Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Les Rendez-Vous de Rochebonne fêtent leur dixième édition MUSIQUE CLASSIQUE

Les Rendez-Vous de Rochebonne fêtent leur dixième édition les 19, 20 et 21 septembre 2014 avec encore nombreuses festivités autour de la musique classique dans le cadre enchanteur du pays beaujolais des Pierres Dorées à Theizé-en-Beaujolais , et cette année exceptionnellement également à Anse !

Depuis 2005, année de création de ce festival , dont le directeur artistique est le pianiste Hervé Billaut, ce sont environ 15.000 auditeurs, dont 3000 scolaires, qui ont assisté à plus de 80 concerts organisés par les bénévoles de l’association Musique Envol. Car l’histoire des Rendez-Vous de Rochebonne, c’est avant tout celle d’une rencontre entre un public fidèle et des artistes de talent dans un lieu magique, la Vieille Eglise du château de Rochebonne à Theizé, écrin musical à l’acoustique unique.
Le temps d’un week-end de fin d’été au pays des Pierres Dorées, les festivaliers ont ainsi plébiscité, au fil des années, ces moments d’échanges et d’émotions intenses, partagés avec des musiciens qu'ils peuvent retrouver après les concerts pour un déjeuner champêtre ou autour d’un verre de nectar beaujolais.

Pour fêter cet anniversaire, toute l’équipe du festival a décidé de pousser les murs pour une soirée d’ouverture « prestigissimo » consacrée à Mozart et Haydn, le vendredi 19 septembre, avec l’Orchestre des Pays de Savoie et son chef Nicolas Chalvin qui sera reçu au Domaine des Communes situé sur une colline en face de Rochebonne. Fondé en 1984, l’Orchestre des Pays de Savoie est un orchestre permanent et itinérant composé de 23 musiciens (19 cordes, deux hautbois et deux cors) dont l’excellence artistique et son rayonnement au niveau national et international en fait aujourd’hui un véritable ambassadeur culturel. Actuel directeur musical de l’Orchestre des Pays de Savoie, Nicolas Chalvin a mené une brillante carrière d’instrumentiste, avant de se consacrer pleinement à la direction d’orchestre. Les amateurs de piano y apprécieront plus particulièrement le Concerto pour piano et orchestre n° 9 de Mozart : dit concerto « Jeunehomme », réunissant cet orchestre et le pianiste Hervé Billaut.
C'est à une une grande fête du piano tout au long de la journée du samedi que vous pourrez assister sous les voûtes de la Vieille Eglise pour : « 3 siècles de claviers à Rochebonne», du clavecin au piano moderne, de Jean-Philippe Rameau à George Crumb, en passant par le pianoforte classique et l’âge d’or du romantisme. Une brochette de jeunes talents, à découvrir plus bas dans cette page, parmi les plus prometteurs, nous emmèneront dans ce voyage musical avant de terminer la journée avec deux pianos et trois pianistes bien connus du public de Rochebonne réunis autour de Bruno Rigutto. De cinq à quarante doigts, ils vous proposeront un programme haut en couleurs où alterneront « tubes » du répertoire et oeuvres inattendues pour cette formation ludique.
Dame de coeur du piano français, comme titrait récemment un magazine musical, Anne Queffélec clôturera cet anniversaire le dimanche à 17h après un Prélude au déjeuner sur l’herbe où les musiciens des Rendez-Vous nous auront fait partager à nouveau le plaisir de jouer ensemble.
Et comme cette fête est aussi celle des Pierres Dorées, les visites commentées des Journées Européennes du Patrimoine, organisées en partenariat avec le festival, vous permettront, entre les concerts, de mieux connaître le village de Theizé et le site de Rochebonne, l’occasion unique de découvrir son histoire, ses lieux cachés et autres passages secrets, alors… … ne manquez pas ces Rendez-Vous !
Programme :
Vendredi 19 septembre 2014 à 20h30
Concert d’ouverture Soirée Prestige au Domaine des Communes 10ème édition des Rendez-Vous de Rochebonne
30ème anniversaire de l’Orchestre des Pays de Savoie Orchestre des Pays de Savoie
- Nicolas Chalvin, direction
- Hervé Billaut, piano
Joseph Haydn Symphonie n° 30 en do Majeur Hob. I/30 « Alleluja »
Wolfgang Amadeus Mozart Concerto pour piano et orchestre n° 9 en mib majeur K 271 « Jeunehomme »
Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 30 en ré majeur K 202 (186b)
Samedi 20 septembre 2014 À partir de 11 heures
Journée Spéciale 10ème édition à l’église du château de Theizé-en-Beaujolais dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine visites à 10h, 13h30 et 16h 3 siècles de claviers à Rochebonne Toute une journée dédiée à la grande famille des claviers : jeunes talents prometteurs et artistes confirmés pour un voyage dans le temps à la découverte des ancêtres du piano d’aujourd’hui. Quatre moments musicaux ponctués par les visites du Château seigneurial de Theizé-en-Beaujolais...
11 h
Guillaume Durand & Félix Dalban-Moreynas, piano à quatre mains
François Castang, récitant
Camille Saint-Saëns Le Carnaval des Animaux Ce concert est proposé spécialement aux scolaires vendredi 19 septembre à 14h.
14 h 30
Justin Taylor, clavecin Jean-Philippe Rameau Suite en la Luca Montebugnoli, pianoforte
Jan Ladislav Dussek Elégie Harmonique Franz Schubert Trois Klavierstücke D 946
17 h
- Aline Piboule, piano
George Crumb Makrokosmos (extraits) Florent Motsch Nocturne Frédéric Chopin 3ème Ballade op. 47 en lab majeur
et
-Andrei Tcymbalistenko, piano
Robert Schumann Arabeske Frédéric Chopin 4ème Ballade op. 52 en fa mineur Franz Liszt 6ème Rhapsodie Hongroise avec la participation du Concours International “Jeunes Talents” de Montrond-les-Bains
20 h 30
Soirée spéciale « De cinq à quarante doigts » avec les pianistes Bruno Rigutto, Guillaume Coppola, Chrystel Saussac, Hervé Billaut
Un programme festif pour quatre pianistes et deux pianos avec des incontournables du répertoire classique comme Peer Gynt de Grieg, Carmen de Bizet, La Valse de Ravel, Schubert, et des surprises!…
Un buffet à 11 € (vin compris) est proposé avant le concert du soir le samedi à 19h.
Dimanche 21 septembre 2014
à 11h30
Prélude au déjeuner sur l’herbe à l’église du château de Theizé-en-Beaujolais dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine visites à 10h et 14h30
Marie Charvet, violon
Chrystel Saussac, piano
Didier Reymond, clarinette
Patrick Gabard, violoncelle
François Castang, présentation
Nino Rota Trio pour clarinette, violoncelle et piano
Bohuslav Martinu Duo n° 2 pour violon et violoncelle
Walter Rabl Quatuor op. 1 pour piano, violon, violoncelle et clarinette
17 heures
Concert de clôture à l’église du château de Theizé-en-Beaujolais dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine
Anne Queffélec, piano
Domenico Scarlatti Six Sonates
Joseph Haydn Sonate en mi mineur Hob. XVI/34
Ludwig van Beethoven Sonate op. 27 n° 2 en ut# mineur « Clair de lune»
Biographies des pianistes présents à cette dixième édition :
Hervé BILLAUT
Hervé Billaut est un conteur de sons. Après avoir fait revivre l’Espagne d’Isaac Albéniz dans une intégrale remarquée d’Iberia, son enregistrement consacré à la musique de Gabriel Fauré a été salué par la critique (4 étoiles du Monde de la Musique, 5 Diapasons, 9 de Classica…). A la Roque d’Anthéron où il est régulièrement invité, comme à Grenade, Paris, Toulouse ou lors de la « Folle Journée », le public l’a suivi avec enthousiasme dans ces voyages musicaux, dont la presse a rapporté des échos admiratifs. Car être musicien, selon cet explorateur de partitions, c’est dépasser sa brillante technique pianistique pour créer un univers de sensations, d’impressions, de couleurs. Lui qui sait si bien transmettre cette exigence de concertiste, n’a pas tardé à devenir un pédagogue recherché au Conservatoire de Lyon, à Paris et jusqu’à Seoul. Mais le professeur est passé lui aussi par un rigoureux apprentissage : enfant doué, il étudie auprès de Germaine Mounier et Jean Hubeau à Paris, obtient à l’âge de seize ans les plus hautes récompenses du Conservatoire. En 1983, il remporte un Grand Prix au concours Marguerite Long, parmi de nombreuses distinctions dans d’importants concours internationaux (Viotti, 1981 ; Vercelli, 1982 ; Epinal, 1983 ; Pretoria, 1990 ; Tokyo, 1995). Il fait alors le tour du monde, jouant dans les plus grandes métropoles au gré, notamment, des escales du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, sur lequel il effectue son service national. Dernièrement, des tournées de concerts l’ont conduit en Amérique du Sud, en Chine, au Japon et en Corée. Les relations artistiques qu’il a su nouer dévoilent une personnalité ouverte et généreuse : invité régulier de la Maison de la Radio, il participe fréquemment aux émissions de France Musique ; soliste invité par de prestigieux orchestres, il joue notamment sous la direction de John Eliot Gardiner et Yehudi Menuhin ; chambriste fervent, il partage des moments complices avec les pianistes Frank Braley, Philippe Cassard, François Chaplin, Cédric Tiberghien et Guillaume Coppola, le quatuor Debussy, les violonistes Stéphane Tran Ngoc et Naoko Ogihara, les clarinettistes Michel Portal et Florent Héau et bien d’autres ; musicien épris de danse, il collabore avec les chorégraphes Jean-Christophe Maillot, John Neumeier et Roland Petit en tant que soliste des Ballets de Monte-Carlo ; directeur artistique des Rendez-Vous de Rochebonne, il propose chaque année une programmation originale autour d’artistes confirmés et de jeunes talents. En 2015 paraîtra l’intégrale de la musique pour piano de Paul Dukas qu’Hervé Billaut vient d’enregistrer pour le label Mirare.
Félix DALBAN-MOREYNAS
Né en 1995, Félix Dalban-Moreynas commence ses études de musique à la maîtrise de l'opéra de Lyon en 2002. C'est là qu'il découvrira le piano ainsi que la scène grâce aux productions auxquelles il participe (Apollon et Hyacinthe de Mozart, Jenufa de Janacek ou St Nicolas de Britten). Depuis 2009, il étudie avec Chrystel Saussac. Il obtiendra son D.E.M. mention très bien à l'unanimité en 2012. En 2013, il est invité au festival Musique et Or pour un concert autour de Frédéric Chopin et de contes de Marlène Jobert. Parallèlement au piano, il débute en 2006 le violon avec Fanny Robillard et entre, dans cette discipline, au CRR de Lyon dans la classe de Sylvie Dalmais en 2008. Intéressé par l'univers de la musique baroque, il travaille la basse continue de 2011 à 2013 avec Catherine Latzarus, explorant les répertoires italiens, allemands et français des XVIIème et XVIIIème siècle. La composition le passionnant depuis son plus jeune âge, il obtient son D.E.M. de contrepoint mention très bien à l'unanimité avec les félicitations du jury en 2010, et, achevant ses études avec Denis Magnon, son D.E.M. d'Harmonie mention très bien à l'unanimité en 2011. De 2011 à 2013, il étudie la composition au CRR de Lyon avec Christophe Maudot et est admis en juin 2013 dans la classe de Philippe Hurel au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. En 2014, Félix Dalban-Moreynas est lauréat de plusieurs concours de piano, comme le concours Claude Kahn qui lui décerne un prix spécial d'interprétation pour la pièce Incises de Pierre Boulez. Il obtient également un 1er prix 2ème nommé au concours national de Chatou, un 2ème prix au concours de Montrond-les-Bains dans la catégorie "Espoir" et un 4ème prix dans la catégorie "Jeunes Talents". Enfin il présente en avril 2014 le concours d'entrée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon et est admis dans la classe de Florent Boffard à partir de septembre 2014.
Guillaume DURAND
Guillaume Durand est né en 1995 dans une famille de musiciens. Il débute le piano à Paris à l’âge de cinq ans avec Romano Pallotini. En septembre 2002 il rentre au CRR de Lyon dans la classe de Dominique Genevey puis est admis dans celle d'Hervé Billaut en 2007. Parallèlement, il suit les conseils de Serguei Milstein dès l'âge de 11 ans. En juin 2011, il obtient brillamment son Diplôme d’Etudes Musicales à l’unanimité. Il est actuellement en classe de perfectionnement. En 2014 il intègre à l’unanimité le CNSMDP dans la classe de Denis Pascal. Il complète régulièrement sa formation par des stages et des master classes auprès de différents pianistes, Pascal Devoyon, Denis Pascal, Rikako Murata, François Dumont, Eric Le Sage... Il est invité chaque année pour des concerts de musique de chambre dans le cadre du Festival « jeunes talents » des Rencontres Musicales de Haute-Provence. Il a le privilège de jouer avec Jean-Guihen Queyras, Raphael Merlin, Antje Weithaas… , puis de se produire salle Molière à Lyon, dans le cadre de L’association Chopin. En 2010, il remporte le concours du festival Millesources et Dordogne, en 2012, il est lauréat du Concours International de piano de Lagny-sur-Marne, et en 2013, de celui de Montrond-les-Bains.
Justin TAYLOR
Justin Taylor commence à 11 ans l’étude du clavecin avec Françoise Marmin au CRR d’Angers, peu après avoir débuté le piano. L’intérêt qu’il porte aux deux instruments, mais aussi un souci de cohérence historique, l’amène à les étudier en parallèle. Après un DEM de clavecin à Angers, il entre en 2011 à l’unanimité au CNSM de Paris dans la classe d’Olivier Baumont et Blandine Rannou. Justin bénéficie également des conseils de Françoise Lengellé, Bob van Asperen, Ketil Haugsand… Ce parcours en clavecin ne l’empêche pas de poursuivre ses études en piano. En effet, il intègre en 2013 la classe de Roger Muraro au CNSM de Paris, suite à son admission à l’unanimité. Récompensé par une Licence de clavecin mention Très Bien à l’unanimité cette même année, il poursuit ses études en Master. Outre sa participation aux productions du CNSM, Justin s’est également produit avec Patrick Cohën-Akénine et son orchestre Les 24 violons du Roi (co-production CMBV / Royal College de Londres), en récital à l’Hôtel de Soubise à Paris lors du Festival Jeunes Talents et à la Cité de la Musique dans le cadre de l’intégrale Bach, ou encore avec Vincent Dumestre et Marc Mauillon dans le cadre d’une résidence jeunes artistes à Santander (Espagne). S’intéressant aussi aux aspects plus théoriques de la musique, Justin fait également partie de la classe d’analyse supérieure du CNSM de Paris. Pour compléter son approche des claviers, Justin aimerait bien aborder le pianoforte, instrument « intermédiaire » entre ses deux instruments principaux.
Luca MONTEBUGNOLI
Pianiste, pianofortiste et claveciniste italien, Luca Montebugnoli est né à Rome en 1983. Il fait ses études de piano au Conservatorio de Santa Cecilia, dans la classe de Daniela Morelli, où il obtient son Master de piano en 2009 avec la mention Très Bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Il se perfectionne ensuite dans le répertoire soliste et en musique de chambre avec Bruno Canino à la Scuola di musica di Fiesole (Florence) et avec Alexander Lonquich à l’Accademia chigiana di Siena. Parallèlement il reçoit les conseils des grands maîtres, Aldo Ciccolini et Rudolph Meister entre autres. Passionné depuis toujours par une approche « musicalement informé » de l’interprétation, il est initié au pianoforte par Andrea Coen et au clavecin par Fiorella Brancacci au Conservatorio di Santa Cecilia de Rome. En 2012 il est admis en master de pianoforte au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris dans la classe de Patrick Cohen. Il s’y perfectionne également auprès de Christophe Coin, Kenneth Weiss, Stéphanie-Marie Degand, Maria Belooussova-Strauss et Françoise Marmin. Lauréat de nombreux concours nationaux et internationaux, son activité de concertiste reflète la variété de ses intérêts musicaux. Il se produit régulièrement en récital, en musique de chambre et avec orchestre en Italie, en France, en Allemagne et en Suisse. Il a notamment joué en soliste avec l’Orchestre Philarmonique de Trier et avec le Jeune Orchestre Atlantique dirigé par Christophe Coin. Depuis 2005 il forme un duo avec le pianiste Paolo Costanzo et depuis 2012 avec le violoncelliste François Robin, avec qui il aborde le répertoire pour violoncelle et piano sur les instruments d’époque. En 2013 il est sélectionné pour la formation Expressivité des Claviers à la Fondation Royaumont, où il a l’occasion de travailler avec Pierre Goy. Dans ce cadre, il est lauréat 2013 du Prix Musical de l’Ambassadeur de Suisse en France, ce qui lui permet d’enregistrer un CD d’oeuvres de compositeurs peu connus (G. Onslow, I. Pleyel, F. Kalkbrenner) pour piano, violon et violoncelle.
Aline PIBOULE
Aline Piboule est lauréate en 2014 du 11e Concours International de piano d’Orléans, où elle a remporté cinq Prix, dont celui de la SACEM pour la création de l’oeuvre Lichen de Jérôme Combier. Remarquée pour ses qualités artistiques alliant une puissante énergie à une extrême sensibilité, Aline Piboule se produit en France et à l'étranger. Elle a notamment été invitée par l'Opéra Comique de Paris, le Festival de Verbier, le Festival d'Aix en Provence, ou encore le Festival de Fontdouce. Passionnée également par la musique de chambre, elle joue avec Jocelyn Aubrun, Vincent Le Texier, Alexandra Greffin-Klein, Vladimir Kapshuk notamment au Grand Palais (Paris), au Festival d’Aldeburgh (Angleterre), au Festival de Pontlevoy, à la Salle Molière et l’Opéra National de Lyon. Elle enregistre son premier disque en 2010 avec Jocelyn Aubrun, flûtiste soliste de l’Orchestre National de Lyon sous le label Lyrinx, largement salué par la critique, notamment par le magazine Classica qui le récompense par 4 étoiles. Considérant la création contemporaine comme la suite logique du patrimoine du passé, elle collabore avec de nombreux compositeurs tels qu'Henri Dutilleux, Rodion Shchedrin, Hugues Dufourt, ainsi que des ensembles tels que Court-circuit, 2E2M et l'Itinéraire. Aline Piboule est régulièrement invitée sur France Musique dans les émissions de Philippe Cassard, Frédéric Lodéon, Gaëlle Le Gallic, Stéphane Goldet. Aline Piboule a effectué ses études aux CNSMD de Lyon (1er prix 1ère nommée, Mention Très Bien à l'unanimité), au CNSMD de Paris (cycle de perfectionnement), et suit l'enseignement de Jean Saulnier à l'Université de Montréal. Elle est lauréate du concours international “Città di Padova” (Italie) et du programme Déclic pour la promotion de jeunes artistes français à l’étranger de Cultures-France. Elle a reçu le soutien du Mécénat Société Générale, de l’ADAMI, de la Fondation Meyer, du Centre d’Arts d’Orford (Canada) pour le développement de sa carrière.
Andrei TCYMBALISTENKO
Né en 1989 dans la petite ville de Kaluga en Russie, Andrei Tcymbalistenko commence l’étude du piano à l’âge de 6 ans dans une école de musique et sous le regard attentif de sa mère, également musicienne. Pendant ces années d’étude, il prend part à plusieurs récitals et concours pour les jeunes musiciens à Kaluga, et rencontre également des professeurs importants de Moscou. Après une année d’étude au lycée musical de Kaluga, il entre à l’Ecole Centrale du Conservatoire de Moscou et devient l’étudiant de l’un des professeurs russes les plus recherchés du Conservatoire, lauréat du 6ème Concours International Chopin de Varsovie, Zinaida Ignatieva. Il travaille également avec le pianiste et compositeur russe Samuel Feinberg. Pendant cette période, il est lauréat de plusieurs concours internationaux dédiés à de célèbres 14 pianistes russes (Flier, Nikolaeva, Nasedkin) ou d’autres compétitions telles le concours “Klassicheskoe Nasledie” (Héritage Classique), “Novye Imena” (Nouveaux Noms), ou le concours Chopin de Petrozavodsk (Russie). Récemment, il remporte brillamment le 1er Prix du Concours International « Jeunes Talents » de Montrond-les-Bains. Andrei participe à plusieurs concerts au Conservatoire de Moscou et donne aussi bien des récitals que des programmes en musique de chambre avec violon et violoncelle, et s’intéresse aussi à l’accompagnement vocal. Actuellement en perfectionnement au Conservatoire de Moscou, où il prépare concerts et concours internationaux, il est également l’assistant du professeur Ignatieva.
Guillaume COPPOLA
Guillaume Coppola est un talent authentique. Sa finesse et sa sensibilité très romantiques lui font une place à part dans l’élite du jeune piano français et international » (Altamusica). Cette capacité à tracer un chemin qui lui est propre séduit depuis ses débuts. Après un CD Liszt couvert de récompenses en 2009 - Diapason d’or découverte, FFFF Télérama, le Monde, Académie Charles Cros… - il est nommé par Classica parmi les "10 stars de demain". En 2012, il surprend en signant un album Granados : Danzas españolas qui rallie à nouveau tous les suffrages : "Maestro" du magazine Pianiste, 5 Diapasons, 4 étoiles Classica, "Soleil" de Musikzen… Pour son troisième projet discographique, il ose un autre virage, cette fois en duo complice avec le baryton Marc Mauillon dans l’intégrale des Mélodies de Poulenc sur les poèmes d’Eluard (sortie octobre 2013, FFFF Télérama, 5 Diapasons, Sélection les Echos…). En octobre 2014 sortira son 4e CD, consacré à Schubert. Depuis ses Premiers Prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classe de Bruno Rigutto), on a pu l’entendre dans une vingtaine de pays, des salles européennes prestigieuses comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Rudolfinum de Prague ou la Philharmonie de Bratislava, jusqu’à l’Asie de Shanghai ou Xiamen, en passant par l’Amérique du sud. Et bien sûr en France : salle Pleyel, Folle Journée de Nantes, la Roque d’Anthéron, Festival de l’Orangerie de Sceaux, Piano aux Jacobins, Festival Chopin à Paris, les Solistes aux Serres d’Auteuil, Festival Radio France et Montpellier, Lille Pianos Festival, les Rendez-vous de Rochebonne, Festival Chopin de Nohant…
Chrystel SAUSSAC
« C'est une remarquable musicienne et mieux qu'une pianiste: sensibilité, technique, brio, elle possède toutes les qualités qui permettent de faire une belle et vraie carrière. » C'est en ces termes que Pierre Petit parle de Chrystel Saussac, alors qu'elle vient d'obtenir les récompenses les plus prestigieuses de l'Ecole Normale de Musique de Paris : Licence de Concert et Diplôme Supérieur de Concertiste, dans les classes de Germaine Mounier et d'Edson Elias. Après ses premières études au Conservatoire de Lyon, l'obtention du Prix d'Excellence du Conservatoire Européen de Paris, son parcours musical est enrichit par de nombreuses rencontres: Jean-François Heisser, Michel Dalberto, Georges Pludermacher, Michel Béroff, Gerald Robbins, Bernard Ringeissen, et Marie-Françoise Bucquet. Lauréate des Concours Internationaux de Viotti-Valsesia, Salernes (Italie) et de l'UFAM (Paris) elle a été la pianiste du Trio Sonate de 1993 à 1998, période pendant laquelle elle travaille régulièrement avec le Quatuor Ravel. Elle est également membre fondateur de l'ensemble Dumky de 1998 à 2005. Professeur de piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon depuis 1990, elle assure parallèlement des cours de perfectionnements instrumentaux et des tutorats pédagogiques au CEFEDEM de Lyon, puis dans le cadre du pôle d'enseignement supérieur de Bourgogne. Elle est régulièrement invitée aux Festiv'académies, ainsi qu'au stage international du Morbihan. En 2005, elle participe avec Hervé Billaut, Patrick Gabard et Guillaume Coppola à l'aventure de la création du Festival « les rendez-vous de Rochebonne », week-end musical au pays des Pierres Dorées dans le Beaujolais. Elle est également membre fondateur du Festival International Musique et Or dans la vallée du Bijou en Ardèche.
Bruno RIGUTTO
Bruno Rigutto a étudié le piano au CNSM de Paris dans la classe de Lucette Descaves, la musique de chambre avec Jean Hubeau, la composition et la direction d’orchestre. Il eut également la chance d’être, pendant dix ans, le seul disciple de Samson Francois. Lauréat des concours Marguerite Long à Paris et Tchaikovski à Moscou, Bruno Rigutto a débuté très tôt sa carrière internationale, invité par les plus grands chefs : Carlo Maria Giulini, Georges Prêtre, Lorin Maazel, Kurt Masur, Marc Soustrot, Antonello Allemandi, etc. Bruno Rigutto se consacre, par ailleurs, à la musique de chambre, au travers 15 de laquelle il puise la substance nécessaire à ses recherches. Ses partenaires ont été Isaac Stern, Mstislav Rostropovitch, Arto Noras, Yo Y Ma, Barbara Hendricks, Michel Portal, Patrice Fontanarosa, Brigitte Engerer, Laurent Korcia, Henri Demarquette, Alexander Kniazev, etc. Sa discographie est importante. Il enregistré pour DECCA, EMI, FORLANE, DENON, LYRINX, et a obtenu plusieurs grands prix du disque. Chef d’orchestre et compositeur, il est à l’origine de plusieurs musiques de scènes et de films. Il a enseigné au CNSM de Paris où il a succédé à Aldo Ciccolini. Il enseigne aujourd’hui à l’Ecole Normale Alfred Cortot de Paris et anime régulièrement des masterclasses, en Europe et au Japon. En 2007, il a été nommé chevalier de la Légion d’Honneur.
Anne QUEFFÉLEC
Anne Queffélec figure parmi les pianistes les plus aimés de sa génération. Fille et soeur d’écrivains, passionnée elle-même de littérature, c’est vers la musique qu’elle se tourne dès son plus jeune âge. Après des études au conservatoire de Paris, Anne Queffélec reçoit à Vienne l’enseignement de Badura-Skoda, Demus et surtout d’Alfred Brendel. Les succès remportés dans les concours internationaux de Munich (premier prix à l’unanimité en 1968) et Leeds (prix en 1969) ne tardent pas à faire d’elle une soliste en vue invitée à travers le monde. Plébiscitée en Europe, au Japon, Hong-Kong, Canada, Etats-Unis… Les plus grandes formations orchestrales l’invitent – London Symphony, London Philharmonic, Philharmonia Orchestra, BBC Symphony, Academy of St. Martin in the Fields, Tonhalle de Zurich, Orchestre de chambre de Pologne, de Lausanne, Tokyo NHK Orchestra, Ensemble Kanazawa, Hong-Kong Philharmonic, Orchestres National de France et Philharmonique de Radio France, Strasbourg, Lille, Philharmonie de Prague, Kremerata Baltica… sous la direction de chefs tels que Boulez, Gardiner, Jordan, Zinman, Conlon, Langrée, Belohlavek, Skrowacewsky, Casadesus, Lombard, Guschlbauer, Zecchi, Foster, Holliger, Janowski. Nommée « Meilleure interprète de l’année » aux Victoires de la Musique 1990, la personnalité de cette artiste rayonne sur le monde musical. Invitée à plusieurs reprises aux « Proms » de Londres, festivals de Bath, Swansea, King’s Lynn, Cheltenham, Händel-Festspiele Göttingen, elle est aussi régulièrement à l’affiche des festivals français tels que La Chaise Dieu, Festival de la Vézère, Radio France Montpellier, Strasbourg, Besançon, Bordeaux, Dijon, La Grange de Meslay, La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron où elle a donné entre autres l’intégrale des sonates de Mozart au cours de six concerts diffusés en direct sur France Musique confirmant son affinité passionnée avec l’univers mozartien. Elle a pris part à l’enregistrement de la bande sonore du film « Amadeus » sous la direction de Neville Marriner. A la scène comme au disque, Anne Queffélec cultive un répertoire éclectique comme en témoigne son importante discographie : elle a consacré plus d’une trentaine d’enregistrements à Scarlatti, Schubert, Liszt, Chopin, Bach, Debussy, Fauré, Mendelssohn, Satie, l’oeuvre intégrale de Ravel et Dutilleux, Mozart, Beethoven, Haendel gravés respectivement chez Erato, Virgin Classics, Mirare. Son disque « Contemplation » consacré à Bach paru en 2009 pour le label Mirare a conquis la presse et le public. À l’occasion du Bicentenaire de la naissance de Chopin en 2010 est paru son enregistrement « De l’enfance à la plénitude » consacré à ce compositeur, toujours pour le label Mirare. Son dernier disque « Satie et Compagnie » a obtenu le Diapason d’Or de l’année en novembre 2013.
Pour en savoir plus , visitez le site internet des Rendez-vous de Rochebonne...cliquez ici
A voir deux vidéos :
" Au détour du Tour, une vue splendide sur le village de Rochebonne situé au Pays des Pierres Dorées dans le Beaujolais (69). La vielle église du château accueillera la 10e édition des "Rendez-vous de Rochebonne" du 19 au 21 septembre 2014. L'occasion rêvée d'associer musique classique et découverte de la région avec les Journées Européennes du Patrimoine. Bienvenue à Theizé-en-Beaujolais!"

A voir une vidéo de la pianiste Anne Quéfellec très récemment en concert à Saint Pierre de Quiberon et qui clôturera donc cette dixième édition des Rendez-vous de Rochebonne le 21 septembre 2014
et
séquence souvenir...à voir Christopher Dowdeswell cdirige the South African National Symphony Orchestra - Herve Billaut, piano- 1990 UNISA piano competition.
1er mouvement, Mozart Piano Concerto en ré Majeur, K466

 

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Think Bach 2
Edouard Ferlet

Fanny Azzuro
1905 Impressions

Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons

 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano