Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Frédéric Vaysse-Knitter

Merci à  Frédéric Vaysse-Knitter  d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie

Frédéric Vaysse-Knitter est né le 4 avril 1975 à Albi dans le Tarn, "ville célèbre pour sa cathédrale forteresse, son histoire(croisade des albigeois) ainsi que pour avoir vu naître le peintre Toulouse-Lautrec et le navigateur Lapérouse"...petites précisions que le pianiste amateur d'art et d'histoire, juge intéressantes de partager !
C'est grâce à un petite malice de sa mère, qu'il a pu débuter le piano très jeune : " Dans la famille de ma mère, qui est d'origine polonaise, la musique a toujours rythmé la vie du foyer. On y trouve des musiciens sur plusieurs générations, pratiquants toutes sortes d'instruments et styles de musiques. Ma mère et ma grand-mère jouant du piano, c'est tout naturellement que je suis venu à cet instrument. Mes cours débutèrent à Albi, avec Madame Enjalran, l'ancienne professeur de ma mère. Ne voulant tout d'abord pas me donner de leçon, car elle me trouvait trop jeune, ma mère décida de reprendre des cours afin de glisser 15 minutes obligatoires à son fils. Nous commençâmes ainsi en septembre et en juin l'heure de cours m'était consacrée. "
Après avoir obtenu son 1er prix de piano au Conservatoire National de Région de Toulouse, Frédéric Vaysse-Knitter est admis à l'âge de treize ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Ventcislas Yankoff puis de Michel Béroff :" Avec Ventcislas Yankoff, j'ai pu trouver la liberté nécessaire au développement d'une personnalité, ainsi que la tradition de l'école allemande du début du siècle (Kempff, Backhaus...). J'ai pu ensuite, grâce à Michel Béroff, découvrir et approfondir le répertoire du XXème siècle, tant moderne que contemporain. ". Il obtient un premier prix de musique de chambre et un premier prix de piano, avant d'y effectuer le cycle de perfectionnement. Un parcours qu'il a suivi tout naturellement sans même s'interroger sur le fait d'en faire son métier, mais simplement guidé par sa passion pour la musique.
Frédéric Vaysse-Knitter a reçu les conseils de Krystian Zimerman, ce qu'il estime être une très grande chance et, il garde un souvenir amusé et ému de ses premières rencontres avec lui : "J'ai rencontré Krystian Zimerman après un récital qu'il avait donné à la salle Pleyel. Encore tout émerveillé par le concert que je venais d'entendre, je décidai d'aller lui demander de m'écouter. Je profitai de la présence de Madame Rubinstein pour me faufiler auprès de lui. Il me proposa de m'entendre 4 mois plus tard à Strasbourg, un 5 avril...ce fut l'un de mes plus beaux cadeaux d'anniversaire." . Les conseils qu'il a ensuite reçus, pendant plusieurs années, dans le cadre de ses concerts en Europe, lui ont été très utiles :" Jouer devant Krystian Zimerman, seul, assis dans la philharmonie de Strasbourg, ou au Concertgebouw d'Amsterdam, cela vous marque à jamais. Ces séances de travail de 3 à 4 heures chacune, m'ont appris à aller au bout de moi-même, dans la recherche, l'exigence, et l'abnégation."
Suivant la proposition de Krystian Zimerman, Frédéric Vaysse-Knitter travaille ensuite avec Wieslaw Szlachta, professeur à l'Académie Supérieure de Musique de Katowice en Pologne, et entre, à la Musikhochschule de Freibourg en Allemagne...."Krystian Zimerman le connaissait du temps où il était lui-même élève à l'Académie de Katowice, et il lui paraissait essentiel pour ma formation, de recevoir l'enseignement de ce grand pédagogue pourtant si méconnu. Je lui suis extrêmement reconnaissant pour tout ce qu'il a pu me transmettre, tant dans l'apprentissage de l'instrument que dans une certaine éthique vis à vis de la musique."
 En 1993, après la classe de perfectionnement au C.N.S.M, sur la proposition de Michel Béroff, Frédéric Vaysse-Knitter décide d'effectuer le cycle de Soliste à la Musikhochschule de Freiburg..."J'en garde un excellent souvenir, car les classes étaient très ouvertes, et les étudiants curieux de ce qui se passait dans les autres disciplines. J'ai pu y rencontrer également de fantastiques professeurs comme Christoph Henkel au violoncelle, ou Kim Kashkashian à l'alto."
La liste d'autres grands pianistes dont il reçoit les conseils est impressionnante : une bourse Mécénat Société Générale, lui permet de se rendre au Banff Institut ( Canada), pour y suivre les cours de Gyorgy Sebok , dont il avait suivi auparavant une masterclasse. Il suit également les classes de maître données par Alexis Weissenberg en 1999 et 2000 au monastère d'Engelberg en Suisse.
A cette même période, Frédéric Vaysse-Knitter enregistre son premier disque en 1996, suite à sa participation au concours Chopin de Varsovie, un premier disque fort bien accueilli : "Ce disque consacré à Chopin et Liszt, m'a permis d'être" Révélation Classique de l'Adami" 1997, et a été sélectionné par le magazine"Le Monde de la Musique" dans son guide des meilleurs enregistrements de l'année 1998".
En 2001-2002, Frédéric Vaysse-Knitter est résident de la prestigieuse Fondation Internationale "Théo Lieven" à Cadenabbia/Lac de Côme (Italie) et lauréat du Festival Juventus 2002 de Cambrai..."La résidence Théo Lieven, est un lieu magique dans lequel j'ai pu travailler avec de grands pianistes et musiciens, tels que Léon Fleisher, A. Delarocha, Fu Ts'ong, A.Staier, qui m'ont apporté leur savoir dans des répertoires précis et très éclectiques. Jouer "Après une lecture du Dante" de F.Liszt, en plongeant son regard sur le lac de Côme, vers le village de Bellaggio, dans lequel il a séjourné et composé cette oeuvre, fut un privilège rare".
En 2002, Frédéric Vaysse-Knitter est sélectionné par le festival Juventus, une nouvelle expérience encore très enrichissante pour le pianiste :" Grâce au festival Juventus de Cambrai, j'ai rencontré des musiciens tels qu'Alexandre Tharaud, Alissa Margulis, Marie Hallynck ,Ronald van Spaendonck, Ferenc Vizi, et bien d'autres. Nous nous y retrouvons chaque année, pour vivre d'intenses moments de musique et de vie. Je me produis également en duo avec l'excellent flûtiste italien G. A. Sgambaro"
Une autre rencontre importante marque sa carrière : celle de Maria João Pires en 2003,..."Ce fut une expérience musicale, humaine, et spirituelle unique". Maria João Pires lui demande d'être l'un de ses assistants pour la prochaine session du Centre de Musique qu'elle a créé à Belgais (Portugal). Sur sa recommandation, il est invité à interpréter la 3e sonate de Brahms au Piano(s) Festival, ainsi qu'une série de L'Histoire de Babar avec François Castang, à Lille en janvier 2004.
Frédéric Vaysse-Knitter donne de nombreux concerts en France et à l'étranger: Pays-Bas, Belgique, Portugal, Pologne, Suisse, Allemagne, Croatie, Canada - dans des lieux prestigieux: Théâtre des Champs-Élysées, Opéra d'Avignon, Herkulessaal de Munich, Piano Festival Lazynki de Varsovie, Théâtre du Châtelet, Lille Nouveau Siècle ... et "Dans les concerts prévu, je vais donner un récital à Hannovre au Carrousel, le concerto de Haydn en sol majeur au festival de Riom avec l'orchestre de chambre d 'Auvergne dirigé par Arie van Beck, 23 représentations en juillet et septembre sur la scène du palais Garnier dans le ballet" La Dame aux Camelias" ,que je partage avec Emmanuel Strosser, des concerts aussi à Leipzig, Munich, et sur la côte basque...quelque soit la ville, la taille de la salle, c'est avec un égal bonheur que je vais à la rencontre de ces quelques rares moments d'empathie entre un public et une oeuvre".
ACTUALITE été 2012
Cet été le pianiste Frédéric VAYSSE-KNITTER sera présent dans de nombreux festivals ainsi le Festival de Menton, Chemin de Musique à Ligugé, au Festival Toulouse d'Eté, au Festival du Grésivaudan etc...
....cliquez ici pour découvrir toutes les dates de ses concerts
 
Concerts en fin 2013
16.11.2013 20 heures :
concert dans le cadre du « Domaine Privé d’Alexandre Tharaud »
Amphithéâtre de la Cité de la Musique avec l’Ensemble Variance
David Louwerse, violoncelle, Anne Cartel, flûte, Carjez Gerretsen, clarinette
« Outre Mémoire » de Thierry Pécou , installation vidéo de Jean-François Boclé .
22.11.2013 20 H
Concert dans le cadre du « domaine privé d’ Alexandre Tharaud », Cité de la musique « La nuit tous les chats sont gris » avec A. Tharaud, E. Strosser, F. Salque, Juliette, Bénébar……
01.12.2013 16 H Récital dans la saison d'Hiver des Claviers en Poitou, Bonneuil-Matours (F)
Chopin-Szymanowski

Son répertoire

Frédéric Vaysse-Knitter n'a pas de répertoire de prédilection ou du moins de compositeur favori, ainsi explique-t-il : "Vous pouvez très bien décider de vous plonger dans l'univers de Schumann, et la vie faisant son oeuvre, vous surprendre à travailler Bach. Ce sont plutôt les œuvres qui m'appellent, plus que les compositeurs"
Après un disque Chopin puis Haydn, il se prépare à enregistrer un disque d'oeuvres de Jean-Sébastien Bach qui sortira en 2007.
Il vient aussi d'enregistrer des œuvres d'Éric Satie, pour un livre-disque destiné à la jeunesse et qui vient de paraître en mars 2006, aux éditions Didier Jeunesse : "Monsieur Satie, l'homme qui avait un petit piano dans la tête"et dont il dit : "C'est un très beau texte de Carl Norac, lu avec tendresse par François Morel, et illustré avec beaucoup de délicatesse par Elodie Nouhen. Alexandre Tharaud, m'a fait l'amitié d'enregistrer une des pièces des "Morceaux en forme de poire". C'est un musicien rare, un artiste généreux, qui a été à l'initiative de plusieurs de mes projets, et pour qui j'ai le plus grand respect."
Une expérience qu'il a pu apprécier particulièrement puisqu'elle réunit trois arts qu'il apprécie, Frédéric Vaysse-Knitter est en effet également grand amateur de littérature, de peinture, et d'arts plastiques en général :" J'aime parfois les mettre en osmose le temps d'un soir de concert. En peinture je suis particulièrement touché par Le Caravage, Vinci, Dürer, Rembrandt, Fra Angelico, Cranagh ou également Klimt, Barcelo, Kato. En littérature, Hesse , Yourcenar, Steinbeck, Dostoievski, Hugo, les poètes allemands(Schiller, Novalis, Richter, Holderlin) ou français Baudelaire, Mallarmé, Saint- John Perse etc...J'ai aussi une passion pour le Moyen-âge: sa littérature, son histoire, son architecture."
Frédéric Vaysse-Knitter est bien sûr avant tout passionné de Musique, qu'il apprécie sous toutes ses formes : "des tangos argentins à la soul, du jazz à la chanson française, sans oublier l'opérette ou les musiques traditionnelles , musiques à danser, à chanter, à conter, à improviser, autant de façons d'exprimer une seule et même chose: la Musique" .

Écouter...

Nouveau paru en 01/2011

Karol Szymanowski(1882-1937)

Etude opus 4 n°3
Variations opus 3
Préludes opus 1
Mazurka opys 50 n°1
Prélude et fugue en ut dièse mineur
Fantaisie

Frédéric Vaysse-Knitter, piano

Si vous avez envie d'entendre un compositeur peu souvent enregistré...précipitez-vous sur ce disque, Frédéric Vaysse-Knitter d'origine polonaise a en effet choisi d'enregistrer un compositeur également d'origine polonaise mais dont la notoriété est très loin derrière celle de Chopin, et l'on peut se demander pourquoi mais il est vrai que rien que son nom pose problème à être mémorisé : Karol Szymanovski.
Ce nouveau disque de Frédéric Vaysse-Knitter sort plus de quatre ans après le précédent, hormis un disque en trio, ce qui semble un délai excessivement long au regard du talent de ce pianiste, est plus particulièrement consacré aux oeuvres de jeunesse du compositeur, il est vrai que ce sont là d'ailleurs les oeuvres les plus abordables que ce compositeur a composées.
"On réalise seulement, depuis dix ou vingt ans, l’importance de Karol SZYMANOWSKI et la richesse de son œuvre. Si son nom n’était auparavant pas inconnu des mélomanes, si les musicologues en chantaient parfois les louanges, sa musique se faisait bien rare dans les salles de concert. Même dans son pays, la Pologne, qui se proclamait pourtant gardienne de son temple. Szymanowski était comme une perle rare, jalousement gardée d’une petite communauté de happy few, dont l’univers visionnaire et le nom à l’orthographe problématique restaient couverts d’un voile de mystère... N’ayant eu nul disciple qui se réclamât ouvertement de lui, il a fallu attendre que s’apaisent les diverses querelles et sectarismes d’école qu’a connu le XXe siècle pour qu’il prenne enfin la place qu’il mérite dans l’histoire de la musique"indique Jérémie Spirglas auteur du livret....cliquez ici pour lire la suite, écouter un extrait et voir une vidéo



Paru en 03/2006



Monsieur Satie, l'homme qui avait un petit piano dans la tête
Livre avec un CD audio
Texte de Carl Norac
Musique d'Erik Satie
Récitant François Morel
Piano : Frédéric Vaysse-Knitter
Illustrations : Elodie Nouhin

Si rares sont les livres pour la jeunesse permettant aux enfants de découvrir un compositeur de musique classique, que celui-ci mérite grande attention et d'autant plus pour sa grande originalité. Cette "Fantaisie pour comédien et pianiste, papiers pliés, chaise, parapluie et chapeau" ne se veut pas en premier lieu un ouvrage pédagogique mais un ouvrage ludique avant tout, qui donnera envie aux enfants d'en savoir plus sur ce drôle d'homme et sa musique. ...cliquez ici pour lire la suite et écouter un extrait

Joseph Haydn
Sonates
Frédéric Vaysse-Knitter

Frédéric Vaysse-Knitter propose dans ce disque un très belle sélection de sonates de Joseph Haydn : celui-ci débute par la sonate en mi bémol majeur HXVI n°52 qui fut longtemps considérée comme la dernière sonate du point de vue chronologique ( datée de 1794) mais qui serait sans doute la première du "top" des sonates de Haydn s'il en existait un, celle-ci étant très appréciée et étant également l'une des plus jouée bien que cette sonate soit aussi une des plus difficiles : destinée à une élève de Clémenti, dont la technique était semble-t-il considérable, elle exige de l'interprète puissance, agilité et expression.
Les Variations en fa mineur qui suivent étaient à l'origine intitulées « Sonata». Elles furent composées en 1793, Haydn y exprime à la fois mélancolie, angoisse et colère, autant de sentiment exigeant aussi de l'interprète puissance et sensibilité, ce que Frédéric Vaysse Knitter montre tant dans ces deux œuvres comme dans les suivante. La sonate HobXVI n°37, publiée en 1780, est une des plus populaires également, en raison de son premier mouvement joyeux et trépidant que Frédéric Vaysse-Knitter nous invite à écouter durant le mois de mai 2006 dans la page Morceau du mois de Piano bleu...cliquez ici. Enfin la sonate Hob. XVI n°49, dédiée à Anna de Jerlischeck dans l'autographe, mais que Haydn destinait, parait-il, en réalité à Marianne de Genzinger à laquelle il recommanda particulièrement à son attention le second mouvement : "Adagio e cantabile" dont il dit : "il possède une signification profonde que je vous expliquerai quand j'en aurai l'occasion...il est plutôt difficile mais plein de sentiment". A défaut des explications supplémentaires de Joseph Haydn accordez-y votre attention car c'est assurément une méditation sublime  !
Cliquez sur l'image du disque pour vous le procurer.

Retrouvez une information
sur le site Piano bleu
Fanny Azzuro
Impressions 1905
Montrez moi vos mains
Alexandre Tharaud
Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

 

 



 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Retour à l'accueil de pianobleu.com