Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

 

Un piano sous les arbres Huitième édition

UN PIANO SOUS LES ARBRES
DU 20 AU 23 AOÛT 2015
8ème édition

Parc de l’Orangerie Lunel-Viel

C'est dans un cadre unique : le parc de l’Orangerie de Lune-Viel, que le festival "Un piano sous les arbres" a pris naissance en 2008 . Ce cadre exceptionnel, qui abrite le château de Lunel-Viel (actuelle mairie) et une orangerie inscrite au patrimoine des monuments historiques, permet de nouvelles formes d’écoute : siestes musicales, concert sous les étoiles... A l'origine les concerts étaient tous gratuits, désormais certains sont payants mais les invités y sont chaque année de plus en plus nombreux et prestigieux.

Depuis sa toute première édition, outre ses invités prestigieux, le festival met à l’honneur les jeunes artistes et les amateurs en proposant des scènes ouvertes. Pianistes débutants, confirmés ou expérimentés ont ainsi une occasion unique de se produire en public et de partager leur passion et leur talent. Cette année, vous pourrez ainsi venir notamment y écouter le pianiste Lucas Debargue, très remarqué lors du concours international de piano Tchaikovsky, programmé au festival bien avant ce concours ! Il offrira un programme d'oeuvres de Bach, Scarlatti, Mozart, et Liszt.
Le Festival organise d'ailleurs aussi son propre concours, ainsi le festival vous emmènera également en Afrique de l’Ouest avec Julia Sarr, étonnante chanteuse qui mêle piano et chant wolof. Il fera un détour par l’Europe orientale et ses musiques yiddish avec David Bursztein. Il reviendra en France : de la chanson d’hier et d’aujourd’hui, du slam avec Dizzy Lez, duo piano-voix repéré l’an dernier au piano-crochet du festival. Ce concours bon enfant, où tout le monde gagne, avait également révélé au public le talent de la pianiste russe Guzelya Prokofieva. Sa petite musique de nuit, le temps d’un concert allongé sous les étoiles, et les autres récitals classiques du festival ramèneront le piano au style qui l’a sacré roi des instruments.
Et la huitième édition innove encore, celle-ci promet que l'on ne s'endormira pas cependant sous ces arbres, à l'heure de la sieste musicale et même si le festival déploie chaises longues et hamacs, allonge les branches des arbres au-dessus des pianos et offre quatre jours de vacances, d’émotions esthétiques et d’indolence.
Car, ainsi l'annonce le directeur du festival , Fabrice Fenoy : " Il est grand temps d’être déraisonnable, et de se confronter à une musique énergique, tellurique, rebelle : le ROCK. Bien sûr, le genre a été abordé, timidement, dans les éditions précédentes. Mais cette année, c’est carrément à une nuit du rock que vous êtes conviés, à travers un hommage à Queen et aux Rolling Stones. N’ayez crainte, le festival ne s’ouvre pas pour autant au métal hurlant, au glam décadent, à la déprime grunge ou aux brutalités punkoïdes. Le rock, oui, mais en finesse : piano, violoncelle et chorale, c’est l’instrumentation choisie par Queen Concerto pour mettre en lumière ces mélodies ciselées, chantées autrefois par le grand Freddy Mercury.
Après l’avoir accueilli pour ses leçons de jazz, le festival rouvre ses portes à Antoine Hervé : son spectacle Complètement Stones convoque le blues et le honky tonk pour un hommage décalé mais fidèle au couple Jagger / Richards. Tant qu’à faire, Antoine Hervé met son immense connaissance du piano jazz au service de votre sieste, musicale bien entendu."... Un de ces deux concerts correspond à son disque, sélectionné disque du moment par pianobleu.com, cliquez sur l'image ci-contre pour en savoir plus sur ce disque.
Le piano sera aussi reggae : avec Monty Alexander .Né le 6 Juin 1944 à Kingstown, en Jamaïque, le D Day (le jour du débarquement), un signe du destin et de libération hautement symbolique, Monty Alexander est une légende vivante. Sur les conseils bienveillants de Wynton Kelly, il quitte sa Jamaïque natale pour s’installer avec ses parents à Miami en 1961, puis à New-York un an plus tard. Il y accompagne régulièrement Frank Sinatra, devient l’ami de Ray Brown, de Milt Jackson et se produit régulièrement dans le mythique club de jazz de Jilly Rizzo. Duke Ellington, Count Basie, Miles Davis ne manquaient pas une occasion de venir voir jouer le jeune prodige. Son immense carrière est une impressionnante histoire de rencontres musicales, avec Tony Bennett, Nathalie Cole (il assurera la direction artistique de son album en hommage à son père Nat King Cole), Clint Eastwood (il sera le pianiste choisi pour le film Bird en hommage à Charlie Parker), Dizzy Gillespie, Sonny Rollins, Quincy Jones, Ernest Ranglin, Sly and Robbie, Barbara Hendricks, et bien d’autres encore. Avec Monty Alexander, prenez le Harlem Kingston express pour un voyage aux frontières du jazz et des musiques caribéennes.
Il serait trop long de vous présenter tous les concerts , aussi en voici ci-dessous le tableau récapitulatif, sous réserve de modification, sachez aussi que si vous avez envie de jouer ? Vous pouvez participez à une scène ouverte, une masterclasse, au piano crochet. Envie de rire ? Accompagnez vos enfants à un spectacle clown, piano et scie musicale…

Pour réserver votre place à un des concerts payants... cliquez ici

A voir une récente vidéo questions /réponses à Fabrice Fenoy, directeur du festival Un piano sous les arbres

Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir

Bach: French Suites, Bwv 812-817
Vladimir Ashkenazy, piano

Boogie on the ball
Sébastien Troendlé, piano

Rafal Blechacz, piano
Bach



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano