Bienvenue sur pianobleu.com le site des amateurs de piano !

piano bleu

Le duo de pianos Berlinskaïa Ancelle en concert à Paris

Le Duo de Pianos formé par Ludmila Berlinskaïa et Arthur Ancelle revient
Mercredi 12 novembre 2014 à 20h30,
Salle Cortot à Paris
presque deux ans après leur dernier récital dans cette même salle.

En fil conducteur de chacun de leurs concerts Salle Cortot : la présentation d’une transcription d’Arthur Ancelle en première mondiale. En février 2012, c’était Francesca da Rimini de Tchaïkovski à l’occasion de la sortie de leur premier album ; en décembre 2012, une Suite tirée du ballet Roméo et Juliette de Prokofiev, suite qui figure sur leur nouvel enregistrement.

Cette fois, il s’agit d’un arrangement d’un autre genre : ce n’est plus la transcription d’une oeuvre orchestrale « réduite » pour deux pianos, mais l’inverse, l’ « élargissement » d’un chef-­‐d’oeuvre de Johannes Brahms, les Variations et Fugue sur un thème de Haendel op. 24 pour piano seul, arrangées pour deux pianos. Outre cette nouveauté, on trouve dans le programme une rareté : deux pièces originales pour deux pianos op. 58 de Nikolaï Medtner.

Ces magnifiques pièces écrites dans les années 1940 sont très rarement jouées, et pour cause : les partitions ne sont plus éditées depuis des années, mais ces oeuvres ne sont pas dans le domaine public.
La richesse, pour ne pas dire le foisonnement de l’écriture de Medtner, en fait le prolongement naturel de l’oeuvre de Brahms, dont il partage également la rigueur classique et le souci de la forme. Pour faire le lien avec l’oeuvre suivante du programme, attachez-­‐vous à l’atmosphère.
Il y a dans les pièces op. 58 de Medtner un parfum de conte, une nostalgie de temps révolus. C’est précisément ce que l’on retrouve également dans l’extraordinaire Valse de Ravel, composée en 1919 : dans les brumes de temps de guerre, nous apparaît soudain une immense salle de bal à Vienne, en 1855 ; le faste, la grandiloquence de cette époque révolue est contrebalancée par les harmonies grinçantes, les ruptures rythmiques, les cassures qui nous rappellent que la 1ère guerre mondiale est passée par là. En deuxième partie de ce récital à deux pianos, on trouve la Suite tirée du ballet Cendrillon de Prokofiev, imaginée par le pianiste Mikhaïl Pletnev. Cette suite, écrite il y a dix ans, fait depuis le bonheur des duos de pianos tant elle est riche et rend justice à la l’extraordinaire musique de Serge Prokofiev.
Ludmila Berlinskaia et Arthur Ancelle ont formé un duo de pianos tout récemment, en 2011. La rencontre idéale de deux musiciens se comprenant parfaitement tant sur scène qu’en dehors a produit des étincelles et ce duo a commencé une ascension fulgurante. En France, ils jouent Salle Cortot, Salle Gaveau, au Pianofolies du Touquet, en Suisse, ils sont invités aux Sommets Musicaux de Gstaad et au Festival de Boswil pour une intégrale inédite des œuvres de Debussy et Ravel à quatre mains et deux pianos. En Russie, ils sont invités dans de nombreux festivals tel le prestigieux Festival des Nuits de Décembre à Moscou et jouent aux Philharmonies de Saint-Pétersbourg, de Moscou et de Nijni-Novgorod. Au cours des prochaines saisons, ils se produiront avec plusieurs orchestres en Europe, dont l’Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg. Leur premier album, paru chez Saphir Productions et consacré à Tchaikovsky, a reçu un excellent accueil de la critique ( vous aviez pu le découvrir sur pianobleu.com, cliquez plus haut sur la photographie des deux pianistes) et il a reçu plusieurs récompenses, dont la distinction « 5 Diapasons » et « 4 Etoiles » du BBC Music Magazine. Ils ont conquis leur public par l’authenticité de leurs interprétations, leur entente parfaite, leur richesse sonore et leurs programmes raffinés et originaux. Non contents d’avoir fédéré un public fidèle, ils ont su créer autour d’eux tout un univers artistique, concrétisé par des partenariats avec la compagnie d’aviation Aigle Azur et la société Gilles Dewavrin, et sont soutenus par Yamaha à Moscou et les Pianos Nebout à Paris, pour bénéficier en toute circonstance des meilleurs instruments. Ludmila Berlinskaia et Arthur Ancelle sont en outre les directeurs artistiques d’un nouveau festival de musique, « La clé des portes », dans le cadre enchanteur des châteaux de la Loire.

PROGRAMME

BRAHMS Johannes
Variations et fugue sur un thème de Haendel, op. 24 (1861).
Arrangement pour deux pianos d’Arthur Ancelle.
MEDTNER Nikolaï
Deux contes pour deux pianos (1940 – 45) :
The Knight errant, op. 58 n°2 Russian Round Dance, op. 58 n°1
RAVEL Maurice
La Valse, poème chorégraphique (1919-­‐1920).
Arrangement pour deux pianos de Maurice Ravel.
Entracte
PROKOFIEV
Serge Cendrillon, op. 87 (1941 – 44).
Suite pour deux pianos extraite du ballet arrangée par Mikhaïl Pletnev.
Pour en savoir plus visitez le site internet du duo Berlinskaïa-Ancelle cliquez ici
Réservations : 01 43 72 99 18 ou contact@compagnie-acamas.com (Plein tarif 20 euros- tarif réduit 15 euros (chomeurs -étuddiants)
Et à voir : Concert -Saint Petersburg Philharmony - Mars 2013 Ludmila Berlinskaia, Arthur Ancelle, piano duo
Retrouvez une information sur
le site Piano bleu

Suivez pianobleu.com
le site des amateurs
de piano

sur     
Inscrivez vous à la
newsletter de piano bleu
 

Nouveaux disques à découvrir lors de concerts mentionnés en rubrique Concerts

Think Bach 2
Edouard Ferlet

Fanny Azzuro
1905 Impressions

Nikolay Lugansky
Tchaikovsky
Grande sonate Les Saisons

 



Aimez et/ou partagez cette page !



Retour à l'accueil de Pianobleu.com : le site des amateurs de piano