Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Sélection disques pianistes - chanteurs / chanteuses

Les pianistes chanteurs/chanteuses se multiplient actuellement.. aussi il est bien normal de leur attribuer une place spécifique ! Vous trouverez également dans cette rubrique des disques où le piano occupe une part importante avec la voix !

Bande originale du film
Comme une image

Pour changer des chanteur(se)s /pianiste jazz, j'ai choisi ce mois-ci un disque valorisant les pianistes accompagnateurs et le chant lyrique. Et hasard des sélections....l'héroïne du film "comme une image" est Lolita Cassard(Marilou Berry), une jeune fille passionnée de chant lyrique qui souffre de son physique et se sent incomprise. Autour d'elle gravitent de nombreux personnages également en période de crise : son père Etienne (Jean-Pierre Bacri), écrivain égocentrique se désintéressant d'elle, son professeur de chant lyrique Sylvia Miller (Agnès Jaoui), qui doute d'elle-même et du talent de son élève, ainsi que Pierre Miller (Laurent Grevill), mari de Sylvia et romancier en quête de succès.
Si " Comme une image" est un film sur le pouvoir(celui des images qui façonnent les mentalités dans la population et le pouvoir qui est à saisir dans n'importe quelle circonstance de l'activité humaine), la musique y occupe une grande place. Il faut préciser que Agnès Jaoui pratique le chant lyrique depuis longtemps, elle a d'ailleurs indiqué lors d'une interview que l'un de ses rêves était de faire partager cet amour du chant lyrique. C'est chose bien faite au travers de ce film et de son disque où l'on peut d'ailleurs repérer qu'elle participe à l'interprétation de "Laemento d'elle nympha" de Monteverdi. Hormis les morceaux "oye china" et "It's a good day", toutes les pièces sont des oeuvres lyriques, interprétées par l'ensemble vocal avec lequel elle travaille habituellement. L'accompagnement au piano est assuré par le discret Christophe Manien (dont je peux juste dire qu'il a été élève de Pierre Laurent Aimard au CNSM de Paris) , et dont on peut particulièrement apprécier le talent dans le très beau morceau 10 (Don Carlos Air de Philippe II de Verdi, chanté par Jean-Baptiste Blanc).
Si la musique du film "les choristes" est remarquable et a conduit plus d'un au chant choral, ce disque montre la beauté et la joie apportée par le chant lyrique...à offrir sans modération autour de vous rien que pour cela, et à offrir aussi particulièrement à tous les pianistes accompagnateurs !
Cliquez sur l'image ! pour écouter des extraits et acheter ce disque.
Pour en savoir plus sur le film comme une image, visitez les pages officielles...cliquez ici

William Sheller
Epures

"William Sheller livre un opus à la formule à la fois simple et exigeante, le piano voix. "C'est un album que j'ai enregistré chez moi, dans mes bois en Sologne, seul sur mon piano", raconte le chanteur... Et la magie s'opère une nouvelle fois : William Sheller n'est jamais aussi touchant que lorsqu'il explore l'intime seul face à son instrument de prédilection. Huit nouvelles chansons, absolument tendres ("J'en avais envie aussi", "Revenir bientôt"…) et parsemées de lyrisme ("Elvira"…), trois instrumentaux ("Adian song", "Pour la main gauche", "Cantilène") et la reprise du titre "Les machines absurdes" : toute la virtuosité, la poésie, l'intemporalité de Sheller." (avis FNAC)

Voici donc un disque qui comblera un large public. Des chansons et une musique interprétées avec douceur sans pour autant manquer d'énergie.

Ray Charles
Genius loves company

Les derniers duos enregistrés par Ray Charles..un disque de collection à offrir absolument ! Qu'il chante avec Diana Krall, Elton John, Norah Jones ..toutes ces chansons sont des tubes.
Cliquez sur l'image

Paolo Conte
Elegia

On a peine à croire que Paolo Conte n'avait rien composé depuis 1995, il faut dire que son "tube" de 1981 "Via con me" passe encore fréquemment sur les radios et télévisions (il figure aussi dans la bande du film "un divan à New-york' avec Juliette Binoche au côté d'oeuvres classiques interprétées entre autres par le pianiste Laurent Cabasso et la violoncelliste Sonia Wieder-Antherton) . C'est une album mélancolique, "très italien et très sentimental", selon l'auteur. Il est habité par des personnages d'une carte postale d'Italie un peu jaunie et peuplé de mots choisis pour leur vocation sonore plus que pour leur signification. Bref " it's wonderfull, wonderfull" ...
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et/ou l'acheter.
 


Patricia Barber
A Fortnight in France

Déjà "conquise" par Patricia Barber, lors de la sortie de son disque "Night club" (hélas épuisé actuellement) et bien que ce nouveau disque soit muni du dispositif anticopie, un peu boudé par Piano bleu parce qu'il ne fonctionne pas sur tous les équipements, je ne voudrais pas passer à côté de cet album(ouf... il marche sur mon PC !).

Patricia Barber mène tranquillement mais avec succès aussi, sa carrière de pianiste-chanteuse depuis en fait une quinzaine d'années, cumulant les talents d'interprète et de compositrice. Ce disque est son huitième album. Elle a choisi ici de nous faire vivre un concert, en extrayant le meilleur de quatre concerts qu'elle a donnés ce printemps en France ( à Metz, Paris, Nice et La Rochelle) afin de la découvrir sans contraintes et n'hésitant pas à improviser. La moitié des titres est constituée de compositions originales l'autre étant des reprises que l'on a plaisir à découvrir avec son exceptionnelle voix d'alto et son talent de pianiste ainsi que ceux des musiciens qui l'accompagnent : Neal Alger(guitariste), Michael Arnapol (bassiste) et Eric Montza (batteur).

Le disque débute par sa composition "Gotcha" qui commence par le vers "Auriez-vous imaginé un jour qu'un piano vous tomberait sur la tête ?" Pour ma part non, par contre des disques parfois oui, il arrive qu'il m'en tombe mais ceux de Patricia Barber sont loin de faire mal bien au contraire car la musique fleurte le plus souvent entre samba douce et blues relaxant même pour "Dansons la gigue" la sensation de calme reste dominante ! C'est vrai que le "Crash" (entièrement instrumental) est un peu plus mouvementé mais "Laura"( avec un très bel acompagnement à la guitare) nous ramène rapidement dans la douceur du rêve apaisant ainsi que la version émouvante de "Blue prelude". Tête( et oreilles) comblées aussi par sa version de "Wichcraft" où elle brille en tant que pianiste, aux swings plaisants. Son "Norvegian wood" ne fait aucunement regretter celui des Beatles. Non, le concert n'est pas terminé... Patricia Barber offre "en rappel" un dynamique "Whiteworld" et termine en beauté avec une version de "Call me" qui peut l'assurer qu'on ne l'oubliera pas.
Et maintenant sans plus attendre...Cliquez sur l'image pour vous procurer ce disque et écouter des extraits

Visitez aussi son site internet .... cliquez ici

Franz Schubert
Voyage d'hiver
Contralto : Nathalie Stutzmann
Piano : Inger Södergren

Récemment il a été créé une rubrique chanteur(se)s lyriques dans le répertoire de Piano bleu d'abord parce que nombreux professeurs de piano conseillent de les écouter mais aussi parce qu'ils donnent souvent des récitals en piano/voix, et le rôle des pianistes accompagnateurs est bien sûr fort important. Tout autant que le compositeur est indispensable au poète...
Le poète Wilhem Müller, auteur des sombres lieder du "Voyage en hiver" avait déclaré "J'espère avec confiance qu'il pourra se trouver une âme semblable à la mienne qui saisisse les mélodies glissés sous les mots et qui me les restitue", c'est Franz Schubert qui y trouva la matière qui manquait à sa propre création .
La pianiste suédoise Inger Södergren est déjà réputée pour ses disques en soliste, et une collaboration intense, depuis plus de 10 ans, la lie à la contralto Nathalie Stutzmann qui outre les récitals, a interprété de nombreux rôles d’opéra et a enregistré plus de 60 disques dont plusieurs avec Inder Södergren. Ce disque est le résultat d'un travail acharné des deux artistes sur les couleurs, sur le moindre détail, la plus imperceptible résonance du piano, indique Nathalie Stutzman qui avait, d'une certaine façon, attendu cet instant depuis plus de vingt ans, lit-on dans le livret. Le piano est effectivement très présent dans cet enregistrement, et cela n'est sans doute pas seulement du au fait que la voix soit féminine mais à cet important travail autour de l'accompagnement musical qui lui permet de s'exprimer dans un timbre et un chant particulièrement en osmose avec celui de la voix. Voici donc un excellent exemple de disque à écouter pour travailler son piano !
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque

Nicolas Reggiani, Giovanni Mirabassi
Léo en toute liberté

Ce disque de chansons de Léo Ferré, annoncé par le piaiste jazz Giovanni Mirabassi lors de son interview au Piano bleu, où il accompagne Nicolas Reggiani, n'est donc pas une surprise mais il est vrai que sa sortie bénéficie de moindre soutien médiatique que celles d'autres interprètes dont la voix laisse pourtant parfois à désirer. Nicolas Reggiani montre pourtant un très grand talent d'interprète, dans un registre difficile, tant la puissance de sa voix que l'émotion qu'il dégage sont fort appréciables et rares.
Le piano prend souvent "la parole" par un jeu très développé et plaisant de Giovanni Mirabassi ( particulièrement dans une splendide intro à "Je chante pour passer le temps", mais aussi dans "Blues", "Le crachat", "La lune", "La nuit" , "Vingt ans", et un accompagnement dévoilant des sonorités originales (dans "L'affiche rouge"...bon elles pourraient être toutes citées en fait !!!). La poésie de ces chansons (textes de Léo Ferré, Louis Aragon et Charles Baudelaire) est intacte et la modernité de l'interprétation tant vocale que musicale contribuent à faire apprécier ces textes qui restent au goût du jour.
Cliquez sur l'image pour écouter des extraits de ce disque et vous le procurer

 


Chansons de ma chambre à airs
Cecilem

Certes il ne s'agit pas d'un disque venant de paraitre ce mois-ci mais Cecilem est bien dans l'actualité du moment car Cecilem (retenez bien ce nom ! ) , qui a déjà obtenu plusieurs récompenses, a tout récemment emportée la finale des nouveaux talents de la Rose d'Or à l'Olympia avec le titre "Hamac" dont le single doit sortir à la rentrée. Même les candidats de ce concours,ont eux aussi unanimement approuvé ce choix. Il est vrai que Cecilem cumule toutes les qualités : elle est pianiste/auteur/compositeur et chanteuse à la voix exceptionnellement belle. Elle mélange harmonieusement sa voix cristalline au son du piano, sur de la musique Pop, folk ou classique.

Auparavant, elle a autoproduit deux disques dont le premier est épuisé et celui-ci de six titres : "Chansons de ma chambre à airs" dont vous pouvez écouter des extraits sur son site cliquez ici ou sur l'image.
Profitez en pour vous le procurer et alerter vos ami(e)s : pour une commande groupée de cinq disques vous recevrez un Cd inédit de trois titres !
Vous pouvez également écouter sa chanson Hamac ...sur le site de la Rose d'or .... cliquez ici

amélie-les -crayons
Et pourquoi les crayons ?


Voici le second disque d'une jeune pianiste,chanteuse et compositrice, au joli piano empli de coquelicots et autres surprises.
Amélie-les-crayons a le vent en poupe (Prix des trophées radio france 2003, Découvertes Alors Chante de Montauban 2004, Printemps de Bourges 2004...Arte lui consacrera des reportages en octobre).

Si son prénom va de soi ( correspond au style très frais et émouvant d'une autre Amélie bien connue qui ne chante pas)... Alors pourquoi les crayons ? comme le demande le titre de cet album ... Sans doute pas seulement à cause de ceux qui tiennent ses cheveux sauvageons mais plus de ceux qu'elle tient dans la main pour écrire ses chansons simples et colorées. Chansons qui font rire ou rêver autant les enfants que les adultes, émus par son humour et sa tendresse.

Accompagnée de trois musiciens (accordéon, contrebasse, clarinette), et alternant ironie et poésie, Amélie-les-crayons chante les petits soucis et rêveries de la vie quotidienne de jeune-fille. Elle trace un fin trait musical qui relie harmonieusement le blues des ragnagnas à la valse du danseur de lune. Un petit moment de bonheur qu'on savoure en dégustant un très beau thé au jasmin...

Pour écouter des extraits et vous procurer ce disque, cliquez sur l'image.
Pour visiter le site de amélie-les-crayons ...cliquez ici

Eliane Elias
Dreamer

L'album "Dreamer" de Eliane Elias , parue en mai 2004 est le dernier de cette pianiste/chanteuse Brésilienne dont la musique et la voix n'est pas loin de rappeler celle d'une certaine "girl from ipanema" .
Cliquer sur l'image pour en écouter des extraits et vous le procurer à la Fnac ou bien cliquez ici pour Amazon.
 

Suite : pour voir les autres disques de cette même rubrique...cliquez ici

Pour voir tous les autres disques sélectionnés par Piano bleu... cliquez ici



 
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu
 

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    

et
à partager !



 



Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs...
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

Piano bleu : le site des amateurs de piano