Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Dana Ciocarlie

Merci à  Dana Ciocarlie  d'avoir répondu aux questions de Piano bleu pour la réalisation de cette page.

Biographie résumée

Dana Ciocarlie est née le 26 novembre 1967 à Bucarest(Roumanie) dans une famille dans laquelle on était plutôt enclin vers les lettres, pas tellement vers la musique :"Cela a eu un effet de retardement de mon apprentissage musical ; mon père étant une exception, car il aimait beaucoup la musique populaire, il était assez doué pour l'accordéon et, pendant ses années d'étudiant, il a fait partie d'un ensemble de danses folkloriques ; je ne sais pas si cela a eu une influence sur moi, mais la musique inspirée du folklore, surtout de celui d'Europe centrale est devenue une partie importante de mon répertoire pianistique."
Dana Ciocarlie découvre le piano à 5 ans et demi, chez une tante éloignée, professeur de musique dans les lycées :"J'étais une enfant turbulente, pendant la visite que je lui faisais avec mes parents, elle m'a joué une petite pièce pour me distraire et me calmer : effet inverse, car (et je m'en souviens encore) je n'ai pas voulu quitter la maison jusqu'à ce qu'elle m'ait appris à jouer cette mélodie, et d'autres encore. Après cette soirée, je n'ai eu de cesse de demander à mes parents de me faire apprendre le piano , mais sans succès. Puisque j'étais enfant unique, ils craignaient le caprice, or un piano et des leçons impliquaient de lourds investissements; il a fallu que je passe ma première année sur un piano en carton que j'avais dessiné et sur lequel je m'inventais des chansons chantées avec la voix."
Parallèlement, Dana Ciocarlie commence la natation dans un grand club sportif...."J'étais assez douée pour "le dos" et on me prédisait un avenir brillant. Mais, une année plus tard, avec la complicité de mère (et en cachette de mon père, étant contre), je me suis présentée au Lycée de musique de Bucarest(équivalent du CNR, mais avec comme modèle les écoles soviétiques pour surdouées) pour la seule place restée libre en 2ème année, et que j'ai gagnée. Mais mes collègues étaient déjà avancés en solfège et piano, certains jouaient déjà avec des orchestres. Pour commencer le piano ,7-8 ans était considérait comme un âge déjà trop tardif."
En une année, Dana Ciocarlie a du rattraper 3-4 ans de retard..."J'ai eu la chance folle de tomber sur Florine Delatolla, un professeur qui était handicapé (en fauteuil roulant) mais qui m'a traité comme sa fille, et m'a donné toute sa confiance et son temps. Je travaillais 6 heures pas jour et 8 heures par semaine avec lui. Avec cette particularité qu'il lui était
impossible de me montrer des exemples au piano, donc tout passait par des explications, mais, finalement cela a marché ! Quand j'ai eu 16 ans, il est décédé, mais même après sa mort il avait pris soin de moi, car il a demandé dans son testament à son amie, madame Ludmila Popisteanu, un des plus grands professeurs roumains et élève de Florica Musicescu (le professeur roumain de Dinu Lipatti), de me prendre dans sa classe..
."
Dana Ciocarlie ne s'est jamais posée la question du professionnalisme :"De toute façon, le système d'enseignement en Roumanie ignorait la notion même d'amateur ; le lycée de musique menait au bac (au terme d'examens sélectifs chaque année), et là on restait 9 pianistes chaque année dans chaque lycée du pays (il y en avait 5 en tout). Si seulement un de ses examens était raté, c'en était fini de la musique et de la carrière musicale à vie ! Or, je ne m'imaginais pas vivre sans...Le conservatoire était une Université (nous étions seulement 8 pianistes à entrer chaque année dans les 3 Conservatoires du pays), donc on avait tous les cours de formation musicale complète, mais aussi langues étrangères, histoire, philosophie, roumain, et même le...socialisme scientifique. J'ai été tentée par l'orgue, mais il n'y avait plus de classe d'orgue en Roumanie et le seul professeur était convertie en professeur d'accompagnement donc, je l'ai convaincu, pendant nos cours d'accompagnement, de descendre en cachette dans la salle de sports, (ou avait fini pas atterrir l'orgue du conservatoire) pour prendre quelques leçons et avoir un rudiment de cet instrument."

En 1990, Dana Ciocarlie remporte un premier prix de musique au conservatoire de Bucarest et elle peut entrer en France à l'école normale de musique Alfred Cortot..."A l'École Normale, c'était ma 2ème grande rencontre pédagogique et musicale, avec Madame Victoria Melki, elle-même élève d'Alfred Cortot et de Geza Anda Là, je fais une petite parenthèse : je dois dire que je suis très sensible à la notion de filiation, de transmission d'un héritage spirituel, tant dans mon propre parcours ,que dans le cheminement de l'histoire de la musique .Ce n'est pas par hasard que mes deux derniers disques de piano seul s'intitulent "La langue maternelle" ( la filiation contemporaine hongroise issue de Bartok - Eötvös, Ligeti, Kurtag) et "Debussy en miroirs" (en réalité le miroir de la musique française d'aujourd'hui). Dans la classe de madame Melki, qui est devenue comme ma deuxième maman, j'ai appris une rigueur de travail, une exigence d'écoute inouïe; grâce à elle j'ai obtenu le Diplôme supérieur d'Exécution, puis celui de concertiste de l'École Normale".
Puis Dana Ciocarlie entre directement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Dominique Merlet et Georges Pludermacher..."J'ai adoré ces 2 années dans le cycle de perfectionnement ; en plus, avec Dominique Merlet (élève de Louis Hilbrandt, lui-même un des seuls élèves de Dinu Lipatti à Genève) et avec Georges Pludermacher (qui avait travaillé avec Geza Anda, comme Victoria Melki), j'avais un sentiment de continuité avec mon passé musicale et donc, de grande cohérence dans mon cheminement (il ne fallait pas tout oublier et recommencer à zéro) Je voudrais aussi parler de ma rencontre avec Christian Zacharias, en 1994, lors des Rencontres de Villarceaux, organisées par le festival d'Ile-de-France autour des dernières oeuvres de Schubert; choc musical qui m'a beaucoup marqué: lors de la première rencontre, je lui ai joué le 2ème mouvement de la sonate D 960, et il a m'a dit: "C'est le son de Schubert, comme c'est très rare de l'entendre". L'année suivante, nous avons joué à 4 mains au Musée d'Orsay et il m'a encouragée à faire mon premier disque avec cette œuvre, ainsi que d'organiser une semaine entière autour de l'oeuvre de Schubert (c'était à Paris, en 1997, à la Maison de la Poésie), 100 œuvres de Schubert en une semaine ! J'aime beaucoup l'immersion totale dans l'oeuvre d'un compositeur, ce que je suis en train de faire avec Schumann"
Dana Ciocarlie est lauréate de la fondation Yamaha en 1993, puis de la fondation Cziffra en 1994, elle remporte les Young Artists International à Leipzig en 1995, puis le Prix Spécial Sandor Vegh du Concours Geza Anda à Zurich, le Prix International Pro Musicis et le Deuxième Grand Prix du concours Schumann en 1996, et est finaliste et lauréate du concours F. Busoni en 1997..."J'ai participé à des concours internationaux sur une période très courte, entre 1995-1997, pour plusieurs raisons. Les concours sont faits pour de très jeunes musiciens (d'ailleurs, les limites d'âge sont aujourd'hui vers 25-26 ans, et il y a 10 elles étaient vers 32!), car la société est ainsi faite, elle veut être impressionnée par les exploits de la jeunesse, par la performance "sportive", et pas forcément par le vécu, la réflexion et la maturité. Ensuite, passer un concours est (en tout cas l'était pour moi un tel état de stress et de quasi-maladie) si éprouvant, qu'il faut une certaine 'innocence", voir "inconscience" de l'extrême jeunesse pour y parvenir plus facilement; plus on est jeune, moins on se pose de questions pour une telle épreuve qui, sommes toutes, est basée sur la comparaison de l'incomparable (le don musical). Et, dernière raison qui en découle des autres, c'est que, à cause du régime politique roumain qui empêchait les jeunes de partir à l'étranger de peur qu'ils ne reviennent plus, j'ai participé déjà assez tard (j'avais 26-28 ans) Mais, je ne regrette pas de l'avoir fait, surtout que le Prix Pro Musicis (par exemple), m'a ouvert les portes de l'Asie et des États-Unis et le 2ème Grand Prix Schumann à Zxickau (ville de naissance du compositeur), est inestimable pour quelqu'un qui s'apprête à jouer en concert toute l'oeuvre de Robert Schumann (piano, musique de chambre, orchestre)"
Dana Ciocarlie confie que c'est le prix de la fondation Yvonne Lefébure (reçu en 1996 à l'occasion de la finale du Prix "Pro Musicis" qui est le plus cher à son cœur :"Il a des résonances qui se prolongent dans le présent et qui dépassent la sphère musicale; car Marianne Hyafil-Bonnet, pianiste et disciple de Yvonne Lefébure (qui représente, avec Charles Guy, la Fondation) est devenue à la fois une amie, une conseillère et mon lien avec tout un passé dont je suis en partie issue (Yvonne Lefébure était assistante d'Alfred Cortot et à eu Dinu Lipatti comme élève). Je pense que la Fondation à plus fait pour moi qu'un des mes concours internationaux, car elle m'a permis de réaliser mon premier disque (le disque Schubert chez L'empreinte digitale")Et là, il y a un recoupement avec la question antérieure car, originellement, cette fondation organisait un concours à Saint Germain en Laye; au bout de trois éditions, ils ont eu le sentiment d'être plus dans l'esprit d'Yvonne Lefébure en allant écouter des finales de plusieurs autres concours et choisir (ou non) à ces moments-là des lauréats qui leur rappelaient des facettes de la personnalité d'Yvonne Lefébure(qu'ils avaient vraiment bien connue), plutôt que de conférer cette tâche à un grand jury, qui aurait un choix moins personnel"
Ses multiples activités à travers le monde en récital ou en concert avec orchestre l’ont conduite aux États-Unis (Boston, New-York, Los Angeles), au Canada (Montréal, Festival de Lanaudière), à Hong-Kong, en Europe (Allemagne, Suisse, Espagne, Belgique, Luxembourg, Italie, Pays-Bas, Roumanie), en France : Cité de la Musique, Musée d’Orsay, Radio-France, Auditorium du Louvre, Salle Gaveau, Invalides, au MIDEM de Cannes, à l'Opéra de Lyon, et dans différents festivals : Chopin à Bagatelle, Berlioz de la Côte Saint-André, Labeaume en Musiques, Périgord Noir, Radio-France-Montpellier, La Roque d’Anthéron… "Parmi les concerts à venir Mon retour à La Roque d'Anthéron (le 13 aout dans un programme Bartok) me rends très heureuse, et, en janvier, je vais participer pour la première fois à la grande fête de la "Folle Journéeà Nantes, autour des Écoles Nationales de l'Europe Centrale. C'est aussi très excitant." Dana Ciocarlie a rencontré le meilleur et le pire lors de ces nombreux concerts :"Un de mes meilleurs souvenir est mon premier concert à La Roque d'Anthéron, car l'organisation de ce festival est un très grand luxe pour les artistes: avoir le choix du piano ( le matin, il y en a 5 sur la scène), le soin apporté pour la préparation (un piano en permanence, des loges incroyables), le public très chaleureux), j'ai hâte d'y retourner. Le pire a été en Espagne: je devais jouer en tournée avec orchestre le 2ème concerto de Rachmaninov dans la cathédrale de Salamanque et, une heure avant le concert, je vois arriver... un piano quart de queue. Evidemment, le concerto a été remplacé par un demi-récital piano solo au pied levé..."
Dana Ciocarlie donne en moyenne 40 à 60 concerts par an, dont la moitié en récital et l'autre en concertos avec orchestre et musique de chambre...."J'aime beaucoup le public français très chaleureux; mais, le pays ou j'aime le plus jouer est l'Allemagne: je sens, de la part du public, une telle ferveur et une connaissance approfondie des œuvres (parfois, ils arrivent avec les partitions), que l'interprète que je suis se sent "portée", soutenue et comprise. Dans mes rêves de concertiste internationale, il y a bien sûr le Japon, ou je n'ai pas encore eu l'occasion de jouer; j'espère remédier à cette lacune dès l'année prochaine."
.Les concerts sont parfois aussi l'occasion pour Dana Ciocarlie de retourner dans son pays natal :"Je n'ai presque plus de famille là-bas, alors j'y vais uniquement pour des occasions musicales. Donc cela se présente environ une fois par an , la plupart du temps pour des concertos avec orchestre; pour la saison prochaine, le programme roumain sera plus rempli, car je vais jouer le Concerto de Schumann avec l'Orchestre Philharmonique de Bucarest,( l'orchestre - phare roumain), j'ai au programme un récital avec Irina Muresanu à la salle de la Radiodiffusion à Bucarest et une tournée des Instituts Français en Roumanie. Mais, mon grand rêve, serait d'être invitée au plus grand Festival roumain, le Festival international "George Enescu";ce serait une vraie consécration pour moi comme interprète d'Enescu."
Parallèlement à son activité de concertiste, Dana Ciocarlie enseigne depuis 7 ans au Conservatoire "Jacques Ibert" du 19ème arrondissement de Paris et, depuis 4 ans, elle est professeur assistant à l'École Normale de Musique "Alfred Cortot" de Paris..."Je dois dire que ce poste à L'école normale est une de mes grandes fiertés et joies musicales. Tout d'abord, je suis l'assistante de madame Victoria Melki, qui a été mon professeur de piano dans cette même Ecole, durant mes toutes premières années en France; ensuite, je pense que j' ai une vraie fierté d'être reconnue par l'institution dans la quelle j'ai été élève, c'est un vrai changement de statut. Et puis, à l'idée que dans cette école, fondée par un des pianistes que j'admire le plus, je marche sur le plancher de salles dans lesquelles Dinu Lipatti et Clara Haskil eux-mêmes ont été formés, c'est un sentiment très exaltant."
Actualité 2009 : Sortie du disque Felix Mendelssohn Œuvres pour violoncelle et piano (voir paragraphe écouter une nouvelle interview)

Son répertoire...

La musique de Robert Schumann accompagne Dana Ciocarlie depuis ses débuts au piano : "A mon tout premier concert, j'ai joué "Le Croque mitaine" et le "Premier chagrin" de l'Album pour la jeunesse), à travers les étapes les plus importants de ma vie pianistique (à l'entrée au conservatoire de Bucarest, j'ai joué "Les Etudes Symphoniques", à la sortie du conservatoire la Première Sonate, à l'entrée au 3ème cycle du CNSM de Paris "l'Humoresque" op. 20, etc.), André Boucourechliev m'a dit à la sortie d'un concours où il était dans mon jury "Vous êtes une schumanienne, j'ai mis 4 Etoiles pour votre 2ème Sonate"; tout cela (plus le fait que j'ai connu mon mari lors d'un récital ou j'ai joué Schumann) crée un lien très fort avec sa musique, lien que je voudrais garder toute ma vie. Voilà pourquoi je travaille d'arrache-pied toute sa musique de piano pour être prête, dès l'année prochaine, à la jouer en concert".
Dana Ciocarlie est dédicataire d’œuvres de nombreux compositeurs contemporains : Karol Beffa, Frédéric Verrières, Nicolas Bacri, Stéphane Delplace, et est reconnue comme l’une des interprètes majeures de Horatiu Radulescu. Elle compare son travail à celui d'un laboratoire de recherche, ayant à coeur de ne pas passer à côté d'un compositeur contemporain : "Ce qui me motive dans le travail de la musique écrite de nos jours, c'est le travail "en équipe" avec un compositeur. C'est tellement différent du chemin qu'on fait tout seul avec une sonate de Beethoven par exemple, un travail presque d'archéologue, de détective. Avec un compositeur bien vivant, qui sait très bien ce qu'il veut, je me transforme en laboratoire de recherche à moi toute seule. Vous imaginez, vivre en même temps que Schumann, par exemple, et ne pas jouer sa musique, ne jamais essayer de travailler avec lui ?"
Après un disque mettant en miroirs des œuvres de Debussy et de compositeurs contemporains, Dana Ciocarlie a également le projet d'un disque d'oeuvres de Dvorak avec le quatuor Psophos :"Avec les 4 filles du Quatuor Psophos, nous avons une grande complicité; aussi, j'ai tout de suite répondu oui à leur invitation, jointe à celle de Lydia Jardon, directrice artistique du label Ar-Re-Se, pour enregistrer le quintette de Dvorak sur un disque à paraître en octobre (sur lequel figure aussi un quatuor à cordes de Dvorak). En plus, c'était pour moi l'occasion de retravailler (comme pour le CD Magnard-Lekeu) aussi avec un preneur de son et directeur artistique de génie, Jean-Marc Laisné. Pour la sortie de ce disque, un concert est d'ores-et-déjà programmé pour le lundi 4 décembre prochain au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet à Paris, un concert intitulé "Mittel Europa".
En fait Dana Ciocarlie a nombreux projets, et pas des moindres car l'un d'eux s'annnonce colossal : "Mon projet "de longue haleine" qui me tient le plus à coeur est, évidemment, l'intégrale de l'oeuvre de Schumann avec piano ( cela veut dire: piano seul, piano en musique de chambre et piano et orchestre). Dans l'immédiat, plusieurs projets sont déjà bien avancés : un disque de sonates violoncelle-piano de Debussy, Vierne et Magnard avec Sébastien van Kuijk, à paraître au printemps 2007 chez "Triton", un disque Bartok avec les Rhapsodies pour violon et piano avec Jean-Marc Philips chez "Intrada" et, enfin, un 2ème CD avec la violoniste Irina Muresanu pour Ar-Re-Se, autour de Joseph Joachim."
La réponse de Dana Ciocarlie à la question de savoir si elle préfère les récitals en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre, pourra déconcerter les gastronomes qui n'ont pas pour plat préféré le caviar...mais il est vrai que c'est le plat le plus cher, même s'il n'est pas forcément le plus savoureux au goût de tous car sa réponse est "Alors là, c'est comme si à un gastronome on demandait: qu'est-ce qui est mieux, le fois gras, le homard, ou le caviar? Toute réflexion faite, je crois que c'est le caviar (le concerto avec orchestre)" Plus sérieusement, Dana Ciocarlie ajoute : "Dans le récital , c'est la grande liberté et responsabilité de cette forme; c'est un monologue, mais le pianiste est la voie la plus directe, la plus intime entre l'œuvre et le public, c'est un saut sans filet. La musique de chambre (et j'inclue dans cette forme le concerto avec orchestre qui est une musique de chambre avec 70 personnes...) ,c'est du pur plaisir ; c'est l'effort de construire un son unique, donc un seul instrument formé de la superposition de différents modes de production du son ; quand on y pense, c'est de la folie, mais, ça marche !"
Parmi ses interprètes de référence, Dana Ciocarlie cite..."d'abord les roumains: Dinu Lipatti, Clara Haskil, Radu Lupu. Chacun à sa sonorité très distincte, mais moi je sens qu'ils ont en commun la chaleur, "le feu" si particulier roumain qui "couve" dans leur jeu. Parlons de feu, évidemment Martha Argerich, on aime son jeu ou on le déteste (moi je suis fan), mais elle a définitivement marqué ses dernières 30 années de vie musicale internationale. Je pourrais dire la même chose concernant Krystian Zimmermann. Une rencontre qui m'a marqué pour toujours, bien sur, est celle avec Christian Zacharias, un des plus grands pianistes de nos jours. Je suis une inconditionnelle des grandes figures de la première moitié du 20ème siècle : Cortot, Schnabel, Fischer,Gieseking, Myra Hess. Je suis très touchée par la liberté et la poésie de Samson François."
Dana Ciocarlie avoue écouter 80% de musique classique..."Depuis mon adolescence je suis restée une fan des Beatles, qui d'ailleurs avait une créativité folle en matière d'orchestration, des mélanges très audacieuses d'instruments, d'un goût très sûr, et montrant un vraie interêt pour les styles musicaux (je pense à "Norvegian Wood" et à "Eleanor Rigby"). J'écoute beaucoup de chanson française de la "grande époque" et beaucoup de chanson de Brel, de Barbara ou "Avec le temps" de Léo Ferré me font pleurer à chaque fois. Et de voir Jacques Brel dans ces concerts filmés, c'est une expérience artistique unique ; un tel engagement, don de soi, émotions, voir même pouvoir de médium, je crois que tous les musiciens devrait en prendre exemple. J'aime aussi réécouter de temps en temps de la musique "psychédelique" des années 70-80, des groupes comme Pink Floyd, Genesis, Yes, car ce sont de vraies oeuvres musicales, chaque album est formellement construit (comme en musique classique) et on sent la recherche philosophique derrière les chansons"
A côté de sa passion pour la musique, Dana Ciocarlie révèle être une grande cinéphile et théâtrophile dans l'âme. "Dans mes années d'étudiante à Bucarest, j'allais à la Cinémathèque et pouvais visionner 3 films à la suite: j'ai vu tout Greta Garbo (mon actrice préférée), inclus ses films muets et tout Hitchkock comme ça. Dans une autre vie, j'aurais aimé produire des films, m'occuper des castings, travailler avec les scénaristes et non être comédienne, cela je le fais dans mon travail de pianiste, qui comporte une grande partie de recherche psychologique sur les oeuvres, tout comme un comédien pour un rôle Jouer un récital c'est passer du role d'Ophelie à celui de Nastassia Filipovna et à celui de Berenice en un instant, avec le changement de compositeur et de style. Madame Popisteanu, mon professeur en Roumanie, demandait à tous ses élèves de lire 'Le travail de l'acteur avec soi-même", le livre capital de Stanislavski, celui-là même qui a servi de base à l'Ecole de L'Actor's Studio à New-York."

Ecouter...

La sélection de pianobleu.com 

Felix Mendelssohn (1809–1847)
Œuvres pour violoncelle et piano

Sonate n° 1 pour violoncelle et piano en si bémol majeur op.45
Sonate n°2 pour violoncelle et piano en ré majeur op.58
"Romance sans parole" en ré majeur op.109
"Albumblatt" pour violoncelle et piano op. 117
"Variations concertantes" pour violoncelle et piano en ré majeur op. 17

Dana Ciocarlie, piano
Sébastien Van Kuijk, violoncelle

Pour célébrer le bicentenaire de la naissance de Felix Mendelssohn le label Intrada a choisi de produire un enregistrement consacré aux oeuvres pour violoncelle et piano du grand compositeur romantique allemand. Le duo qu'il a choisi pour cette interprétation, la pianiste Dana Ciocarlie et le violoncelliste Sébastien Van Kuijk, s'avère un remarquable ambassadeur de cette musique très contrastée dont il donne une interprétation passionnée, d'une très grande vivacité et qui en exalte merveilleusement toute la beauté lyrique. Si l'on connaît bien Dana Ciocarlie l'on découvre ici Sébastien Van Kuijk, notamment lauréat du concours Rostropovitch, et Dana Ciocarlie qui ne manque pas d'éloges à son égard a bien voulu nous en dire plus sur son partenaire ainsi que sur cette intégrale....cliquez ici pour lire son interview et écouter un extrait

Dana Ciocarlie
Debussy en miroirs

La pianiste Dana Ciocarlie a souvent eu l'occasion de travailler avec des compositeurs contemporains, et plusieurs lui ont d'ailleurs dédié des oeuvres. Dans cet enregistrement, elle a souhaité rapprocher des oeuvres de Claude Debussy et de quatre jeunes compositeurs actuels, nés entre 1965 et 1975, qui eux-même sont des virtuoses du piano, ainsi Karol Beffa dont vous pouvez lire une interview sur le site Piano bleu , qui lui a dédié plusieurs études.
Dans le livret qui accompagne le disque, paru chez le label Triton, Dana Ciocarlie explique que dans la plupart des oeuvres qu'elle a choisi de présenter, la référence à Claude Debussy y est clairement affirmée...cliquez ici pour lire la suite
Pendant tout le mois de juillet 2006 , Dana Ciocarlie offre aux internautes de pianobleu.com l'écoute d'un morceau entier de ce disque...cliquez ici

Sonate en sol
Guillaume Lekeu,
Sonate opus 13
Alberic Magnard
Sonates pour violon
Dana Ciocarlie, piano
Irina Muresanu, violon

Paradoxalement, Dana Ciocarlie a connu Irina Muresanu à travers le Prix International Pro Musicis, et non pas en Roumanie (elles sont toutes les 2 roumaines); elles ont gagné ce prix la même année: Dana Ciocarlie à Paris et Irina Muresanu à l'édition de New-York. Tout de suite, elles ont été engagées pour une série de concerts à Hong-Kong, et depuis, elles jouent au moins deux-trois concerts pas an ensemble (Irina habite Boston ou elle enseigne au Boston Conservatory).Donc, cette année, elles fêtent leur 10 ans de duo avec la sortie de leur premier disque "Magnard - Lekeu : Sonates pour violon et piano" pour le label AR-RE-SE, avec des concerts au Serres d'Auteuil , au Festival des Forêts et aux Rencontres de Musiciennes à Ouessant et un nouveau projet de disque....cliquez ici pour lire la suite

Les autres disques enregistrés par Dana Ciocarlie...cliquez ici

et en concert...
Dimanche 21 avril 2013 . 17h15
VERSAILLES (78)
Auditorium du Conservatoire de Versailles
24 rue de la Chancellerie 78000 VERSAILLES
RER C . Sortie Vesailles-Rive-Gauche (Terminus)
Affinités autour d'un piano
Renseignements & Réservations : 06 84 48 30 14
- Anne Queffelec solo :
Bach-Busoni : prélude de choral "Nun komm der Heiden Heiland"
Marcello-Bach : Adagio du concerto pour hautbois en ré min.
Haendel-Kempff : Menuet en sol mineur
Bach-Hess : choral "Jesù, meine Freude" de la cantate 147
Haendel : Chaconne en sol majeur HWV 435
- Dana Ciocarlie solo :
Schumann : Deuxième Sonate op. 22 en sol mineur
Kurtag : Perpetuum mobile
Radulescu : Cloches byzantines
- 4 mains :
Ravel : Ma mère l'Oye
- 2 pianos :
Poulenc : L'embarquement pour Cythère
Milhaud : Scaramouche
Dana Ciocarlie, piano ; Anne Queffelec, piano
Retrouvez Dana Ciocarlie,
en récital, concerto, musique de chambre, spectacles :
Samedi 27 avril > 2 mai 2013
Croisière musicale
Alain Duault
Dana Ciocarlie, piano ; Marianne Piketty, violon
Lundi 6 mai 2013 . 19h00-21h00
FRANCE MUSIQUE
Enregistrement public de Plaisirs d'Amour, au studio 106 de la Maison de la Radio
Emission de Frédéric Lodéon
Debussy, 2 Préludes: "La Danse de Puck" et "Ondine"
Schumann, "Papillons" op. 2
Albeniz, "Cordoba" (extrait de "Chant d'Espagne")
Dana Ciocarlie, piano
Jeudi 9 mai 2013 . 20h45
LA PRÉE (36)
20èmes Rencontres Musicales, Grange
Schumann, Papillons opus 2
Schumann, Kreisleriana opus 16
Debussy, 3 préludes (Des pas sur la neige ; Ondine ; La danse de Puck)
Debussy, Images (2ème livre)
Ohana, 9 préludes
Dana Ciocarlie, piano
Samedi 11 mai 2013 . 11h45
LA PRÉE (36)
20èmes Rencontres Musicales, Grange
Ohana, Noctuaire pour violoncelle et piano
Canat de Chizy, En bleu et or pour alto et piano
Debussy, Sonate pour violoncelle et piano
Bacri, ancien résident de La Prée, Conte scandinave pour piano
Ohana, Neumes pour hautbois et piano
Hindemith, Fantaisie pour alto et piano
Loeffler, Rhapsodie pour hautbois, alto et piano
Emmanuel Rey, hautbois . Aïda-Carmen Soanea, alto . Romain Garioud, violoncelle - Dana Ciocarlie, piano
Samedi 11 mai 2013 . 14h00-16h00
Diffusion de Plaisirs d'Amour sur France Musique
Emission de Frédéric Lodéon
Debussy, 2 Préludes: "La Danse de Puck" et "Ondine"
Schumann, "Papillons" op. 2
Albeniz, "Cordoba" (extrait de "Chant d'Espagne")
Dana Ciocarlie, piano
14 & 15.05.13 .
ARLES (13) . Théâtre
Haïm, à la lumière d'un violon, de Gérald Garutti
Dana Ciocarlie, piano ; & la compagnie C(h)aracteres
16.05.13 . SARCELLES (95) . Théâtre
Haïm, à la lumière d'un violon, de Gérald Garutti
Dana Ciocarlie, piano ; & la compagnie C(h)aracteres
Mercredi 29 mai 2013 . 20h30
VESOUL (70)
Théâtre Edwige Feuillère, Place Pierre-Renet
Un concert pas comme les autres
Spectacle-concert, Musique de Kurtag
Dana Ciocarlie, piano . Charlotte Nessi, mise en scène
Samedi 1er juin 2013 . 20h00
FLORENCE (Italie)
Institut français
Alfred Jaëll : 2 Improvisations d'après "Rienzi"
Alfred Jaëll : Paraphrase de "Lohengrin et Tannhaüser"
Franz Liszt : Transcription du Choeur des Tisserands du "Vaisseau fantôme"
Richard Wagner : Sonate en La bémol Majeur "Fûr das album von M. W."
Alfred Jaëll : Transcription, Illustrations et Paraphrase de "Tristan et Isolde"
Franz Liszt : Transcription de "La Mort d'Isolde"
Dans le cadre du bicentenaire de Richard Wagner
Concert soutenu par la Fondation Bru, Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française
Dana Ciocarlie, piano
06, 07.06.13 . MÉZIÈRES (Suisse), Théâtre du Jorat
Haïm, à la lumière d'un violon, de Gérald Garutti
Dana Ciocarlie, piano ; & la compagnie C(h)aracteres
Samedi 8 juin 2013 . 19h00
OLDENBURG (Allemagne)
Oldenburger Promenade
Salle du Château d'Oldenburg
Paul Constantinescu, Three pieces for piano (in romanian style)
George Enescu, Carillon Nocturne (from the Third Piano suite op. 18)
Horatiu Radulescu, Second Piano Sonata (composed in 1992)
George Enescu, Pavane and Bourrée (from the Second Piano suite op. 10)
Violeta Dinescu, Echo 1 (composed in 1980)
George Enescu, First Romanian Rhapsody for orchestra op. 11 (transcribed by the composer)
Dana Ciocarlie, piano
Jeudi 20 juin 2013 . 11h00-12h30
FRANCE INTER
On va tous y passer, émission de Frédéric Lopez et Yann Chouquet
Avec Dana Ciocarlie, piano
Jeudi 20 juin 2013 . 12h35-13h30
FRANCE MUSIQUE
Le Magazine, de Lionel Esparza
Avec Dana Ciocarlie, piano
Dimanche 30 juin 2013 . 19h00
MESLAY (37)
49ème Festival des Fêtes Musicales à La Grange de Meslay
Mozart, Concerto pour deux pianos, en mi bémol majeur, K 365
Dana Ciocarlie, piano ; Christian Zacharias, piano et direction ; Orchestre de Chambre de Lausanne
Dimanche 7 juillet 2013 . 18h00
PIERREFONDS (60)
Festival des forêts
Schubert . Ravel . Satie
Dana Ciocarlie piano ; Anne Queffelec, piano
Samedi 13 juillet 2013
NANCY (54)
Nancyphonies
Dana Ciocarlie piano ; Christiane Baume-Sanglard, piano
Mercredi 17 juillet 2013 . 20h30
KLOSTERS (Suisse)
Reform Kirche St Jakob
Schumann, Adagio et Allegro pour cor et piano op.70
Schumann, 2 Novelettes pour piano seul op. 21 n° 1 & 2
Ligeti, Trio pour piano, violon et cor, dédié à Brahms
Tchaïkovski, Souvenir d’un ieu cher op. 42, pour violon et piano
Brahms, Trio pour piano, violon et cor en mi bémol majeur, op.40
Dana Ciocarlie, piano ; Nicolas Dautricourt, violon ; David Guerrier, cor
Vendredi 19 juillet 2013 . 21h00
SAINT-YRIEIX la PERCHE (87)
Collégiale de Saint-Yrieix
Festival de Saint Yrieix
Schubert, Rondo en si mineur D 895
Suk, Quatre pièces op.17
Rachmaninov, Deux morceaux de Salon op.6
Ysaÿe, Poème élégiaque op. 12
Franck, Sonate en la majeur
Dana Ciocarlie, piano ; Nicolas Dautricourt, violon
Jeudi 1er août 2013
BADEN (56)
Eglise Saint Pierre
Musicales du Golfe du Morbihan
Alkan, Deuxième "Recueil de chants" op.38, extraits : Hymne, Offrande, Procession-Nocturne, Serenade
Schumann, Kreisleriana op. 16
Jaëll/Wagner, Transcription de "Tristan et Isolde"
Liszt/Wagner, "La Mort d'Isolde"
Alkan, Deux recueils d"Impromptus"op. 32
- 2 extraits du premier recueil : Vaghezza et Fantasietta Mauresca
- 2ème recueil
Alkan, Scherzo en si mineur
Chopin, Nocturne op. 27 n° 1 en Ré bémol Majeur
Chopin, Trois Valses brillantes op. 34
a. op. 34 n° 1 en la bémol majeur
b. op. 34 n° 2 en la mineur
c. op. 34 n° 3 en fa majeur
Dana Ciocarlie, piano
Samedi 3 août 2013 . 16h00
SAINT-URSANNE (Jura suisse)
Crescendo
Schumann, Fantasiestücke op. 12 (piano)
Schubert, Quatuor n° 13 en la mineur, Rosamonde, op. 29 D 804
Reger, Quintette pour clarinette et cordes en la min. op. 146
Dana Ciocarlie, piano . Quatuor Sine Nomine . Frédéric Rapin, clarinette
Du Samedi 3 août 2013 . 20h30
SAINT-URSANNE (Jura suisse)
Crescendo
Wagner/Liszt, Deux transcriptions de Tristan et Isolde pour piano
Brahms, Quatuor à cordes en la mineur op. 51 n° 2
Dvorak, Quintette pour piano et cordes en la majeur op. 81, B 155
Dana Ciocarlie, piano . Quatuor Sine Nomine
Lundi 5 août 2013
SAINT-URSANNE (Jura suisse)
Crescendo
Dana Ciocarlie, piano ; Henri Demarquette, violoncelle

Samedi 17 août 2013
CABOURG (14)
Festival Promenades Musicales en Pays d'Auge
Dana Ciocarlie, piano . Marie Devellereau, soprano . Naaman Sluchin, violon
Samedi 31 août 2013 . 14h00
TOURNAI (Belgique)
Concert lecture autour de Schumann
Dana Ciocarlie, piano ; Michel Schneider, récitant
Vendredi 6 au dimanche 8 septembre 2013
MONTHEY (Suisse Romande)
Schubertiade
Espace 2 - Edition spéciale 2013 - 50e anniversaire en partenariat avec la Radio Télévision Suisse Romande
Schubert
Dana Ciocarlie, piano ; Delphine Bardin, piano
Samedi 28 septembre 2013
MONFERRATO (Italie)
Dana Ciocarlie, piano . Christiane Baume-Sanglard, piano . Piano à quatre mains
Mardi 15 octobre 2013 . 20h00
PARIS (75), Ambassade de Roumanie, 123 rue Saint Dominique 75007 Paris
Intégrale Schumann par Dana Ciocarile, Concert n° 6
Robert Schumann
Enregistré par le label La Dolce Volta
Dana Ciocarlie, piano
Mercredi 16 octobre2013 . 20h00
PARIS (75), Ambassade de Roumanie, 123 rue Saint Dominique 75007 Paris
Intégrale Schumann par Dana Ciocarile, Concert n° 7
Robert Schumann
Enregistré par le label La Dolce Volta
Dana Ciocarlie, piano
Mardi 29 octobre 2013 . 17h00
CHATEAUROUX (36)
Lisztomanias
Impromptus de la Chapelle des Rédemptoristes
Récital piano à 4 mains « La France de Wagner »
Bizet -
Wagner/Fauré-Messager – Wagner/Chabrier – Liszt
Dana Ciocarlie, piano . Chriastiane Baume-Sanglard, piano
Samedi 2 novembre 2013 . 20h00
MARRAKECH
Palace Es Saadi
Dana Ciocarlie & Philippe Bianconi, piano 4 mains
Vendredi 8 novembre 2013
NANCY (54)
Salle Poirel
Dana Ciocarlie, piano . Nicolas Dautricourt . David Guerrier
Mercredi 13 novembre 2013 . 20h30
COURBEVOIE (92)
Salle des mariages
Schumann, Deux Novelettes op. 21
Schumann, Kreisleriana op. 16
Liszt/R. Wagner, Choeur des tisserands du "Vaisseau fantôme"
Liszt/R. Wagner, "La mort d'Isolde"
Schumann, Trois Grandes Etudes de concert d'après Paganini op. 3
Liszt, Deux Grandes Etudes de concert d'après des caprices de Paganini
Dana Ciocarlie, piano
Lundi 18 novembre 2013 . 20h00
PARIS (75)
Salle Cortot
Concerts Pro Musicis
Dana Ciocarlie, piano . Naaman Sluchin
, violon
Mardi 19 au Samedi 23 novembre 2013
MIRECOURT
Dana Ciocarlie, piano .
Marianne Piketty, violon
Christian Poltera, violoncelle . Christian altenburger, violon
Mercredi 27 novembre 2013
FRIBOURG (Suisse)
Société des Concerts de Fribourg
Salle Equilibre, place Jean Tinguely 1, CH-1700 Fribourg
Paul Constantinescu, Concerto pour piano et orchestre (1909–1963)
Dana Ciocarlie, piano . Südwestdeutsche Philharmonie Konstanz, direction Alexander Janos
Vendredi 06 décembre 2013
NICE (06)
Orchestre Philharmonique de Nice
Bernstein, The Age of Anxiety (Symphony No.2) (1949)
Orchestre Philharmonique de Nice, dir. Lawrence Foster
Dana Ciocarlie, piano
Samedi 07 décembre 2013
NICE (06)
Orchestre Philharmonique de Nice
Bernstein, The Age of Anxiety (Symphony No.2) (1949)
Orchestre Philharmonique de Nice, dir. Lawrence Foster
Dana Ciocarlie, piano
Jeudi 6 février 2014 . 20h00
PARIS
Opéra Bastille . Amphithéâtre Bastille
Honneger, Pâques à New-York, pour mezzo-soprano et quatuor à cordes
Milhaud, Quatuor à cordes n° 2 opus 16
Ravel, Le Tombeau de Couperin
Milhaud, Quatre poèmes de Léo Latil pour voix et piano
Milhaud, Quatuor à cordes n° 3 opus 32
Dana Ciocarlie, piano . Quatuor Danel . Françoise Masset, soprano
Dimanche 16 mars 2014
MONACO (98)
Printemps des Arts de Monte-Carlo
Bartok Sonate pour deux pianos et percussions
Debussy En blanc et noir
Dana Ciocarlie & Philippe Bianconi, piano
Mercredi 19 mars 2014
BERN (Suisse)
Forum Yehudi Menuhin
Alkan, Deuxième "Recueils de chants" (extraits)
Schumann, Trois grandes etudes d'après Paganini
Liszt/Wagner, Choeur des tisserands du "Vaisseau fantôme
Jaëll/Wagner, Transcription de "Tristan et Isolde
Liszt/Wagner, "La Mort d'Isolde
Alkan, Deux recueils d"Impromptus" d'Alkan
Alkan, Scherzo en si mineur
Chopin, Nocturne op. 27 n. 1 et Trois Valses brillantes
Bartok , Six Danses populaires roumaines
Enescu, Première Rhapsodie roumaine pour orchestre en La Majeur
Dana Ciocarlie, piano
Mercredi 18 juin 2014
PARIS
Théatre des Bouffes du Nord
Chausson, Poème
Canteloube, Poème
Ysaÿe, Poème Élégiaque
Franck, Sonate pour violon et piano
Dana Ciocarlie, piano . Nicolas Dautricourt, violon

Retrouvez une information
sur le site Piano bleu

 

 Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano
sur    




 

Retour aux rubriques

accueil piano bleu
nouveau sur piano bleu
actualités
compositeurs / Jazzmen
pianistes
disques et DVD avec piano
revues et livres sur piano
concerts avec piano
partitions de piano
piano bar
annuaire piano bleu
cartes musicales
forum du piano
divers



Quelques liens directs... pour vous aider à ne pas vous perdre
Actualité quotidienne du piano
Actualités du site piano bleu
Acheter piano
Apprendre le piano en ligne
cartes de voeux
cartes musicales anniversaire
cartes musicales fête des pères
compositeurs contemporains
compositeurs musique classique
concours de piano
concerts pianistes
cours de piano
disques de piano
écoles de piano
DVD piano
Ecouter piano
festivals piano

forum piano
livres biographies compositeurs et pianistes
livres romans piano pianiste
livres pratiques piano
logiciels piano
magasins de pianos
masterclasses de piano
partitions gratuites piano
partitions piano
pianoforte
piano voix
pianistes jazz
pianistes musique classique
Piano bar
pianoforte
vidéos piano pianistes 
Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu

 Retour à l'accueil de pianobleu.com