle j'ai voulu mélanger la jeune génération d'interprètes et les artistes "confirmés" avec Eric Le Sage, Henri Demarquette, Olivier Charlier et Edgar Moreau, Adrien Boisseau, Sélim Mazari, Mathilde Caldérini et moi même. La deuxième édition d'août 2014 sera essentiellement composée de la jeune génération d'interprètes, le 22 août prochain, autour d'une soirée Carte blanche à la nouvelle génération de musiciens ! Mathilde Caldérini à la flûte, Michael Bialobroda au violoncelle et moi même au piano."
Son premier disque Ravel a été enregistré au Fazioli Concert Hall à Sacile en Italie . Il est sorti dans les bacs avec le label Polymnie en novembre 2013. Aurèle Marthan est soutenu depuis janvier 2013 par la Fondation Zaleski et vient d’intégrer « Talent Unlimited » à Londres..."La Fondation Zaleski m'a très généreusement aidé à financer mes deux années à la Royal Academy of Music de Londres ! Quant à "Talent Unlimited", c'est une sorte d'agence artistique à Londres qui soutient aussi de jeunes artistes sur le plan financier. J'y suis rentré grâce à mon premier disque Ravel qui a plu à la fondatrice et qui commence à me faire jouer en Angleterre. J'ai notamment eu un récital le 6 août 2014 à St Jame's Church Piccadilly à Londres dans la série des "Lunchtime Recitals" et au cours de la saison prochaine un récital au Steinway Hall de Londres."
Pour Aurèle Marthan la musique de chambre est un grand moment de partage musical et humain, qui est , musicalement extrêmement porteur, mais il apprécie bien sûr toute forme de concert et aimerait avoir plus souvent l'occasion de jouer avec un orchestre : " Mes partenaires privilégiés sont les membres de mon trio et particulièrement Mathilde Caldérini avec qui je joue aussi en sonate. Nous avons plusieurs projets discographiques, en trio, et en sonate et notamment un projet début 2015 avec un violoncelliste italien avec lequel j'ai fait mes études à Londres, Alberto Casadei, pour enregistrer avec orchestre et en sonate avec lui la musique de Darius Milhaud. Le "must" est le concerto pour piano et orchestre, les sensations sont décuplées ! Je n'en ai pour l'instant pas fait suffisamment mais je vais y remédier et avec ce projet Milhaud ça sera l'occasion d'en faire davantage ! J'adore les récitals solo bien que plus stressants pour moi car je suis seul face au piano à raconter quelque chose en essayant de transmettre et de dévoiler toutes mes émotions au public, ce qui est très intime. Je suis plutôt d'une nature à vouloir être bien entouré dans la vie de tous les jours, c'est donc aussi un peu la même chose dans la musique et quand il s'agit de jouer en musique de chambre ou avec orchestre où tous les instruments me portent et m'entraînent musicalement, je suis comblé ! "
Ce qui nous amène à son répertoire de prédilection : "Mes concerti pour piano de prédilection sont les concerti de Mozart et les deux de Chopin qui sont d'une pureté, d'une simplicité, d'une beauté et d'une poésie incroyable. Sans parler du 2ème de Brahms qui est un sommet de magnificence ! En ce qui concerne la musique de chambre, les trios, quatuors et quintettes de Schubert, Schumann et Brahms sont dans mes favoris. Quant à la musique pour piano seul, j'aime beaucoup de périodes, je suis en ce moment immergé dans Schumann et Mozart !"
A côté du piano qui occupe la majorité de son temps, Aurèle Marthan se consacre, quand il le peut, principalement au sport : Tennis, golf, surf, snowboard, ..." D'une certaine manière ils sont utiles pour la musique pour la concentration, la condition physique et le moral ! " , et comme il a aussi une passion pour le chant et la direction d'orchestre, on devine qu'en fait la musique laisse très peu souvent la place au sport.

Ecouter... et voir

Maurice Ravel ( 1875-1937)

Miroirs
Sonatine
Jeux d'eau
Pavane pour une infante défunte

Aurèle Marthan , piano

A découvrir ce récent, et premier, disque du pianiste Aurèle Marthan, qui a créé un festival l'année dernière dont la seconde édition aura lieu le 22 août 2014 Guéthary. Ce pianiste, qui a suivi des études musicales au CNR de Bayonne avant de se perfectionner dans d'autres conservatoires et académies en France, Italie et Angleterre, a choisi d'enregistrer des oeuvres de Ravel qui le ramène à un univers qui lui est cher : celui des paysages de la côte basque. Cet enregistrement, réalisé au Fazioli concert hall à Sacile (Italie) et publié par le label Polymnie, regroupe des oeuvres que Ravel a toutes composées avant 1906 : Miroirs, un "chef d'oeuvre incontesté ", Sonatine , créée pour un concours, elle est parfois décriée mais suscita lors de sa sortie une grande admiration, Jeux d'eau , encore un chef d'oeuvre de Ravel, et la Pavane pour une infante défunte, qui a un grand succès que ce soit dans sa version pour piano ou orchestrale mais dans laquelle pourtant Ravel percevait des défauts. Quant à lui ce premier disque a valu à Aurèle Marthan déjà nombreux éloges tout à fait mérités. Aurèle Marthan a bien voulu répondre à quelques questions pour présenter son parcours ainsi que ce disque dont vous aurez le plaisir de pouvoir écouter deux extraits plus bas dans cette page, n'hésitez pas à vous le procurer pour en apprécier vraiment la très belle sonorité et les nuances de son jeu !...cliquez ici pour lire la suite et écouter les extraits

Prochains concerts

07 MAR 2015 Récital en sonate avec Mathilde Caldérini - Aix-les-Bains - 18h00 Casino d'Aix-les-Bains 16 MAR 2015 Récital Steinway Hall - UK - 19h00 Londres
19 MAR 2015 Concert de Printemps, en sonate avec Mathilde Caldérini - CNSM de Paris - 19h00 Paris - CNSM, Salle d'Orgue
12 MAI 2015 Récital au Château Bardins - 20h30 Bordeaux
13 MAI 2015 Récital aux Rencontres d'Orion - 19h30 Château d'Orion
11 AOÛ 2015 Festival Classic à Guéthary - 3ème édition (11,12,13 août) - 20h00 Guéthary - Église, Musée
12 AOÛ 2015 Festival Classic à Guéthary - 3ème édition (11,12,13 août) - 20h00 Guéthary - Église, Musée
13 AOÛ 2015 Festival Classic à Guéthary - 3ème édition (11,12,13 août) - 20h00 Guéthary - Église, Musée
07 OCT 2015 Récital Salle Cortot - Les Nouveaux Virtuoses - 20h30 Paris
10 OCT 2015 Carte Blanche au Festival "Le Classique c'est pour les vieux" - 20h00 Paris
11 OCT 2015 Carte Blanche au Festival "Le Classique c'est pour les vieux" - 20h00 Paris
A voir Rencontres Artistiques de Bel-Air "Flûtes et Bulles" performance Salle d'orgue de Bel-Air, 12 mars 2011 Mathilde Caldérini, flute Zoé Karlikow, violoncelle Aurèle Marthan, piano

En savoir plus

Visitez le site internet d'Aurèle Marthan...cliquez ici


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !

Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons






  et... Partagez cette page !



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com