<
Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Hélène Couvert

Merci à Hélène Couvert d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie commentée

Hélène Couvert est née le 30 décembre 1970 à Aulnay-sous-bois. Ses parents n'étaient pas musiciens mais... "Ils avaient pratiqué d'un instrument chacun étant jeunes et étaient restés très très mélomanes. J'ai des artistes dans mes aïeuls (pianiste, violoniste, sculpteur). Je suis la 4ème sur 5 enfants et mes frères aînés jouaient déjà d'un instrument, mes parents m'ont tout naturellement inscrite au conservatoire de musique de notre ville". Ce sont eux qui ont choisi pour leur fille l'instrument piano qui prend ses premières leçons : "Pourquoi le piano? Je ne sais pas!!!! Les garçons faisaient tous d'un instrument à cordes et alors, peut-être que mes parents ont eu envie de changer ! Toujours est-il qu'ils ont choisi pour moi et j'en étais ravie. Et toujours aujourd'hui ! J'ai donc fait un an de solfège d'abord, comme tous les enfants mais un peu plus tôt que la moyenne (5 ans 1/2). Je m'en souviens, car je ne savais pas encore écrire et j'étais donc dispensée des leçons de théorie !"
Hélène Couvert poursuit ensuite ses études de piano dans la classe de Dominique Lenert-Mercier : "Il m'a tout appris jusqu'à mon entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris." En parallèle, elle suit des études générales jusqu'au Bac mais elle confie : "Aussi loin que je puisse me souvenir ; j'ai toujours voulu être pianiste ! C'était une évidence ! Naturel ! En fait je ne me voyais rien faire d'autre.". Elle rentre en 1988 au CNSMDP dans la classe de Dominique Merlet ..."Là, j'ai également suivi les cours de musique de chambre de Christian Ivaldi et ceux de déchiffrage de Sylvaine Billier. J'ai également eu la chance d'avoir les cours d'une assistante formidable : Marie-Claude Equoy ! C'était une époque très dynamisante !".
En 1991, elle obtient deux premiers prix à l’unanimité et entreprend un cycle de perfectionnement avec Jean Moullière, tout en suivant les conseils de Jacques Rouvier et Marie-Françoise Bucquet :"Jacques Rouvier m'a aidé à prendre de la distance (dans le bon sens du terme). A contrôler ce que je voulais faire...C'était important ! Quant à ma rencontre avec Marie-Françoise Bucquet, elle a été salvatrice pour moi à un moment de doutes. Elle m'a donné confiance (primordiale pour un artiste) et m'a ouverte à de nouveaux horizons musicaux ! Elle est aujourd'hui encore une personne qui m'est chère !"
Séjournant durant un an sur les rives du lac de Côme, à la fondation Theo Lieven elle reçoit les conseils de Dimitri Bashkirov, Andreas Staier, Alicia de Larrocha, Leon Fleisher : "C'est grâce entre autre à Leon Fleisher que je suis allée dans cette fondation : j'ai eu la chance de pouvoir lui jouer quelque chose(en l'occurence la sonate en Mib M Hob XVI/49) et cette rencontre a été un véritable déclencheur pour moi. Presque une révélation ! Cet homme immense a l'art de vous révéler à vous-même ! En ce que vous avez de mieux et de moins bien ! Mais toujours est-il qu'il m'a encouragé et que j'ai pris comme un nouveau départ ce jour-là !"
En 1996, elle forme un duo avec la flûtiste Juliette Hurel. Cette formation obtient plusieurs récompenses dont le premier prix au concours international de musique de chambre de Paris. Elle joue également avec le violoncelliste Henri Demarquette . Elle a réalisé avec eux plusieurs disques pour Lyrinx, Naïve et Zig Zag Territoires . "C'est important pour moi. Je joue effectivement beaucoup avec Juliette Hurel que je connais depuis de nombreuses années. Nous sommes amies et complices musicalement, toujours contentes de nous retrouver pour faire de la musique ! Juliette comme Henri sont de grands musiciens. Leurs sensibilité me parle et me touche donc ! Tous deux possèdent un son merveilleux... "

Parallèlement à son activité de concertiste Hélène Couvert enseigne également à Courbevoie : "La scène apporte énormément à l'enseignement et réciproquement. J'essaie surtout que mes élèves aillent au-delà d'une réalisation technique, et qu'ils cherchent le sens de l'œuvre et ce qu'ils ont envie d'exprimer !"
Si la musique et la vie privée occupe déjà tellement Hélène Couvert elle confie : "La musique classique me comble , il m'arrive naturellement d'écouter parfois du jazz ou de la musique du monde mais c'est quand même bien moins fréquent. J'aime aussi énormément lire: essais philos, histoire, romans. Je suis également de près l'actualité et les articles s'y rapportant."
Hélène Couvert joue régulièrement en France et à l’étranger : invitée de nombreux festivals français : La Roque d’Anthéron quatre ans de suite, Piano en Valois, Festival de Radio France et de Montpellier, Piano aux Jacobins..., elle part également en tournée aux Pays-Bas, en Espagne, à Hong Kong, en Lituanie, en Pologne..."Je donne une bonne vingtaine de concerts par an et je suis heureuse de pouvoir le faire , car malgré tout le plaisir qu'on peut avoir dans son studio de travail , ce qu'on fait et qu'on appelle notre métier n'a son sens et sa vraie mesure qu'au contact d'un public, que se soit pour 3 'auditeurs ou beaucoup plus ."
Sa réponse à la question de savoir s'il est des salles où elle préfère jouer montre aussi combien chaque concert lui est important et le plaisir qu'elle a à être sur scène :"En tant que pianiste c'est vrai qu'on a de la chance , vous ne transportez pas votre instrument, il vous attend docilement dans la salle de concert et vous ne vous rongez pas les ongles en aspirant à un Stradivarius car vous êtes traités à la même enseigne sur scène (pas forcement l'instrument que vous avez chez vous car il n'y a pas deux instruments qui aient la même personnalité - et oui , il n'a pas que la personnalité du pianiste mais celle de l'instrument également, la prendre en considération et la comprendre et c'est faire corps avec, sinon vous allez contre et il y a peu de chance que l'harmonie idéale rêvée entre l'homme, la musique et le piano puisse naître quand vous êtes dans la lutte. Tout cela vous force à vous adapter à chaque fois d'un côté à l'instrument , d'un autre côté à la relation entre l'acoustique, l'esthétique de la salle et le répertoire que vous jouez ; finalement chaque souvenir de concert tient à cette relation , à cette histoire - on ne va pas verser dans le glamour et dire " d'amour " - néanmoins une histoire faite d'émotion et de découverte : le piano, l'espace et l'expression qu'il suggère , le public et la perception qu'on s'en fait. Et l'histoire n'est jamais du "redit" en fonction de ces paramètres , que ce soit l'acoustique légendaire du Concertgebow ou le charme unique du plein air de la Roque d'Anthéron ".
Son meilleur souvenir de concert est lié à Mozart..."Le concerto en La Majeur , K 414 joué à Reims lors des Flâneries , où la collaboration avec l'Orchestre de Chambre d'Auvergne et son chef Arie van Beeck fut totale, complice , enthousiasmante à tous les niveaux. Faire de la musique ensemble c'est beau mais c'est encore mieux quand on parle la même langue du point de vue musical." Quant aux pays où elle aimerait avoir l'occasion de jouer, Hélène Couvert répond :"Je me sens assez proche du répertoire germanique il est vrai que j'aimerais avoir des opportunités de jouer en Allemagne, toujours un grand pays musical. Comme il est toujours plaisant que l'utile se joigne à l'agréable , le dépaysement extra continental -Japon , USA me feraient également très envie" . Un concert à venir lui tient particulièrement à coeur :" Le 24 février 2009, je donnerai le triple concerto de Vincent D'Indy et je suis très curieuse, car c'est une formation et un répertoire que je méconnais totalement !"

Son répertoire, son interprétation...

Mozart ainsi qu'en règle générale, les compositeurs allemands tiennent une place prépondérante dans le répertoire d'Hélène Couvert.." J'ai toujours été plus intéressée par le contenu que par la beauté du contenant ! Haydn, Mozart , Beethoven, Schumann restent des piliers dans mon répertoire mais en plus de Janacek , le vingtième siècle m'attire énormément avec Debussy , Berg , Bartok ,Ligetti."
Le programme de concert dont elle rêve : "C'est un maximum de concertos de Mozart avec orchestre. La profondeur, la transparence, la grâce infinie dans la joie ou la tristesse, tout est là, que demander de plus ?"

Interrogée sur sa façon de travailler, Hélène Couvert confie :"J'aime bien apprendre la partition avant d'écouter , de lire ou de voir quoi que ce soit en rapport. J'ai déjà mon bagage et j'aime l'utiliser avec mon instinct en premier ! Cela fait, je lis , j'écoute d'autres œuvres, les mêmes œuvres par d'autres artistes..."
Quant à ce quoi elle attache le plus d'importance dans ces interprétations :" La libération totale de tout ce qui peut entraver la transmission de l'émotion et la justesse des sentiments. L'émotion est la seule chose qui nous différencie encore des machines, on aurait tort de ne pas y prêter toute notre énergie. Sa beauté est faite de faiblesse, d'abandon, de vérité. J'ai même choisi dans ce but de jouer avec mes partitions, pour éviter que mon attention s'occupe le moindre instant d'autre chose que de se fondre dans cet acte de création qu'est l'interprétation"
Pour Hélène Couvert les récitals en solo, la musique de chambre et la musique orchestrale sont des formes complémentaires qu'elle apprécient toutes autant :"L'échange, la complicité en musique de chambre. La joie d'être portée, enveloppée par l'orchestre. Aucune autre formation n'offre autant de possibilités, d'ouverture. C'est très excitant ! Quand au récital, la sensation d'être seul maître à bord, de ne dépendre que de vous musicalement, c'est également grisant, et confortable, dans un sens !"

Ecouter...

Leoš Janácek
Pièces pour piano :
Sur un sentier recouvert
Sonate "1er octobre 1905"
Dans les brumes
Hélène Couvert

Leoš Janácek(1854-1928) détruisit nombreuses de ces compositions et bien qu'organiste jouant également du piano il n'écrivit pas beaucoup pour cet instrument aussi les "pièces pour piano" de cet album, que la pianiste Hélène Couvert a choisi d'enregistrer après des disques Haydn et Beethoven (label zig Zag Territoires) ne sont certes pas l'intégralité de son oeuvre pour cet instrument, mais sont les plus représentatives et aussi les plus réputées de ce compositeur.
De l'oeuvre "Sur un sentier recouvert" dont seulement sept pièces furent publiées du vivant de Leoš Janácek, celui-ci indiqua que ses pièces étaient autant de souvenirs lointains qui lui sont chers, recelant"plus de souffrance qu'on ne peut le dire" : incendie, déception amoureuse, décès... sont effectivement autant de souffrances évoquées par cette musique éminemment triste qui semble poser mille questions existentielles et à la recherche de réponses satisfaisantes dans le chemin broussailleux de pensées torturées, semé d'espérance et aux multiples variations de direction.[...]Milan Kundera déclara "Sa musique est la confrontation vertigineusement serrée de la tendresse et de la brutalité, de la folie et de la paix ; elle condense toute la vie, avec son enfer et son paradis"c'est dire toute la richesse de cette musique... Hélène Couvert a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de son disque...cliquez ici pour lire l'article complet et en écouter un extrait durant le mois de novembre 2008

 


Retrouvez une information sur
le site Piano bleu Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    
Ne partez pas
sans avoir lu
l'actualité
du piano !






  et... Partagez cette page !


Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs pour vous facilier la navigation sur le site internet ...
Actualités quotidiennes du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cadeaux de noël
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts de pianiste
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano
forum piano
livres biographies compositeurs / pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 


Retour à l'accueil de pianobleu.com