Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Edouard Ferlet L'écharpe d'Iris

l'écharpe d'iris
Edouard Ferlet, piano
Xavier Desandre-Navarre, batterie , percussions
Simon Spang-Hanssen, saxophone, flûte
Alain Grange, Violoncelle

Le pianiste jazz Edouard Ferlet doit souvent avoir la tête levée vers le ciel : après un disque piano solo "Par tous les temps", il vient de sortir sous son propre label ce disque dont le titre, l'écharpe d'iris, lui a été inspiré par les couleurs de l'arc-en-ciel(Les poètes prétendaient que l'arc-en-ciel était la trace du pied d'Iris descendant rapidement de l'Olympe vers la terre pour porter un message ). Mais si l'arc-en-ciel ne comporte que sept couleurs, l'écharpe d'iris se déroule en dix morceaux dont six compositions originales d 'Edouard Ferlet, les quatre autres étant de ses complices. Un album à déployer jusqu'au bout avec très grande attention car le dixième de ces morceaux comporte une petite plage sonore en fait...totalement silencieuse, laissant place à toute rêverie multicolore. Mais ce n'est pas là la seule originalité de cet album qui offre un univers propice à l'évasion dans le ciel, et qui débute notamment par un splendide morceau "Par dessus-tout"combinant merveilleusement lyrisme et rythme soutenu, à écouter de nouveau sitôt l'écharpe entièrement déroulée afin de la déployer de nouveau...En effet c'est une musique très variée et d'une grande finesse qu'offre ce quartet aux instruments originaux (violoncelle, flûte...), originalité de ses instruments en jazz qui n'est bien sûr pas étrangère à cette belle réussite musicale dont la sonorité ravira plus d'un(e). Pour affronter l'hiver qui approche, cette écharpe s'avèrera d'une grande efficacité contre la morosité des sombres jours, ainsi illuminés d'une musique multicolore où règne la liberté.
Edouard Ferlet a bien voulu répondre à quelques questions au sujet de ce disque.
Vous avez appelé votre disque " L'écharpe d'Iris " … pourquoi ce titre ?
J'aime le côté inexpliqué de la musique instrumentale. Chacun se raconte son histoire dans son voyage musical. Le fait qu'il n'y ait pas de mots laisse l'auditeur plus libre. Dans ce titre, je donne une piste, l'écharpe d'Iris est un terme poétique qui veut dire l'arc-en-ciel. Nous ne savons pas réellement par quelle magie ces couleurs apparaissent devant nous. Ce sont des phénomènes terrestres qui nous dépassent, un peu comme en musique lorsque celle-ci provoque une émotion chez nous. Dans ce disque, je n'ai pas voulu mettre de barrière de style en essayant de changer mes habitudes de jeux. Je me suis forcé à jouer moins de notes. Cela pour que l'auditeur se libère des images standardisées du jazz.
Comment avez-vous choisi les musiciens de 'L'Écharpe d'Iris " ?
Les trois musiciens - Simon Spang-Hanssen, Alain Grange et Xavier Desandre-Navarre - ont chacun un univers très personnel et original. Ils ont chacun fait un travail de recherche sur le son et la composition à travers leurs projets personnels. Ils apportent aussi leur identité musicale par leur jeu unique et leur talent de compositeur.
Quelle a été la part de composition / improvisation. Comment se sont passés vos échanges avec les autres musiciens pour parvenir à cette complicité musicale ?
La création de cette formation date de février 2005, elle concrétise et porte mon désir d'élargir mon mode d'écriture musicale, de laisser plus de place à la spontanéité et à la simplicité. Étant à la recherche du la juste composition entre une musique écrite - donc réfléchie - et une musique improvisée - donc plus spontanée -, ce projet me permet de rechercher plus de fluidité dans mon écriture et une interaction plus directe avec les musiciens. La musique s'exprime alors par elle-même, elle est organique et intuitive, elle laisse place à l'imaginaire. Le choix d'une instrumentation inhabituelle pour un quartet accompagne cette logique en obligeant à écrire et jouer différemment, une orchestration variée et inattendue. Le bouleversement des habitudes de jeux des instruments permet d'évoluer dans de nouvelles couleurs : le piano n'est pas simplement un instrument harmonique mais aussi mélodique ou rythmique ; le saxophone joue la ligne de basse; le violoncelle prend rôle d'une rythmique de guitare par exemple…
En quoi le violoncelle vous semble-t-il un excellent instrument de jazz ?
Le violoncelle reste encore à être développé dans le jazz. C'est un instrument qui navigue entre plusieurs tessitures, il peut tantôt jouer la basse, les accords, la mélodie. Il peut aussi apporter son aspect contemporain par ses différents sons et ses bruits.
Dans le dernier morceau "Petite fille" : il y a un trou silencieux de plusieurs minutes puis on entend une petite fille chanter avec une femme …est-ce une erreur de pressage ?
Non ce n'est pas une erreur ! Ça pourrait bien être une femme et des enfants, c'est peut être Iris la messagère de l'Olympe...
A noter sur vos agendas : Édouard Ferlet sera en concert les :
5 décembre 2007 : à Bourges au théâtre St Bonnet à 21 h
6 décembre 2007 : à Nantes au Pannonica à 21 h (il y donnera également un concert et un master class le 7 décembre)
10 décembre 2007 : à Paris au Théâtre le Trianon à 20 H
Edouard Ferlet a bien voulu répondre à d'autres questions sur sa biographie...cliquez ici pour visiter la page qui lui est consacrée

Pour écouter vous procurer ce disque.... cliquez ici(fnac.com) ou cliquez ici (amazon)

Pour visiter la page archive des " Disques du moment"...cliquez ici et
écoutez nombreux autres disques de musique de piano classique, jazz, variétés..

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano