Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

SINGS Volume deux Franck Amsallem Piano Trio Voix Jazz

Franck Amsallem
Sings volume deux

Franck Amsallem, piano,voix
Sylvain Romano, contrebasse
Karl Jannuska, batterie

Nombreux beaux disques de jazz vocal paraîtront en cette rentrée de septembre 2014, ainsi ce second volume du pianiste, compositeur, arrangeur et chanteur Franck Amsallem, qui paraît le 1er septembre, cinq ans après le précédent ... cette fois il joue et chante dans un trio classique de jazz et non seul au piano.

Cela fait longtemps que ce musicien aux multiples casquettes a choisi cette voie, puisque, ainsi l'expliquait-il lors du premier "Sings" : "Je chante depuis longtemps en semi pro, c'est-à-dire occasionnellement, depuis l'âge de 18 ans. J'ai pris des cours de chant à Berklee en 1981[...]et de plus, j'ai toujours énormément aimé la musique américaine. Donc avec mes aptitudes naissantes ou affirmées de chanteur, il était normal que cela soit une étape de ma carrière à un moment ou à un autre." Une étape qui se prolonge donc, mais évolue puisque cette fois au lieu de s'accompagner seul, Franck Amsallem a par contre choisi d'enregistrer en trio avec deux jeunes musiciens qu'il a vu grandir et qui sont ses compères depuis nombreuses années, confie-t-il à l'occasion d'un nouvel entretien à lire plus bas dans la page.
C'est aussi dans la volonté de mieux " montrer son épanouissement" qu'il a choisi cette formule avec trio. Cette fois on trouvera dans le répertoire , toujours des standards de chansons américaines, hormis une composition originale : "Paris remains in my heart" dont une partie des paroles est en français et qui montre encore sa proximité avec le compositeur Michel Legrand.
Des chansons proches de la comédie musicale, et pour cause, mais auxquelles le trio donne un rythme parfois beaucoup plus attrayant ainsi "Never will I marry " qui débute ce disque n'a rien de nostalgique, bien au contraire, plus dynamique et enjouée que certaines versions. Les amateurs de chansons plus rythmées seront aussi comblés par la très réputée chanson : "Just one of those things" de Cole Porter, et "How deep is the ocean" de Irving Berlin dans lequel le piano prend une belle envolée, comme quoi les profondeurs peuvent mener à prendre de belles altitudes mais il est vrai qu'il est aussi question du ciel dans cette chanson : "...How high is the sky" .
Tout autant appréciable est aussi la nonchalance du chanteur qui, par exemple, offre, après une longue introduction instrumentale, avec une grâce indolente pleine de charme :"Two for the road", qui permet de finir l'écoute de cette album dans un sentiment de pleine sérénité, une sérénité contagieuse sur ces musiciens qui l'accompagnent en parfaite complicité. Pour une bonne rentrée, puisse cet enregistrement contribuer aussi à l'épanouissement de tous ses auditeurs !
A voir après l'entretien une vidéo de l'enregistrement du disque.
Vous avez choisi cette fois d'enregistrer en trio pour mieux "montrer votre épanouissement" peut-on lire dans le communiqué de presse, en quoi cette formule vous comble-t-elle plus et pouvez vous parler votre collaboration avec les deux musiciens ?
Le trio c'est d'abord l'art absolu du pianiste de jazz. Celui avec lequel en tant que soliste il s'exprimera le plus souvent. Donc la réponse est toute trouvée et faire vivre, faire jouer ses accompagnateurs, les rendre encore meilleurs qu'ils ne le sont d'habitude est prépondérant. Toutefois, accompagner est un métier à part entière, même si dans le cas présent il s'agit bien de m'accompagner moi-même, ce qui est à la fois délicat et intéressant. Tous ces petits défis font le charme de cet enregistrement où en tant que soliste principal je prends la plupart des solos, mais où il existe également une relation entre mon jeu de piano et mon chant.
Sylvain Romano et Karl Jannuska, mes compères depuis plusieurs années, se trouvent être parmi les musiciens les plus demandés de la scène du jazz français. Etant leur aîné , je les ai vus grandir, s'épanouir et devenir les musiciens magnifiques qu'on peut entendre sur cet enregistrement. L'empathie et la sonorité de Sylvain font merveille dans un contexte toujours swinguant. Karl est un musicien comprenant la musique comme peu de batteurs savent le faire. C'est également un leader à part entière et il sait néanmoins toujours s'adapter pour faire briller le soliste.
Comment avez -vous choisi ce nouveau répertoire de chansons ?
Le répertoire se construit avec des chansons avec lesquelles on se découvre des affinités. En plus de cela, il doit être suffisamment varié mais toujours constituer un tout. Je suis connu comme un musicien ayant un large répertoire, et pour cet enregistrement j'ai déniché quelques perles rares, comme "The Second Time Around", "If You Could See Me Now" dans sa version vocale, ou "Two For The Road", chansons qui sont rarement jouées, chansons qui parlent d'amour quelquefois déçu, avec des mots intimes.
J'adore aller chercher chez des compositeurs importants comme Henri Mancini, ce qu'il a fait de moins connu, surtout lorsque je peux lui donner une nouvelle vie, car ce morceau est rarement joué.
Etant également un fan de Sinatra, je tenais à lui rendre un hommage avec "The Second Time Around", chanson qui parle d'un second mariage, ce que beaucoup d'entre nous ont vécu....!
Lors du précédent entretien je vous faisais remarquer que vous n'aviez pas mis de composition originale cette fois il y en a une..qu'est-ce qui vous a fait franchir le pas cette fois, mais  pourquoi une seule ;-)) ?
Etant toujours un "nouveau" chanteur sur la scène du jazz, je tiens d'abord à approfondir le "Great American Songbook" avant de me consacrer à des projets où l'accent sera sur des compositions personnelles. Toutefois je tenais à enregistrer "Paris Remains in my Heart", chanson autobiographique s'il en fut.
Abandonnez-vous définitivement la musique uniquement instrumentale ou bien alternez-vous  ? Quelle place l'une et l'autre occupe désormais ?
Plusieurs autres cds à paraitre (celui de Mélanie Dahan) ou déjà parus (celui de Linus Olsson) attestent que je suis toujours pianiste... Je resterai toujours d'abord un pianiste, car c'est cet instrument que j'ai étudié et approfondi toutes ces années, et c'est cette pratique qui fait que, en tant que pianiste-chanteur, je possède une vision autre que celle d'un chanteur non instrumentiste. J'étais d'ailleurs sur la scène du Duc des Lombards en Août avec le saxophoniste Jon Boutellier pour l'accompagner, comme au bon vieux temps pourrais-je dire. Mais chanter a pris une vie propre, et mes concerts dorénavant comprennent toujours une partie chantée, et je dois le dire, cela me comble, car l'on fait passer avec la voix des sensations que les instrumentistes ne connaissent pas. Le feedback que le public me renvoie est merveilleux, cela m'encourage absolument dans ma voie. Mais vous voyez, ce n'est d'ailleurs que l'une de mes activités car je suis aussi arrangeur-compositeur et chef d'orchestre...C'est un problème permanent, impossible de faire tout en une journée!
Quels sont vos prochains concerts ?
Le 20 septembre à Paris en trio au Sunside
Tournée en Allemagne du 28 au 31 octobre


autres extraits dans ce widget amazon

 

Pour vous procurer ce disque....

cliquez ici   (amazon où vous remarquerez que ce disque étant proposé en import mieux vos cliquez ensuite plus bas dans la page pur l'avoir à meilleur prix )

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Think Bach 2
Edouard Ferlet

 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano