Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Intégrale des sonates pour piano de Beethoven par les élèves du CNSMD de Lyon

Week-end Intégrale des 32 sonates pour piano de Beethoven par les élèves du CNSMD de Lyon

Le dernier week-end de janvier 2016, Marie-Josèphe Jude, pianiste de renommée internationale et professeur au CNSMD ( conservatoire national de musique et danse ) de Lyon, propose, dans le cadre des Matinées et soirées musicales d'Arles, un programme de huit concerts, lors desquels 32 des élèves des classes de piano interpréteront les 32 sonates composées par Ludwig van Beethoven : Vendredi 29 janvier à 18 h 30 et à 20 h 30 ; Samedi 30 janvier à 17 heures, à 19 heures et à 21 heures ; Dimanche 31 janvier à 11 heures, à 15 heures et à 17 heures

Les Trente-deux Sonates de Beethoven
Après les grandes réussites de Mozart et de Haydn, Ludwig van Beethoven a définitivement donné ses lettres de noblesse à la sonate pour piano. Il a également changé à jamais le regard porté sur le genre par les compositeurs ultérieurs. L’importance que Beethoven lui accordait est démontrée par le fait qu’il ne s’y trouve aucune oeuvre mineure, mais qu’au contraire ce corpus compte en son sein quelques uns des plus hauts chefs-d’oeuvre de son auteur. La sonate a aussi été pour Beethoven un terrain idéal d’affirmation des conquêtes stylistiques – mais pas d’expérimentation : il s’agit toujours d’oeuvres pleinement achevées. En outre elles permettent de couvrir l’ensemble de la vie créatrice de Beethoven, notamment la première période (vingt sonates précédent la Symphonie Héroïque) ; il reviendra à la sonate opus 106, grâce à laquelle Beethoven a surmonté sa crise de créativité des années 1815, d’ouvrir sa dernière période. Ce monumental corpus constitue une pierre de touche du répertoire pianistique (on l’a qualifié de “Nouveau Testament” du pianiste, l’“Ancien Testament” étant le Clavier Bien Tempéré de Bach), et de la musique en général. La difficulté d’exécution peut être élevée, tant Beethoven, à la différence de Liszt, semblait délibérément oublier le pianiste pour ne penser qu’à la musique. Le défi n’est pas tant de produire un beau son, mais de restituer le pathos et parfois l’humour inhérent à cette musique, et surtout le sens prodigieux des enchaînements, véritable poésie de l’architecture qui se dégage de ses oeuvres : car le génie de Beethoven n’est pas dans le matériau mélodique, parfois banal, mais dans la construction, qui fait naître une mélodie des structures.
Programme détaillé :
Vendredi 29 janvier
à 18 h 30
par Victoria Sol, Masahiko Omori et Jiwon Jang
Sonate n°1, en fa mineur opus 2 n°1 (20’)
Sonate n°2, en la majeur opus 2 n°2 (24’)
Sonate n°3, en ut majeur opus 2 n°3 (25’)
à 20 h 30
par Florent Hu, et Stéphane Ge
Sonate n°4, en ut mineur opus 7 (30’)
Sonate n°6, en fa majeur opus 10 n°2 (12’)
***
par Junichi Ito, et Clémence Diaz
Sonate n°5, en mi bémol majeur opus 10 n°1 (18’)
Sonate n°7, en ré majeur opus 10 n°3 (22’)
Samedi 30 janvier
à 17 heures
par Anamaria Beqaj, Vjola Paco, Alexandre Madjar
et Hugo Tessier
Sonate n°8, en ut mineur ,“Pathétique” opus 13 (18’)
Sonate n°9, en mi majeur opus 14 n°1 (12’)
Sonate n°10, en mi majeur opus 14 n°2 (15’)
Sonate n°11, en si bémol majeur opus 22 (25’)
à 19 heures
par Justine Eckaut, Luc Redor, Victoire Pruvost
et Saeko Miyasho
Sonate n°12, en la bémol majeur ,
“Marche funèbre” opus 26 (19’)
Sonate n°13, en mi bémol majeur ,
“Quasi una Fantasia” opus 27 n°1 (15’)
Sonate n°14, en ut dièse mineur ,“Clair de lune” opus 27 n°2 (15’)
Sonate n°15, en ré majeur,“Pastorale” opus 28 (20’)
à 21 heures
par Anna Strapcane et Kim Bernard
Sonate n°16, en sol majeur opus 31 n°1 (23’)
Sonate n°17, en ré mineur opus 31 n°2 (22’)
***
par Félix Dalban-Moreynas, Chiko Miyagawa
et Gaspard Martin
Sonate n°19, en sol mineur opus 49 n°1 (9’)
Sonate n°20, en sol majeur opus 49 n°2 (8’)
Sonate n°18, en mi bémol majeur opus 31 n°3 (23’)
Dimanche 31 janvier
à 11 heures
par Yeli Jeong et Minhui Chen
Sonate n°22, en fa majeur opus 54 (12’)
Sonate n°21, en ut majeur, “Waldstein”
ou “l’Aurore” opus 53 (26’)
***
par Hélène Fouquart, Adrien Polycarpe
et Corinne Marinho
Sonate n°24, en fa dièse majeur,
“À Thérèse” opus 78 (8’)
Sonate n°25, en sol majeur, “Alla tedesca” opus 79 (9’)
Sonate n°23, en fa mineur,
“Appassionata” opus 57 (23’)
à 15 heures
par Paul Juranville, Léonard Muller,
Mao Hayakawa et Ilan Zajtmann
Sonate n°26, en mi bémol majeur,
“Les Adieux” opus 81a (15’)
Sonate n°27, en mi mineur opus 90 (14’)
Sonate n°28, en la majeur opus 101 (19’)
Sonate n°20, en mi majeur opus 109 (17’)
à 17 heures
par Hugo Philippeau et Do Trung Hieu
Sonate n°31, en la bémol majeur opus 110 (18’)
Sonate n°32, en ut mineur opus 111 (30’)
***
par Pinko Wen
Sonate n°29, en si bémol majeur,
“Hammerklavier” opus 106 (45’)
Tarifs : 10 € : plein tarif 7 € : tarif étudiant, demandeur d’emploi
PASS INTÉGRALE (8 concerts) : 48 €
Réservation
Association du Méjan
BP 90038 -13633 Arles cedex
Tél. 04 90 49 56 78 / visitez le site internet ...cliquez ici
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 







Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano