Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Gershwin Bruno Fontaine Orchestre de Lille

George Gershwin(1898-1937)

Rhapsody in blue
Concerto en fa majeur pour piano et orchestre
Porgy and Bess Tableau symphonique

Orchestre National de Lille
David Wroe, direction
Bruno Fontaine, piano

Si la vie de George Gershwin a été brève, c'est un compositeur à part dont il est difficile de parler en quelques mots. Ce fils d'émigrants russe né aux Etats-Unis, qui a suivi une formation de pianiste classique, a merveilleusement su intégrer dans ses compositions tout autant le jazz qui était en plein essor que des musiques populaires et folkloriques. Dès l'âge de 26 ans il accède à la célébrité avec la "Rhapsody in blue", dont vous pouvez écouter les premières minutes plus bas dans cette page mais il est fort probable que vous connaissez déjà cette oeuvre...
A compositeur atypique, interprète atypique : Bruno Fontaine cumule les qualités de pianiste, chef d'orchestre, compositeur et arrangeur et est aussi très ouvert à tous styles musicaux (ainsi pouvez-vous le constater dans la page qui lui est consacrée...cliquez ici), dans cet enregistrement, pris en direct comme à l'accoutumé avec le label Transart Live, il a pris la place du pianiste, et c'est David Wroe qui est parait-il "l'une des nouvelles baguettes les plus intéressantes produites par les USA ses dernières années" qui dirige l'orchestre de Lille. Ces talentueux musiciens réunis offrent ici un voyage outre-atlantique des plus énergiques et fort réjouissant dans une qualité sonore remarquable.
Bruno Fontaine a bien voulu répondre à quelques questions pour nous en dire plus sur ce disque : 
Gershwin incarne la réussite suprême du métissage artistique peut-on lire dans le livret, n'est-ce pas le compositeur qui se rapproche le plus de vous par cet aspect ?
J'accepte avec modestie cette idée… Je suis simplement jaloux de la kyrielle de " standarts " immortels qu'il a composés… Et l'on pourrait également citer Léonard Bernstein comme " plus que parfait " exemple de métissage artistique réussi…
Quand avez-vous entendu sa musique pour la première fois et qu'en avez-vous pensé alors ? votre avis a-t-il évolué avec le temps ?
Elle m'a toujours fascinée. J'ai découvert la musique de Gershwin dès mon enfance…et elle m'a accompagné toute ma vie.
Gershwin a accédé au succès grâce aux thèmes de sa Rhapsody in blue qui étaient sur toutes les lèvres… Que pensez-vous en tant que compositeur vous-même de ces thèmes ? Et que pensez-vous de la façon dont il s'est réapproprié le langage de Ravel et Debussy, Rachmaninov, Tchaikovsky et Grieg ( beaucoup de compositeurs à la fois dans une seule œuvre !) ?
Ces thèmes sont bien sur d'une invention géniale. Ils ont su toucher le plus grand nombre, et par cette réappropriation intelligente du langage des divers compositeurs que vous citez, Gershwin a réussi la quadrature du cercle qui caractérise les œuvres universelles.
Il existe différentes version de la Rhapsodie in Blue, pourquoi est-ce celle-ci que vous avez choisi d'interpréter. Le concerto créé un an plus tard seulement semble nourri de la même influence mais est un peu moins réputé que l'œuvre précédente, que pensez-vous personnellement de celui-ci ?
J'ai joué la Rhapsodie dans tous les sens… ! La " grande " version symphonique qui est sur le CD, la version pour Jazz band, et également ma propre transcription pour piano seul… J'ajoute que je l'ai également souvent dirigée du piano, dans les deux versions.
Quand au Concerto en Fa, je pense que Gershwin avait voulu avec cette œuvre laisser son nom à un grand concerto du répertoire, cherchant peut-être une plus grande " respectabilité " auprès du monde classique.
J'aime beaucoup ce concerto, la richesse de ses thèmes, la jubilation rythmique… Je me suis autorisé à ajouter dans le 1er mouvement une cadence que j'improvise et que Gershwin n'a jamais prévue…J'ose croire que cela ne lui aurait pas déplu…
Le tableau symphonique de Porgy et Bess est un arrangement réalisé par Robert Russel Bennett de l'opéra du même nom écrit par Gershwin, avez-vous vu cet opéra et que pensez-vous de ce tableau par rapport à l'opéra ?
Je trouve que cette suite orchestrale arrangée par RR Bennett est un parfait reflet de l'opéra Porgy & Bess. Cette musique m'est vraiment très proche et familière, j'ai eu d'ailleurs de nombreuses occasions dans ma vie d'écrire des arrangements originaux sur les thèmes les plus connus.
Vous êtes-vous même également chef d'orchestre, comment s'est passé votre travail avec David Wroe ? Et plus généralement avec l'orchestre ?
Idéalement ! J'avais déjà joué sous sa direction il y a quelques années, et il avait également dirigé la création d'une de mes compositions… Une vraie complicité, donc, et l'enregistrement " live " crée véritablement une électricité particulière entre les musiciens de l'orchestre et moi.
Selon le principe de votre label de disque , celui-ci est capté live, comment vivez-vous ces enregistrements en direct, préférez-vous cela à une prise en studio ?
Avec un mélange détonant d'abysses d'angoisse et de pics d'adrénaline…! Je n'ai pas de préférence pour l'une ou l'autre de ces deux méthodes… J'ai également beaucoup d'affection pour le travail plus tranquille du studio.

Pour écouter des extraits et/ou vous procurer ce disque.....cliquez ici (amazon) ou cliquez ici(fnac)

Pour écouter le début de Rhaposody in blue de Gershwin
Interprété par
L' Orchestre National de Lille, David Wroe, direction, Bruno Fontaine, piano
cliquez sur le triangle du lecteur ci-dessous

Autres extraits...utilisez ce widget ...

Pour visiter la page archive des
"Disques du moment"...cliquez ici

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Ne partez pas sans avoir lu
l'actualité du piano !

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 




Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano